Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 26 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les frondeurs emmenés par Martine Aubry partent à l’attaque de François Hollande pour qu’il lâche ses 6 milliards de cagnotte

La semaine qui s'ouvre va encore être surréaliste en termes de communication politique. Pendant que l'opposition de droite se réunit mercredi pour essayer de s’entendre sur la nécessite d’un plan d’économie de dépenses budgétaires de 100 milliards d'euros sur 5 ans, les frondeurs vont partir à l'assaut de François Hollande pour qu’il distribue la cagnotte budgétaire de 6 milliards d'euros découverte par l’Insee.

L'édito de Jean-Marc Sylvestre

Publié le
Les frondeurs emmenés par Martine Aubry partent à l’attaque de François Hollande pour qu’il lâche ses 6 milliards de cagnotte

Le gouvernement, qui n’a jamais été à cours d’idée pour dépenser l'argent public, se retrouve donc avec 6 milliards de bonus par rapport à ses prévisions. Du coup, son entourage déborde d’imagination.

Quelle aubaine ! François Hollande se prépare à entrer en campagne électorale avec un mini pactole qui pourrait lui permettre d’huiler certains rouages et " acheter quelques groupes d’électeurs récalcitrants ". `

Alors, avec 15% seulement de Français qui lui restent favorables, le nombre de réfractaires à séduire pour former une majorité est conséquent, mais on peut toujours essayer.

Après tout, François Hollande s’était engagé à réduire le déficit budgétaire de 3,8%, avec une croissance économique de 1%; il se retrouve désormais avec un déficit à 3,5% et une croissance possible de 1, 5%...Il va donc franchir la ligne avec 6 milliards de " trop " par rapport à son objectif prévisionnel.

Pour n’importe quel gestionnaire, cela signifie que les opérations évoluent plus vite que prévu, mais enfin pas de quoi de crier victoire. La maison France continue de s’endetter, avec une croissance qui ne permet pas créer des emplois.

Pour les socialistes, et notamment ceux qui grognent ou qui ont besoin que le président reste en fonction pour protéger leur propre job , c’est une cagnotte. On retombe sur la jurisprudence Jospin qui avait cru pouvoir gagner les présidentielles contre Chirac avec cet argent. Qel erreur !

En attendant, les idées ne manquent pas et leurs auteurs se bousculent à la grille de l’Elysée. Les projets se partagent en deux catégories de mesures.

D’abord , il y a tous les projets de relance de l'économie par l'investissement . De nombreux députés vont remonter mardi de leur circonscription avec des paquets de suggestions pour soutenir les investissements dans les collectivités publiques qui sont au régime sec depuis deux ans. C’est fou les kilomètres de routes et les parkings, et les rond-points à faire ou à refaire. C’est extraordinaire le nombre d'écoles maternelles et de collèges à restaurer. Il y aussi le dernier volet des investissements d’avenir à accélérer.

Ensuite, il y aussi tous les projets de relance par la demande, et cette demande passe par une revalorisation du salaire des fonctionnaires qui était bloqué, et par des allègements fiscaux pour venir en aides aux ménages les plus modestes. Sans parler des exonérations de charges et d'impôts liées à l’application de l'impôt a la source, la distribution d’aides aux jeunes sans emploi de moins de 28 ans. Bref, accroitre la demande de biens de consommation.

Entre l’aide aux investissements publics et l'aide aux catégories les plus défavorisées, il y a de quoi dépenser encore deux ou trois cagnottes. En gros, 18 milliards d’euros.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kaprate - 28/03/2016 - 10:45 - Signaler un abus Conversation familiale autour de l'article

    Léo 14 ans "Je comprends rien" - Emma 17 ans, en terminale éco "Bah il te manquait 100 euros pour acheter une console et en recomptant, il te manque en fait 94 euros"- Leo "Ha;;; et alors? Je peux toujours pas l'acheter?"- Emma "Non mais tu donnes quand même tes 6 euros que t'as pas à ton pote". Magnifique!

  • Par zouk - 28/03/2016 - 11:00 - Signaler un abus Cagnotte?

    Ou simple artifice comptable? Nous en sommes virtuoses, mais particulièrement au PS et son aile gauche. Que le bon sens nous atteigne enfin un peu!, nous sommes déjà aux abois, Martine Aubry et ses partisans, cherchent à nous enterrer. Je ne comprends pas mieux que Léo, mais Martine Aubry comprend certainement très bien cette "conversation familiale"

  • Par Mike Desmots - 28/03/2016 - 11:45 - Signaler un abus Le vrai problème est au-delà de cette comptabilité statique ...

    L'inquiétude nationale ..c'est surtout ,d'évaluer le montant de l'ardoise que les marxo/socialistes au pouvoir ...vont laissé en héritage aux français .....? sera t'elle inférieure ou supérieure aux ardoises laissé a leurs peuples par Zapatero et Papandréou..? ou un cumul des deux...?

  • Par Fran6 - 28/03/2016 - 13:00 - Signaler un abus énorme!!!

    ils nous refont le coup de la cagnotte!!!! c'est à mourir de rire, la gauche qui continue à se torpiller elle même après avoir torpiller le navire France, ouais, c'est énorme!! les autres pays vont se moqués de nous, c'est sur!

  • Par vangog - 28/03/2016 - 14:00 - Signaler un abus 2270 milliards de dette, accumulée par les UMPS...

    n'importe quelle ménagère prévoyante, trouvant 6 milliards sous le tapis de la comptabilité, s'empresserait de prendre rendez-vous avec son banquier pour effectuer un remboursement anticipé de sa dette, soit 2263 milliards pour les générations futures, mieux que 2270 milliards...les gauchistes, non! Car le démon de la dette les habite, et il est hors de question de transmettre une dette plus faible aux générations futures, na! un comptable vous expliquerait qu'il était inutile d'emprunter 36 milliards d'euros, cette année, si cela génère 6 milliards de surplus...mais bon! La comptabilité et le socialisme, ça fait deux...et si ces six milliards de cagnotte étaient prévus, dès le début de l'année dernière? Ah, électoralisme insondable!

  • Par Mike Desmots - 28/03/2016 - 16:47 - Signaler un abus les naïfs découvrent au 21ème siècle ..que les socialistes >

    > ne vivent que sur le travail et l'argent des autres ..!.c'est sidérant , de voir cette tardive prise de conscience ...!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaine BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€