Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 03 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Jé-sus Président ! A défaut, les catholiques passent les candidats sur le grill

A deux semaines du premier tour de l'élection présidentielle, le blogueur catholique Koz passe quatre candidats (Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy, François Hollande et François Bayrou) au crible de la pensée sociale de l'Eglise.

Grill catholique

Publié le

Note : Pour une question de longueur, nous ne pouvons pas reproduire ici les 14 tableaux de l’analyse de Koz, vous pouvez en retrouver le détail ici si vous le souhaitez. Les thèmes qu'il aborde sont : La vie naissante, la famille, l'éducation, la jeunesse, les banlieues et cités, l'environnement, l'économie et la justice, la coopération internationale et l'immigration, le handicap, la fin de vie, le patrimoine et la culture, l'Europe, la laïcité et la vie en société, une note de gueule, ou de capacité.

Atlantico vous permet de découvrir son analyse sur les thème de l'éducation (page 2), l'environnement (page 3), l'économie et la justice (page 4), la laïcité et la vie en société (page 5) et la note "de gueule" (page 6). Les résultats finaux apparaissent en page 7.


C’est ballot, Jésus n’est pas dispo. Et à vrai dire, il est très porté sur la laïcité, et n’a eu de cesse de répéter que son « Royaume n’est pas de ce monde ». On lui aurait proposé le job qu’il l’aurait pas voulu, de toutes façons. D’autant plus que le poste se caractérise aussi par un champ de compétences particulièrement réduit comparé à sa position actuelle. Du coup, puisqu’il nous faut être lucide et bien comprendre que Jésus de revenir pour péter la gueule aux Romains actuels pour s’installer à la Présidence, la question se pose : pour qui dois-je voter, en tant que chrétien ?

Enfin, la question se pose, c’est vite dit. Qui donc se pose vraiment cette question ? Les chrétiens pourraient. Mais même parmi les chrétiens et, en leur sein, parmi les catholiques, probablement pas la majorité. Ma main à couper que nombre d’entre eux ont préalablement déterminé leur candidat préféré pour des raisons qui tiennent probablement davantage à leur histoire familiale, culturelle, sociale qu’à leurs convictions religieuses (celles-ci venant toutefois, on l’espère, irriguer le reste). Mais combien sommes-nous, une fois identifié ce favori, à confronter réellement cet a priori favorable à la pensée sociale de l’Eglise ? Et même, pour ceux que la question turlupine, combien d’entre nous s’arrangent avec une pensée sociale suffisamment open pour forcer, si nécessaire, la catho-compatibilité de leur candidat ? En poussant un peu, ça devrait bien finir par passer.

Le travail n’est de toutes façons pas facile : cette catho-compatibilité, comment la définir ? Il y a ceux qui se cantonnent aux fameux « points non-négociables » que seraient « le respect et la défense de la vie humaine, de sa conception à sa fin naturelle, la famille fondée sur le mariage entre homme et femme, la liberté d’éducation des enfants ». Ne tournons pas autour du pot : ces points excluent le vote Hollande. Pour autant, comme je l’ai déjà écrit, je suis de ceux (avec Isabelle de Gaulmyn ou encore Monseigneur Vingt-Trois – cf à 17′) qui considèrent que si ces points sont déterminants, ils ne sont pas exclusifs pour autant. Un catholique ne peut pas borner son horizon politique au respect de ces trois points et refuser de réfléchir à l’ensemble restant du champ politique. Il faut, avec le Pape, leur adjoindre « la promotion du bien commun sous toutes ses formes ». Cela complique certes la donne  puisque le bien commun, c’est complexe. Mais la réalité, comme la vie, est complexe et il faut se méfier de la tentation de la réduire à des choix sommaires.

Dans cette optique de discernement, l‘initiative prise par des laïcs catholiques (deux, en fait) a obtenu un certain retentissement : la vidéo qui l’accompagne a été vue près de 55.000 fois (au 6 avril) et  elle a directement provoqué la publication d’un article sur un site pourtant peu calotin. C’est Rue89, qui a  »pensé savoir pour qui les évêques appellent à voter ». L’article suscite des réserves, apportées en commentaires, mais on doit reconnaître à Rue89 d’être l’une des très rares (la seule ?) publication hors du champ catholique à avoir accordé cette attention au document des évêques.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Cap2006 - 07/04/2012 - 08:55 - Signaler un abus Etre Chretien est incompatible avec une politique populiste...

