Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 09 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

G20 ou pas, pourquoi l’avenir de l’économie mondiale ne tient en réalité qu’à une décision de Barack Obama

Le président américain doit désigner prochainement le successeur de Ben Bernanke dont le mandat à la tête de la Banque centrale américaine se termine en janvier. En course : Lawrence Summers et Janet Yellen, deux visions économiques qui s'opposent au sein de l'institution.

Le vrai enjeu

Publié le
G20 ou pas, pourquoi l’avenir de l’économie mondiale ne tient en réalité qu’à une décision de Barack Obama

Le mandat de Ben Bernanke, qui préside la Banque centrale américaine depuis 2006, s'achèvera le 31 janvier prochain et Barack Obama doit désigner un candidat dont la nomination devra être validée par le Congrès. Crédit Reuters

Atlantico : S'ouvre ce jeudi le G20, à Saint-Pétersbourg en Russie. Parmi les nombreux dossiers abordés, celui des politiques monétaires sera primordial. Or, les marchés sont en réalité suspendus à la décision de Barack Obama quant au successeur de Ben Bernanke, le président de la banque centrale américaine. En quoi la décision de son successeur est d'une importance capitale pour l'économie mondiale et la sortie de crise ?

Nicolas Goetzmann : L’ouverture du G20 masque en effet le véritable enjeu de cette rentrée économique. Ben Bernanke est sur le départ et le nom de son successeur sera connu au courant des prochaines semaines.

Cette décision incombe à Barack Obama et il n’est pas certain que le président américain se rende compte de l’importance de son choix.

La Fed traverse depuis quelques mois une période d’incertitude qui a été provoquée par l’annonce de son actuel président de la fin des politiques non conventionnelles. Étant donné que les raisons objectives qui conditionnent la fin de ces programmes sont incertaines, le choix du nouveau président vient ajouter de l’incertitude à l’incertitude. Et le marché n’aime pas ça. La problématique tient surtout au fait que Lawrence Summers, actuel favori, n’a pas été entendu sur les problématiques monétaires depuis plusieurs années, il est donc difficile de faire une idée précise de ses intentions.

L’enjeu est décisif pour l’économie mondiale car la ligne de pensée du président de la Fed est le catalyseur principal du niveau d’activité des Etats-Unis. La “demande” américaine est en effet sous contrôle de la Fed, le choix qui revient à Obama sera en fait la principale décision économique de son mandat, en terme de conséquences réelles. Voila pourquoi le G20 devrait se résumer à un jeu de lobbying de couloirs en faveur de tel ou tel candidat.

Cécile Philippe: Cette décision est, en effet, capitale car la monnaie dans nos sociétés est devenue une création purement institutionnelle. La crise financière de 2008 a clairement une origine monétaire, en particulier elle repose sur une politique laxiste de création monétaire de la part des banques centrales et de la Fed, en particulier. Or, la politique mise en œuvre depuis lors a consisté à accroître encore cette création plutôt que de tenter d’assainir la situation.

Comme la monnaie ne repose plus sur un étalon marchandise depuis 1971, sa création dépend d’entités comme les banques centrales. Compte tenu de la suprématie du dollar, le rôle de la Fed et de son président sont donc essentiels pour l’économie mondiale. Pour rappel, la monnaie sert de rouage, d’intermédiaire dans tous les échanges, y compris internationaux et une monnaie de mauvaise qualité ne peut que détériorer ces échanges. En quoi cela a-t-il une importance pour la sortie de crise ? Tout dépend du rôle que l’on donne à la monnaie dans l’origine de la crise.

Les deux candidats sont Lawrence Summers - qui aurait la préférence du président américain et des dirigeants de la zone euro - et Janet Yellen, actuellement vice-présidente de la Fed. Quelles sont les différences de position entre ces deux personnalités ? En quoi leurs politiques et visions monétaires diffèrent-elles l'une de l'autre ? Et de celle de Bernanke ?

Nicolas Goetzmann : Les deux personnalités sont souvent perçues comme étant des “doves”, des “colombes” c’est à dire ayant une tendance à la souplesse monétaire. Pourtant, il faut se méfier de cette interprétation car une différence majeure oppose les deux candidats. Yellen soutient la politique de Bernanke depuis le début et serait même plutôt partisane d’une politique encore plus agressive afin de faire baisser le chômage rapidement. Lawrence Summers est quant à lui sur une position plus mesurée, et selon ses déclarations (qui datent de la crise), il ne croit pas en la capacité de la politique monétaire d’apporter un réel soutien à l’économie lorsque les taux d’intérêt sont déjà à 0. De plus, lors de son passage au poste de premier conseiller économique d’Obama, il n’a jamais perçu la nature monétaire de la crise.

