Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 29 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les gendarmes vont-ils finir l'année au chômage technique et sans chauffage à cause du gel des budgets ?

Selon des parlementaires de l'opposition qui ont auditionné Denis Favier, le directeur général de la gendarmerie nationale, le gel des crédits se fait ressentir chez les gendarmes qui connaissent des difficultés à payer carburant et loyers.

Au pain sec et à l'eau

Publié le
Les gendarmes vont-ils finir l'année au chômage technique et sans chauffage à cause du gel des budgets ?

Des familles de gendarmes doivent vivre sans chauffage faute d'argent. Crédit Reuters

Atlantico : Selon un communiqué du collectif de la Droite populaire, la gendarmerie nationale n’a plus les moyens de régler ses loyers aux collectivités territoriales. Selon ces parlementaires, bon nombre de ces logements sont insalubres et faute d’argent, des familles doivent vivre sans chauffage. Quelles difficultés rencontre actuellement la gendarmerie ? Les gendarmes vont-ils connaître une fin d’année difficile au chômage technique et sans chauffage à cause du gel des budgets ?

Quentin Michaud : Ces problèmes ne sont pas nouveaux.

La gendarmerie a toujours été un mauvais payeur. Elle hérite de problèmes de gestion financière de longue date. Elle a toujours eu du mal à payer ses loyers, ses GAV (gendarmes adjoints volontaires recrutés sur deux ans renouvelables rémunérés entre 820 et 904 euros net par mois). Il y a toujours eu des locaux insalubres à rénover car la gendarmerie ne consacre pas de budget à l’entretien des locaux. Aujourd’hui, avec les crédits qui fondent, ces problèmes sont encore plus mis en valeur.

On n’est pas encore au stade où on ne peut pas rémunérer les gendarmes mais il est vrai qu’il y a des problèmes pour chauffer certaines casernes. Il est vrai que les gendarmes craignent d’avoir des problèmes dans le versement de leur salaire. La gendarmerie n’est pas passée sur Louvois, le logiciel de gestion de paie des militaires. La gendarmerie utilise aujourd’hui un moyen basique de versement des soldes de ces gendarmes. Pour autant, on n’est pas non plus au bord de la cessation de paiements.

Les gendarmes déclarent assurer les urgences mais faire moins de prévention. Le gel du budget de la gendarmerie menace-t-il la sécurité des Français ?

Aujourd’hui, un vaste programme est lancé : celui des ZSP (zones de sécurité prioritaire) pour renforcer la sécurité dans les zones sensibles un peu partout en France. On renforce les effectifs mais on ne sait pas si la création d’effectifs promise par le ministre va compenser les besoins aujourd’hui. Le sentiment actuel qui ressort est l’inquiétude. Les gendarmes de jour font leur travail en brigade et leur travail en ZSP la nuit. Les ZSP « surutilisent » certaines ressources humaines au niveau de la gendarmerie.

La sécurité n’est pas pour autant remise en cause, il n’y a pas de déserts ruraux ni d’espaces complètement vides. Il y a plutôt des brigades de gendarmes plus restreintes en termes d’effectifs et de moyens techniques. Celles-ci feront moins de patrouilles, moins de plein d’essence : aujourd’hui il n’y a pas de petites économies. 

Denis Favier, ex-patron du GIGN, a dit dans une audition à l'Assemblée nationale devoir faire face aux conséquences du gel des crédits décidés par Bercy. Quel sera, en plus des 6 milliards déjà décidés pour 2013, le nouveau train d’économies ?

Le nouveau train d’économies sera de 2 milliards d’euros en plus des 6 milliards déjà décidés pour 2013. Le ministère de l’Intérieur a engagé une vaste bataille contre Bercy pour sauvegarder son budget. L’idée est de mettre en valeur ce à quoi servent les dépenses pour justifier les crédits. Aujourd’hui la gendarmerie a des crédits qui fondent : les réservistes doivent attendre plusieurs mois pour être payés. Le général Favier est attentif et la gendarmerie n’est pas en danger, elle a au contraire l’écoute des plus hauts responsables en terme de sécurité publique ou pour des interventions pointues.

