Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Friendly" : Pourquoi les Français sont-ils aussi mauvais en langues étrangères ?

Fait tristement révélateur, dans sa lettre de félicitations à Barack Obama pour sa réélection, François Hollande a écrit "friendly" pour "amicalement" : c'est tout simplement un non-sens.

Le nettoyeur

Publié le - Mis à jour le 27 Novembre 2012
"Friendly" : Pourquoi les Français sont-ils aussi mauvais en langues étrangères ?

La France se situe au 25ème rang du classement du TOEFL, test international d'anglais Crédit DR

L'événement était drôle, mais également tristement révélateur : François Hollande a écrit un seul mot en anglais dans sa lettre de félicitations à Barack Obama pour sa réélection, et ce mot était mauvais. “Friendly” pour “Amicalement” est tout simplement un non-sens.

 

La nullité des français en langues étrangères—et particulièrement en anglais, lingua franca du monde moderne—est avérée. La France se situe au 25ème rang du classement du TOEFL, test international d'anglais. Le problème va du garçon de café tentant inintelligiblement de communiquer avec des touristes médusés jusque, comme on l'a vu, aux niveaux les plus élevés de la société française.

L'incompétence linguistique des responsables français est une blague récurrente des sommets européens tout comme des grandes entreprises internationales.

 

A qui la faute ?

  • L'histoire, d'abord. Comme le signale l'expression “lingua franca”, le français a été pendant très longtemps la langue internationale, eu égard à notre rayonnement politique aussi bien que culturel. Pendant très longtemps le français était la seconde langue pratiquée par tous, et donc les français n'avaient pas besoin d'apprendre une autre langue pour voyager.
  • Le protectionnisme culturel, ensuite. De la loi Toubon aux exigences de passage de musique en langue française à la radio, notre protectionnisme culturel fait tout son possible pour nous protéger des langues étrangères. Il est évidemment absurde de penser que l'exposition aux langues étrangères pourrait affaiblir la langue française, alors qu'elle s'en est au contraire enrichie au travers de l'histoire. Le pire coupable est ici la pratique quasi universelle du doublage des films et séries télévisées. Passons sur le fait que le doublage est une amputation artistique. Passons aussi sur le fait que cette pratique du doublage renforce la présence des productions audiovisuelles anglo-saxonnes dans notre paysage, alors que nous sommes censés vouloir les protéger. Il suffit de constater que dans les pays scaninaves et aux Pays-Bas, presque tout le monde parle un anglais courant, et que cela est du à la diffusion des séries américaines en version originale sous-titrée. (Ca ne ferait pas de mal non plus à la capacité de lecture des français.)
  • Il faut, enfin, hé oui, incriminer l'école. L'enseignement des langues dans l'école française est—comment dire ça poliment?—une torture. Les langues vivantes en France sont enseignées comme des langues mortes. Mus par un cartésianisme extrêmiste, les programmes sont concentrés sur la grammaire et l'apprentissage de règles théoriques, et se fondent principalement sur la mémorisation. Rien de plus contre-intuitif ! Rien de plus rebutant ! C'est en fait un miracle que certains d'entre nous sachent déjà aligner trois mots d'anglais... La faute au cartésianisme et aussi à la fonction de reproduction sociale de l'école : l'allemand, langue peu répandue, est préférée par les parents bourgeois, à l'espagnol, comme seconde langue. Pourquoi ? Pas parce qu'il vaut mieux dans sa vie parler allemand qu'espagnol, mais parce que l'allemand est réputé plus difficile. L'objectif des langues, dans l'esprit des parents (et donc des enfants et de l'école) n'est pas d'apprendre une langue, mais de montrer qu'on est “fort en thème”, puisqu'il est admis qu'apprendre une langue doit être difficile. A ce compte-là, les cours de langue au collège pourraient être profitablement remplacés par des séances de mémorisation de l'annuaire... (A noter que l'apprentissage de la grammaire française obéït aux mêmes objectifs...)

    Réfléchissons deux secondes : comment un enfant apprend-il une langue ? Doit-on lui faire mémoriser des règles de grammaire, des déclinaisons et des verbes irréguliers ? Bien sûr que non. Un enfant est plongé dans un univers où on parle la langue, son cerveau l'aborbe, et puis un jour, il parle, en phrase complètes. Au début pas très bien, mais c'est en continuant à entendre et à pratiquer la langue que (avec un peu de chance...) il s'améliore.

 

Il est parfaitement connu que la seule méthode viable pour apprendre une langue étrangère est l'immersion. Mon cas personnel est peut être ici éclairant : je suis bilingue anglais. Je travaille tous les jours en anglais, et je suis souvent publié par des journaux américains. Mes amis américains me disent que je m'exprime sans accent. Ai-je vécu longtemps dans un pays anglo-saxon ? Jamais plus de 15 jours en continu. Est-ce que j'ai bien travaillé à l'école ? Non, c'est le contraire. Je suis bilingue anglais parce qu'en rentrant à la maison après l'école, au lieu de faire mes devoirs, je regardais des séries américaines en version originale. J'ai ensuite beaucoup pratiqué, grâce à mon addiction à internet.

