Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 28 Mars 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hausse de la criminalité : les maquillages statistiques du ministère de l’Intérieur remontent à la surface

C'était une entourloupe parmi d'autres. Mais cette fois-ci, la pilule n'est pas passée. Et l'affaire prouve la sécurité au quotidien des Français est délaissée au profit de la lutte antiterroriste. Et que la France est au pillage.

Mascarade

Publié le - Mis à jour le 6 Janvier 2017
Hausse de la criminalité : les maquillages statistiques du ministère de l’Intérieur remontent à la surface

C'était une entourloupe parmi d'autres. Elle portait sur le nombre de véhicules incendiés en France au nouvel an. Le nouveau ministre de l'Intérieur avait fourni des chiffres restrictifs visant à cacher que, pour 2016, ces incendies augmentaient que près de 20%.

La routine.

Eh bien non - cette fois-ci, la pilule n'est pas passée - n'est pas Monsieur Cazeneuve qui veut. Car pour mater les médias, ce dernier employait deux agressives dames, disputant le journaliste d'information s'écartant de la ligne du Parti - quand ce n'était pas du pur et simple chantage. Tel média fait le malin ? On lui coupe le robinet. Plus d'info. Le chroniqueur Thomas Guénolé doit s'en souvenir, viré qu'il fut de RMC sous la menace d'un "boycott punitif" de l'Intérieur - pour avoir critiqué la gestion par l'Intérieur des attaques du 13 novembre 2015.

Monsieur Cazeneuve exfiltré vers Matignon, le réel criminel a donc paru au grand jour - réel qu'Atlantico et l'auteur énoncent sans relâche depuis un an - un peu seuls, à vrai dire, jusqu'à présent.

Ce réel, le voici : depuis les premiers attentats visant la France début 2015, la sécurité au quotidien des Français est délaissée au profit de la lutte antiterroriste et depuis lors, la France est au pillage.

Les vols à main armée, d'abord - dont l'Intérieur prétend sans rire qu'ils diminuent. Or ce qui vient du du terrain démontre que là encore, tricherie il y a, la France métropolitaine subissant en 2016 un tsunami de braquages de proximité. Pour le prouver, le criminologue usera ici de ses propres données et sources, sans aller mendier de l'info au ministre de l'Intérieur, pour la recopier ensuite docilement.

Ne prenons ici que décembre 2016, mois durant lequel ont été braqués : des salles des ventes, des restaurants, des clubs de foot, des sociétés de transport, des épiceries, des convoyeurs de fonds, des fast-food, des boucheries, des bureaux de poste, des magasins de sport, des casinos, des camions de livraison, des fleuristes, des tabacs, des supermarchés, des vétérinaires, des pharmacies, des boutiques de téléphonie, des boulangeries, des solderies, des autobus, des stations services, des hôtels et des agences de voyage.

Braquages souvent violents, avec parfois des prises d'otages. Les braqueurs ? des rodeurs, des toxicomanes, des racailles, des SDF - nombre de mineurs désormais - impunité oblige. Ce qu'on appelait jadis "la lie de la société", pour qui le braquage de proximité est devenu une sorte de RSA. Parmi des centaines de cas, notons cette boulangerie d'Avignon, récemment "ciblée par des braqueurs pour la cinquième fois".

Cela, tout le monde le constate - sauf le ministre de l'Intérieur : Ouest-France, 28/12/2016 "Braquages à répétition dans la région angevine" - L'Union, 28/12/16 "Château-Thierry : deux braquages en huit jours dans un tabac " - FR3 Rhône-Alpes - 27/12/16 - "Braquages en série dans la Loire" - Le Dauphiné - 19/12/16 "Série de braquages et de coups de feu dans la région grenobloise" - La Marne - 14/12/16 "Trois commerces braqués en un week-end" - Le Parisien - 5/12/16 "Montreuil : deux commerces braqués en une heure" - La Voix du Nord - 3/12/16 "Le Carrefour-Contact de Loon-plage : 2e braquage en trois semaines". Le Parisien - 2/12/16 "Clayes-Souilly : Cash Converters braqué pour la troisième fois cette année". Et ainsi de suite.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 05/01/2017 - 09:24 - Signaler un abus La jungle

    On nous a fait croire longtemps qu'elle se trouvait à Calais ..... Erreur, la France est désormais une jungle et le français moyen honnête livré à la racaille avec le seul droit de fermer sa gueule et souffrir en silence .....

