Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Hollande ou Sarkozy, les riches se font la malle

Les gérants de fortune genevois n’ont pas d’opinions politiques. Leurs clients français non plus.

Zone franche

Publié le

C’est Le Monde (pas Le Figaro) qui nous le confirme dans une enquête parue hier : les riches commencent à se sentir pousser des ailes dans la perspective de la présidentielle. Ça n’a ni l’envergure de l’émigration de 1789, ni même de celle de 1981, mais, apparemment, les gérants de fortune genevois ont mal aux mains à force de se les frotter d’aise. Et si 44 des 300 plus grands magots suisses étaient déjà gaulois au dernier décompte, cette proportion pourrait bien s’accroitre assez rapidement.

La Grande-Bretagne et la Belgique ont également la côte, mais s’installer autour du Léman reste le nec plus ultra chez le réfractaire aux impôts. Ça doit être le bon air de la montagne et la joie nostalgique de payer sa baguette en francs dans une boulangerie de la vieille ville…

La presse économique locale l’a également remarqué, qui rappelle à ses lecteurs qu’à l’inverse des gabelous français qui vous taxent en fonction de vos revenus et votre patrimoine ― les crapules !

―, le fisc helvète travaille au forfait et c’est une vraie seconde chance au grattage ! Mais ça devait se savoir puisque 2 000 de nos concitoyens, pas tous tennismen, en bénéficient déjà.

Ah on peut toujours les détester, les montrer du doigt comme autant de traitres à la patrie, leur rappeler que leur fortune, c’est à ce pays de parasites collectivistes qu’ils la doivent, c’est peine perdue. Entre le passage de 45 à 46% de la tranche marginale de l’IR et la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus mise en place par Sarkozy himself, ils ne se sentent plus appréciés ― les pauvres.

On peut aussi leur demander, s’ils délocalisent leur business vers un pays dont les coûts salariaux et la monnaie font passer les nôtres pour d’aimables plaisanteries, pourquoi ils ne choisissent pas plutôt le Vietnam mais, là encore, on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif.

Notez qu’à lire l’enquête du Monde jusqu’au bout, qui titre pourtant sur la peur spécifiquement hollandaise des rupins voyageurs (« Au secours la gauche revient ! »), on se rend bien compte que la politique, c’est bien le dernier de leur soucis. C’est en tout cas le point de vue de l’avocat vaudois Philippe Kennel, qui importe une trentaine de « frouzes » par an en temps normal mais a déjà monté le dossier de dix personnes sur le seul mois de janvier 2012 : « ils comprennent bien que l'État français a besoin d'argent, et qu'on ne les laissera pas tranquilles, quel que soit le vainqueur à l'élection présidentielle ».

Les riches, c’est sûr, ils sont difficiles à aimer.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par evy - 07/02/2012 - 06:20 - Signaler un abus Un article pour rien

    voilà un journaliste qui écrit n'importe quoi.. Si l'enquête était bien faite il écrirait que beaucoup de Français de la classe moyenne ont aussi quitté la France, pas forcément pour la Suisse, mais pour la Belgique, car la vue du démantèlement de leur pays est insupportable. Les charges sociales exagérés empêchent de créer quoi que ce soit. On paye des charges avant d'avoir encaissé le premier sous. La paperasse est horrible, et coûte beaucoup d'argent car souvent on est incapable de faire seule la gestion du tout. Trop de social, tue le social comme trop d'impôts tue l'impôt. Nous somme le pays du "TROP" Trop de mauvais "gauchisme" tue le vrai socialisme qui semble avoir perdu ses bonnes valeurs. Beaucoup de jeunes ne se retrouvent pas dans le "pseudo-socialisme français" et ses dirigeants ringards.

  • Par Nanard10 - 07/02/2012 - 07:29 - Signaler un abus ce ne sont pas seulement les riches qui font la malle

    ce sont surtout les gens intelligents et courageux qui en ont marre de vivre dans une société d'assistés et feinéants.

  • Par New - 07/02/2012 - 07:39 - Signaler un abus L'immigration ruine ce pays

    les charges pour faire vivre des millions d'immigrés ou de Français d'origine non européenne ruinent notre pays.

  • Par anticip - 07/02/2012 - 09:13 - Signaler un abus enfer fiscal

    quand autour de nous ,jersey ,gernesey,irlande , londres ,la belgique ,le luxembourg ,la suisse ,andorre , et j'en oublie sont chez nous dénomés" paradis fiscal " c'est peut etre que nous la france sommes considéré "ENFER FISCAL"

  • Par helios - 07/02/2012 - 09:37 - Signaler un abus insuffisant

    Il est évident que les augmentations d'impôts décidées pour rembourser la dette devraient être accompagnées de mesures de contrôle des flux de capitaux. C'est la seule chose à faire si on veut éviter le développement d'une "super-classe" de possèdants au dessus des nations.