 

Je considère que je n'ai aucun mérite d'avoir appris l'anglais : il m'a suffi de faire le contraire de ce que préconise l'école et de ce que fait notre société.

 

Il n'y a absolument aucun doute que si l'Education nationale distribuait des DVD de séries en version originale au lieu de payer des enseignants, les français parleraient beaucoup mieux les langues étrangères (et perdraient moins de temps). Mais cela supposerait que nous revenions sur notre nombrilisme culturel. Cela supposerait aussi que nous considérions que l'objectif de l'école est d'enseigner, et pas de participer à un classement social par mesures arbitraires.

 

Nous en sommes encore loin...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Polsat - 23/11/2012 - 14:50 - Signaler un abus Les Français nuls en langues?

    Avez-vous déjà entendu des anglophones parler autre chose que l'anglais? Ce qui est assez frappant c'est de voir que comme au temps de Rome avec le latin, ne pas parler parfaitement anglais est une cause d'ostracisme. La bourgeoisie française elle-même ne jure que par l'anglais. Par contre, si vous parlez parfaitement russe ou polonais, tout le monde s'en fout. Mais ne prononcez pas le "th" anglais parfaitement, la langue entre les dents, tout le monde se moquera de vous.

  • Par cdg - 23/11/2012 - 14:50 - Signaler un abus encore moins cher

    au lieu de distribuer des DVD, laissez les enfants regarder leurs series preferees sur internet Supprimez l hadopi, c est 300 millions d economise (son budget) et un meilleur niveau en anglais On a tout a y gagner (a part les moines copistes du DVD)

  • Par Vinas Veritas - 23/11/2012 - 14:50 - Signaler un abus langues étrangères

    parfaitement d'accord avec le texte et l'expérience de l'auteur. lorsqu'on se focalise sur l'expression orale quitte à passer outre les fautes de syntaxe ou le déficit en vocabulaire mais en encourageant les échanges, les progrès sont très rapides. j'ai moi-même pu commencer à m'exprimer en maori en seulement 2 semaines, certes pas comme un natif mais je me faisais comprendre et j'arrivais à comprendre. l'anglais où j'étais un nul de nul selon les profs ne me pose aucun problèmes sérieux en fait et il m'est aisé de converser avec des américains pur souche car je l'ai pr&tiqué immergé en Irlande et les accents sont une une bien meilleure école que les cours de version/thème chers à nos profs qui l'enseigne comme du latin ou du grec

  • Par jerem - 23/11/2012 - 15:37 - Signaler un abus les anglo saxons sont nettement meilleurs en effet

    "La nullité des français en langues étrangères" et les anglais ? ce sont les cancres de la classe , on est obligé de parler leur langue pour les faire avancer

  • Par jerem - 23/11/2012 - 15:40 - Signaler un abus Dieu et mon droit !!!

    et pourtant que d'impots locaux pour des formations des les classes de primaires pour des cours d'anglais ..... pas assez d'episodes des Experts soit doit etre cela certainement ou alors c'est l' "overdose" (la charge fatale). et tous ces bobos qui se plaignent des doublages en francais , pour dire pudiquement qu'ils aiment a ecouter les aigues de la langue originale.

  • Par jerem - 23/11/2012 - 15:45 - Signaler un abus ouah quelle methodologie !!!

    "Je considère que je n'ai aucun mérite d'avoir appris l'anglais : il m'a suffi de faire le contraire de ce que préconise l'école et de ce que fait notre société." PArce que suivre "Friends" apres vos heures de cours étaient un acte de contestation de l'education nationale ? Parce que suivre des prigrammes en VO ou voyagez aurait été fortement déconseillé par l'education nationale. Qu'il est mignon le p'tit

  • Par Mani - 23/11/2012 - 15:47 - Signaler un abus A qui la faute ?

    C'est simple : d'abord et avant tout aux grands amateurs de généralisations abusives... Ouaaiiiis, "les Scandinaves sont bons en langues", "les Français sont nuls en langues", "les Noirs sont grands et costauds", "les Chinois sont petits et sournois"... . Et puis, grâce au magnifique raisonnement de Pascal-Emmanuel Gobry, on sait maintenant pourquoi les Scandinaves et les Néerlandais sont forts en langues ! C'est parce qu'ils sèchent les cours et qu'à la place ils regardent des séries télévisées américaines en VO ! . *soupir*...

