Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 02 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Helmut le mammouth : qu'est-ce que l'archéologie a encore à nous révéler ?

Des archéologues ont révélé mardi avoir retrouvé un squelette entier de mammouth à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Le mastodonte de 4 ou 5 tonnes a été baptisé Helmut.

Indiana Jones

Publié le
Helmut le mammouth : qu'est-ce que l'archéologie a encore à nous révéler ?

Un squelette de mammouth a été découvert à Changis-sur-Marne, en région parisienne. (Illustration) Crédit DR

Atlantico : Développement exponentiel des villes et des réseaux humains, évolution extraordinaire des technologies de pointe. Alors que des archéologues viennent de découvrir le squelette entier d'un mammouth sur les bords de Marne, qu'est-ce que l'archéologie peut encore nous faire découvrir ? 

Pascal Depaepe : Les technologies modernes ont en fait ouvert à l'archéologie de nouveaux champs de recherches de manière tout à fait spectaculaire. Prenons l’exemple de l’ADN qui est finalement un phénomène assez récent dans le monde scientifique. Cela nous donne des informations sur la transmission génétique mais pas sur la transmission des idées, des marchandises, des civilisations et des connaissances. Ce sont donc des centaines de nouvelles questions qui s’ouvrent devant les archéologues contemporains. L’archéologie est à présent prise dans une matrice pluridisciplinaire qui se compose aussi bien de la chimie moléculaire que de la physique.

Aucune discipline scientifique ne peut fournir toutes les explications en fonctionnant seule. En revanche, si on met toutes les compétences en commun, on peut faire de vraies avancées sur l’histoire de l’humanité.

De plus, comme dans tous les domaines, les archéologues sont face au défi de la masse d’informations due aux nouvelles technologies. Il est aujourd’hui possible de trouver des sites archéologiques via Google earth. Il s’agit là d’un véritable défi pour les archéologues car ils doivent être capables de dompter ce flot d’informations pour en identifier les sources sûres et les fausses informations aussi bien sur le plan des découvertes que des publications scientifiques. L’archéologue est au cœur de tout un réseau de disciplines scientifiques qui ne sont pas initialement conçues pour l’objet archéologique, mais que la grande adaptabilité de l’archéologie permet d’utiliser pour en tirer avantage. En dehors du Carbone 14, rares sont les méthodes ayant été développées par et pour l’archéologie.

Est-on passé d’une archéologique d’aventuriers à une archéologie de laborantins ? Des découvertes comme celle d’Helmut redorent-elles le blason de la discipline ?

Ni l’une ni l’autre. Il y a toujours des découvertes à faire, le sous-sol est encore gorgé de choses à découvrir. On trouve un site archéologique tous les kilomètres quand on construit une autoroute. Le danger est de se focaliser sur une découverte même si elle est exceptionnelle car l’archéologie est l’explication des fonctionnements et des interactions entre les hommes, il s’agit donc d'une science de corrélations. Cependant, une découverte exceptionnelle peut apporter un nouvel éclairage à la pensée archéologique commune. L’archéologie est l’histoire de l’homme et pas uniquement celle des élites enterrées dans d’immenses tombeaux. Le fait qu’il y ait de moins en moins de pyramides à découvrir ne veut pas dire qu’il n’y a plus de recherches à faire.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 08/11/2012 - 13:09 - Signaler un abus Pourquoi Helmut ?

    that it the question ???

  • Par Inconnu - 08/11/2012 - 13:35 - Signaler un abus C'est riche d'enseignement.

    Exemple : combien de temps faut-il pour dégraisser un mammouth ?

  • Par Mani - 08/11/2012 - 16:09 - Signaler un abus "Est-on passé d’une

    "Est-on passé d’une archéologique d’aventuriers à une archéologie de laborantins ?" Cette "archéologie d'aventuriers" n'a tout simplement jamais existé ailleurs que dans les films façon Indiana Jones.

  • Par Ravidelacreche - 08/11/2012 - 17:49 - Signaler un abus retrouvé un squelette a une cinquantaine de kilomètres de Paris.

    Il avait du emprunter les transports en communs.

  • Par Le gorille - 09/11/2012 - 01:18 - Signaler un abus Helmut

    Un titre.... et rien dans le texte ! Dur ! Le mamouth est passé intégralement à la trappe ! Au fait que nous dit Helmut, aux bords de la Marne, à part qu'il a du prendre les transports en commun ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal Depaepe

Pascal Depaepe est archéologue, docteur en préhistoire et directeur scientifique et technique de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap). Son principal sujet de recherche concerne l'homme de Neandertal, et plus spécifiquement les interactions homme-milieu, les dynamiques d'habitat et le rôle des fluctuations climatiques dans le peuplement de l'Europe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€