Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Forte hausse de la criminalité : après le déni du gouvernement, les aveux officiels

Le service statistique ministériel de la sécurité intérieure révèle une augmentation importante entre le mois d'août et d'octobre de la criminalité. Une hausse qui traduit une tendance de fond fortifiée par l'absence de réponse pénale.

Mea culpa

Publié le - Mis à jour le 13 Novembre 2015
Forte hausse de la criminalité : après le déni du gouvernement, les aveux officiels

Au dernier semestre, les vols "avec violence" ont augmenté de 5,2%. Crédit Reuters

Un conte de l'ancienne Chine évoque ce paysan niais qui soulève un rocher - et le laisse retomber sur son pied. C'est l'inconfortable situation du ministre de l'Intérieur, qui a voulu un outil de comptage plus professionnel du crime (comme d'usage baptisé "délinquance" pour endormir l'électeur) - et voit ce "Service statistique ministériel de la sécurité intérieure" (SSMSI) confirmer les alertes répétées de l'auteur qui depuis 2014, dans Atlantico notamment, signale qu'enfle en France une grosse vague criminelle. Eh bien, cette vague, la voilà.

Avant d'en venir aux chiffres, signalons une première tricherie officielle, évoquant la "stagnation" de certaines infractions.

Car en France, parfois oui cela stagne, mais au plus haut (en regard des pays voisins de taille analogue). Imaginons une vallée montagnarde menacée d'inondation. Si l'eau y stagne tout en bas, les locaux ont juste les pieds mouillés. Mais si l'eau stagne en haut des monts voisins - et stagnation il y a dans les deux cas - ils sont tous noyés. Or récemment, le niveau français des vols violents, cambriolages etc. est fort élevé : cela, nos officiels le cachent ; pas plus qu'ils ne comparent les chiffres français à ceux de nos voisins. Les chiffres du SSMSI maintenant :

- D'août à octobre 2015, les cambriolages ont (encore) augmenté de 3,1% ; les vols dans les véhicules, de 6% (au plus haut depuis 5 ans !). - Au dernier semestre, les vols "avec violence" ont augmenté de 5,2% ; ceux "avec armes à feu ou couteau", de 10,7 %.

Cet automne 2015, on compte en France 1 700 (bien mille sept cents) vols à la tire (par des pickpockets) par jour, 140 par heure diurne. Encore ne s'agit-il que de ceux connus de la police ! De constantes évaluations montrent que seuls 20% de ces vols à la tire donnent lieu à plainte, ce qui situe sans doute leur nombre réel vers les 8 000 par jour .

Ainsi, comme l'affirme de longue date l'auteur, la France est-elle bien au pillage - et la violence criminelle y est-elle toujours plus préoccupante.

Seconde tricherie sur les vols "avec armes à feu ou couteau" (naguère "vols à main armée"). Désormais, ce sont d'usage de peu risqués "braquages de proximité", plus que des attaques de banques, chambres fortes, etc. L'Intérieur dit que ces micro-braquages baissent - affirmation risible : nos outils scientifiques constatent qu'au contraire, ils sont plus nombreux, plus violents et diversifiés que par le passé. Quand donc :

  • Les magasins déjà braqués (Tabacs, etc.) le sont plus souvent encore,
  • La prédation gagne de nouveaux territoires, jadis épargnés par les braqueurs,
  • De nouveaux types de commerces sont ciblés par ces bandits,
  • Les braquages commis par des jeunes, ou des mineurs, explosent, ce qui signale qu'émerge une nouvelle génération criminelle,

... Une vague criminelle s'amorce bien.

Or ce phénomène en aggravation, la police et la justice le maquillent. Toujours plus, ces vols à main armée (crime passible de la cour d'assises) sont correctionnalisés en "Vols-violence avec armes" ou "violences en réunion avec la menace d'une arme" (simples délits). Niveau justice, un braquage arrive au Parquet selon sa "nature d'affaire" (NATAF). Mais à la sortie, maquillage aidant, sa "nature d'infraction" (NATIF) escamote le braquage. Ce bonneteau judiciaire opère à un rythme tel que finissent par statistiquement baisser des crimes qui, dans les rues, augmentent encore et toujours.

Xavier Raufer

Atlantico : Ces augmentations sont-elles dues à des raisons conjoncturelles ou reflètent-elles des tendances de fond ?