  • Par jerem - 23/11/2012 - 15:49 - Signaler un abus Pour les conseils en dépenses stupides

    "l'Education nationale distribuait des DVD de séries en version originale au lieu de payer des enseignants," faites comme Zemmour qui débinait Arte parce qu'il etait pas encore au courant qu'avec la TNT , des tas de programmes sont en multi langue sans que cela coute un euro de redevance de plus .... Apres cela on aura encore des ecrits sur le niveau des dépenses publiques..... Distribuer des DVD a l'heure du replay . Pas de proposition pour du 35mm avec bande son sur magneto non plus ? On se demande deja a quoi sert les canaux "langue" chez les britanniques .....

  • Par jerem - 23/11/2012 - 15:53 - Signaler un abus LA critique de style sans le contexte

    " les programmes sont concentrés sur la grammaire et l'apprentissage de règles théoriques, et se fondent principalement sur la mémorisation. Rien de plus contre-intuitif ! " oui on va faire de l'intuitif par classe de 30 .... bien sur !!! l'eleve au centre du programme . D'ailleurs ca marche tellement bien au primaire avec le francais qu'en 5 ans on nous a sorti la relance de : la recitation , la dictée, la grammaire..... il manquait plus que l'ecriture (faute aux mobiles).

  • Par Arnaud05 - 23/11/2012 - 16:00 - Signaler un abus Sympatique article

    J'ai écris un articles sur nos président sur le blog de ma start-up ca vaut le détour : http://www.lingueo.fr/blog/anglais-maintenant/ Tout ça n'est pas nouveau et est vraiment inquiétant ! Friendly of yourse for us !

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:01 - Signaler un abus de nouvelles economies donc .

    Si l'education nationale est nulle pour l'anglais et si des "DVD" suffisent , on supprime l'anglais des langues a enseigner par elle . il ya d'autres langues qui elles n'ont pas droit de citer dans les DVD et qui sont tout autant un avenir pour la grande aventure de la mondialisation , l'hindi, le mandarin, l'arabe.

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:03 - Signaler un abus A votre tour de reflechir

    "Réfléchissons deux secondes : comment un enfant apprend-il une langue ? Doit-on lui faire mémoriser des règles de grammaire, des déclinaisons et des verbes irréguliers ? Bien sûr que non. Un enfant est plongé dans un univers où on parle la langue, son cerveau l'aborbe, et puis un jour, il parle, en phrase complètes. Au début pas très bien, mais c'est en continuant à entendre et à pratiquer la langue que (avec un peu de chance...) il s'améliore." Donc comme ce processus est celui de toutes les langues maternelles , on fait quoi ? on supprimer les cours de francais de l'education nationale ? Encore des economies .....?

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:09 - Signaler un abus De l'objet de l'ecole

    "Je suis bilingue anglais parce qu'en rentrant à la maison après l'école, au lieu de faire mes devoirs,....." il parait meme que certains choppent le gout de la lecture, de la chimie, de la musique en passant parfois par l'exercice de l'ecole. Evidemment on peut toujours voir l'ecole comme le bagne.... tous les parents n'ont pas la meme présentation du sujet et savent expliquer à quoi cela peut servir. non l'ecole n'est pas une garderie pour parents incapables d'elever leur chiards , ni une prison avec travaux forcés. Mais les coupes sombres dans les budgets des economies occidentales vont bientot le rappeler notamment a ceux qui ont vendu l'economie de la connaissance et de la matiere grise et qui propose l'economie de la TNT a 50 canaux pour des programmes de tres haute tenue en batterie.

  • Par laurentso - 23/11/2012 - 16:12 - Signaler un abus Non Mani, le fait est réel,

    les Français sont peu doués en langues ! Même si cela s'arrange un peu. Les arguments de l'auteur sont un peu curieux et ego-centrés! La première raison "historique" est que le Français est une langue compliquée ! Seul le Français nécessite autant d'heures de cours pour apprendre ses subtilités, sa grammaire, etc. La seconde est le désolant manque de moyens mis dans l'enseignement des langues, notamment à l'université, dans les études secondaires (sauf les études de langues, bien sûr). On peut être bardé de diplôme d'ingénieur, d'économiste, de scientifique, avec une seule UV de langue, et encore... Quant au "protectionnisme culturel", il n'a aucun rapport ! Vouloir protéger la culture française, ce n'est pas interdire l'anglais. Puis on n'apprends pas l'anglais dans les chansons de Lady Gaga ou dans un épisode de "Friends". Enfin passons... Quand à votre diatribe sur "imprégnation" vs "cours à l'école", elle est quelque peu dépassée et ne conduit à rien de concret. A propos, il parait que Erasmus est menacé de disparition. Voila qui n'arrangerait pas les choses.

