Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 18 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Freemiums : comment laisser vos enfants utiliser votre iPad peut finir par vous coûter une fortune

En février dernier, une mère britannique a découvert que plus de 2000 euros lui avaient été débités par Apple. Son fils avait acheté de nombreuses options pour son jeu favori, présenté comme gratuit, avec l'iPad familial...

Game over ? Insert coin

Publié le

Bruxelles a demandé à l’industrie des applications mobiles de trouver des solutions afin d'assurer une protection aux utilisateurs. Apple a pourtant déjà instauré des garde-fous. Depuis 2011, le mot de passe est demandé toutes les quinze minutes pour télécharger des options payantes. Il existe un réglage pour désactiver toute possibilité d'acheter des applications ou extensions. Que les marques pourraient-elles faire de plus ?

Gilles Dounès : Un avertissement au départ sur le basculement d'un freemium vers le payant pourrait être utile, ainsi qu'une autorisation préalable des parents pour les comptes mineurs. Mais l'utilisation des smartphone par les enfants demande un accompagnement, exactement comme pour le web en général.

Sur un ordinateur, les parents ne peuvent se décharger complètement sur les logiciels de contrôle parental. Cela demande de la confiance réciproque, et un accompagnement au jour le jour et en fonction de l'age.

Daniel Ichbiah : Apple demande effectivement toujours un mot de passe avant qu’il soit possible d’acheter et dans la mesure où le laps de temps est de 15 minutes, il est extrêmement curieux qu’un enfant ait pu acheter autant de choses en si peu de temps ! Il n’avait pas l’intention de gagner les options par sa compétence. Il voulait juste accumuler des points. Bon, je peux comprendre le désarroi des parents qui ont découvert qu’ils avaient été débitées de 2 000 euros. C’est sûr qu’il faut les informer de ce risque. En revanche, le fait que les options sont payantes est clairement indiqué.

Les médias et le grand public semblent découvrir ce phénomène. Pourtant, les systèmes de paiement en ligne et de débit automatique existent depuis des années. Comment expliquer ce manque de prise de conscience ? Et comment y remédier ?

Gilles Dounès : Il y a un effort d’éducation à entreprendre, peut être à travers un volet rattaché à la loi sur la consommation. La presse, spécialisée comme généraliste, a aussi un rôle à jouer. L'éducation à la vie numérique reste à faire pour les parents. Cela peut passer par l'école, en intégrant de nouvelles formations aux brevets C2i et B2i en fonction de l'age. Toute la société doit évoluer face à ces nouvelles pratiques.

Daniel Ichbiah : Avant tout, il faut informer les parents du risque. Les éditeurs de jeux n’ont pas forcément réalisé qu’en laissant leurs enfants jouer à un jeu ‘freemium’, celui-ci pourrait abuser des options payantes. Je ne vois pas trop comment y remédier, à part un avertissement très clair aux parents.

Ce problème n'est pas spécifique d'Apple. Quels sont les autres pièges à éviter ?

Daniel Ichbiah : Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que ce n’est pas un "piège". Le fait que l’on peut acheter, n’est pas caché. C’est peut-être le terme "freemium" qui est trompeur en fait.

En tout cas, c’est l’envie de progresser facilement dans un jeu qui est le moteur des achats d’accessoires sur les freemiums. On peut payer pour "gagner" avec moins d’effort. On peut considérer qu’il y a de l’abus quand, comme avec My Little Pony : Friendship Is Magic il n’est pas raisonnablement possible de gagner avec sa seule compétence. C’est ce type de jeux qu’il faut dénoncer.

Cela dit, il est possible de régler sa tablette ou son téléphone pour limiter cette fonction. Ainsi, dans les paramétrages d’Apple, on peut empêcher l’achat automatique de bonus. Sur Android, cela doit sans doute être possible, en tout cas, il est probable que Google va le mettre en place.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Lolenko - 25/03/2014 - 16:42 - Signaler un abus Verbeux

    Beaucoup de prose inutile. L'essentiel est dans les 3 dernières lignes: les achats in-App sont facilement désactivables. Point barre.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Dounès - Daniel Ichbiah

Gilles Dounès est Directeur de la Rédaction du site MacPlus.net qui couvre l’actualité d’Apple depuis septembre 1997. Il est le co-auteur avec Marc Geoffroy d’iPod Backstage, les coulisses d’un succès mondial, paru en 2005 aux Editions Dunod.

Daniel Ichbiah est écrivain et journaliste, spécialisé dans les jeux vidéo, les nouvelles technologiques, la musique, et la robotique. Il est l'auteur de nombreux best-sellers tels que La Saga des jeux vidéos, Les 4 vies de Steve Jobs, Rock Vibrations, Bill Gates et la saga de Microsoft… Parmi les biographies musicales écrites par l’auteur figurent celles de Téléphone, de Michael Jackson, des Beatles, d’Elvis Presley, de Madonna, des Rolling Stones… Il est également l'auteur de La Saga des Jeux Vidéo qui sort en édition de poche fin mars 2014.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€