Patrice Ribeiro : Selon le service statistique du Ministère de l'intérieur, tous les indicateurs sont à la hausse qu'il s'agisse des cambriolages, des vols de voitures… S'il y a effectivement des tendances conjoncturelles qui peuvent parfois expliquer des hausses ou des baisses de chiffres (nous nous préparons par exemple à une explosion du nombre de vols à la tire et avec violence pour la COP21), ces dernières sont généralement très ciblées sur le territoire. Or là, nous avons affaire à une tendance profonde et nationale, sur tous le territoire. Le ressenti de nos collègues nous éclaire sur ce point : partout, ils constatent une augmentation significative des violences tant en volume qu'en intensité, qu'elles soient dans une logique crapuleuse ou non (c'est-à-dire qui ne sont pas de l'ordre de la prédation ; cela peut être des regards mauvais dans l'espace public, se faire cracher dessus gratuitement ou se faire bousculer sciemment et sans raison dans les transports publics…). Après un très mauvais été pour la sécurité des Français où partout sur le territoire national nous avons pu voir des tendances haussières des violences dans les zones urbaines -avec plus de véhicules brûlés, plus de guet-apens, plus de caillassages de policiers comme l'a relevé la Direction centrale de la sécurité publique-, ces nouveaux chiffres témoignent d'une radicalisation des rapports sociaux dans la société, et d'une montée de la violence.

Les quartiers sensibles s'enfoncent dans la sédition, il est toujours plus difficile pour les forces de l'ordre et les agents de l'Etat, mais aussi les pompiers, les ambulanciers d'accéder aux 900 quartiers réputés difficiles, ceux que l'on appelle les territoires perdus de la République. Dans ces territoires, quand un individu nous appelle pour un tapage par exemple, il faut une organisation logistique lourde pour pouvoir s'y rendre, avec des mesures de protection importantes. C'est ainsi que 9 fois sur 10, nous ne pouvons pas y aller, principalement car il y a des problèmes d'effectifs, et que la sécurité des agents d'intervention est importante. Par ailleurs, en 6 ans, nous avons recensé plus de 40% de policiers blessés. Et pour les blessures par arme, ce chiffre a doublé en trois ans.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Philippine - 09/11/2015 - 08:05 - Signaler un abus Et le plan de construction de prisons de Sarkozy, où est-il ?

    Réponse : il a été supprimé par la gauche lorsqu'elle est arrivée au pouvoir . J'arrête là mon commentaire car je veux rester courtoise, mais la situation est telle que tout est en train de nous sauter à la figure comme une bombe à retardement et je crains que le travail qui attend la droite ,lorsqu'elle va revenir aux affaires, soit tellement titanesque, qu'il lui faudra, non seulement des ministres vraiment compétents (sic ), mais surtout un délai assez long pour arriver à des résultats . Pauvre pays que j'aime, PAUVRE FRANCE !!!!!!

  • Par vangog - 09/11/2015 - 09:18 - Signaler un abus "seulement 20% de ces vols à la tire donnent lieu à plainte"...

    Comme pour la santé, où la seule réponse de ce gouvernement d'étrangers est de réduire l'offre de soins aux Français, comme pour le chômage, où la seule action est une opération comptable de vases communicants avec le RSA, l'enregistrement des plaintes est découragé pour réduire artificiellement la délinquance...Du moins, les gauchistes le croient-ils ainsi! Car ils méconnaissent les lois naturelles et espèrent naïvement les inverser par leurs minables manipulations comptables. Malheureusement pour eux, seul leur microcosme bobo-écolo-journalistique a été inversé! Les autres Français, les plus nombreux connaissent encore les lois naturelles; " l'impunité génère la délinquance". Si cette loi naturelle nécessitait une preuve, les socialos viennent de le démontrer par l'absurde!

  • Par bjorn borg - 09/11/2015 - 09:29 - Signaler un abus Taubira

    veut vider les prisons, elle y réussit au-delà de tout ce qui est imaginable. Ils ont effacé ce que Sarko voulait faire.