  • Par Grwfsywash - 23/11/2012 - 16:13 - Signaler un abus @ Jerem - 23/11/2012 - 16:01

    "n'ont pas droit de citer(sic!) dans les DVD" Oh le vilain qui va se précipiter à la FNAC pour acheter son DVD de français. Tant qu'à compulser les DVD, vous constaterez la disponibilité de ceux-ci pour l'apprentissage des différentes langues que vous que avez mentionnées. Oh, juste un dernier point: "On se demande deja a quoi sert les canaux "langue" chez les britanniques..." Ne relevant pas les quatre fautes d'orthographe de cette portion de phrase, je vous signale qu'en Grande Bretagne, les films étrangers sont diffusés en langue originale avec sous-titrage en anglais.

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:18 - Signaler un abus certainement

    "Passons sur le fait que le doublage est une amputation artistique" c'est sur qu'un paquet de figures gagnerait en glamour si on revelait (en passage obligé) leur sonorité un peu comme la touche vocale sur le film muet ..... bien au contraire c'est de l'amelioration artistique pour des produits sur-standarisés ...

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:20 - Signaler un abus @Grwfsywash

    je vous attendais. :)))

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:30 - Signaler un abus @laurentso

    l'auteur a une experience la sienne qui est indeniablement efficace. ce qui est consternant c'est qu'il se sente dans l'obligation d'opposer son choix personnel et ses opportunités avec l'oeganisation de l'education nationale. il a effectivement raison , une langue s'apprend plus rapidement a l'instinct dans le jeune age. doit on pour autant faire le proces de l'education nationale. cen 'est pas arrivé a l'université qu'il faut s'interroger sur les moyens a mettre en oeuvre. c'est bien avant. La question ce resume aux priorités que l'on doit mettre. Doit on apprendre sa langue maternelle, le calcul , l'ecriture , les sciences mais aussi d'autres langues , du theatre, de la comedie musicale..... L'education nationale souffre de l'offre plethorique d'options dont on se demande si la hierarchie ne devrait pas etre remise en cause . Notre "nullité" est a la hauteur de notre rayonnement mondial . Qui parle le hollandais ou le danois ? les anglais sont davantage nullissimes en langues etrangeres et pourtant le francais reste la 1er langue qu'il pratique .

  • Par jerem - 23/11/2012 - 16:34 - Signaler un abus le francais langue diplomatique et europeenne

    et on devrait s'en rappeler davantage dans les hautes spheres pour imposer notre langue comme il se doit dans toutes les instances européennes ou la piece rapporté de 1973 qui passe son temps a jouer double jeu , fait le passage sans force par l'assoupissement de ceux qui devrait defendre notre langue. C'est un scandale, avec ce que coute l'union en traducteur, de voir des documents qui mettent des semaines a paraitre en francais apres la sortie dans l'unique langue anglaise. plus d'europe servie a ceux qui continuellement veulent s'en dissocier . CA suffit

  • Par Ricky - 23/11/2012 - 17:22 - Signaler un abus Il manque la raison principale

    Merci à l'auteur pour cette analyse subjective mais qui comporte certaines vérités à mon avis. Cependant, vous oubliez la raison principale de nos difficultés en langue étrangère qui est une raison purement scientifique. En effet, chaque langue a sa musicalité et si notre langue maternelle comporte moins d'octaves qu'une langue étrangère, il sera plus difficile d'apprendre cette langue. C'est le cas pour le français qui comporte 2 octaves alors que l'anglais en a 3 et l'allemand 4 ou 5 je crois. D'où également l'importance d'apprendre très jeune car notre cerveau a plus de capacités à assimiler les différentes musicalités des langues et à les reproduire. I y a une autre raison à mon avis qui tient du mode d'apprentissage punitif qui existe en France et qui n'encourage pas à prendre des risques quitte à échouer, c'est pourquoi beaucoup de français hésitent à parler dans une langue étrangère car ils ont peur d'être ridicules ou incompris alors que souvent ils sont tout à fait capables de tenir une conversation.

  • Par De France et de plus loin - 23/11/2012 - 17:51 - Signaler un abus Réponse: parce que l'on

    Réponse: parce que l'on double les programmes anglo saxons à la TV. En Europe du Nord, ce n'est pas le cas et à 6 ans , les gamins sont plus qu'habitués à l'anglais.

  • Par Salvatore Migondis - 23/11/2012 - 18:58 - Signaler un abus En fait..

    http://www.grammarphobia.com/blog/2011/10/drive-frriendly.html

  • Par ankou666 - 23/11/2012 - 19:16 - Signaler un abus Pourquoi ?

    Tout simplement parce qu'il s'en moque complètement ! - Il n'y a pas besoin d’être grand clerc pour s'en rendre compte, un Français se moque complètement de se faire comprendre par les touristes qui viennent en France ! Il pense que ce sont à EUX de faire l'effort pour se faire comprendre, et je suis de cet avis ! Lorsque je vais à l'étranger, je fais l'effort de me faire comprendre qu'ils fassent de même !

