Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Grain de folie au Japon : mais comment une simple grappe de raisin a-t-elle pu finir par être acquise pour près de 10 000 euros dans une vente aux enchères ?

Une vente aux enchères au Japon a récemment donné lieu à une curieuse transaction. Si l'heureux acquéreur n'a pas rechigné à la dépense au vu du produit acheté, il s'est montré de plus fort généreux, indiquant avoir l'intention d'en faire profiter autrui.

La qualité n'a pas de prix

Publié le
Grain de folie au Japon : mais comment une simple grappe de raisin a-t-elle pu finir par être acquise pour près de 10 000 euros dans une vente aux enchères ?

Le pays du Soleil Levant nous étonnera toujours. Dernière étrangeté en date : le 7 juillet 2016, un homme a déboursé près de 1,1 million de yens, soit approximativement 9 900 euros, dans une vente aux enchères, rapporte le site Quartz. Il ne s'agissait ni d'un collier serti de diamants, ni d'un tableau réputé, mais bien d'une grappe de raisins de trente grains exactement. Le prix d'un seul raisin s'élève ainsi à quelques 331 euros. Une somme inédite qui bat le précédent record d'un million de yens (8 936 euros) établi l'année dernière lors de l'achat d'une autre grappe, sur le même marché d'enchères. Le prix de cette variété a sensiblement augmenté ces dernières années : en 2011, la grappe la plus chère avait été vendue à "seulement" 300 000 yens, soit environ 2 700 euros.

Comment expliquer un tel prix ? Tout simplement par sa rareté. Ce raisin de table de la variété Ruby Roman aux grains aussi gros que des prunes ne se cultive et ne se vend que dans la préfecture d'Ishikawa, sur la côte ouest de l'archipel, depuis 1994. Ce raisin, réputé être le plus cher au monde, est particulièrement prisé par les hôtels de luxe, les pâtisseries haut de gamme ou encore lors des mariages.

Fruits d'exception

Le Ruby Roman est soumis à un contrôle de qualité drastique, avant d'être vendu aux enchères chaque année en compagnie d'autres produits frais et fruits de mer au marché d'hatsuzeri. Les grains doivent obligatoirement peser plus de vingt grammes, contenir au moins 18% de sucre et ne libérer que très peu d'acidité. Il existe même des grappes de luxe, répondant à l'appellation dite Premium Class, dont les grains doivent peser trente grammes minimum. Seules six grappes ont reçu le label en 2010, aucune en 2011.

L'heureux acquéreur de cette grappe à prix d'or, Takamaru Konishi, était en fait le représentant du supermarché Kurashi Kaientai, situé dans la province de Hyōgo à Amagasaki. Selon le Japan Times, ce dernier a déclaré que ces grains de raisin seraient distribués gratuitement dans le supermarché. Ce n'est pas la première fois que Kurashi Kaientai procède de la sorte : en mai 2016, près de trois millions de yens (27 000 euros) avaient été mis sur la table contre une paire de melons de variété Yubari King, dont la production s'effectue uniquement sur l'île d'Hokkaidō, au nord du Japon. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par zouk - 09/07/2016 - 10:24 - Signaler un abus Raisin d'Ishikawa

    Où la mode et ses excès vont ils se nicher?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€