Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 04 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

La droite vaincue parce que victime docile et consentante d'une escroquerie intellectuelle ?

Retour sur une campagne faite d'erreurs de timing et de casting mais aussi d'un dénigrement sans précédent et d'une intimidation intellectuelle médiatique qu'une partie de la droite a fini par intérioriser.

Le semaine Goldnadel

Publié le - Mis à jour le 8 Mai 2012

A ce stade, il faut, encore et encore, écrire que la droite française aura été la victime docile d’une escroquerie intellectuelle légale que je n’aurais cessé de dénoncer vainement.

Alors que le camp des droites, le premier tour l’aura encore montré, est plus nombreux que son antipode, c’est un président de gauche qui l’aura emporté.

L’explication réside toute entière dans le surmoi qu’aura réussi à imposer la classe médiatique à une partie de la droite française tout en décomplexant la gauche de ses propres liaisons autrement moins platoniques.

Alors que Gérard Longuet aura été tancé pour avoir suggéré que Marine Le Pen, contrairement à son père, était une interlocutrice possible, François Hollande remercie publiquement et impunément son interlocuteur Mélenchon et s’apprête à mener campagne avec un PCF, dans le cadre d’une alliance que même les représentants de la droite démocratique ont oublié hier soir de critiquer dans son principe.

Lorsque la victime est aussi sottement dupe, ce n’est plus, juridiquement, une escroquerie.

Mais il est une autre escroquerie, récidivante, qui aura été commise délibérément et impunément dans la dernière quinzaine : celle de dénoncer la dérive vichyssoise du président aujourd’hui battu.

J’aurais passé une bonne partie de ma vie d’homme à dénoncer et démonter cette escroquerie trentenaire en bande organisée.

Dans sa dernière séquence, il a été reproché à Nicolas Sarkozy de marcher sur les plates-bandes minées de Marine Le Pen.

Le Monde, alors que les jeux étaient faits, dans un article du samedi 5 mai, a reconnu, mais sans le critiquer le « glissement idéologique du PS ». : « Force est de constater que sous la double pression du score de Marine Le Pen au premier tour et d’un Nicolas Sarkozy décidé à faire de cette question le champs majeur de l’affrontement présidentiel, les socialistes, depuis le premier tour, usent d’un registre lexical jusqu’ici plutôt inhabituel ».

« Il y a trop d’immigrés en situation irrégulière » a déclaré le candidat socialiste « celui qui aurait dit ça dans un congrès se serait fait étriper. Jamais personne n’aurait osé, même pas Manuel Valls » déclare un responsable de la rue de Solferino.

Et pourtant, qui a osé dire que Hollande devrait désormais s’appeler Allemagne ?

Un dernier mot : Il ne s’est pas trouvé, un journaliste, un commentateur, un responsable politique pour protester contre la sortie de nombreux drapeaux turcs, marocains et algériens, à la Bastille.

Je le fais. En Français et en républicain.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par De France et de plus loin - 07/05/2012 - 17:12 - Signaler un abus Quand on a rien à dire, on ferme..

    Voila le summum de la pensée de Goldnadel: la droite est une "victime". Et consentante en plus! Mon Dieu que ce type est vain . Dites moi Atlantico: il est payé pour ce genre d'article? Si oui, vous vous faites escroquer.

  • Par ropib - 07/05/2012 - 17:13 - Signaler un abus Nouveau clivage

    Votre analyse est has-been car vous n'avez pas pris note du fait que Hollande et Sarkozy sont du même camp: celui de la centralisation des moyens de gestion et de production. L'arnaque intellectuelle c'est de dire que nous vivons encore au 20è siècle, ça fait plus de 10 ans que c'est terminé, réveillez-vous bon sang ! Alors c'est vrai que Sarkozy a compris qu'il fallait se différentier, mais enfin bon, troquer les habits du 20è siècle pour ceux du 13è et de la crise de la déterritorialisation de l'économie, c'était gonflé mais pas plus honnête intellectuellement (si ce n'est qu'au moins les plus avertis savaient lire entre les lignes, en mettant simplement de côté tout ce qui était du côté de la plaisanterie... je crois déceler dans votre discours que vous n'étiez pas de ce camp-là: celui des Bouygues, Lagardère et autres, qui savent où ils se trouvent, eux).