  • Par ZOEDUBATO - 07/02/2012 - 10:25 - Signaler un abus FH va t-il revoir le financement de ses promesses ?

    Sachant 1/ Que les promesses n'engagent que ceux qui y croient 2/ Que l'Allemagne et les 24 autres pays qui ont signé le traité sur la règle d'or refusent toutes renégociations 3/ Que comme prévisble (voir en 1981) le départ des riches déclenche une montée vertigineuse du chômage et une baisse non moins rapide du pouvoir 'achat des classes pauvres et moyennes 4/ Que la somme de ces 3 points enlève 70 % du financement de son programme FH va t-il être honnête et transparent en revoyant complètement son programme et ses promesse ? Ceci étant il est vrai qu'avant que FH passe à la réalisation d'une quequonque de ses promesses on a le temps de tuer son âne à coup de figues molles (d'ailleurs compte tenu du nombre d'ânes morts la Spa envisage de porter plainte)

  • Par Ludo1963 - 07/02/2012 - 12:10 - Signaler un abus Mr Serraf : ouvrez un peu vos horizons

    Il y a du vrai dans ce que vous dites mr Serraf... mais c'est tellement réduit... Vous êtes obsédés par les super riches ou vous êtes déformé par la pensée unique ? alors lisez bien : maintenant c'est la classe moyenne qui va partir de la France. Au moins ceux qui pourront, certains comprendront avant d'autres que notre magnifique fromage national , Hollande, est notre futur Papandreou. J'espère me tromper mais dans un an ou deux ce sera sauve qui peut. Et tous ces petits journalistes, 93 % à gauche, Apathie, Joffrin, Canal + , nouvel obs libé express marianne jf kahn france tv calvi fance radio cohen... la liste est trop longue... avec leurs salaires ces fumistes pourront partir mais les plus démunis , eux, non !!! pareil pour tous ces élus ps ils pourront partir eux... Mr Searraf, croyez vous vraiment que la France est à l'abri du scénario grec si Hollande est élu ? qui restera en France savez vous combien de gens de toutes classes sont déjà en Belgique, GB, USA asie, etc ??? cela va de l'ouvrier au chef d'entreprise, le point commun ? réalisme, ouverture, travail, prise de risque, mérite...

  • Par Alex de M. - 07/02/2012 - 12:15 - Signaler un abus Manipulation

    Le choix de ce titre est une pure manipulation. Renvoyer dos à dos Sarkosy et Hollande comme si leur politique avait les mêmes effets catastrophiques est malhonnête et mensonger. Oui l'arrivée de Sarkosy a interrompu le flot de l'émigration. Et oui devant la victoire annoncée du catastrophique hollande ce flux a repris. Mais NON leurs politiques ne sont pas équivalentes et ne présentent pas le même niveau de toxicité pour l'économie française.

  • Par frederichlist - 07/02/2012 - 13:45 - Signaler un abus Les Journalistes sont-ils tous de Gauche?

    Enfer fiscal... Ah! quelle finesse. Parlons en, et puis en bons éditorialistes protégés, il faudra aller voter pour la rigueur. Et oui! La preuve médiatique : http://lespoir.jimdo.com/2012/02/04/les-journalistes-sont-ils-tous-de-gauche/ Bien à vous

  • Par mektoub - 07/02/2012 - 14:01 - Signaler un abus Excellent article Mr Serraf

    Vu de Suisse, le rythme de l 'installation des français bénéficiant du régime très avantageux du "forfait fiscal" est assez stable. Il y a également d'autres avantages, à part l'aspect fiscal, comme par exemple, une meilleure qualité de vie, des liaisons nombreuses, rapides et confortables avec l’aérien et les TGV. L'article suivant mentionne l’exode fiscal français et ses motivations en 2008-2009: http://goo.gl/EeJRA

  • Par ZOEDUBATO - 07/02/2012 - 14:09 - Signaler un abus Alex et Ludo : Bien d'accord

    Il faut faire appliquer les droits de l'homme pour qu'enfin la vérité soit transparente et prise en compte et non interprétée par l'idéologie

  • Par Vincennes - 07/02/2012 - 15:24 - Signaler un abus Comment M.Serraf peut-il prendre comme références "Le Monde"...