  • Par zouk - 05/01/2017 - 09:25 - Signaler un abus Delinquance

    Non, il n'est plus possible de faire semblant. les statistiques du Ministère de l'Intérieur mentent effrontément, mais surtout la faillite de la Magistrature assure l'impunité quasi totale aux délinquants. La peur du gendarme? Oubliez la.

  • Par Olivier62 - 05/01/2017 - 10:42 - Signaler un abus En quoi est-ce que ça intéresse les politiciens ?

    En rien, bien sûr. La seule chose qui les concerne est leur propre carrière. De toute façon, le sort qu'ils réservent à la population "de souche", c'est la disparition ethnique par le grand remplacement immigré. C'est une politique "de peuplement" comme l'avait dit crûment M. Valls, ce qui en dit long sur la considération qu'ils ont pour elle. Alors qu'elle soit agressée c'est le cadet de leur souci !

  • Par 100-dents-33 - 05/01/2017 - 12:43 - Signaler un abus nous devons agir

    Face à l'incurie des pouvoirs public qui ne changera JAMAIS, il faut que nous, français, nous nous prenions en main; c'est à nous de nous défendre et d'assurer notre propre sécurité, créer des milices, descendre dans la rue pour se faire entendre, bref, arrêter de SUBIR !

  • Par valencia77 - 05/01/2017 - 15:57 - Signaler un abus A Chicago

    c'est normal. 768 mort, 4000 blesses, 5000 affrontements par armes a feux en 2016. mais en Foride c'est la paix. La loie donne authorization aux citoyens de se defendre partout ou ils seraient attaques. S'il y a des "mauvais" ils se tiennent tranquilles. State Police et Sheriffs save blaguer mais ne rigolent pas.

  • Par jurgio - 05/01/2017 - 18:11 - Signaler un abus Tout cela nous le savions...

    ...nous attendions seulement les textes.

  • Par vangog - 06/01/2017 - 01:30 - Signaler un abus Et les campagnes? Vols de bétail, vols de matériels...

    cambriolages en série, tous impunis, eux aussi, car les plaintes ne sont même plus enregistrées par les OPJ, débordés et découragés par une Justice de honte. Les hordes de barbares venus de Roumanie, Albanie, tchetchenie, Géorgie se partagent la dépouille du mendiant de l'UE, avec la complicité de ses dirigeants gauchistes. Il y a des claques qui se perdent, mais qui se rattraperont, ensuite...

  • Par assougoudrel - 06/01/2017 - 05:53 - Signaler un abus Hé! Atlantico!

    Il y a quelqu'un chez vous qui s'amuse à effacer mes commentaires qui ne sont pas plus virulents que d'autres. Je me souviens d'un dénommé "Arvensis" (il vous fait peur?) qui avait écrit qu'il me collerait à la culotte, car mes propos sont terrible. Je commence à en avoir plein le "tchu". Vous me désabonner et on en reste là.

  • Par Anguerrand - 06/01/2017 - 14:53 - Signaler un abus Un autre moyen de diminuer le nombre de voitures brûlées

    Le joufflu qui a pris la place de Cazeneuve triche déjà. En effet pour diminuer le nombre de voiture brûlées en fin d'année, Il ne compte plus que la voiture qui a été directement brûlée, plus celles qui ont brûlées à côté. Alors il annonce fièrement une amélioration par rapport à l'an dernier. Si ça se trouve il y a eu une hausse conséquente, mais voilà, on est à La veilles d'élections. Les socialistes ne savent plus quoi inventer pour tricher.

  • Par Citoyen Ordinaire - 10/01/2017 - 10:52 - Signaler un abus Pauvre France

    Est-ce que cette politique n'est pas voulue pour que nous vivions dans la peur ? Et nous serons ainsi prêts à tout accepter dans les privatisations de nos libertés ? Voir ce qui se passe dangereusement aux Etats-Unis...et leurs lois liberticides.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de recherches sur les menaces criminelles contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€