  • Par Karamba - 07/05/2012 - 17:14 - Signaler un abus Analyse lucide,

    carré, nette et sans bavure. Et effectivement les cadres UMP en tête tentent de calmer un électorat de droite passablement énervé à raison par le déroulement et le dénouement de cette campagne qui semble avoir été livrée sur un plateau à une gauche peu inspirée, peu méritante, opportuniste et passablement pistonnée. On en est à nous recommander de laisser filer l'assemblée aux socialistes... Donc français de droite, n'écoutez que vos convictions et inspirations profondes. Le PS caviar, jets, drapeaux bigarrés qui s'associera aux verts et aux rouges, si ça ne vous inspire pas, votez contre quoi qu'il en coûte.

  • Par flogo - 07/05/2012 - 17:21 - Signaler un abus LA DROITE

    sera toujors la plus bête du monde devant un ...HOLD UP MÉDIATIQUE

  • Par Esteban20 - 07/05/2012 - 17:27 - Signaler un abus exact.

    Ne jamais oublier ce qui s'est passé. Mais l'honneur est sauf, et la France n'aura que ce qu'elle mérite, elle qui s'est arrêtée aux apparences, elle qui s'est effarouchée des cris d'orfraie des Tartuffe de la nomenklatura médiatique alliée du Parti de M. Hollande depuis 4 ans.

  • Par nomaur - 07/05/2012 - 17:35 - Signaler un abus Escroquerie intellectuelle,vous dites ?

    Golnadel est, il est vrai, très pertinent pour parler d'escroquerie intellectuelle.

  • Par Tuffgong - 07/05/2012 - 17:37 - Signaler un abus Escroquerie intellectuelle.

    La droite victime??? que c'est bon de rire...

  • Par fms - 07/05/2012 - 17:54 - Signaler un abus un peu mou cette fois-ci...

    l'article sent le contre-coup de la défaite, il manque d'allant, de mauvaise foi, pour tout dire il ressasse des vieilles lubies autrefois mieux portées. Point de déprime, prenez quelques jours et revenez-nous avec de meilleures intentions, vous en êtes capable !

  • Par Ravidelacreche - 07/05/2012 - 17:55 - Signaler un abus escroquerie intellectuelle

    Pour sur ! Lassés des querelles entre la droite et la gauche, Nicolas Sarkozy et François Hollande décident de régler leur différend en faisant une course de vélo. Et surprise : C'est Hollande qui gagne ! Le soir même, A2, la très patriotique télé française, annonce les résultats comme suit: La droite arrache une spectaculaire deuxième place. La Gauche se classe avant-dernière.

  • Par ciceron - 07/05/2012 - 17:57 - Signaler un abus Tout est vrai Merci Goldnadel

    Un dernier mot : Il ne s’est pas trouvé, un journaliste, un commentateur, un responsable politique pour protester contre la sortie de nombreux drapeaux turcs, marocains et algériens, à la Bastille. Je le fais. En Français et en républicain. Je vous suis ! Nous vivons depuis 60 ans la faillite des pseudo-intellectuels La honte

  • Par ciceron - 07/05/2012 - 18:01 - Signaler un abus La bourse

    Ah ! La bourse finit à +1.65% Elle a reconnue son ami quoi qu'en dise la gauche caviar

  • Par ヒナゲシ - 07/05/2012 - 18:06 - Signaler un abus Fraternité

    « [bla-bla-bla] protester contre la sortie de nombreux drapeaux turcs, marocains et algériens, à la Bastille. » Et… ? Où est le problème ? Seriez-vous contre l'amitié entre les peuples ?

