Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'échec d'une flottille
aux buts inavouables

Retour sur la flottille humanitaire dont la route pour Gaza fut notamment bloquée en Grèce. Beaucoup d'hypocrisie et de non-dits, selon l'économiste Fabio Rafael Fiallo.

Plouf

Publié le
L'échec d'une flottille
aux buts inavouables

"Les participants à cette croisière médiatique auraient pu envoyer leurs médicaments et produits alimentaires par voie terrestre en toute légalité."

Voilà donc une flottille, ayant eu Gaza pour destination, qui n’aura pas pu aller au-delà des eaux grecques, mais dont les sillons politiques, en d’autres mots les leçons à en tirer, resteront ineffaçables, tellement la maladresse de ses promoteurs s’est avérée époustouflante.

Il fallait souffrir de myopie politique frisant la cécité pour ne pas comprendre que l’argument humanitaire invoqué par les promoteurs de la flottille – aider la population de Gaza – ne tenait pas debout. Et ce pour deux raisons différentes.

Une flottille aux buts hypocrites

D’abord, parce que, à la différence de l’année passée (quand leur show médiatique leur réussit), la frontière entre l’Égypte et Gaza est ouverte maintenant.

Ensuite, et non moins important, parce que les marchandises à destination de Gaza transitent par Israël plus facilement que l’année passé. Dans ces conditions, si le but des promoteurs avait vraiment été d’améliorer les conditions de vie à Gaza, les participants à cette croisière médiatique auraient pu envoyer leurs médicaments et produits alimentaires par voie terrestre en toute légalité.

Par ailleurs, selon une dépêche de Reuters, près de 6 000 tonnes d’articles de première nécessité (comestibles, produits pharmaceutiques, essence) entrent actuellement chaque jour à Gaza via Israël [1] – en plus de ceux qui commencent à y arriver par la frontière égyptienne. La même dépêche se réfère au directeur du bureau de l’OMS à Gaza, Mahmoud Daher, qui attribue la pénurie de médicaments sur ce territoire à deux raisons principales : le fait que les autorités palestiniennes ne paient pas leurs fournisseurs dans les délais stipulés ; et le manque de coopération entre les autorités sanitaires de Gaza et celles de la Cisjordanie. Ce n’est donc pas la faute d’Israël.

Rien d’étonnant que le Secrétaire général des Nations unies ait déclaré plus d’une fois que le transport de l’aide aux Palestiniens peut et doit se faire par la route et non pas au moyen de flottilles [2].

Mais les indignés professionnels ne l’entendaient pas de cette oreille, car leur but, le vrai, le seul, consistait à diaboliser un blocus maritime de Gaza qu’Israël s’est vu obligé d’instaurer afin d’empêcher le Hamas d’acheminer des armes destinées à lancer des attaques terroristes contre la population d’Israël. Quel pays, démocratique ou autre, soucieux d’assurer l’intégrité physique de ses citoyens, agirait différemment ?

Avec leur embardée médiatique, les promoteurs de la flottille ont ramé à contresens de l’histoire. D’un, ils n’ont pas compris que les peuples arabes qui manifestent contre leurs oppresseurs pourront leur tenir rigueur pour avoir essayé de détourner l’opinion et les médias internationaux de leur lutte à un moment où celle-ci est à son pic. De deux, ce qui est encore pire, ils n’ont pas compris que les propres Gazaouis ont à l’heure actuelle d’autres soucis, et d’autres priorités, qu’accueillir une flottille contre Israël : ils donnent des signes clairs de souhaiter emboîter le pas de leurs voisins arabes en tentant de se débarrasser de la férule du Hamas.

Israël, Syrie : une indignation à géométrie variable

En effet, au mois de mars dernier, les Gazaouis ont manifesté par milliers pour demander la tenue des élections que le Hamas – sachant par les sondages que l’issue lui en serait défavorable – essaie de renvoyer aux calendes par tous les moyens. Des élections sont certes prévues d’ici à un an, mais rien ne dit que le Hamas jouera le jeu à moins d’être mis sous une pression considérable. Quoi qu’il en soit, l’embryon de Printemps arabe dans la bande de Gaza, le Hamas l’a étouffé dans la répression et dans le sang. Ce qui a amené Ayman Shaheen, professeur à l’université Azhar de Gaza, à déclarer que « le Hamas est pire que Moubarak » [3]. Aussi, organiser une flottille cette année ne pouvait qu’être une pitoyable manœuvre de diversion favorable au Hamas.