    qui n'en a plus que le nom, étant devenu un satellite du PS, mais rien d'étonnant car son article est une manipulation!! Comme le dit ALEX "12h15 renvoyez dos à dos Sarko et Hollande" est une malhonnêteté ..... et c'est vite oublier, que c'est l'arrivée du Socialisme en 1981 (arrivée de Mitterand) qui a provoqué la fuite des capitaux..... en à peine DEUX ans, ce fut la débacle....il n'arrivait pas à réformer et sans la cohabitation, il n'aurait jamais été réelu. Aussi, je ne donne que qq avant que la France ne soit exangue, si par malheur, pour la France, Hollande devait être élu

  • Par Vincennes - 07/02/2012 - 15:39 - Signaler un abus @Fréderichlist....c'est évident que 94% des médias sont à gauche

    Hier encore, Pujadas en début de l'interview s'adressant au Président : Bonsoir Monsieur!!! c'est en dire long sur son état d'esprit le mot Président lui "brûlait la langue". Zappons les JT de ce Journaliste qui n'observe pas l'intégrité et l'impartialité de tout Journaliste Intègre. De même pour Calvi qui, dans l'émission "mots croisés", s'est permis de dire que le Pdt s'était augmenté de 160% alors qu'en tant que Journaliste (on peut se le demander) il savait T.Bien que Sarko, pour + de transparence, avait supprimé le système de "la boite noire" dont bénéficiais les Présidents précédents et que, par conséquence, son salaire avait été réévalué par l'Assemblée nationale et non par lui Mais encore, vous n'entendrez JAMAIS, Calvi parler des affaires du PS (et il y en aurait 57 d'après Guérini).......que Calvi zappe systématiquement avec ses Invités très très récurrents comme Barbier (Express), Delli (Nle Observateur) Cayrol qui selon les besoins de Calvi devient politologue ou sondeur!! J'arrête car on pourrait écrire un roman de toutes les anomalies entendues sur les chaines publiques......suite au prochain n°

  • Par Tuffgong - 07/02/2012 - 17:16 - Signaler un abus Promesse non tenue ( une de plus )

    Pourtant sarko devait changer tout cela. A base de bouclier fiscal ( qui nous a couté une fortune ) et d'avantage pour les super-riches. Son ami l'évadé fiscal jhonny halliday avait juré de revenir habiter en France. Il n'en a rien fait? C'était encore une promesse non tenu de sarko? Une de plus?

  • Par LouisArmandCremet - 07/02/2012 - 18:17 - Signaler un abus Une petite fable...

    Maître Corbeau, sur un compte à l'étranger, Tenait en son nom un fromage. Maître Renard, par l'odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage : "Hé ! bonjour, Monsieur du Corbeau. Que vous êtes riche, que vous payez trop d'impôts Sans mentir, si vous gagnez davantage, Un bouclier fera un juste partage : Vous n'aurez pas un euro en plus à me devoir" A ces mots le Corbeau n'ose pas vraiment y croire ; Et pour se faire bien voir, Il rapatrie son argent, déclare ses avoirs Le Renard les taxe et lui dit : "Mon bon Monsieur, Apprenez que tout percepteur Vit aux dépens de celui qui l'écoute : Cette leçon vaut bien un impôt, sans doute." Le Corbeau, honteux et confus, Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus...

  • Par LouisArmandCremet - 07/02/2012 - 18:21 - Signaler un abus @evy

    Je suis en lien avec le milieu de gestion de fortune, et je confirme à 100% les propos de M Serraf : les gros contribuables redoutent l'instabilité fiscale et savent qu'ils vont dans tous les cas passer à la casserole ! Il y a déjà eu précédemment, un mini rush vers la Belgique juste avant la mise en place de l'exit taxe ! (Soit dit en passant, la stabilité fiscale de la Belgique alors sans gouvernement était un endroit rêvé)

  • Par vangog - 08/02/2012 - 00:56 - Signaler un abus J'aimerais être riche pour pouvoir m'expatrier, mais

    malheureusement, je ne suis qu'un très "moyen de la classe"... Et donc, il me faudra payer pour la social-démagogie de Flamby, à la place des riches expatriés Tiens, je crois que je vais solder ma petite entreprise qui ne connaissait pas la crise, mais n'a pas envie de connaitre les taxes de Flamby le super-flambeur...Et je vais m'inscrire à un concours de la fonction publique!

  • Par pierre60 - 08/02/2012 - 05:18 - Signaler un abus Exil (tres) relatif

    L'avantage, quand on est resident helevtique ou belge, c'est que personne ne peut veritablement verifier que vous residez 6 mois au minimum. Alors qu'a St Barth,...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€