  • Par Nana de la falaise - 07/05/2012 - 18:17 - Signaler un abus M. Goldnadel,

    Vous avez oublié dans cette analyse (excellente comme d'habitude) de dénoncer les erreurs des instituts de sondage. Pour le second tour, ils avaient prévu jusqu'à 60/40 en faveur de Hollande et autour de 55/45 pendant pratiquement toute la campagne. Le score le plus serré annoncé (les deux derniers jours) était 52/48 pour un seul institut. Il me semble que ces différences avec le score final sont assez sensibles pour qu'on puisse s'en étonner (pour le moins) car elles sont en mesure d'influencer le vote. En particulier en défaveur du candidat le moins bien placé.

  • Par ZOEDUBATO - 07/05/2012 - 18:19 - Signaler un abus FH est un chef de clans plus qu' un Pdt par défaut

    Escroquerie intellectuelle+battage marketing des médias+appui des islamiques (il n'y avait que des drapeaux islamiques à la bastille) font de FH un chefs de clans Par ailleurs il doit une grande partie de sa victoire à des votes par défaut : ~20 % à 30 % de ses électeurs ont voté contre NS sur la base des mensonges et calomnie de la gauche et ~ 6% des électeurs du MODEM et du FN ont voté blanc Nous nous retrouvons avec un président qui n'est soutenu dans son programme que par 25 % à 35% des francais En jargon de gauche cela s'appelle un président fantôche sans autorité sur le peuple et qui n'a pas à être respecté par les citoyens

  • Par gui - 07/05/2012 - 18:20 - Signaler un abus Victime ou coupable?

    Je partage totalement cette analyse, mais comme vous l'avez expliqué peut-on vraiment considérer la droite comme une victime alors qu'elle se fait ostensiblement duper avec si peu de résistance? La droite est piégée dans une optique, une logique gauchiste desservie par les médias mais ceci de plein grès. La droite tente en vain d'asséner des coups au drapeau rouge mais elle ne comprend pas qu'elle ferait mieux de s'en prendre au toréador qui tient le drapeau: les médias ont des pouvoirs considérables, largement sous-estimés, qui remettent en cause la classique séparation des pouvoirs et notre équilibre démocratique. Vive les esprits libres!

  • Par Maison Blanche - 07/05/2012 - 18:39 - Signaler un abus Incorrigible

    Même si je ne partage pas toute l'analyse, cet article a au moins le mérite, d'en proposer une, et la gauche, comme à son habitude quand elle ne comprend pas, au mieux elle insulte, au pire elle voue aux gémonies.

  • Par sam84 - 07/05/2012 - 18:41 - Signaler un abus Elu certe,mais deja illegitime aux yeux de l'opinion

    Élu de peu et par 48% des votants,Flamby a une légitimité démocratique des urnes,....mais il est déjà impopulaire au regard du sondage que représente cette élection...La tête des caciques du PS hier soir était de ce point de vue éloquente...Personne ne parle des pancartes brandies par les militants du front de gauche réclamant l'application de mesures Melenchonniste ...Habilement dispersés dans la foule on ne pouvait les ignorer ...De même Melenchon sur un plateau de TV a de nouveau prédît son arrivée au pouvoir ,sous entendu après l’échec de Hollande......Il ne manque plus que des législatives,serrées avec une entrée du FN pour compléter le tableau ....Pas de quoi pavoisé,ni de quoi etre optimiste sur l'avenir de la France..Sortir Sarko devait être le summum du nirvana,le dealer a du couper sa dope

  • Par xenophon - 07/05/2012 - 18:48 - Signaler un abus C' est extra

    Une partie de la droite et du centre accepte le combat politique comme des hémiplégiques: le crochet du droit est interdit! En face, on manie des deux mains des gants de boxe lestés à l' idéologie. La claque est assurée par une minorité hurlante en chemise rouge et le public joue son rôle pavlovien à chaque stimulus conditionnant. L' hypnose de la calomnie le rend docile. C' est ce qu'on appelle en France le débat démocratique où des mots et des idées sont proscrits. Nous sommes encore en 1945!!!

