Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Guide de survie pour le réveillon : apprenez à reconnaître le militant LREM qui se cache à votre table

En Marche revendique 350.000 militants, mais on peine parfois à les identifier. Christophe Castaner vient de leur transmettre des "éléments de conversation" pour le soir du réveillon qui vous permettront plus facilement de les reconnaître si vous les croisez à table sans le savoir.

Profilage

Publié le
Guide de survie pour le réveillon : apprenez à reconnaître le militant LREM qui se cache à votre table

Le militant En Marche ressemble beaucoup à l'Arlésienne. Il paraît qu'il appartient à une espèce nombreuse, mais il est rare d'en observer un à l'état naturel. Toujours annoncé, impatiemment attendu, il se dérobe toujours au regard des curieux

Grâce à Christophe Castaner, cette petite frustration devrait être légèrement comblée. Le délégué général de la République En Marche a en effet diffusé par un mail bien imprudent des éléments de langage tout en nuance à destination des militants qui parlent politique en famille. 

En Marche et sa culture politique moisie

Pour le coup, l'opération "reconquête de l'opinion" menée par Castaner fleure bon la politique d'antan, avec ses relents de naphtaline cachée au fond des placards.

Ce n'est pas encore le Petit Livre Rouge à lecture obligatoire dès le réveil, mais c'est quand même un sérieux pas en avant dans le retour à la propagande de type soviétique. 

Qui plus est, Castaner ne s'est pas contenté de lister des arguments-clés, il a parrainé des "éléments de conversation" en suivant un schéma particulièrement infantilisant. L'argument à répondre à la mamie fâchée par la hausse de la CSG du "ça ne te concerne pas" risque de durer longtemps, tant il est puéril et digne d'un raisonnement politique très en-deçà de la "pensée politique complexe" du président. 

En Marche et le culte de la personnalité

Car c'est bien ce qui consterne à la lecture de ce mail. 

Depuis qu'Emmanuel Macron a remporté l'élection, on a peiné pour trouver une parole politique globale, accessible aux Français et susceptible de les convaincre d'une vision claire sur les projets en cours. La hausse de la CSG en a donné la caricature, puisque l'intérêt de fiscaliser les recettes de l'assurance maladie n'a jamais été expliqué aux Français. 

Si Emmanuel Macron a pris la parole depuis le mois de mai, c'est soit pour prononcer des discours ronflants et verbeux à force d'être langue de bois, soit pour donner des interviews dont le contenu est apparu très élitistes. Le pouvoir exécutif n'a pas été capable de mettre en place une communication sérieuse capable de convaincre chaque Français. 

Cette difficulté des élites françaises à parler aux "petites gens" tranche avec les pratiques d'une Angela Merkel, par exemple. On peut dire beaucoup de mal de la chancelière allemande, il n'en reste pas moins que sa communication sincère, transparente et exigeante vis-à-vis des Allemands nous donne une merveilleuse leçon de démocratie. 

Dans le cas du mail de Castaner à ses militants, c'est l'exact inverse qui est pratiqué. L'augmentation de la CSG n'y est toujours pas expliquée autrement que par des arguments indignes du renouvellement politique qui se prétend à l'oeuvre. En revanche, le délégué général du parti appelle ouvertement au culte de la personnalité macronienne, avec cette conclusion:

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par patafanari - 30/12/2017 - 15:12 - Signaler un abus Privons les de dessert.

    La taqîya ou la porte!

  • Par vangog - 30/12/2017 - 17:46 - Signaler un abus "Qui est macroniste, ici?"

    il faut poser la question dès le début du repas, et demander pourquoi? ...après le moment de silence gêné inévitable, on peut commencer à déguster les marrons, la dinde et tutti quanti...

  • Par Ajar - 30/12/2017 - 17:46 - Signaler un abus Bien noté

    Merci pour l'info

  • Par kelenborn - 30/12/2017 - 17:52 - Signaler un abus Ah ah ah ah

    Mais...je ne comprends pas cette insistance de LREM à faire parler ce mec mal rasé et au charisme de patisson . Alors qu'il suffit d'embaucher le doyen EriK Neveu qui écrit maintenant sur Atlantico après avoir écrit nombre de dazibaos! ( je précise pour souligner la taille de ses essuie-glaces)Un vrai pro et qui n'a pas besoin de se raser puisqu'il est chauve! Le doyen Neveu sait parfaitement comment convaincre dans une soirée de réveillon car il a refait la longue Marche. Il saurait expliquer à celui qui prend l'aile gauche du chapon qu'il doit avoir une inclinaison pour Lin Piao et la bande des quatre. Ou encore que péter à table est prolétarien et apprécié du grand Macronier , tandis que roter vous classe parmi les révisionnistes qui vont terminer en allant fumer leur clope à l'extérieur! Et puis c'est pas le doyen Neveu qui pincerait la fesse de sa voisine Michele Sapine (non pas l'Amere) , fan de l'écriture inclusive! Bref abonnez vous et réabonnez vous: Atlantico a des talents que LREM lui envie.... NDLR: s'ils peuvent prendre Vangopde en mêmme temps ....hein...

  • Par cloette - 30/12/2017 - 19:37 - Signaler un abus le saviez vous ?

    Ils ont "pleuré" devant l'écran quand Macron fut élu ( qui les votants LREM). et que Jupiter apparut .Ils l'avaient confondu avec le messie qui revenait , Macron a bien fait de se faire appeler Jupiter, sinon c'était Jésus . Bon, je suis consternée par la vacuité de tout ce petit nouveau monde qui pédale dans la choucroute .

  • Par gerint - 30/12/2017 - 20:16 - Signaler un abus Macron m’apparaît insupportable

    Mais il a su profiter des magouilles destinées à l’élire et de la naïveté de beaucoup

  • Par Joly Maurice - 30/12/2017 - 20:40 - Signaler un abus Je change de place!

    Merci pour ce guide permettant de détecter le bien pensant. Je suis pour les tables ou on change de place à chaque plat. ça permet de ne pas subir trop longtemps le raseur en question!

  • Par Anouman - 30/12/2017 - 22:09 - Signaler un abus En marche

    S'il faut qu'on leur donne des arguments pour défendre leur idole, c'est pire que ce qu'on peut imaginer. J'admets toutefois ne pas avoir vu de gens admettre leur idolâtrie. Je ne dois rencontrer que des imbéciles qui comme moi n'ont pas été touchés par la grâce.

  • Par kelenborn - 30/12/2017 - 22:41 - Signaler un abus remarquez

    le militant LREM, il suffit de le mettre non à table mais...sous la table! Comme ça quand il vous emmerde vous lui filez un coup de pied !!! Castaner ! à la niche!

  • Par zen-gzr-28 - 31/12/2017 - 00:48 - Signaler un abus En effet, beaucoup "d'imbéciles" n'ont pas été touchés

    par la grâce de Jupiter...! Castaner doit être hypnotisé pour être inféodé à son maître au point d'en être stupide. Maintenant, que penser des illuminés (ées) qui vont suivre ses conseils éclairés ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€