Pour toutes ces raisons, quand on lit dans Rue 89 qu’« Israël perd la bataille de l’image face aux pro-palestiniens », on ne peut se dire que la myopie politique n’est pas le seul apanage des promoteurs de la flottille ; elle affecte aussi les médias qui leur font la publicité.

Si les indignés professionnels souhaitaient réellement faire avancer l’histoire dans le sens du respect des droits de l’homme, pourquoi n’organisent-ils pas une flottille pour la Syrie, où l’on tue sans ménagement des dizaines de manifestants sans défense par semaine ? Mais non, contre la Syrie on se contente dans le meilleur des cas de monter un piquet de protestation en face de l’ambassade de ce pays dans quelque capitale européenne, cependant que l’on envoie toute une flottille contre Israël. Autrement dit, les indignés n’osent pas aller titiller sur place le pouvoir syrien.

Et pour cause : l’accueil en Syrie serait bien plus musclé, et c’est un euphémisme, qu’un simple refus d’entrée comme le font les autorités israéliennes (à moins, bien entendu, que ces dernières soient confrontées à une provocation armée, comme ce fut le cas l’été passé lors de l’arraisonnement du bateau Mavi Marmara). Que l’indignation fut facile, et même couarde, chez les organisateurs de la flottille avortée contre Israël !

____________________________

[1] Nidal al-Mughrabi, « Gaza shelves stocked ; but hope in short supply », Reuters, 30 juin 2011.

[2] « Government officials against the flotilla », NGO Monitor, 29 mai 2011.

[3] « Not immune », The Economist, 26 mars 2011.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par AMMON - 12/07/2011 - 09:51 - Signaler un abus L'échec d'une flottille aux buts inavouables

    Bravo pour votre article, il est clair et sans parti-pris ! Enfin une bonne analyse de la situation.

  • Par SteakKnife - 12/07/2011 - 10:13 - Signaler un abus Quelques rapides remarques

    - De quel droit Israel à Gaza impose un embargo sur les produits de première nécessité? - Israel confisque les ressources fiscales de Gaza - Les colonies et checkpoints compliquent la gestion de l'Autorité Palestinienne - Les instances internationales ne reconnaissent de toutes facons pas les résultats des élections à Gaza (contrairement à celles qui ont gardés Moubakara et Ben Ali au pouvoir).

  • Par Khemas - 12/07/2011 - 11:02 - Signaler un abus Sans parti pris, laissez moi

    Sans parti pris, laissez moi rire. Peut être que la manière est critiquable dans sa forme mais le fond, l'enclavement d'une partie de son territoire, et soi-disant de son peuple, par un pays soi-disant démocratique ..Visiblement il suffit que l'approvisionnement soit possible pour que la situation semble normale aux yeux de certains.

  • Par slavkov - 12/07/2011 - 11:03 - Signaler un abus déjà vu ...

    ... et le pire, c'est que nos activistes "médiatiques" font passer cela pour de l'héroïsme, je me demande s'ils vont allé jusqu’à mourir en martyre comme le font leur amis fanatiques du hamas ...

  • Par Chamaco - 12/07/2011 - 11:15 - Signaler un abus contenu habituel

    propagande, mensonges, déinformation...

  • Par le Gône - 12/07/2011 - 11:46 - Signaler un abus de toutes façons...

    Quand Besancenot fait parti d'une action c'est nécessairement une "mauvaise action" déstinée a ruiner quelques chose..ce type là est un nuisisble..(je vais etre clair je ne suis pas pro-israelien, meme plutot le contraire!!)

  • Par Wild Cat - 12/07/2011 - 12:20 - Signaler un abus HISTRIONS

    les histrions pseudo pacifistes manipulés, manipulateurs, qui insultent en permanence Israël, ne pourraient , et n'oseraient jamais se produire, en Iran, en Syrie, même manifester à Gazza contre le Hamas...Allez donc faire une manifestation dans un pays Arabe, en soutenant Israël, même en silence...On attend les Indignés, certains reviendront en morceaux..

  • Par SteakKnife - 12/07/2011 - 12:42 - Signaler un abus Mauvaise foi

    C'est quoi cet argument ridicule de dire que parce que certains pays sont pire qu'Israel, on ne devrait pas parler d'Israel? Ok la Syrie ou l'Iran ne sont pas des pays démocratiques. Quel rapport avec le fait qu'Israel colonise la Cisjordanise et impose un embargo à Gaza?

  • Par romainF - 12/07/2011 - 13:07 - Signaler un abus Soyons honnête !