  • Par Diego - 07/05/2012 - 19:02 - Signaler un abus J’espère que de cet échec va

    J’espère que de cet échec va sortir une recomposition d’une vrai droite , sans les mous du genoux centriste qui ne savent même pas à quelle famille ils appartiennent.Les NKM, Jouanno et autres qui préfèrent voter socialo plutôt que FN, n’ont pas leur place à droite. On peut se poser des questions sur l’idée de la France que se fait Flamby 1er quand on voit le nombre de drapeaux algériens, palestiniens, marocains, tunisiens qui étaient déployés par ses suporters à la bastille, sans parler des drapeaux de la « communauté homo ». J’avoue que je me sens encore mieux en Amérique Latine où je vis, malgré les nombreux problèmes inhérents à ce continent.

  • Par Rosine - 07/05/2012 - 19:03 - Signaler un abus pas de Commentaire

    je parle de la revue de la Haute Droite Intellectuelle qui a permis à NS de se saisir du pouvoir et qui, dégoutée de voir le monstre dont elle a accouché, l'a laissé tomber. J'en suis ravie.

  • Par letroll - 07/05/2012 - 19:39 - Signaler un abus l'essentiel est fait : sarko est viré

    on peut passer à autre chose en espérant que la droite se reconstruira avec des gens honnêtes

  • Par Atlante13 - 07/05/2012 - 19:44 - Signaler un abus Le fouquet's du PS

    Tulle-Paris en Falcon 900 pour aller fêter la victoire à la Bastille..... Plus cher qu'un repas au Fouquet's.

  • Par letroll - 07/05/2012 - 19:47 - Signaler un abus Falcon 900

    le même que Fillon utilisait tous les week-end pour rentre chez lui au Mans ? :-)))

  • Par Palomino - 07/05/2012 - 19:48 - Signaler un abus Qui vivra, verra !

    L'élection est faite. Soit. Nous sommes en démocratie, donc le résultat quelqu'ilsoit est le bon résultat. Je suis de droite, et je dis cela. Jamais la gauche n'aurait eu ce propos si Sarkozy avait été réelu. Ils se seraient déchainés dans l'invective, car c'est ce qu'ils ont fait depuis 2007: ils ont toujours refusé le résultat des urnes en 2007. Et la presse a passé 5 ans à les accompagner dans le dénigrement sans réflexion et sans recul. Et bien maintenant, nous verrons les Unes, les éditos.... nous lirons avec intérêt les commentaires... critiques peut-être? allons, soyons fous ! Et la première étape sera le casting, les conflits d'intérêts ministres/journalistes... Seule obligation pour la droite, rester mobilisée, comme les socialistes l'ont été au quotidien depuis 10 ans. Et se soucier de ses amis plutôt que de ses ennemis. Vaille que vaille, c'est ainsi qu'on peut gagner !

  • Par Ashile - 07/05/2012 - 20:03 - Signaler un abus De l'autre bord

    A l'autre bord mais d'accord sur beaucoup de constat. Honte de son idéologie ? Il faut assumer, si l'on a honte du fond ce n'est pas la faute des médias, ce n'est pas la faute de ses opposants. Si l'on a honte de son fond, c'est que l'on sait notre fond non universel. Bah assumez les gars !

  • Par letroll - 07/05/2012 - 20:03 - Signaler un abus son équipe aussi est virée !!!

    dans les boulets trainés par sarko, il faut aussi tenir compte de son équipe de nuls ( Guéant, Morano , Estrosi, Hortefeux , Copé ... ) autant de gens que nous n'avions plus envie de voir ...

