Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Heureux d'être débarrassé du bac philo ? Pas si vite, voilà pourquoi la philosophie vous servira toute la vie

La philosophie peut vous aider à vivre une belle existence, mais aussi (et surtout ?) à bien gagner votre vie.

Gnothi seauton

Publié le
Heureux d'être débarrassé du bac philo ? Pas si vite, voilà pourquoi la philosophie vous servira toute la vie

A quoi sert la philosophie ? Ça pourrait être une question du Bac philo. On pourrait commencer par remettre en question les prémisses de la question : après tout, pour Platon, la Vérité est une fin en soi, que l'homme recherche pour elle-même.

Les philosophes pragmatiques comme Richard Rorty pourraient répliquer que la Vérité ne met pas de beurre dans les épinards… Ou pas ?

Si on aborde la question de manière beaucoup plus crasse, on peut se rendre compte que la philosophie peut aider dans toute la vie, y compris à gagner des espèces sonnantes et trébuchantes.

On trouve de nombreux diplômés de philosophie qui ont eu des parcours atypiques, comme Michel Leeb ou Michel Field, mais également Denis Kessler, PDG du groupe Scor, grande multinationale de la ré-assurance, qui revendique l'utilité de ses études philosophiques pour son métier de chef d'entreprise.

La valeur de la philosophie dans l'entreprise

Pour Sir Roger Scruton, philosophe anglais reconnu, la philosophie permet d'aborder et de comprendre les aspects humains de la vie en entreprise. Est-ce qu'une entreprise existe uniquement pour maximiser les profits ? Une entreprise qui n'a aucun intérêt pour l'aspect humain des affaires périclitera souvent bien vite… Scruton prend l'exemple de l'architecture : est-ce que la seule fonction de l'architecte est de maximiser l'espace et d'utiliser les matériaux de la manière la plus efficace possible ? Non, elle est plus large, et c'est pareil pour l'entrepreneur.

Stewart Butterfield, fondateur de Flickr, rachetée par Yahoo, et aujourd'hui de Slack, entreprise de messagerie en entreprise valorisée à plusieurs milliards de dollars, qui a un master en philosophie, est d'accord : "Si vous avez une bonne base de compréhension de ce que ça signifie que d'être humain, une compréhension de la vie, de la culture et de la société, ça vous donne un bon point de vue sur le monde des affaires. […] On peut toujours apprendre sur le tas à lire un bilan et à calculer un compte de résultat, mais ces autres choses sont plus difficiles à apprendre sur le tas", a-t-il expliqué aux étudiants de l'University of Victoria, son alma mater, en 2008. "J'ai appris à écrire vraiment clairement. Et j'ai appris à suivre un raisonnement jusqu'au bout, ce qui est absolument sans prix", a-t-il expliqué à Forbes.

Un autre exemple est Reid Hoffman, fondateur de LinkedIn, récemment racheté par Microsoft pour 26 milliards de dollars. Il a poussé l'étude de la philosophie jusqu'au 3ème cycle, puis a décidé d'aller en entreprise pour avoir plus d'impact sur le monde, a-t-il déclaré à Wired.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 15/06/2016 - 11:36 - Signaler un abus tout à fait exact

    avec les futurs robots infirmiers,mais aussi chirurgiens, profs, juristes, gestionnaires, il y aura perte d'emploi même pour ceux qui ont un certain niveau , l'intelligence artificielle sera supérieure à leur savoir ,à leur technique, il faudra pour la suite investir dans la culture générale ,les humanités ,l'humain ....

  • Par Fred VS - 15/06/2016 - 13:07 - Signaler un abus Franchement

    Non ! les cours en terminale sont juste imbuvables (comme le reste de l'enseignement dispensé dans les écoles françaises)

  • Par moneo - 15/06/2016 - 18:31 - Signaler un abus hum

    il ya surtout que les philosophes ont l'art d'inventer un jargon abscon réservé à des disciples...et curieusement là ou la philo devrait empêcher l'intolérance et garder toujours un doute raisonnable , nos vies fourmillent de ces gens appartenant à des "sectes" philosophiques n'ayant que l'écume à la bouche et le mépris pour ceux qui ne partagent pas leurs convictions.Enfin et surtout combien de palabres pour si peu d'actions ....car trop souvent le verbe semble être la vertu suprême alors qu'après avoir réfléchi et sachant qu'il n' y'a pas de solutions parfaites il faudra passer à l'action .......et là les philosophes parlent parlent mais ne prennent jamais le armes.je ne sais pourquoi je pense brusquement à un type avec une grande chemin blanche qui s 'est auto proclamé Philosophe

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€