Ces baisses de budget seront trouvées dans les crédits d’équipement, on renouvellera moins d’équipements que prévu. Par exemple, la gendarmerie a annulé le renouvellement des véhicules blindés à roue de la gendarmerie (VBRG) qui ont plus de trente ans d’âge. Il y a une seule utilisation de la gendarmerie et de la police pour la maintenance des véhicules, ce qui permet de faire des économies. Il y a de plus en plus de GAV (expliqué plus haut) car ils coûtent moins cher qu’un gendarme ou officier de carrière. Cela vaut aussi dans la police. L’économie se fait autant dans la gestion des ressources humaines, dans leur emploi en opérations que dans l’achat d’équipements et la maintenance

La gendarmerie peut-elle se retrouver en cessation de paiements ?

On n’est pas là aujourd’hui. Des budgets ont fondus, d’autres vont être stabilisés, on est en crise mais on n’est pas dans une situation où on ne peut plus rémunérer les gendarmes. Les policiers et les gendarmes ont un certain pouvoir.

Entre 2008 et 2019, la Défense aura perdu environ 82 000 emplois. Comment expliquer que ce ministère soit plus touché que les autres ?

Est-ce que la défense est une variable d’ajustement ? Voici la question éternelle. Si vous faisiez les mêmes coupes budgétaires ou les mêmes suppressions d’emploi dans un grand groupe français ou dans l’éducation nationale, quelle serait la situation ? Aujourd’hui les militaires ont le sentiment de faire les frais plus que les autres.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par legaulois - 23/10/2013 - 10:47 - Signaler un abus n'oublions pas

    que la GENDARMERIE est le dernier rempart de la république beaucoup plus sur que la police nationale qui est syndiqué et moins impartial et plus respectueuse envers les citoyens maintenant l'argent il y en a supprimons toutes les aides qui va à tous les illégaux AME et compagnie hôtel gratuit alors que l'ouvrier et le petit retraité cotisent de plus en plus avec des salaires et pensions qui stagnent

  • Par la saucisse intello - 23/10/2013 - 11:01 - Signaler un abus Pour les gendarmes.......

    Tout n'est pas noir : L'ancien directeur général de la gendarmerie (salut, Jacques) est parti à la retraite le 11 avril de cette année. Retraite et avantages de la "2S" (voir mes précédents posts) : 7500 euros/mois. Cet officier général a été nommé conseiller d'état le 14 avril, traitement : 9500 euros/mois. Voilà, juste pour apporter un peu de chaleur aux pandores qui se gêlent.

  • Par yavekapa - 23/10/2013 - 11:02 - Signaler un abus Commencer

    d'abord par ne plus faire rouler les voitures radar. Ca fera des économies, pour se chauffer à la place de braséros.

  • Par Ravidelacreche - 23/10/2013 - 11:40 - Signaler un abus à cause du gel des budgets ?

    Non! à cause du gel des tuyaux.

  • Par Gégé Foufou - 23/10/2013 - 11:44 - Signaler un abus Vous inquiétez pas

    Il ont la taquetaquetique du gendarme comme chantait notre cher Bourvil.

  • Par quarantined - 23/10/2013 - 11:45 - Signaler un abus Le rideau de fer n'est pas

    Le rideau de fer n'est pas tombe a Berlin mais en Hongrie lorsque le chef des gardes frontières a ordonne l’arrêt de l’électrification a cause de manque de budget. Toutes les dictatures se sont maintenues en place grâce a la "loyauté" des forces de l'ordre, toutes sont tombées par le peuple.

  • Par gliocyte - 23/10/2013 - 13:16 - Signaler un abus Hypothèse

    Et si tout cela n'était dirigé que pour affaiblir les forces de l'ordre? Ah, schizophrénie quand tu nous tiens.. D'un côté le Pouvoir s'en sert pour se protéger contre les...pacifistes de la Manif pour tous, d'un autre avec les crédits en chute libre, fermeture des casernes, gel des salaires voir non paiement par la mise en route d'un logiciel élite-made, absence d'entretien des locaux, décrépitude à tous les étages, il affaiblit le pouvoir des forces de l'ordre. A quoi il faut ajouter la déconsidération de leur travail par le Ministère de la Justice qui refuse toute punition ou libère plus vite que son ombre Dans quel but? Et si c'était pour éviter qu'ils ne fassent alliance avec le peuple en colère et donc qu'ils se retournent contre le Pouvoir car la peur de perdre le peu qu'il leur reste les empêcherait d'agir en ce sens? ..Dosage au combien difficile et décisions paradoxales puisque cela crée le mécontentement de TOUTES les forces de l'ordre... Le pari des politiques est bien hasardeux. et s'avérera, à mon sens un bien mauvais calcul dans peu de temps.