  • Par jmpbea - 23/11/2012 - 19:17 - Signaler un abus Flamby a pourtant fait

    des études longues et complètes, or il semble parler un anglais à peine scolaire; pour dire à mme Obama "désolé pour le temps" (mauvais temps) il a dit "sorry for the time "...pitoyable; même le prof d'allemand fait rire en confondant furchtbar et fruchtbar...la France ne ressemble plus à rien avec ce deux touristes, qu'est ce que cela doit être au niveau des ministres professeur des écoles!

  • Par jmpbea - 23/11/2012 - 19:22 - Signaler un abus jerem.....

    ramassis d'antiennes socialistes, tu pourris le débat mon ou ma pauvre! un enseignant pour 15 élèves cela serait le rêve s'ils travaillaient tous.... cela est aussi un lieu commun..

  • Par triton95 - 23/11/2012 - 19:34 - Signaler un abus le meilleur d'entre nous

    et pourtant Hollande est le meilleur d'entre nous, il a fait hec. A quel niveau sont les autres ? l'allemagne est notre voisin, et nous n'apprenons guère nos langues. réciproquement. Je ne sais si les dvde suffisent, peut-être l'école est-elle trop scolaire, pas assez vivante.

  • Par HdT - 23/11/2012 - 21:14 - Signaler un abus Tartufferie

    Il est à supposer que sur ce forum, un certain nombre de lecteurs-forumeurs sont passés par les cases France et étranger pour grandir pour des raisons aussi diverses qu'originales, alors que d'autres n'ont jamais quitté la France avent un certain âge voire tout simplement même jamais quitté la France. Il se trouve Mr Gobry que j'ai grandi en France... et aux Pays-Bas et contrairement à ce que vous écrivez, la télévision n'était pas et n'est pas en Anglais mais bien en néerlandais, sans aucune traduction en bas de l'écran, exactement comme en France. Scolarisé plus tard en Finlande... et bien tout y était en Finnois, quelquefois en Suédois, seconde langue d'usage nationale, mais point d'Anglais. Il se trouve qu'en France, les élèves aiment avoir aussi le choix des langues et que... l'Allemand est souvent un premier choix mais qui le plus souvent était réservé à une élite (déterminée on ne sait comment en vérité), bref, j'ai étudié l'Allemand... que je ne maîtrisais pas et pourtant aux pays des moulins, je résidais à cinq kms de la frontière avec l'Allemagne. Il faut en finir avec cette légende, les Français ne sont pas pires que les autres.

  • Par HdT - 23/11/2012 - 21:25 - Signaler un abus Tartufferie (2/2)

    Il faut en finir avec l'insulte permanente à l'égard des Français, de ce racisme ordinaire surtout existant et vivace de la bouche de quelques exilés dont la seule vérité a été de s'exiler pour incapacité à s'adapter à son pays d'origine. La langue de shakespeare à ses limites, notamment elle est limitée aux états anglophones, difficile d'en user sur l'ensemble des territoires chinois, russe, européens, sud-américains, ..., où la plus grande majorité des citoyens du monde s'expriment en vérité dans leurs jargons nationaux le plus souvent revus et exprimés à la sauce régionale, voire micro-locale. A en lire un certain nombre, les Français sont plus cons que tous les autres, les Français sont les plus attardés, les plus assis à l'arrière de la selle du bourrin, on se demande quand même comment nous sommes toujours un pays en pointe de pas mal de choses avec de tels cancres. Pour me rendre régulièrement aux Pays-Bas, en Allemagne, avoir parcouru le monde pendant plus de vingt ans, partager depuis deux décennies avec une européenne aux origines partagées d'Outre-Rhin et même d'Outre-Vistule, l'Anglais n'a jamais une vérité comme une nécessité obligatoire... à part en manoeuvres OTAN.

  • Par Mani - 23/11/2012 - 22:31 - Signaler un abus @laurentso

    Peu doués, je ne pense pas. A mon humble avis, la vraie différence, si on doit en voir une (et c'est en tout cas ce que je note de mon expérience personnelle), c'est que les Français ont très souvent peur de faire des fautes quand ils parlent une langue étrangère, et donc préfèrent s'abstenir de les parler, ce qui évidemment n'a pas franchement tendance à améliorer leur niveau. Mais je ne suis même pas sûr que ce soit une comparaison valable. . Au final, je constate que de plus en plus de gens qui travaille dans les transports en commun parlent au minimum anglais. Quand on demande aux gens de parler pour leur boulot, ils parlent. Peut-être mal, mais pas plus qu'ailleurs...