    L’exercice a le mérite de poser les bonnes questions, auxquelles le citoyen se devrait de répondre avant de choisir son bulletin de vote. La lecture est étonnamment partisane.. dommage... Il y a un point très présent dans les évangiles : la défense des plus faibles, la tolérance, la protection des parias, et le rejet de la valeur argent... Il y a aussi la solidarité... Prendre aux excessivement riches pour redistribuer aux plus pauvres... Respecter les individus quelque soit leur couleurs de peau, leur origine et leurs pensées Développer la cohésion des différences, le respect de tous les enfants de dieu... vers une société plus juste plus équitable... pour ne prendre que ces thèmes..... Si bayrou devance logiquement Hollande en faveur de la question de l'euthanasie et de l'avortement, je m'étonne que les actions passées et le programme ultra populiste de Sarkozy se retrouve en aussi bonne christiano-compatibilité... La culture de la haine des autres, de la peur de l'inconnu, du repli sur soi, de l'exclusion de tout ce qui dérange, de la marchandisation de tout ce qui peut l'être.. Que font les ump humanistes avec Sarko ?

  • Par laurentso - 07/04/2012 - 09:47 - Signaler un abus C'est Mélenchon

    le candidat le plus Chrétien. Il réussit à ressusciter le Parti Communiste tout en multipliant les pains!

  • Par trapanel - 07/04/2012 - 10:08 - Signaler un abus Quand on commence...

    a parler de religion où de Dieu,nous nous ne sommes plus dans la politique , mais dans l'illusion.Mais laissons tranquille les politiques avec des valeurs qui ne concernent pas les républiques modernes. D'ailleurs la religion catholique ne parle -t-elle pas du royaume des cieux.Ce n'est plus le même régime.( c'est volontairement provocateur)

  • Par aladine - 07/04/2012 - 10:09 - Signaler un abus les chretiens du monde

    il faudrais être indulgeant ,compréhensif avec les autres ,quand les chétiens sont massacrés dans certains pays!!ou mis a l'écart comme des pestiférés

  • Par Ann O'nymous - 07/04/2012 - 11:22 - Signaler un abus Dispensable.

    Dispensable.

  • Par jonastree - 07/04/2012 - 14:09 - Signaler un abus Pas étonnée

    J'en suis arrivé à la même conclusion avec toutefois des notes un peu différentes. Merci pour cette analyse qui a son intérêt même si l'on est pas catho. Les humanistes de l'UMP et du PS devraient reprendre leur indépendance et voter pour leurs idées.

  • Par NYOR - 07/04/2012 - 19:34 - Signaler un abus laurentso

    Exact !! Encore que si Sarkozy passe, on pourra dire qu'il a marché sur l'eau.

  • Par toulonrct - 08/04/2012 - 15:38 - Signaler un abus islam et pedophilie

    http://www.youtube.com/watch?v=URqimhU1pjc&feature=colike

  • Par a340 - 09/04/2012 - 18:10 - Signaler un abus n'importe quoi

    Cette étude est totalement nulle. En premier lieu si l'on avait eu un peu moins d'évêques et de curés rouges, prêchant pour la protection de la terre entière qui ensuite vient nous égorger, nous n'en serions pas là. On peut avoir des idées radicales et croire en la grandeur de Dieu. La tolérance, c'est bon, on a donné..... ne mélanchons pas tout......

  • Par a340 - 09/04/2012 - 18:11 - Signaler un abus n'importe quoi

    Cette étude est totalement nulle. En premier lieu si l'on avait eu un peu moins d'évêques et de curés rouges, prêchant pour la protection de la terre entière qui ensuite vient nous égorger, nous n'en serions pas là. On peut avoir des idées radicales et croire en la grandeur de Dieu. La tolérance, c'est bon, on a donné..... ne mélanchons pas tout......

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Koz

Koz tient le blog koztoujours.fr depuis 2005.

Avocat, il a une prédilection pour les causes ardues : Nicolas Sarkozy en 2007, Benoît XVI en 2009-2010. Et les cochons, en avril 2009.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€