  • Par veryliberalguy - 07/05/2012 - 20:08 - Signaler un abus FH a interêt à être au taquet en matière de réformes ! La France

    en a plus besoin durant ce quinquennat, qu'entre 2007/2012. Il ne pourra pas augmenter le nombre de fonctionnaires, il devra diminuer les crédits ministeriels, il ne pourra pas créer des allocations comme il l'a promis, aussi augmenter les impôts de tous et pas que les riches, mais aussi des classes moyenne, en gros faire de la rigueur. La dette surélevée oblige à la rigueur, c'est-à-dire qu'il devra, dans un premier temps, accepter que des gens aillent dans la rue, que leur pouvoir d'achats diminuent. Parallèlement à cela, il devra libéraliser l'economie. Dans une economie où l'Europe subi la concurrence internationale, rendre nos entreprises compétitives, ne pas taxer ceux qui font fortune par leur travail est une nécessité. Concilier politique d'austerité et de croissance, l'obligera a bien droitiser sa gauche. Dans l'intérêt du pays, car l'application d'une politique socialiste, manière Mélenchon, ne peut que faire augmenter la dette et faire fuir les investisseurs. Bien des gens seront déçus, désillusionnés. Il devra affronter l'impopularité. En attendant, mr Hollande, fêtez cette victoire meritée^^

  • Par Eric de Tor - 07/05/2012 - 20:10 - Signaler un abus Genèse d'une défaite.

    Analyse intéressante, mais inaboutie. Si la gauche victorieuse n'a effectivement été forte que des faiblesses et des contradictions de la "droite", ces faiblesses et ces contradictions ne sont pas uniquement le résultat de la propagande adverse. Elles coexistent dans le code génétique de cette "fausse droite", et constituent son schisme intérieur : - l'UMP (branche ex-RPR) est en partie l'héritière du gaullisme dont la compromission avec le communisme est historique, - la fraction libérale de l'UMP n'est, elle, animée que par un gauchisme embourgeoisé, fils naturel de mai 68 et d'HEC. Ces deux mouvances ne s'accordant qu'à grand peine sur une clef de répartition des pouvoirs et des bénéfices afférents, leur défaite était inéluctable dès lors qu'elle était annoncée. Car les spéculateurs finissent par miser sur tout, y compris leur propre faillite.

  • Par VeLiVoS - 07/05/2012 - 20:31 - Signaler un abus Merci Maître Goldnadel ...

    mais il paraît que Sarkozy est content ne ne pas avoir perdu son âme ... alors on ne peut qu'être content, nous aussi, - - - qu'il nous quitte ! Il est dommage, finalement, qu'il comprenne si mal les discours de Guaino qu'il lit pourtant si bien ! Au revoir président !

  • Par OLYTTEUS - 07/05/2012 - 20:58 - Signaler un abus Je partage totalement votre

    Je partage totalement votre analyse :M. Longuet est le seul à ne pas tomber publiquement dans le piège ; Charles Millon qui paya au prix fort le fait d'avoir voulu localement s' associer au FN, dit en 1989 que la droite et la gauche se devaient de s'occuper de leurs extrémistes pour que la démocratie fonctionne. Le piège date de Mitterand et la droite n'a toujours pas le mode d'emploi correct avec le FN alors que la crise l'amène à jouer dans la cour des grands partis. Vive le drapeau français ;je partage votre honte.Merci M.Golnadel.

  • Par slavkov - 07/05/2012 - 21:05 - Signaler un abus bien vu ...

    ... en effet, nos cadres d'ump craignent la fatwa et les foudres de la caste socialo-médiatique beaucoup plus, que les foudres de leurs électeurs ...

  • Par clarazetkin - 07/05/2012 - 21:25 - Signaler un abus "un président normal" en Ter disait-il !

    N y a-t-il pas non plus une légère contradiction entre la déclaration de Hollande affirmant qu'il voyagerait en train et les 4 avions pour remonter de Tulle à Paris !!

  • Par Eric de Tor - 07/05/2012 - 21:26 - Signaler un abus Connivence...

    @slakov Vous aussi, votre raisonnement s'arrête en chemin: "... en effet, nos cadres d'ump craignent la fatwa et les foudres de la caste socialo-médiatique beaucoup plus, que les foudres de leurs électeurs ..." La raison de ce paradoxe apparent est simple: ces fameux "cadres UMP" sont intellectuellement plus proches de leurs pseudos concurrents socialistes que de leurs électeurs. Il n'ont aucune colonne vertébrale. Ils ont choisi l'option "droite" à Sciences Po ou l'ENA par opportunisme. Les convictions, c'est bon pour les militants de base!

