Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 24 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Les Grands Esprits" - Education Nationale: Monsieur Blanquer, la situation est grave mais pas désespérée.

Atlanti Culture

Publié le
"Les Grands Esprits" - Education Nationale: Monsieur Blanquer, la situation est grave mais pas désespérée.

CINEMA

LES GRANDS ESPRITS 

France. Couleur. Comédie dramatique d’Olivier Ayache-Vidal.  Avec Denis Podalydès, Léa Drucker, Tabono Tandia, Zineb Triki, Abdoulaye Dialo, Pauline Huruguen, Alexis Moncorge, Emmanuel Barrouyer, François Petit-Perrin, Marie Remond, Charles Tempion, Mona Magdy Fahim.

RECOMMANDATION

EXCELLENT

THEME

Fils d’un écrivain réputé, François Foucault, 40 ans, est prof agrégé de lettres au lycée parisien Henri IV où il n’hésite pas à humilier de toute sa fatuité ses élèves quand ils ont de mauvaises notes. 

Suite à des propos condescendants sur le système enseignant tenus devant un fonctionnaire de l’Education Nationale, il est muté en Seine-Saint-Denis, au collège Barbara, classé établissement sensible.

Sa mission : y rester un an afin d’établir un rapport à destination du Ministre de l’Education Nationale. 

A peine accueilli par les profs, il prend ses fonctions auprès de la 4ème5. C’est le choc ! Il découvre l’indiscipline, le faible niveau, les provocations… et les Conseils de Discipline.

POINTS FORTS

- Conçu après deux années passées en immersion dans le collège Maurice Thorez de Stains (93) et tourné sur place avec les ados et les adultes de l’établissement, voilà tout simplement ce qui s’appelle un joli film !

- Le rythme est tenu, l’histoire pertinente et bien vue, l’humour constant alternant dans un parfait équilibre avec les moments d’émotion et ceux propices à nous faire réfléchir.

- Sa force, c’est aussi Denis Podalydès, confondant de crédibilité dans son rôle de prof rigide bousculé dans ses certitudes et dépassé par les événements, aussi inénarrable quand il tente d’apprendre les noms de ses collégiens qu’émouvant quand il essaie de faire front avec autorité.

- Mais surtout, avec son ton de comédie sans méchants ni gentils, ses profs aimant leur métier même quand ils sont découragés, ses dialogues et ses situations empruntés à ce dont le réalisateur a été directement témoin, ce 1er long métrage d’Olivier Ayache-Vidal est un plaidoyer profondément humain mettant au cœur de son récit le goût d’apprendre, la pédagogie, la formation des professeurs, l’estime de soi, l’écoute et la prise en considération des capacités des élèves.

- Il ressort de cette atmosphère réaliste que si cette jeunesse est difficile et d’un niveau faible, elle n’en reste pas moins attachante et en demande de reconnaissance. Une œuvre utile, donc, pour balayer nos a priori nés des focales étroites, récurrentes et anxiogènes utilisées par les infos.

POINTS FAIBLES

D’aucuns pourront légitimement regretter un scénario convenu dans son déroulé. Nous leur répondons qu’il est des terrains connus dans lesquels il fait bon s’égarer et qu’il serait dommage de se concentrer sur ce seul point tant cette comédie pointe avec acuité l’inadéquation d’un système frôlant la sclérose dès lors qu’elle est confrontée aux réalités du terrain.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Tourman pour Culture-Tops

Gilles Tourman est chroniqueur pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€