Janet Yellen est le bon choix, il n’y a aucun doute, mais comme le résume bien le New York Times, Summers est un proche d’Obama et dispose du soutien de l’entourage du président. Face à cela, la discrète Janet Yellen n’a que peu de soutien politique. Un économiste de la BNP a pu mesurer l’impact de la décision sur la croissance américaine et donc sur l’emploi et estime la différence entre les deux candidats en termes d’emploi : 500 000 à la faveur de Janet Yellen.

Cécile Philippe : Lawrence Summers semble, en effet, avoir la préférence y compris celle d’économistes d’obédience keynésienne comme Brad de Long. Ce dernier pense qu’il sera plus créatif qu’un autre candidat, ce que la situation actuelle nécessiterait. Ils sont nombreux à le penser. Willem Buiter, chef économiste de Citigroup, accusait ainsi la BCE l’an passé d’être trop timorée dans sa politique monétaire. Les banques centrales auraient agi trop timidement.

Il s’agirait par exemple de réduire tous leurs taux à zéro, d’inventer des techniques d’assouplissement quantitatif encore plus agressives ou de procéder à un stimulus fiscal et monétaire direct auprès des particuliers et des entreprises afin de contourner des banques timorées. De ce point de vue, Larry Summers pourrait être un candidat plus enclin à poursuivre une politique de création monétaire laxiste mais les deux candidats ne différent pas vraiment dans le fond. Si différence il y a, c’est plus dans le style et le caractère.

Quoiqu’il en soit, tout ralentissement de la création monétaire rendra les "malinvestissements" visibles. Cela se traduira par des faillites et une remontée du chômage. Ce sont malheureusement des maux nécessaires pour assainir la situation. Il est cependant peu probable que la Fed se tienne à une politique monétaire restrictive si cela se produit. C’est inquiétant car l’économie mondiale a besoin pour, repartir sur des bases saines, de cesser cette politique monétaire qui alimente des bulles qui finissent toujours par exploser.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 08:42 - Signaler un abus POURQUOI LA RUSSIE EST DEJA ENTREE EN GUERRE

    Il ne devrait rien sortir de concret de ce G20, comme tous les G20 précédents pour ceux qui ont de la mémoire... . Par contre la Russie elle est déjà prête aux hostilités... http://jackturf.blogspot.fr/

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 09:21 - Signaler un abus MASSACRE DES CHRETIENS !

    Confirmation en direct sur RMC que le massacre des Chrétiens à Maaloula a commencé ! . Évidemment ce ne sont pas des musulmans, donc HOLLANDE s'en tape comme de sa première chemise... . Quelle honte !

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 09:25 - Signaler un abus Cultivons notre jardin !

    Alléluia.

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 09:40 - Signaler un abus L'évangile selon Voltaire,

    La lumière par les étoiles, L'argent sous la tutelle de l'esprit.

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 10:01 - Signaler un abus Racontez-nous, on a hâte,

    Et puis ça tombe bien, je n'habite pas à Los Angeles

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 10:25 - Signaler un abus CA SENT LE GAZ...

    Un ami du site posait hier une question sur le gazoduc, il pourra avoir une réponse sur le salon beige qui donne des liens très instructifs à ce sujet ! http://www.lesalonbeige.blogs.com/ . Extrait : Donc, le Qatar, soutenu par l’Arabie saoudite et les USA, veut supplanter la Russie comme principal fournisseur de gaz naturel à l’Europe de l’Ouest, d’où le conflit entre les USA et la Russie à ce sujet ! D’où le lancement de la rébellion anti-Assad en Syrie pour évincer ce gêneur ! Enfin, cerise sur le gâteau, les pays européens veulent se libérer des importations russes et appuient donc le projet qatari. A l’évidence, tous les prétextes actuels de guerre (chimique ou pas) ne sont que des trompe-l’oeil, provoquant malheureusement des milliers de victimes innocentes, sacrifiées sur l’autel du commerce du gaz qatari.