  • Par De France et de plus loin - 07/05/2012 - 21:35 - Signaler un abus En qualifiant la droite de "

    En qualifiant la droite de " victime consentante " , Goldnadel nous dit quoi ? Sans doute qu il est d extrême droite . Ça va leur faire drôle chez Marine .

  • Par Equilibre - 07/05/2012 - 21:45 - Signaler un abus Sortie de l'euro en vue : Grèce, France? Lenglet propagandiste

    Entre la Grèce http://www.lefigaro.fr/international/2012/05/07/01003-20120507ARTFIG00579-grece-il-faut-se-preparer-a-une-sortie-de-la-zone-euro.php Pour la France, le menteur patenté en chef, Lenglet, qui déclarait que la sortie de l'euro était absurde (NDA et MLP) ainsi que la grande majorité des commentateurs d'ailleurs), qu'aucun pays ne faisait tourner la planche à billet (Ouarf) http://www.youtube.com/watch?v=P8DABcveB64 V'la-t-il pas que le chef de la propagande nous sort que Pays-bas pourrait être le président du retour au franc. Même pas attendu plus d'un jour. http://www.youtube.com/watch?v=P8DABcveB64 . Sérieusement, vous n'en n'avez pas marre de vous faire manipuler comme des enfants par des médias aux ordres? Qui était le plus débile? Ceux qui disaient "sortons de l'euro" pendant que tous les autres se foutaient de leurs gueules. Ou tous ceux qui nous ont répété que c'était impossible, que le neuro c'était bien, une zone économique optimum, qu'il fallait juste se fédéraliser,... et tous les neuneus de répéter en cœur: oh oui, c'est n'importe quoi, c'est pas crédible?

  • Par moshuan - 07/05/2012 - 21:47 - Signaler un abus la gauche de droite

    tout nos atouts politiques étaient ces perdants à peine élu qui rejoint la gauche, n' insultons que peu, les conditions politico économique étaient difficile mais le mandat de Nicolas Sarkozy a démontré depuis le traité de lisbonne, bal 3 et le grand paris que l' écologie et la bioéthique sont des scieces on ne peut plus juridiques, il nous a donné un cours d' économie au niveau geopolitique. Un exenple, le grand emprunt par des politiques écomiques du type de celle de M Major nous aurait permis une rebudgétisation croissant au détriment de quoi pas de nous même mais au détriment de l' évasion fiscale, ces grand avocats suisses que l' on trouvent en vacance au Bahamas, qui sont ils des corrupteurs de notre état - nation ne laissant le savoir commun se développer dans leur réseau, je cite M B......, tu n' a pas a étudier ces matières au soleil, où irait notre france si on se savait pas même les précepts instaurés à la révolution française et voilà, non, ce que je pense aurait été le second mandat de Nicolas Sarkozy.

  • Par Equilibre - 07/05/2012 - 21:49 - Signaler un abus Lutter contre la finance? Le renoncement, c'est bientôt...

    La fin du CDI, c'est maintenant, ou pour bientôt http://www.youtube.com/watch?v=ZMA59ull2_g&feature=player_embedded Ou, bof, il me perd en conjectures. Pleurez.... Au fait, il veut lutter contre la finance, le clone?

  • Par ERIC28210 - 07/05/2012 - 21:58 - Signaler un abus Elections

    Tout à été fait pour que NS soit battu ! faisons à notre tour tout pour que la majorité à l'assemblée nationale soit de droite ! Nous rentrerons alors dans une cohabitation comme au temps de Mitterand ! quelque part nous retournons donc 20 ans en arrière ! Je rigole d'avance !

  • Par Equilibre - 07/05/2012 - 22:08 - Signaler un abus Dessine moi une droite...

