Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 24 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le Général Haftar, notre allié libyen qui menace de bombarder les bateaux italiens qui viendraient gérér la crise des migrants

Une semaine après sa rencontre à Paris avec Emmanuel Macron, et à l'envoi de la marine italienne afin de soutenir les gardes côtes Libyens, le Général Haftar aurait menacé de bombarder un navire italien en cas d'entrée dans les eaux territoriales du pays.

Touché

Publié le

Pour l’Europe, il est l’homme du moindre mal qui pourra monnayer l’arrêt de l’immigration sauvage. Pour le moment, l’Italie a obtenu l’autorisation de porter assistance aux gardes côtes libyens pour contrôler les eaux territoriales, ce que la mission Sophia mise en place par l’UE n’était pas parvenu à faire. Cela dit, le problème est complexe et Rome s’expose à des déconvenues.

Malgré les risques existants, quelles sont les alternatives possibles ?

Le président Fayez el-Sarraj a été considéré comme une solution alternative par la communauté internationale suite aux accords de Skhirat signés en décembre 2015 mais il n’a pas de troupes à disposition en dehors des milices de Misrata qui lui sont moyennement fidèles.

Il n’est toujours pas officiellement reconnu par la chambre des représentants de Tobrouk. D’intenses tractations vont se poursuivre pour trouver une solution.

L’Union européenne souhaite avoir un seul interlocuteur mais, comme je le disais précédemment, la Libye est morte en tant qu’Etat. Il ne reste donc que l’homme fort, le maréchal. Mais encore faudrait-il que ses troupes poussent le long de la côte pour conquérir Misrata puis Tripoli. On peut toujours rêver.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Marie-E - 04/08/2017 - 12:01 - Signaler un abus je pense qu' hélas

    pour ne pas changer nous avons choisi le pire. Il faut dire qu' aujourd'hui je me demande quel est le meilleur ou le pire. Il ne fallait pas aller mettre le bazar (épaulé par le Qatar and co) en Libye au moment où le fou sanguinaire Kadhafi commandait au moins à peu près les tribus, commençait à se ranger des voitures et nous aidait dans la lutte contre le terrorisme et l'immigration ... Il faut dire que la France n'est pas seule en cause dans ce désastre qu'est devenue la Libye pour ses ressortissants car Obama a été au summum de sa bêtise, de son incompétence et de son cynisme : abandonner son ambassadeur et ses gardes à Benghazi en cachant ce qu'il s'est passé ...les video comme celle de la mort de Khadafi sont pourtant édifiantes ... Pas grave il vaut mieux nous faire des papiers anti Trump que de savoir ce qui s'est passé à Benghazi.

  • Par vangog - 04/08/2017 - 12:14 - Signaler un abus Lybie morte en tant qu'état????

    Oui, pour le moment, et parce que l'UE a créé et nourri un monstre bipolaire. Mais si l'UE cessait de mettre ses sales pattes partout où il ne le faut pas, et si elle se contentait de maitriser ses côtes et ses frontières (en bref, si elle disait merde aux ecolo-trotskistes mondialistes qui la paralysent), tout irait mieux en Lybie, qui redeviendrait rapidement un état et -autre gros mot pour les dilutionnistes- une Nation! le Général Haftar a raison d'interdire ses côtes aux bateaux italiens! Ces benêts sont incapables de maîtriser leurs propres côtes et l'entrée des clandestins en UE. Alors, on ne voit pas pourquoi ils iraient encore manifester leur incompétence en Lybie. Hé ho, les européens, reveillez-vous! Sortez de la soumission au gauchisme immigrationniste...

  • Par tubixray - 04/08/2017 - 13:08 - Signaler un abus J'ai du mal à suivre

    Ces bateaux italiens, à en croire de récentes informations, auraient pour mission de ramener les embarcations des passeurs et des immigrés clandestins qu'elles contiennent vers leur port de départ .....Ce sont ces embarcations qu'il devrait faire bombarder après qu'elles aient débarqué leur chargement humain sur les bateaux des ONG complices .... Passeurs et embarcations neutralisés.

