Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les gens plus intelligents ont moins d'amis... Et c'est tant mieux pour eux

Selon une nouvelle étude, nous avons tous besoin d'interactions avec nos amis. Sauf ceux qui sont plus intelligents, qui se portent mieux sans.

Etude

Publié le
Les gens plus intelligents ont moins d'amis... Et c'est tant mieux pour eux

Tout ça viendrait de la savane... Crédit Reuters

Une récente étude publiée dans le British Journal of Psychology émet une hypothèse pour le moins déconcertante, selon laquelle les individus intelligents se portent mieux lorsqu’ils ont moins d’amis – ou moins d’interactions avec leurs amis.

Satoshi Kanazawa, de la London School of Economics, et Norman Li, de la Singapore Management University, basent cette théorie sur une large étude impliquant 15.000 adultes âgés de 18 à 28 ans. 

Cette observation se base sur ce qu’ils appellent la théorie du bonheur de la savane, selon laquelle l’homme a évolué moins vite que son environnement, et est en fait encore adapté à la vie de chasse et de cueillette de nos ancêtres. En découlent deux facteurs : l’homme est plus heureux dans un environnement avec une très faible densité de population – semblable à la savane africaine avant l’invention de l’agriculture – et lorsqu’il a de nombreuses interactions sociales avec ses proches. Ces interactions étaient nécessaires à l’époque, par exemple pour chasser en groupe, éviter de se faire piétiner par un mammouth, ou assurer la reproduction de l’espèce. 

Selon l’étude de Kanazawa et Li, donc, l’homme se porte mieux loin des grandes villes, et en ayant des interactions régulières avec ses congénères.

En revanche, ils observent un effet inverse chez les individus dotés d’un QI supérieur à la moyenne.

De par leur intelligence, ceux-ci seraient capable de s’élever au dessus de leur restrictions biologiques, et tout à fait capables de s’adapter au monde d’aujourd’hui : la forte densité de population d’une mégalopole ne leur poseraient donc pas le moindre problème, et, fait étonnant, ils seraient bien plus heureux sans avoir à socialiser avec amis ou connaissances.

Que des individus particulièrement intelligents disposent d’une capacité d’adaptation supérieure à la moyenne, soit. Mais pour quelle raison l’interaction avec leurs congénères réduirait-elle leur bonheur ?  Serait-ce par simple misanthropie, ou par sentiment de supériorité ?

Si Kanazawa et Li peinent à apporter une explication satisfaisante à ce phénomène, il n’en est pas de même pour Carol Graham, chercheuse à l’institution Brookings interrogée par le Washington Post.

« Les résultats suggèrent (et ce n’est pas une surprise) que les plus intelligents seront moins à même de passer du temps à socialiser parce qu’ils seront concentrés sur un autre objectif à long terme, » explique Graham.

Ainsi, c’est parce que les plus intelligents d’entre nous seraient dévoués à des poursuites intellectuelles telles que la recherche médicale ou l’épanouissement artistique.

Par conséquent, si vous avez un génie dans votre entourage, mieux vaut éviter de le déranger : non seulement cela risque de le détourner d’aspirations plus nobles, ça le rendra en plus franchement malheureux. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Carlsag - 22/03/2016 - 05:55 - Signaler un abus abc

    Une personne avec un QI très élevé a nécessairement moins le choix que la personne avec un QI moyen pour trouver des amis à son niveau d'intelligence

  • Par cloette - 22/03/2016 - 08:50 - Signaler un abus C'est vrai

    C'est dur de discuter avec plus c... que soit , mais on est toujours le c... de quelqu'un !

  • Par cloette - 22/03/2016 - 08:59 - Signaler un abus que soi

    pas que soit !!

  • Par jurgio - 22/03/2016 - 15:37 - Signaler un abus Je ne compte aucun ami

    Peut-être suis-je le plus intelligent des hommes ?

  • Par sapiensse - 22/03/2016 - 15:41 - Signaler un abus Ridicule

    Cette analyse repose malheureusement -comme beaucoup trop d'études de psychologie - sur des concepts non fondés. Au départ, la "théorie du bonheur de la savane" (ben oui pourquoi pas un titre très marketing) avance l'idée de notre vieux besoin de chasseur-cueilleur d'une faible densité de population. Hé bien, il faut absolument lire les études d'un grand ethnologue français Alain Testard, pour comprendre que les villages ont dans bien des cas précédé l'agriculture. Le besoin de se retrouver dans une zone dense ne date pas d'hier. Donc premier constat faux. Deuxième pilier de cette théorie : les petits QI auraient besoin de davantage d'interactions. Faux : ils ont simplement plus de chances de croiser quelqu'un d'un niveau à peu près équivalent pour festoyer en mangeant le sanglier, alors qu'un surdoué a 2,5 chances sur cent de croiser quelqu'un ayant les mêmes capacités que lui. Et comme il n'a pas forcément toujours envie de s'emm... avec des QI de poulets, il préfèrera probablement s'isoler un peu, faute de mieux. C'est un constat basique que des enseignants peuvent faire avec des élèves qui terminent leurs exercices quand d'autres ont à peine commencé. Rien de nouveau.

  • Par kaprate - 22/03/2016 - 18:13 - Signaler un abus Alors...

    Hollande va finir son quinquennat plus brillant qu'Einstein! C'est fou comme la fonction présidentielle peut gonfler le QI!

  • Par Le gorille - 22/03/2016 - 21:53 - Signaler un abus Aïe ! Aïe !

    Aurais-je donc un QI si élevé ? En fait c'est plus simple : les quadrumanes ne prolifèrent pas autour de moi.... Ouf ! Les autres non plus d'ailleurs : je dois avoir des qualités de repoussoir... Bref : qui se ressemble s'assemble, dit-on... mais qui me ressemble ? pas grand monde !

  • Par kaprate - 23/03/2016 - 02:08 - Signaler un abus @Le gorille

    Il est dit que les plus intelligents n'ont pas besoin de se socialiser car ils poursuivent des objectifs plus nobles... C'est bien votre cas, pas d'inquiétude, puisque vous refaites le monde sur Atlantico :-)

  • Par Le gorille - 23/03/2016 - 19:07 - Signaler un abus Merci Kaprate

    J'aime votre répartie.

  • Par Septentrionale - 24/03/2016 - 11:58 - Signaler un abus .

    Je n'aime pas les singes.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€