    Parmi toutes les qualités possibles, l'indépendance du pays et de la nation, le principe de réalité et certaines valeurs conservatrices, telles que la famille doivent dominer. L'UMP est donc une fausse droite. Elle ne veut pas s'allier avec le MBR, parce que le nouvel obs, libé, le PS, FDG et toute la propagande gauchiste la gronde? Elle a peur du quant dira-t-on? Elle préfère se faire attribuer des mauvais points par toutes les associations racistes, SoS racisme, le MRAP,... de ce pays? Elle n'est pas cool, LOL, MDR et autres mots de djeuns incapable de construire correctement une phrase? Alors elle coulera. Il y a 20 ans, l'UMP aurait été l'aile droite, voire centre du PS. Ce n'est pas forcément grave si la situation n'était pas ce qu'elle était avec les incompétents notoires que nous allons nous taper.

  • Par Equilibre - 07/05/2012 - 22:19 - Signaler un abus Dessine moi la gauche et la france d'après

    http://elections.lefigaro.fr/presidentielle-2012/2012/05/07/01039-20120507ARTFIG00612-la-religion-le-facteur-le-plus-explicatif-du-vote.php Ou l'on apprend que 85% du vote musulman s'est reporté sur le clone. Mais que ce n'est pas un vote religieux... Ouarf. Bon. Si l'on rajoute un tiers de l'électorat du FN + quelques % de Dayroute et du PDG, ce n'est pas passer loin pour une branlée annoncée à 60/40. Et on passera sur le vote des îles, largement favorable au clone. Dans le 93, FH a pété tous les records. Conclusion: Si on appelle droite l'UMP, la droite la plus bête du monde, c'est en France. La descente aux enfers avec un clone, c'est en France. La communautarisation, déjà en place quoi que vous en pensez, à l'extrême, c'est en France. La Grèce, c'est la France dans pas longtemps.

  • Par Caroline - 07/05/2012 - 22:42 - Signaler un abus Merci

    Très bien. Continuez d'être toujours aussi incisif. Bien à vous. Caroline

  • Par laurentso - 07/05/2012 - 23:14 - Signaler un abus Il se surpasse dans le n'importe nawak, Golnadel !

    Avec la bienveillance qui la caractérise, on peut imaginer, sans grande spéculation intellectuelle, la réflexion de la gauche et de ses relais, si d’aventure le président sortant l’avait emporté avec une majorité aussi étroite : « un président légal sans doute, mais vraiment légitime ? » "Imaginer", "avec des si" ? Si j'ai un problème judiciaire à résoudre, merci de ne pas vous proposer d'être avocat, parce qu'avec des arguments fondés votre (fertile) imagination, je serais condamné à perpet' d'office! Encore bravo.

  • Par laurentso - 07/05/2012 - 23:17 - Signaler un abus Et un mensonge éhonté pour finir !

    Un dernier mot : Il ne s’est pas trouvé, un journaliste, un commentateur, un responsable politique pour protester contre la sortie de nombreux drapeaux turcs, marocains et algériens, à la Bastille. D'où sortez-vous cette niaiserie ? Ce que vous avez pris pour des drapeaux algériens, c'est les drapeaux du Front de Gauche ! D'habitude, Goldnadel tire ses informations dans "Le Figaro" ou dans fdesouche", mais là, c'est carrément dans les cabinets de Radio Courtoisie...

  • Par Equilibre - 07/05/2012 - 23:39 - Signaler un abus @laurentso, ah bon, t'es sûr de ce que tu dis?

    http://farm8.staticflickr.com/7224/7151014095_d9288b4c64_b.jpg http://nsa22.casimages.com/img/2012/05/07//120507011621207013.jpg Tu en veux d'autres? Là, je n'en ai mis que deux. Mais il y en a encore plein... le FDG, c'est bien ce parti là? Ils ont plusieurs modèles? C'est pas bien de mentir. Des fois, çà se sait. Il est vrai que j'ai aussi vu un ou deux drapeaux FDG. Par contre, il y a un point ou ta as raison, c'est qu'il n'est pas le seul. Il y a causeur, aussi, tu sais, les liens sur la droite. http://www.causeur.fr/une-bastille-dure-a-avaler,17407 J'en ai mis un. Sinon tu peux cliquer sur la droite tout seul. Toi, je ne sais pas d’où tu tires tes informations, vu que la pravda n'existe plus. Oupss, elle a été renommée en : le monde, libération, rue 89, .... liste non exhaustive. Faut s'ouvrir, qu'il dise dans ton camp.

