Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les héritiers Dassault, de père en fils, la succession est toujours une question taboue

Donald Trump, la tête en l’air, admiratif, le 14 juillet. Au dessus de lui, un défilé d’avions Rafale et Mirage de l’armée de l’air française, les meilleurs avions du monde, disent les chauvins. Le prestige de la France, technologique et militaire, survole les Champs-Elysées et le président américain, le prestige d’une famille aussi. Car les avions sont estampillés Dassault.

Le feuilleton de l'été

Publié le
Les héritiers Dassault, de père en fils, la succession est toujours une question taboue

Dessiner des avions. D’un rêve d’enfant, Marcel Dassault en a fait sa fortune.  Le type a toujours voulu s’amuser. Et en s’amusant, il s’est enrichi. La famille Dassault a longtemps été la première fortune de France, celle d’un empire industriel, bâti sur la volonté d’une France capable de se défendre et de rayonner dans le monde. Mais comme dans beaucoup de familles, il y a des sujets à ne pas aborder. Serge Dassault a 92 ans, son père est parti à 94 ans. Entre coups d’éclat et scandales, portrait de la famille.

Aujourd’hui, les Dassault ont un peu perdu dans le classement des fortunes, ils ne sont plus premiers, mais à la tête de la 5ème fortune de France, estimée à plus de 21 milliards d’euros. Selon challenges. Surtout aujourd’hui, Marcel, celui qui a tout créé, est parti depuis une trentaine d’années. Il a laissé derrière lui un empire industriel : des avions de chasse et d’affaires, Dassault Systèmes pour le numérique, des titres de presse ou Artcurial, la maison de vente aux enchères. Dassault, c’est un beau bijou qui brille encore.

Dassault Aviations a vendu des Rafale pour la première fois en 2016, 84 commandes de cet avion militaire dernier cri, pour 3 pays : l’Egypte, l’Inde et le Qatar. Bonne nouvelle car la vente d‘un avion Dassault profite à l’ensemble de l’industrie de l’aéronautique français, la société ne produisant en réalité qu’une part minoritaire de l’avion. Alors Dassault, c’est encore un peu l’Etat français, mais seulement par le biais de la participation d’Airbus, qui détient moins de 10% du capital, une participation en baisse, l’avionneur ayant préféré se désengager. Mais c’est surtout une famille, qui détient plus de 60% du capital et 70% des droits de vote.

Beaucoup espéraient reconnaitre Marcel en Serge : le fils a pris les rênes de l’entreprise à la mort du patriarche, en 1986 et l’a fait évoluer. Mais si Marcel avait un véritable talent pour faire décoller des avions, et les vendre, Serge a géré l’empire certes mais il a ete au centre de quelques scandales retentissants. En fait, il n en a cure.

Marcel, c’est le môme qui a toujours fait ce qu’il voulait, sauf que le môme, lui , il avait une passion :  L’aviation. Alors il gribouille des avions sur un coin de table, ces avions qui, un jour, deviendront réalité, avec le Mirage, l’Ouragan, l’Etendard ou encore le Falcon. Son père est médecin et sa mère, héritière d’une fortune de l’Empire ottoman, ça aide dans la vie quand on a des rêves plein la tête. Marcel entre à l’Ecole Supérieure d’aéronautique. Ingénieur mobilisé pendant la Première guerre mondiale, il se fait connaître auprès de l’armée de l’air. Avec des copains d’école, ils réalisent un petit avion de chasse. On est en 1918, l’Etat leur en commande 1000 exemplaires. Oui mais, le temps que la société soit créée, nous sommes le 11 novembre. Fin de la guerre, fin du contrat, qui n’aura pas eu le temps d’être honoré.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 16/08/2017 - 10:01 - Signaler un abus ah la famille Dassault

    dommage que de Gaulle ait décidé l'embargo contre Israël en 1967. Il aurait pu y avoir tant d'autres belles innovations dans la coopération militaire et aéronautique. D'un autre côté, si Israël en est là aujourd'hui c'est grâce à l'embargo, sinon il se serait reposé sur ses lauriers.

  • Par ClauZ - 16/08/2017 - 15:26 - Signaler un abus Chauvins ?!

    "les meilleurs avions du monde, disent les chauvins..." les meilleures avions du monde non pas parce qu'ils sont français mais parce que techniquement et dans les airs ils sont les meilleurs. Le F35 américain est une véritable boite à chaussure volante par exemple.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aude Kersulec

Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€