  • Par Mani - 23/11/2012 - 22:37 - Signaler un abus @Ricky

    Je suis sûr que vous n'inventez pas totalement ce que vous sortez, mais en tout cas cette histoire d'octave n'a très certainement rien à voir avec la musique. On mesure la tessiture des instruments de musique en octaves, mais certainement pas les langues, ou alors il ne s'agit pas des mêmes octaves. . En outre, l'accent tonique n'a totalement, complètement, absolument rien à voir du tout avec l'apprentissage de la grammaire et du vocabulaire d'une langue !

  • Par jerem - 23/11/2012 - 22:37 - Signaler un abus et si l'anglais etait un mythe ?

    colonne de gauche. http://voterguide.sos.ca.gov/ mais comment se fait que des electeurs ne parlent pas la langue de leur pays .... c'est tout meme etrange .

  • Par Mani - 23/11/2012 - 22:44 - Signaler un abus Au final...

    ... une personne, française ou pas, qui a envie de s'exprimer dans une langue étrangère va y arriver. Avec un accent de merde peut-être, mais elle va y arriver. Les gens qui se disent "incapables de parler une langue après 10 ans d'études à l'école" sont tout simplement ceux qui ne font absolument aucun effort pour la parler et ne la pratiquent jamais. C'est sûr, si les gens veulent bien parler des langues magiquement sans jamais les pratiquer, ils peuvent attendre longtemps ! . Du coup, dans des petits pays comme ceux cités ici et là (Pays-Bas, pays scandinaves, etc) qui sont entourés de pays parlant une langue différente et dont la langue n'est parlée nulle part ailleurs, les gens auront forcément beaucoup plus l'occasion qu'ailleurs de pratiquer des langues étrangères. . En outre, les Néerlandais, Allemands, Belges, Anglais et compagnie passent leurs vacances en masse dans des pays comme la France ou l'Espagne... là où les Français passent majoritairement leurs vacances en France. . Allez faire un tour au Japon pour voir s'ils parlent anglais, et surtout si vous comprenez l'anglais qui vous sera parlé. Allez faire un tour n'importe où en Russie, ce sera pareil...

  • Par Mani - 23/11/2012 - 22:56 - Signaler un abus @jerem

    Effectivement... Mais savez-vous que l'anglais n'est pas la langue officielle des Etats-Unis ? http://www.ndf.fr/nos-breves/15-03-2011/l%E2%80%99anglais-va-t-il-devenir-la-langue-officielle-des-etats-unis

  • Par ricouti - 23/11/2012 - 23:49 - Signaler un abus La comparaison avec les pays

    La comparaison avec les pays du nord est quelque peu malhonnete. Tout le monde sait - à part l'auteur - que ce sont des langues beaucoup plus proches de l'anglais , en particulier le neerlandais. Prenons l'Espagne, pays latin comme nous. Parlent ils l'anglais en moyenne mieux que nous ? J'en ai fait l'experience à Merida, ville recelant un site classé unesco, donc touristique. Personne ne parle anglais (oublons le français...) ni en ville ni aux caisses de musées, à part à l'office de tourisme. Ensuite , la perspective de se taper des series debiles americaines en VO - pardon pour le pleonasme - est elle superieure aux methodes d'enseignement françaises qui certes sont contestables?

  • Par ricouti - 23/11/2012 - 23:55 - Signaler un abus Apres le faux ami de F

    Apres le faux ami de F Hollande en anglais, on aimerait maintenant qu'on s'attaque aux faux amis en français dûs au snobisme anglophile des "elites" françaises. Ainsi on ne dit plus "j'ai eu l'occasion de ..." mais "j'ai eu l'opportunité de ..." , cad un faux ami à partir de opportunity. De même on n'est plus "dependant", mais "addict". Et encore on nous parle de "problemes domestiques" (de "domestic") au lieu de "problemes interieurs". etc....

  • Par jerem - 24/11/2012 - 00:23 - Signaler un abus @mani

    le scoop ! et dire que l'on a parler en france de la naturalisation en se referant au systeme americain . c'est etrange tout de meme .sacrés ricains !! Encore une fois, c'est la difference entre la situation et la maniere dont elle est rapportée et servie. CQFD sur le communautarisme. encore une raison d'apprecier encore mieux mon pays

  • Par Le gorille - 24/11/2012 - 03:21 - Signaler un abus Bonne analyse

    @HdT Je suis d'accord avec vous pour la tartufferie. Quant à utiliser l'anglais ailleurs que dans les aires anglophones... c'est parfois un bonheur pour moi : enfin nous nous comprenons ! Avec les mêmes difficultés... Ceci dit je n'ai jamais été en difficulté où que ce soit : il y avait un français ou quelqu'un parlant français à proximité, et ce, dans de véritables déserts ! J'en suis vraiment tombé assis ! Heu moralement ! Sinon mon niveau d'anglais me sort souvent de l'ornière quand même, malgré mon accent peu orthodoxe, ce qui est normal, non ?