    Comment peut on aujourd'hui, alors que la France entière sombre dans une crise identitaire, que certains parlent d'islamisation peut on soutenir le foyer de discorde? Tous les musulmans militants d'Europe soutiennent la Palestine. La Palestine est la carte VIP des islamisateurs comme le livre Rouge l'était pour le communisme. Restons réaliste soutenons Ies israeliens.

  • Par Wild Cat - 12/07/2011 - 13:27 - Signaler un abus SteakKnife... Mauvaise foi...

    Sauf que nos histrions pseudo indignés soutiennent en réalité le Hamas, auquel, sont liés les organisateurs de cette flottille...

  • Par Lio - 12/07/2011 - 13:42 - Signaler un abus "Sans parti-pris" ?

    Qu'est-ce qu'on peut rigoler sur Atlantico ! Quelques extraits de cet articles "sans parti-pris" : - "l’argument humanitaire invoqué par les promoteurs de la flottille – aider la population de Gaza – ne tenait pas debout". - "un blocus maritime de Gaza qu’Israël s’est vu obligé d’instaurer afin d’empêcher le Hamas d’acheminer des armes..."

  • Par Lio - 12/07/2011 - 13:46 - Signaler un abus "Ce n’est donc pas la faute d’Israël."

    Ce n'est pas la faute d'Israël si les Palestiniens n'ont toujours pas d'état. Ce n'est pas la faute d'Israël si le blocus est instauré autour de Gaza (avec juste quelques soupapes pour respirer un peu). Ce n'est pas la faute d'Israël si les dizaines de résolutions votées par l'ONU n'ont toujours pas été appliquées.

  • Par Lio - 12/07/2011 - 13:48 - Signaler un abus "Ce n’est donc pas la faute d’Israël."

    Ce n’est pas la faute d’Israël si ceux qui veulent rencontrer les Palestiniens sont obligés de demander l'autorisation à leur voisin. Ce n’est pas la faute d’Israël si l'extrême droite est au pouvoir dans la "seule démocratie au Proche-Orient". Ce n’est pas la faute d’Israël si "l'armée la plus humaine du monde" tue des centaines d'enfants et d'ados palestiniens chaque année.

  • Par Lio - 12/07/2011 - 13:52 - Signaler un abus Printemps israélien

    Enfin, prétendre que les Gazaouites veulent avant tout se débarrasser du Hamas est une demi-vérité (comme toujours avec la hasbara) : ils veulent TOUT AUTANT se débarrasser des barrières imposées par Israël. Depuis quand le blocus d'une population entière est-il devenu légitime ? C'est contraire aux droits de l'homme qui interdit toute punition collective.

  • Par Lio - 12/07/2011 - 13:55 - Signaler un abus Bien seul

    Cet article n'a pour but que détourner les lecteurs des vrais problèmes. Mais cela ne marche pas, vous devez vous sentir bien seul car personne (mis à part des fanatiques ou ceux qui préfèrent faire l'autruche) n'est dupe de l'entourloupe. Si vous connaissiez le monde arabe, vous sauriez que les révolutionnaires en Syrie rêvent aussi de la création prochaine de l'état palestinien.

  • Par SteakKnife - 12/07/2011 - 14:15 - Signaler un abus @Wild Cat

    Ah oui la flottille est financée par le Hamas, j'oubliais. Et un peu par Al Qaida aussi non?

  • Par Coosak - 12/07/2011 - 14:28 - Signaler un abus @ lio

    Le 'chef' à Gaza, Ismaïl Haniyeh a déclaré le 3 juillet 2011.. que le secteur est actuellement en ''post-blocus'' ! Que la bande de Gaza est ouverte pour ceux qui veulent investir ! qu'il y « a des milliers de tonnes de matériaux de construction ! Et la question est :.. Si le ''blocus '' vient de prendre fin , alors , ces milliers de tonnes de matériaux qui sont là , ben...d'où viennent-ils ?

  • Par faded yasser - 12/07/2011 - 15:15 - Signaler un abus Un faussaire en plus

    Des écrivains comme ce Fiallo ,l'excellent Boniface a inventé pour eux un terme très à la mode dernièrement: Les FAUSSAIRES, fiallo vous en faites partie.

  • Par Lio - 12/07/2011 - 16:11 - Signaler un abus @ Coosak

    Je n'y peux rien si Ismael Haniyeh vous prend pour une bille. Ce qui est paradoxal c'est qu'en voulant (apparemment) décrédibiliser le Hamas, vous portez crédit à sa propre propagande. MDR... Si vous croyez que le Hamas va crier sur les toits que rien ne va plus à Gaza, alors qu'il en a toujours la direction, vous êtes bien naïf.