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 10:39 - Signaler un abus Suite au passage d’un reportage à la télé

    Où était présenté un phénomène particulier consécutif à la forme concave des parois d’un bâtiment à Londres (un architecte ayant réinventé le four solaire de Font-Romeu), et puisque vous avez l’air d’être calé sur le sujet, peut-être pourriez-vous nous dire si il est possible de faire converger les étoiles en un point du ciel par la force de nos esprits (tous les esprits, main dans la main peut-être ? -car j’ai bien compris qu’en utilisant des forces électromagnétiques, on aurait de la brume qui rendrait inefficace la mise en oeuvre-) dans le but de générer une énergie telle que l’humanité entière baignerait non plus dans « la tension humaine » mais dans la pierre de schiste décomposée ?

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 11:28 - Signaler un abus ETAT DE L'ARMEE FRANCAISE

    Hollande fait pratiquement des déclarations de guerre, mais sans vous dire pourquoi il est incapable d'envoyer le Charles de Gaulle en Syrie. Tout simplement qu'un Porte-avions ne se déplace jamais sans protection que ce soit sous-mer, sur mer, ou dans le ciel. Hors, nous ne sommes pas prêt, nos protections étant pour la plupart en réparation ou en maintenance... . Hollande le va-t-en-guerre n'a pas le premier sou pour se lancer dans ce genre d'aventure et si nous y allons quand même, nous serons incapable de protéger nos arrières. Il faut le savoir...La vie de nos soldats est entre les mains d'un semi-dément...

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 11:55 - Signaler un abus @ Christophe

    Merci.

  • Par ledevois - 05/09/2013 - 12:03 - Signaler un abus @claude michel

    oui très bizarre

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 13:23 - Signaler un abus Synthèse

    Donc finalement, il y a méchants, les moyens méchants et les presque gentils, et qui si on n’habite pas à Los Angeles, à l’équateur, au Japon, en Bretagne, en Auvergne ou sur la Côte d’Azur, il suffirait d’y croire pour le Faire. Mais surtout, et c’est le plus important, il ne faut pas décomposer la pierre de schiste avec une technologie extra-terrestre parce comme le racontent les Hopis, on fait des bêtises, et j’y crois. Pour compléter, je dirais qu’il ne vaut mieux ne pas squatter chez ses beaux-parents, limiter l’usage des stupéfiants, s’assurer que son lave-linge est plein avant de le mettre en marche et/ou éteindre la lumière lorsque l’on quitte une pièce car, c’est mauvais pour l’ours blanc, comme pour le civil syrien.

  • Par Oeschterricher - 05/09/2013 - 15:07 - Signaler un abus BREF, pour en revenir a l' ARTICLE

    ... il y a quelque chose d' extremement interessant : les commentaires, ou comment, de maniere magistrale, tout le monde de se fout des politiques monetaires laxistes qui gardent notre monde dans la spirale de la crise. Pourtant ce sont ces politiques monetaires qui font augmenter le prix de votre nourriture de 10% par an, idem de l' energie. Ce sont elles qui detruisent le pouvoir d' achat de tout ce que vous avez epargne. Ce sont elles qui nous empechent de faire des reformes SAINES. Et tout ce qu' il faut pour le comprendre c' est un tout petit raisonnement technique. Mais tout le monde s' en fout, on ne commente qu' en termes de Syrie, de Hollande ou d' idees pour un monde meilleur... Finalement, les peuples n' ont peut-etre que ce qu' ils meritent. Deprimant.

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 15:19 - Signaler un abus Excusez-moi oeschterricher, j’en finis.

    @ Christophe, quelques conseils. Avant d'entreprendre vos démarches, questionnez-vous. Intelligemment, vous vous insérez sur un segment où votre produit possède un vrai potentiel, les forums de discussions d’actualité où doivent errer quelques (51-27) 24 % de français déçus, et pour certains, désabusés (meilleurs clients), mais vous devriez faire auparavant une étude de marché. Choisir l’implantation de son lieu de vente revêt une grande importance et c’est sur ce point que je me permets de vous aider. Le préalable est de définir le taux de cibles potentielles, ramené à la fréquentation cela vous donnera un nombre de clients, et après analyse, les sites du Monde et de Libé doivent être vos points de vente. Evitez l’Humanité dont le côté sectaire fait déjà de vous un concurrent. Mais sur Atlantico, rares vont être ceux vont débattre avec vous, je suppose.

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 15:52 - Signaler un abus Sans politique laxiste d'émission de monnaies,

    incapacité de réduire le montant de la dette. Cela se traduit par une inflation que vont déplorer les épargnants, sans doute, mais avez-vous une solution différente que de réduire les sommes empruntées chaque année par les Etats ?