  • Par serendir - 24/11/2012 - 08:06 - Signaler un abus J'enseigne le français

    dans le monde entier, actuellement en Chine. Je peux vous dire que partout les systèmes scolaires sont ineptes pour l'enseignement des langues. Certes les Latins en général ne sont guère doués, je trouve les Espagnols et les Italiens plutôt pires que nous. Les Asiatiques une catastrophe. Tandis que les Slaves sont souvent excellents. Les anglo-saxons que je peux connaître ont tous étudié le français seconde langue mais sont incapables de sortir le moindre mot. Et si les Allemands ou les Scandinaves s'en sortent bien avec l'anglais c'est aussi parce que leurs langues y ressemblent beaucoup. Pas si difficile.

  • Par géodith - 24/11/2012 - 09:44 - Signaler un abus The persuaders = amicalement votre

    http://www.frenchamerican.org/young-leaders Ce qui est grave c'est que Al flamby a fait partie de la promo 1996 des Young Leaders.

  • Par jean-paul - 24/11/2012 - 15:02 - Signaler un abus vive le frenglish

    article assez naive, puisqu'il existe d'autres langues dans le monde que l'english, i know rich people love speaking it but fuck 'em, elistist dickwads, socialist fuckers You should rename your article "Pourquoi les français sont-ils aussi mauvais en ANGLAIS" Polsat a raison, je vous conseille de lire le tout premier commentaire

  • Par alankin - 24/11/2012 - 16:38 - Signaler un abus on a entendu FH dire lui même qu'il parle anglais

    pourtant, écoutons son accent... c'est aussi un économiste... pourtant, regardons son programme économique... la seule chose à lui reconnaître est qu'il ne fait pas de fautes de français....du moins, pas encore..

  • Par roudoudou - 24/11/2012 - 17:57 - Signaler un abus Parce que...

    - les profs de langues sont des français et non des "native speakers" - ce sont des profs de l'Education Nationale qui se fichent éperdument de leurs élèves, simples variables d'ajustement de LEUR système. - les profs refusent les classes de niveau, seules garantes d'un enseignement adapté à l'élève et pas au prof - les profs préfèrent suivre des manuels débiles plutôt que de travailler sur des oeuvres littéraires anglaises (c'est trop de boulot) - il y a trop de matières obligatoires (a-t-on besoin de technologie ou de SVT quand on veut devenir ingénieur ou commercial ???) saupoudrées au gré des demandes des syndicats enseignants

  • Par Philippe David - 24/11/2012 - 21:45 - Signaler un abus Protectionnisme culturel???

    Je suis plié de rire en entendant parler du "protectionnisme culturel" des français. Quel pays limite les passages de chansons en langue étrangère à 1% sur tous les médias? Les USA Dans quel pays la part du cinéma étranger ne dépasse pas les 2% dans les salles et a une diffusion confidentielle à la télévision? Les USA encore au motif "que les américains n'aiment pas les films doublés et n'aiment pas lire pendant un film". Il suffit de voir le nombre de "remakes" hollywoodiens de films français (le diner de cons; Oscar; LOL; Trois hommes et un couffin)... J'étais il y a quelques années dans un aéroport à l'étranger (Lisbonne exactement) où j'ai croisé Patrick Braoudé, le réalisateur de "neuf mois", à qui j'avais dit que je trouvais scandaleux tous ces "remakes". Réponse de l'intéressé: c'est impossible de vendre un film étranger aux USA. Et à part ça ce sont les français qui sont protectionnistes...

  • Par Lilou1402 - 24/11/2012 - 21:47 - Signaler un abus La critique trop facile... et un manque de documentation évident

    Pour information, cela fait plus de 10 ans que la grammaire n'est plus enseignée en tant que telle dans les établissements scolaires.... Cette façon de présenter l'enseignement des langues est tout simplement un non sens, et elle n'est plus valable à l'heure actuelle, sauf peut être chez les profs anciens qui n'ont pas pris le tournant des nouvelles méthodes préconisées.... Je ne peux que vous conseiller de lire le Cadre Européen commun de Réference pour les Langues datant de 2001..... De grâce, avant d'écrire un article qui dit n'importe quoi, documentez vous un peu....

  • Par manosque - 24/11/2012 - 22:41 - Signaler un abus Allemand

    Le journaliste ne voit dans l'allemand qu'une langue pour les forts en thème. Il devrait savoir que ce n'est pas en apprenant l'espagnol ou l'italien, langues de pays ruinés, que les jeunes s'ouvriront les portes du travail dans les dix années à venir ! L'allemand comme clé du succès et d'un marché du travail de plein emploi devrait être une raison suffisante pour l'apprendre si on est suffisamment ignorant pour y voir aussi une porte d'entrée dans un monde intellectuel extraordinaire, depuis la philosophie jusqu'à l'économie...