  • Par Coosak - 12/07/2011 - 16:50 - Signaler un abus @ lio

    La ''bille''manipulée n'est peut-être pas qui tu crois ! il faut s'informer à la fois sur ce que ces ''gens'' disent en anglais pour l'occident , ...et en arabe pour les ''amis'' , on remarque que le discours est très différent ! lors de ce discours marquant l'ouverture d'une série de projets dans la bande de Gaza , il a aussi déclaré que Gaza avait vaincu les complots et triomphé du blocus !

  • Par Lio - 12/07/2011 - 17:53 - Signaler un abus @ Coosak

    Il reste que, quoi que puissent dire les dirigeants du Hamas (qui valent à peine mieux, à mes yeux, que le Likoud), les habitants de Gaza souffrent de ce blocus et aimeraient mener une vie comme tout le monde, pouvoir commercer avec leurs voisins, rebâtir leurs maisons et toutes les infrastructures de base... C'est ça la réalité, et c'est ça que dénoncent avant tout les militants de la flottille.

  • Par Wild Cat - 12/07/2011 - 18:30 - Signaler un abus SteakKnife... Mauvaise foi...

    Je n'ai pas dit financée, j'ai dit liée au Hamas...

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 07:18 - Signaler un abus @lio: Ce n'est pas la faute d'Israël...

    Si Israël refuse de négocier avec un Hamas qui veut sa destruction. Si le Hamas prend les Gazaouis comme boucliers humains pour provoquer Israël. Si une ONU qui nomme la Libye de Kadhafi à la présidence du Conseil des droits de l'homme, et ne condamne ni la Corée du Nord, ni Zimbabwe ni Cuba, a perdu toute autorité morale pour condamner qui que ce soit.

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 07:23 - Signaler un abus @lio: Ce n'est pas la faute d'Israël...

    Si le cas du soi-disant "massacre de Jénine" perpétrée par Israël et l'histoire de l'enfant palestinien soi-disant tué par des troupes israéliennes -- et véhiculé par les médias -- se sont avérés totalement faux. Si c'est le Hamas, et non pas Israël, le couplable des victimes gazaouis quand le Hamas prend la population de Gaza comme bouclier humain.

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 07:29 - Signaler un abus @lio: Ce n'est pas la faute d'Israël...

    Si c'est faux qu'Israël impose un blocus sur la population de Gaza, puisque le blocus est exclusivement maritime et non terrestre: les marchandises transitent par terre depuis Israël vers Gaza, et ce de plus en plus, et maintenant à travers la frontière egyptienne aussi.

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 07:32 - Signaler un abus @lio: Ce n'est pas la faute d'Israël...

    Si les organisateurs de la flottille ont rejeté la proposition grecque d'acheminer leur aide soi-disant humanitaire dans des navires grecs, ce que les organisateurs ont refusé puisque leur seul but était de diaboliser le blocus maritime de Gaza. (Ils s'en fichent éperdument, les organisateurs de la flottille, du sort des Gazaouis.)

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 07:47 - Signaler un abus @lio: Ce n'est pas la faute d'Israël...

    Si vous n'avez aucune lettre de créance pour parler au nom du peuple arabe. N'avez-vous pas compris que la rue arabe refuse désormais d'être télécommandée par leurs tyrans? Que dans pas un seul drapeau israélien n'a été brûlé lors des révoltes arabes? Que des Palestiniens du camp de Yarmouk, près de Hamas, ont été tués pour s'être opposés à être instrumentalisés par la Syrie pour attaquer Israël?

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 08:09 - Signaler un abus @lio: Ce n'est pas la faute d'Israël...

    Si des Palestiniens du camp de Yarmouk, près de Damas, ont été tués début juin pour avoir refusé d'être instrumentalisés par la Syrie pour attaquer Israël. Si des centaines de réfugiés de ce camp ont manifesté pour exprimer leur colère face à la tentative du FPLP-CG, aux ordres de la Syrie, de les envoyer manifester sur le plateau du Golan? Qui êtes-vous pour interpréter leurs motivations?

  • Par Occam - 13/07/2011 - 09:00 - Signaler un abus @L'impertinent

    "maintenant à travers la frontière egyptienne aussi". En fait, l'Egypte interdit tout passage de marchandises (sauf valises personnelles) par Rafah, et ce depuis longtemps. On peut donc à la limite parler de blocus terrestre, mais égyptien. On notera aussi que l'opinion internationale, étrangement, se moque éperdument de cela et ne songe pas à s'en prendre au Caire... Etonnant, non ?