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 17:41 - Signaler un abus G20 POURQUOI FAIRE ?

    quand vous avez un Pays comme la France qui a fait voter 84 nouveaux impôts... . http://news.radins.com/actualites/84-nouveaux-impots-ont-ete-votes-france,6067.html . Les riches seront encore plus riches et les pauvres encore plus pauvres...C'est pas compliquée la politique, pas la peine de critiquer les gens qui ne s'y intéressent plus donc... . Sinon, 3 nouveaux navires de guerre Russes ont passé le bosphore pour compléter les 40 navires déjà sur place... . C'est une guerre financées par le Qatar et les USA pour se partager le Gaz Syrien et vous croyez que Poutine va regarder sans rien faire ? Me font bien rire les médias avec leur conflit "humanitaire"...

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 17:56 - Signaler un abus VOUS EN VOULEZ DE L'ECONOMIE ?

    France: le taux à 10 ans au plus haut de l'année Jeudi 05 09 2013 à 13h06 La France à émis jeudi 8,385 milliards d'euros de dette à long terme, soit un montant proche du maximum annoncé, mais elle a dû payer plus cher, le taux à 10 ans étant ressorti à 2,63 %, un plus haut record pour 2013, 05/09/2013 = 2.63% 04/09/2013 = 2.56% 03/09/2013 = 2.54% L'avantage avec les chiffres c'est qu'ils ne mentent pas...

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 18:15 - Signaler un abus HOLLANDE EXPEDIE EN UNE MINUTE PAR POUTINE...

    Alors que Merkel a bavassé un moment avec Poutine (en Russe s'il vous plaît), notre Moins que rien a été expédié une minute montre en mai par Poutine, le temps de la photo. Raide dans son costume trop grand pour lui, Hollande a quité la scène piteusement...Au suivant disait Brel, au suivant...

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 18:16 - Signaler un abus HOLLANDE EXPEDIE EN UNE MINUTE PAR POUTINE...

    Alors que Merkel a bavassé un moment avec Poutine (en Russe s'il vous plaît), notre Moins que rien a été expédié en une minute montre en main par Poutine, le temps de la photo. Raide dans son costume trop grand pour lui, Hollande a quité la scène piteusement...Au suivant disait Brel, au suivant... Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/g20-ou-pas-pourquoi-avenir-economie-mondiale-ne-tient-en-realite-qu-decision-barack-obama-nicolas-goetzmann-et-cecile-philippe-833895.html#uvRZIvbrhLyEF9pW.99

  • Par la saucisse intello - 05/09/2013 - 18:38 - Signaler un abus Hhhhheeeeeuuuuu......

    Il y a erreur sur le prénom : Le vrai, c'est Michèle.

  • Par Oeschterricher - 05/09/2013 - 18:48 - Signaler un abus @ 2bout

    Simple : des coupes massives et drastiques dans les depenses publiques dans les domaines du social et des retraites. Et des coupes massives dans les impots aussi. Les premiers temps, ce sera extremement dur. Les fonctionnaires et les anciens assistes paieront. Apres quelques annees, la situation sera saine a nouveau. Je sais tres bien que la plupart des peuples n' auront pas le courage d' accepter cela.

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 18:53 - Signaler un abus LES MERDIAS ONT ENCORE FRAPPES

    Suite à l'expédition de Hollande par Poutine, BFM a tout de suite contre attaqué , par l'intermédiaire d'un journaliste sur place "mais pas en coulisse" osant affirmer que Poutine aurait tapé dans le dos de Hollande en lui disant "Faut qu'on se voit absolument".Comme si Hollande était la première préoccupation de Poutine... On croit rêver...

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 19:31 - Signaler un abus Sauf erreur,

    Il n’y aurait aucune nécessité à gérer au mieux les mécanismes financiers (abordés dans l’article) si les Etats n’étaient pas endettés. Pour un banquier, le choix qu’Obama fera peut avoir une importance. Pour les autres, je m’interroge. Les conséquences seront les mêmes, plus ou moins rapidement. Et comme personne ne parle plus des chinois et du protectionnisme, des importations, que l’on a pas de pétrole, ni de gaz, ni même plus de bonnes idées (mettre un gilet de sauvetage quand on décide de sauter du pédalo pour punir Assad), je m’étonne des déclarations de certains, pourtant que je savais aguerri à Notre-Dame des landes : Monsieur De Rugy, porte-parole EELV, s’emploie aussi à entamer avec Bachar un sympathique dialogue en échangeant quelques pacifiques arguments Air-Air ou Air-Sol.