  • Par antiflambyste18 - 23/10/2013 - 13:34 - Signaler un abus Recrudescence des cambriolages.

    On en voit plus des gendarmes, mais des dealers en Porsche Cayenne avec le sourire drogué aux lèvres, y'en a plein la coulotte à Flambardo, le présidant des profs et des travailleurs illégaux.

  • Par antiflambyste18 - 23/10/2013 - 13:36 - Signaler un abus par contre

    Il y en avait de la flicaille pour baffer les français opposés à la mascarade du sous mariage rose contrenature. Il devait même y avoir des primes sur les bulletins de salaire.

  • Par wolfgangamadp - 23/10/2013 - 15:37 - Signaler un abus Avec l'argent qui va arriver

    Avec l'argent qui va arriver des radars embarqués, ils auront du Champ pour Noël. Soyez rassurés.

  • Par Satan - 23/10/2013 - 20:12 - Signaler un abus Privatisation de la gendarmerie!

    Une seule solution à tous nos problème: la privatisation!

  • Par la saucisse intello - 23/10/2013 - 21:33 - Signaler un abus Sils ont froid dans leurs casernes...............

    Ils n'ont qu'à aller dormir dehors.

  • Par yavekapa - 23/10/2013 - 23:21 - Signaler un abus ya pas que les gendarmes

    les militaires aussi, à qui on a coupé le budget, sont obligés de fermer des casernes pour pouvoir continuer à se chauffer .

  • Par phililec - 23/10/2013 - 23:56 - Signaler un abus Tu parles !!!

    Le ministère de la Défense est plus touché que les autres car les militaires ne peuvent faire grève et doivent s'écraser. Une décision, donc, prise par des pétochards.

  • Par WebVortex - 24/10/2013 - 01:27 - Signaler un abus @ legaulois

    Ca c'était AVANT ! Cette époque du gendarme qui avait le respect de la population, du gendarme qui faisait son boulot, répressif mais aussi préventif c'était AVANT, lorsqu'ils avaient encore le respect de l'uniforme qu'ils portaient ! Aujourd'hui on ne peut plus dire qu'il s'agit d'un corps d'élite. Ils se sont fait "acheter" avec 2 points d'indice... la population ? Ils s'en tapent, ils remplissent les quotas, font du chiffre, font des plan de carrière, sont au service d'un parti au gouvernement et demain d'un autre sans plus d'état d'âme. Regardez donc ce qui se passe sur les routes, c'est la jungle ! (Enfin les prédateurs respectent la limite de vitesse, il n'y a donc pas faute). On ne les voit plus qu'avec une paire de jumelle laser vissée dans le front ou plutôt on ne les voit plus. Non franchement j'avais un profond respect pour ce qu'ils étaient, ça c'était avant, ce ne sont plus que des fonctionnaires zélés.

  • Par WebVortex - 24/10/2013 - 01:32 - Signaler un abus Economie peut être !

    Ben oui, vu que les verts sont au gouvernement, il faut faire des économie d'énergie. Or lorsqu'un pandore est dans son estafette derrière son radar, pas besoin de chauffer l'appart, c'est du gâchis, autant laisser tourner le moteur ! Si nos "percepteurs" se mettent à dilapider ce qu'ils font gagner à l'état, où va nous !

  • Par la saucisse intello - 24/10/2013 - 04:17 - Signaler un abus Hier aprés-midi, 16h00.....

    A l'entrée du Bleymard (48), au carrefour de la route qui repart vers Belvezet et la plaine de Montbel, SIX gendarmes en deux équipes. But du dispositif : Faire ouvrir les coffres des voitures afin de vérifier.......les récoltes de champignons ! Je n'en ai pas cru mes oreilles !.......Et pourtant ! Les racailles ont de beaux jours devant elles ! Alors si c'est ça "le dernier rempart de la république", vivement les trompettes de Jéricho !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Quentin Michaud

Quentin Michaud est journaliste spécialisé dans les questions de défense et de stratégie. Il a été formé à l'Ecole de guerre économique.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€