  • Par Marion59 - 24/11/2012 - 22:45 - Signaler un abus Un article qui déchaîne les passions

    Visiblement votre article déchaîne les passions, je me permets d'y laisser à mon tour un petit commentaire. Effectivement, les français sont nuls en langues, il n'y a qu'à tenter de s'exprimer avec les 3/4 d'entre nous dans une langue étrangère pour s'en rendre compte...Eh oui, les anglais ou les américains n'apprennent pas d'autres langues mais aujourd'hui en ont-ils besoin lorsque leur langue est devenue la langue internationale du business?!!! Pour les pays nordiques, certes, ils ne sont pas anglicisés néanmoins, ils savent parler anglais eux, donc il faut se poser des questions et savoir se remettre en cause, nous, râleurs de français....Notre chauvinisme commence à nous jouer des tours, à l'heure où la France est loin de son rayonnement international d'autrefois, il est peut être temps de se mettre à la page....Que doit penser M.Obama en lisant le Friendly de M.Hollande....que nous sommes ridicules tout simplement de nous obstiner,alors qu'aujourd'hui le français n'est plus la 2nde langue parlée dans le monde!!! Alors non, nous ne sommes pas plus bêtes que d'autres alors courage et peut être bientôt devrons nous apprendre le chinois!! Bienvenue au XXI ième siècle !

  • Par toto10 - 24/11/2012 - 23:26 - Signaler un abus l'avocat du diable .... plutôt de M. Hollande

    Reprocher à M. Hollande l'utilisation inappropriée du mot friendly est bien présomptueux de la part de l'auteur de cet article. L'anglais étant truffé de faux amis, que celui qui n'a jamais fauté dans cette langue lui jette la première pierre ! Et que je sache, M. Hollande se débrouille plutôt bien en anglais, en tout cas bien mieux que son prédécesseur à la Présidence. Quant à savoir pourquoi il nous est si difficile de maîtriser cette langue, je vois plusieurs raisons : la phonologie de l'anglais très éloignée de celle du français, l'importance de l'accentuation des mots qui échappe à la majorité d'entre nous, les racines anglo-saxonnes de la langue qui n'aident pas à mémoriser facilement le vocabulaire, la richesse extrême du vocabulaire anglais qui surpasse de loin le vocabulaire français en nombre de mots. Bref, l'anglais est une langue qui semble familière et d'abord facile, mais qui s'avère être particulièrement ardue pour qui veut vraiment la maîtriser, y compris d'ailleurs pour ceux dont c'est la langue maternelle !

  • Par jim - 24/11/2012 - 23:33 - Signaler un abus Jim

    Culturellement, la France n'exporte rien : ni les films, ni la musique, ni les livres...rien. En même temps on critique sans arrêt les USA tout en les singeant dans tous les domaines : Danse avec les stars, les caisses automatiques, le double vitrage, les smartphones, windows, mac, INTERNET... France = zéro innovation (mais on fait du bon pain!)

  • Par nanine - 25/11/2012 - 00:06 - Signaler un abus @ roudoudou et @ l'auteur de l'article

    Messieurs, Consultez les textes officiels avant de laisser un message! Je vous recommande la lecture du cadre européen des langues et du BO n°43 du 24 novembre 2011 MENE 1129172N. NON, notre enseignement des langues n'est plus centré sur la grammaire et le vocabulaire. OUI, il nous arrive de travailler des oeuvres littéraires et pas que dans les cours de spécialité. NON, nous ne suivons pas bêtement les manuels, nous passons beaucoup de temps à préparer nos cours. De plus, certains manuels sont plutôt bien faits. (Roudoudou, êtes-vous qualifié pour dire si un manuel est bien fait ou pas?) OUI, beaucoup de profs de langues sont français, mais nous avons étudié pendant 4 ou 5 ans la littérature, la civilisation, la linguistique et la phonologie de façon approfondie. NON, nous ne nous fichons pas de nos élèves. Au contraire, nous nous demandons sans cesse "Comment leur faire comprendre / aborder tel point?" NON, les élèves ne sont pas une variable de NOTRE système. Sachez que nous, professeurs, n'avons aucun pouvoir sur la constitution des classes, le système et les choix éducatifs. Au lieu de critiquer les profs, documentez-vous et écrivez vos remarques à qui de droit.

  • Par Dafooo - 25/11/2012 - 02:18 - Signaler un abus Selon moi !!!!

    Pas mal de fois je converse ici en Suède avec des touristes venant de France alors là il se trouve qu´ils commettent des erreurs en leur langue maternelle. Très peu de touristes parlent vraiment anglais et le maîtrise pour faute la non friction avec les anglophones. C´est malheureux qu´il n´y a pas assez de communication dans ce cas.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Pascal-Emmanuel Gobry

Pascal-Emmanuel Gobry est le fondateur de Noosphere une entreprise de recherche de marché.

Voir la bio en entier

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€