  • Par jerome69 - 04/08/2017 - 14:51 - Signaler un abus DE toutes façons

    Ces pays ne fonctionnent que sous des dictatures, des qu'on leur donne la possibilité de voter, ils votent pour des extrémistes religieux qui impose la dictature de la charia, ou des dictateurs type Erdogan. Alors , lui ou un autre , le principal est d 'arrêter ce flot qui détruira, si ce n 'est pas déjà trop tard, l'Europe occidental et faire un blocus au large des côtes avec retur à la case départ de tout ce qui flotte.

  • Par Danper - 04/08/2017 - 15:29 - Signaler un abus Réponse à Vangog

    Il est normal de la part d'un français de traiter les Italiens de benêts. En effet, ils n'y avait plus de problème à l'époque de Khadafi avec qui l'Italie avait signé un accord pour empêcher tous ces malheureux venant principalement des anciennes colonies françaises (Sénégal, Mali, Niger..) dans lesquelles la France se vante toujours de maintenir l'ordre. Ces mêmes génies français (avec les Anglais et les Américains) on foutu le bordel en assassinant Khadafi et détruisant son régime et en le remplaçant par rien du tout, mais en voulant mettre la main sur le pétrole de l'ENI. En conséquence on a un déferlement des migrants, que la France d'ailleurs repousse sans état d'âme mais en donnant des leçons à la Hongrie, à la Pologne et d'autres. Oui les Italiens sont des idiots car ils essaient de respecter des règles internationales foulées aux pied par le soit-disant pays des lumières. Attention à Marcronléon premier: comme Sarkozy en attaquant sur tous les fronts lui-même et son pays risquent pas mal de déboires. Dernière question: que font les troupes au Mali ? Le nombre de subsahariens migrants s'est multiplié depuis l'aventure au son du tambour du général Hollande.

  • Par moneo - 04/08/2017 - 16:13 - Signaler un abus chiche

    espérons qu'il le fera ça permettra l'Italie de lui rappeler qu'en cas de conflit David gagne contre Goliath que trés rarement

  • Par vangog - 04/08/2017 - 16:23 - Signaler un abus @Danper quand j'évoque les benêts, ce sont les dirigeants...

    Non les italiens eux-mêmes, qui sont aussi aveuglés que les Français par la propagande immigrationniste. La pire de tous est cette Moguerrini, ministre des affaires étrangères déléguée aux affaires européennes. C'est elle qui a laissé les mafias de passeurs financés par Soros et Goldmann-Sachs prendre le contrôle de l'immigration de clandestins. C'est ce type de folle furieuse qu'il faut virer, manu militari, et non le général Haftar, qui prendrait le gouvernement de la Lybie, si ces obscurs cretins d'europeistes ne favorisaient pas le gouvernement de Tripoli...

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/08/2017 - 16:54 - Signaler un abus Et qu'est-ce qu'on en à à

    Et qu'est-ce qu'on en à à foutre de ce type.. ! Quelqu'un le connaissait avant qu'atlantico n'en parle?....Il retournera à ses troupeaux de chêvres où il se fera bouffer par Daesh avant qu'on ait le temps de s'apercevoir de sa présence......Sinon, juste bon à être liquidé en même temps que les passeurs.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/08/2017 - 16:55 - Signaler un abus Et qu'est-ce qu'on en à à

    Et qu'est-ce qu'on en à à foutre de ce type.. ! Quelqu'un le connaissait avant qu'atlantico n'en parle?....Il retournera à ses troupeaux de chêvres où il se fera bouffer par Daesh avant qu'on ait le temps de s'apercevoir de sa présence......Sinon, juste bon à être liquidé en même temps que les passeurs.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Alain Rodier

Alain Rodier, ancien officier supérieur au sein des services de renseignement français, est directeur adjoint du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée.

Il est l’auteur, en 2017 de Grand angle sur l'espionnage russe chez Uppr et de Proche-Orient : coup de projecteur pour comprendre chez Balland, en 2015, de Grand angle sur les mafias et de Grand angle sur le terrorisme aux éditions Uppr ; en 2013 du livre Le crime organisé du Canada à la Terre de feuen 2012 de l'ouvrage Les triades, la menace occultée (éditions du Rocher); en 2007 de Iran : la prochaine guerre ?; et en 2006 de Al-Qaida. Les connexions mondiales du terrorisme (éditions Ellipse). Il a également participé à la rédaction de nombreux ouvrages collectifs dont le dernier, La face cachée des révolutions arabesest paru chez Ellipses en 2012. Il collabore depuis plus de dix ans à la revue RAIDS. 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€