  • Par laurentso - 07/05/2012 - 23:52 - Signaler un abus @Equilibre

    Ben lisez les commentaires de ceux qui y étaient et qui démentent qu'il y ait eu profusion de drapeaux de pays arabes. Il y en avait peut être un ou deux, de même que des drapeaux palestiniens, mais pas de quoi s'offusquer outre-mesure. Je remarque en revanche que M. Goldnadel n'a pas protesté contre les propos de Marine Le Pen qui trouve qu'il y a trop de Juifs qui portent la kippa dans les rues de Paris. Bizarre autant qu'étrange.

  • Par Tuffgong - 07/05/2012 - 23:55 - Signaler un abus Dingue

    Il y avait des drapeaux marocains? Dingue... Ils ont meme chanté, pour certains, la Marseillaise. En bon Français qu'ils sont. Comme en 98, la France black-blanc-beur. Dingue... Parait qu'il y avait meme des drapeaux bretons. Dingue...

  • Par Equilibre - 08/05/2012 - 00:07 - Signaler un abus @laurentso

    "Je remarque en revanche que M. Goldnadel n'a pas protesté contre les propos de Marine Le Pen qui trouve qu'il y a trop de Juifs qui portent la kippa dans les rues de Paris". Pas au courant de ce point. Lien? J'ai la flemme à cette heure... Par contre, pour les drapeaux, j'ai vu les images, et ce n'étaient pas quelques-uns. Il suffit de voir les images de causeur. Pas vu de drapeau palestinien par contre. Mais bon, au bout d'un moment (très court), j'ai arrêté la télé et j'ai cherché sur le net. Ceci explique peut-être cela.

  • Par anarke - 08/05/2012 - 00:26 - Signaler un abus Drapeaux

    C'est la première fois que je lis ce qui devrait être partout commenté : la présence de drapeaux étrangers ou rouges en grand nombre á la bastille... Imaginons une soirée de résultats en algérie par exemple ? Que voudraient dire des drapeaux français agités ostensiblement ? C'est une question, rien de plus, puisque on ne peut émettre de critiques quant on pense sainement ...

  • Par DEL - 08/05/2012 - 00:27 - Signaler un abus Démocratie!

    La droite vaincue parc que le PEUPLE a tranché!

  • Par marcy - 08/05/2012 - 01:39 - Signaler un abus Moi ce qui m'inquiète

    Moi ce qui m'inquiète vraiment c'est cette impunité des médias! qui va s'occuper enfin de ce problème? qui peut le faire? lorsqu'ils décident de discréditer que dis-je? de détruire un homme ou un pays ce sont de véritables loups! j'avoue que je ne peux plus les écouter, je n'ai plus confiance en eux, je les trouve abjects! être journaliste ne veut plus rien dire lorsqu'on déforme, manipule l'opinion comme ils l'ont fait pour Sarkozy! jamais je ne pardonnerai cela.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles-William Goldnadel

Gilles William Goldnadel est un avocat pénaliste aux prises de position contestataires, président fondateur d'Avocats sans frontières. Il fut le défenseur des accusés dans les affaires Sentier I et Sentier II, ainsi que dans l'Angolagate. Il est l'auteur de "Réflexions sur la question blanche" et de "Le vieil homme m'indigne ! : Les postures et impostures de Stéphane Hessel" parus chez Jean-Claude Gawsewitch. Gilles William Goldnadel est également secrétaire national de l'UMP aux médias et à la désinformation.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€