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 09:13 - Signaler un abus @Occam: Ce n'est toujours pas la faute d'Israël...

    si l'accès par l'Egypte reste limité: l'Egypte ne veut pas (peut-on le lui réprocher?) que sa frontière avec Gaza devienne une passoire d'armes pour le Hamas. Quoi qu'il en soit, Israël et l'Egypte s'étaient mis d'accord pour décharger les produits de la flottile à El-Arish; la Grèce était prêt à les transporter. Mais les organisateurs de la flottille s'étaient opposés. La faute de qui alors?

  • Par NOVY12 - 13/07/2011 - 12:03 - Signaler un abus @Lio Nous sommes tous MDR !!!

    Vous êtes tellement habituée aux sites gauchistes formatés développant les critiques habituelles de la gauche....et de ses partis pris que vous ne supportez pas qu'Atlantico tienne un autre langage et apporte une autre vision !!! Dans ce cas retournez dans votre famille vous savez celle à qui vous donnerez systématiquement raison....

  • Par East4n - 13/07/2011 - 12:26 - Signaler un abus A titre d'information

    Je vous invite á lire ce communiqué des Nations Unies http://www.ochaopt.org/documents/ocha_opt_Gaza_Fact_Sheet_July_2011.pdf Quelques chiffres et notes simples et faciles de compréhension pour quique ce soit et même pour l'auteur de ce poste qui je ne sais sur quelles bases ose dire qu'il e st hypocrite et pas nécessaire d'apporter de l'aide humanitaire á Gaza...

  • Par Occam - 13/07/2011 - 13:42 - Signaler un abus @L'impertinent

    Mon propos n'était pas une critique, je suis d'accord avec vos arguments. Je m'agace seulement du fait que la politique égyptienne soit draconienne et impitoyable en comparaison de la politique israélienne (qui fait transiter les marchandises de son côté), mais que néanmoins Le Caire soit totalement épargné par les critiques - qui restent obsessionnellement attachées au seul Etat juif.

  • Par L'Impertinent - 13/07/2011 - 15:12 - Signaler un abus @Occam: Vous avez tout à fait raison

    En effet, nos donneurs de leçons ne savent que diaboliser Israël, oubliant au passage, et les raisons qui obligent l'Etat hébreu à imposer un blocus maritime (et non terrestre) sur Gaza, et les agissements des Etats voisins. Rien d'étonnant que cette fois-ci même la Turquie ait tenu à se désolidariser des instigateurs de la flottille en dissuadant les ONG de ce pays d'y participer. Amicalement.

  • Par Lio - 13/07/2011 - 18:13 - Signaler un abus @ L'impertinent

    Il y a tellement de contre-vérités, d'oublis et de déformations des faits dans ce que vous dites que vos commentaires ressemblent à ce qui se fait de pire en termes de hasbara. Les moyens de réponse étant mal commodes sur ce site, je n'ai pas la possibilité de les reprendre point par point.

  • Par Lio - 13/07/2011 - 18:18 - Signaler un abus @ L'impertinent

    En même temps, quiconque veut s'intéresser à la politique d'Apartheid organisée par le gouvernement d'extrême droite d'Israël pourra se rapporter - entre autres sources crédibles - au document mentionné par East4n. Pas la peine d'en faire des tonnes pour dissimuler la vérité, plus personne n'est dupe aujourd'hui. Si vous étiez moins arrogants, il pourrait y avoir un petit espoir de paix...

  • Par Lio - 13/07/2011 - 18:30 - Signaler un abus @ Novy

    Si vous n'aimez pas la contradiction et préférez l'entre-soi, vous n'avez qu'à vous abonner à Causeur. C'est un peu cher, certes, mais vous vous sentirez certainement bien en compagnie des 5 ou 6 pelés paranoïaques qui y monologuent en râlant sur la supposée menace que feraient courir à la terre entière les "bobos islamogauchistes" (brrrr !). Sinon il y a les sites du Figa-rot ou de Fsetouche.

  • Par NOVY12 - 14/07/2011 - 10:01 - Signaler un abus @Lio J'adore la contradiction mais j'ai horreur

    des ignorants qui sont remplis de certitudes !! Votre définition : ''bobos islamogauchistes" me convient bien je n'aurais pas fait mieux en vous désignant !!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Fabio Rafael Fiallo

Fabio Rafael Fiallo est économiste et écrivain, ancien fonctionnaire à la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement). Il est diplômé d’économie politique de l’université Johns Hopkins (Baltimore).  Son dernier ouvrage, Ternes Eclats - Dans les coulisses de la Genève internationale (L'Harmattan) présente une critique de la diplomatie multilatérale.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€