  • Par Jackturf - 05/09/2013 - 19:35 - Signaler un abus Syrie: Hollande lâché par l'Europe au G20

    À peine arrivé au G20, où il est censé fédérer une coalition favorable à l'intervention en Syrie, François Hollande est lâché par ses plus proches alliés de l'Union européenne. . «Il n'y a pas de solution militaire en Syrie», a insisté Herman Van Rompuy,«La solution doit être politique», et s'inscrire dans le cadre de l'ONU, a-t-il martelé. Les dirigeants européens condamne ll'attaque chimique en Syrie, mais ils refusent de donner leur caution à une intervention militaire. L‘Union européenne, membre de plein droit du G20, lâche la France en rase campagne, laissant François Hollande plus isolé que jamais, avec Barack Obama comme seul allié de poids au sommet. Herman Van Rompuy l'a affirmé: la France est, à ce stade, le seul pays européen décidé à agir militairement en Syrie. . Un camouflet pour Paris, qui espérait un soutien au moins moral, à son action. La position européenne est calquée sur celle de l'Allemagne. . Allez rentre à la maison, coucouche panier lui aurait dit Poutine...

  • Par 2bout - 05/09/2013 - 21:20 - Signaler un abus André,

    Si vous aviez la gentillesse de développer en répondant à ces questions : Quand vous dites, « C'est la mauvaise répartition continuelle de l'argent des profits », vous parlez de l’épargne ou de manière plus revendicative répartition patron/salarié ? Est-ce l’épargne qui crée la dette ? Jamais il ne vous est venu à l’idée d’être vous-même patron ? Et pour en revenir à Hollande, quelque soit la prochaine décision de l’assemblée américaine, une seule conséquence : un différentiel entre le gaz russe acheté par les allemands et le gaz russe ou algérien acheté par la France, sans pour autant acheter du pétrole qatari moins cher. Différentiel de croissance : - 0.3 à 0.5 %.

  • Par Gilly - 05/09/2013 - 22:17 - Signaler un abus @ André Virasolvy

    "les travailleurs sont obligés de s'endetter pour consommer" Consommer quoi ? Le dernier gadget électronique ? La voiture neuve qui fait pâlir d'envie le voisin ? La maison de 150 m2 livrée clefs en main, avec la cuisine équipée et le terrain clôturé, parce que l'on veut tout , tout de suite ? Les vacances à la montagne l'hiver et celles d'été sur la côte d'azur ? "Nous sommes alors dans l'engrenage infernal de l'endettement" Il y a une solution à cela : acheter selon ses moyens, refuser les cartes de crédit et renoncer au superflu. Rien de plus réconfortant que de se dire : "j'ai peut-être moins que d'autres, mais ce que je possède est à moi. Je me suis peut-être privée de sorties ou de vacances mais j'ai payé ce que j'ai au comptant. Cela m'a pris du temps mais j'en prends soin parce que j'en connais la valeur." Une meilleure répartition de la monnaie (de la richesse ?) Vous pouvez toujours espérer et attendre que cela vienne un jour.

  • Par Jackturf - 06/09/2013 - 06:01 - Signaler un abus QUAND LES OGIVES NUCLEAIRES PRENNENT L'AIR...

    La base aérienne américaine Dyess située au sud-ouest de Abilene, au Texas, est en pleine activité pour déplacer des ogives nucléaires sur la côte Est des Etats-Unis dans un transfert secret qui n’a aucune trace papier, La source note que les ogives nucléaires ne sont généralement pas déplacées sans raison, et si les Etats-Unis ont décidé de les transférer cela signifie qu’ils ont l’intention de les utiliser. «En aidant secrètement les rebelles syriens depuis 2011 Barack Obama a construit un scénario de 3ème Guerre mondiale entre la Russie et les Etats-Unis», conclut l’auteur de Infowars.selon une source d’Infowars.03/09/13. http://www.youtube.com/watch?v=6j-Y3emRs0g

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nicolas Goetzmann et Cécile Philippe

Nicolas Goetzmann est Stratégiste Macroéconomique et auteur d'un rapport sur la politique monétaire européenne pour le compte de la Fondapol.

Cécile Philippe est présidente et fondatrice de l’Institut économique Molinari, un organisme de recherche qui vise à entreprendre et à stimuler l’approche économique dans l’analyse des politiques publiques.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€