Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 23 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Il y a des fous qui crient "Allah Akbar" ! Les autres non…

Cette névrose se répand. Mais elle ne concerne qu'une certaine catégorie de la population de notre pays.

Ils sont nombreux

Publié le
Il y a des fous qui crient "Allah Akbar" ! Les autres non…

 Crédit JOEL SAGET / AFP

A la Seyne-sur-Mer, une femme a blessé deux personnes au cutter en criant "Allah Akbar". Elle était suivie pour des troubles psychiatriques. Son acte n'a donc rien apparemment de terroriste. On remarquera simplement qu'elle a visé deux mécréants.

Des cas semblables il y en a pas mal. Une vieille dame juive est battue à mort : le fou a crié "Allah Akbar". Des soldats de l'opération Sentinelle sont attaqués : le fou a crié "Allah Akbar". Une voiture fonce dans la foule : le fou a crié "Allah Akbar".

Les psychiatres interrogés sur ce phénomène restent perplexes. Ils notent avec raison qu'il y a certainement autant de fous juifs, catholiques, protestants, athées que de fous musulmans. Mais ces fous là, ne criaient rien. Les plus dangereux d'entre eux sont internés dans des asiles psychiatriques. Ceux qui crient "Allah Akbar" sont en liberté.

En étudiant cette maladie encore difficile à cerner, les psychiatres l'ont provisoirement appelé " Akbarite". Aucuns des psychotropes connus n'agissent sur cette pathologie. Pour certains spécialistes l'"Akbarite" est une forme de schizophrénie. Façon Dr. Jekyll et Mr. Hyde. Les fous en question connaissent un dédoublement de la personnalité. La plupart du temps ils se comportent comme vous et moi. D'autres fois ils se prennent pour des djihadistes.

Du temps des Grecs, on disait "Zeus rend fous ceux qu'il veut perdre". Aujourd'hui, en France c'est  "Allah rend fous ceux qu'il veut perdre". Un proverbe  dit "plus on est de fous plus on s'amuse". Moins il y a aura de fous comme ceux-là, plus on s'amusera …

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 19/06/2018 - 09:48 - Signaler un abus et puis

    pourquoi cette fascination pour le couteau ? S'ils jetaient des confettis en criant Allah Akbar, ce serait mieux, non ?

  • Par assougoudrel - 19/06/2018 - 10:46 - Signaler un abus Collomb est en train de

    chiader un plan terrible; bientôt le fou à lier ou la folle (à lierre) sera emmené au commissariat. Policières et gendarmettes neutraliseront les femmes et les hommes, les hommes, pour ne pas mettre en colère l'Etat-major des fous. Un fois arrivés au commissariat, on leur savonnera vigoureusement la bouche avec du savon d'Alep, puis, on les relâchera aussitôt, lavés de leur péché, le casier judiciaire vierge.

  • Par ISABLEUE - 19/06/2018 - 11:50 - Signaler un abus Mouais

    hier c'était la journée du cutter.... un à Nice et la enturbannée à la Seyne....

  • Par Atlante13 - 19/06/2018 - 11:59 - Signaler un abus Une précision à demander aux policiers,

    est-ce que le couteau, ou le cutter, était hallal?

  • Par lasenorita - 19/06/2018 - 12:07 - Signaler un abus Il faut interdire à ces ''fous'' le territoire français!

    Nous savons que les musulmans sont un ''danger'' pour notre société: il faut leur interdire d'entrer en France! Les musulmans ont voulu être ''indépendants''.. maintenant qu'ils RESTENT dans ''leur'' pays!..

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 19/06/2018 - 13:45 - Signaler un abus Faut dire que ce ńest pas

    Faut dire que ce ńest pas facile pour maquiller habilement les statistiques..... si un gouvernement veut démontrer l'efficacité son action contre le terrorisme, il vaut quand même mieux classer ces meurtres ou tentatives dans la colonne faits divers que plutôt que dans la colonne attentats.... De toute façon l'inspecteur Gérard Colombo, n'a rien à craindre, face au merveilleux bilan de son prédécesseur (250 env.), la terreur des seauvageons !

  • Par Sedona - 19/06/2018 - 14:05 - Signaler un abus Y'a un truc qui cloche

    Pourquoi Allah voudrait perdre ceux qui appliquent ses commandements à la lettre?

  • Par atlantique07 - 19/06/2018 - 14:35 - Signaler un abus Curieuse mode

    Moi ,quand je vais au super marché ma seule arme est ma carte bancaire et aussi une lime à ongles , mais elle est en carton....

  • Par ELIED - 19/06/2018 - 19:14 - Signaler un abus Tant qu'on résoudra

    ce genre de fait de cette manière, les attaques continueront et les agresseurs classés en psychiatrie. Malheureusement quand nos dirigeants voudront (mais le voudront-ils) ouvrir les yeux il sera bien trop tard, le mal sera fait: mais n'est-il pas déjà trop tard? Il y en a même qui trouvent que ce serait bien si un président, dans 20 ans, s'appelait Mohamed ou Idriss!!

  • Par Lapalatine - 19/06/2018 - 19:23 - Signaler un abus Remarquez que...

    ..Après tout , c'est une population où il y a peut-être beaucoup plus de cinglés que dans d'autres...! Les mariages entre cousins ça n'arrange pas forcément!

  • Par vangog - 19/06/2018 - 22:56 - Signaler un abus Bon! réfléchissons...

    Dans ce hallaou Akbar, ou « hallah est le plus grand », existe, en plus d’une grande naïveté narrative, une forte mégalomanie revancharde, comme celle qui animait les socialistes allemands se sentant humiliés par le traité de Versailles, en 1939... il y a des signes qu ne trumpent pas, comme le nom de cette mosquée de Poitiers « balat-al-chouada », du nom de la bataille où Charles Martel stoppa l’invasion musulmane..une forme de revanche, grâce à l’appui des collabos gauchistes, un siècle-et-demi après...

  • Par Le gorille - 20/06/2018 - 01:12 - Signaler un abus La mode du couteau ?

    Probablement une stratégie bien maîtrisée, et surtout plus facile à mettre en oeuvre que des explosifs et des véhicules bélier.... Et puis, on ne s'explose pas soi-même ! Bref, ce n'est certainement pas anecdotique.... ni une mode !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€