  • Par zouk - 09/11/2015 - 10:40 - Signaler un abus Criminalité

    Une raison essentielle, mais pas la seule cette montée incontrolée de la criminalité!; la folle politique pénitentiaire de Chr. Taubira, approuvée tacitement mais de façon constante par Fr. Hollande. M. Valls a certes timidement tenté de réagir, le Président n'a même pas écouté. L'exemple britannique devrait nous éclairer: nos populations sont en tous points comparables. J'ajouterai comme cause secondaire la débacle de l'enseignement, ce qui n'est pas le cas de la GB: elle fait un large appel au privé

  • Par pandore - 09/11/2015 - 10:48 - Signaler un abus Menteurs et incompétents

    Voilà ; en 2012 les Français on votés non pas pour des menteurs ou des incompétents ( aucun de ceux ou presque que nous avons actuellement n'avaient eu de poste de ministre ou secrétaire d'état. Pas même le président.....c'est dire ) mais pour éjecter Sarko. Trop clivant, trop bling bling soit disant..... Bravo et merci à ces français. Vous avez actuellement ce que vous méritez. Et pour redresser cela, ça va être long et difficile. Alors il va falloir que chacun se pose les bonnes questions à la veille de mettre le bulletin dans l'urne, et non pas se laisser bercer d'illusions socialistes ou de démagogie frontiste. Frontistes qui également n'auront jamais participé à aucun gouvernement et dont les français pourront à nouveau mesurer l'incompétence à pouvoir faire appliquer leur programme démago. Je vous laisse deviner vers qui ira ma préférence républicaine.

  • Par fasanan - 09/11/2015 - 11:31 - Signaler un abus Pandore, éclairez moi, je n

    Pandore, éclairez moi, je n'arrive pas à deviner ...

  • Par superliberal - 09/11/2015 - 12:00 - Signaler un abus Si je comprends bien...

    Etant donné qu'il n'y plus de justice et plus de place en prison j'imagine que je peux casser la gueule (ou un petit coup de couteau en passant) au premier qui me fera chier ;-) sans trop craindre la prison. Ca marche aussi pour les "souchiens" ?

  • Par ISABLEUE - 09/11/2015 - 12:58 - Signaler un abus Pandore

    moi aussi je suis resté loyal à Nicolas

  • Par D'AMATO - 09/11/2015 - 13:30 - Signaler un abus OUI ALAIN

    yu as raison !!!! Tôt ou tard c'est ce qui nous pend au nez.

  • Par lasenorita - 09/11/2015 - 13:31 - Signaler un abus Criminalité et prisons françaises.

    80% de nos prisonniers sont musulmans et d'origine étrangère! Si on renvoyait tous ces prisonniers muzz dans ''leur'' pays cela ferait de la place dans nos prisons!...En 1962,les muzz ont chassé de ''leur'' pays tous les non-musulmans, à notre tour, nous leur disons:...et bon débarras!..

  • Par lasenorita - 09/11/2015 - 13:36 - Signaler un abus criminalité et islam.

    Les muzz ont créé dans notre pays des ''zones de non-droit'' où les ''Blancs'' ne peuvent s'y aventurer...même Valls et Cazeneuve ont été reçus par des balles de kalachnikovs, à Marseille!.. A notre tour de leur dire:...

  • Par lasenorita - 09/11/2015 - 13:39 - Signaler un abus criminalité et musulmans.

    Les musulmans ont chassé de ''leur'' pays TOUS les non-musulmans, en leur disant:...puis ils ont suivi les ''colonisateurs'' qui les avaient soi-disant ''exploités'' en France!...

  • Par Eolian - 09/11/2015 - 14:47 - Signaler un abus @superliberal

    Vous vous demandez si cela marche pour les "souchiens"? Alors, mon pauvre, faut voir, c'est pas sûr du tout! Désolée...

  • Par lafronde - 09/11/2015 - 15:32 - Signaler un abus L'Art de gouverner... par les statistiques ;-)

    Tous les gouvernements ont manipulé les statistiques ! Croissance, emplois, logement, migrations... Heureusement dans le champs économique, nous avons des institutions privées qui recalculent tout cela : Ifrap, Iref, Molinari... Mais la criminalité et la délinquance c'est le coeur du métier, de l'Etat, sa justification ! C'est bien plus grave. A part les stats de l'Administration et des medias où trouver des stats fiables ? Sans doute sur le site de l'Institut pour la Justice ? NB pour la réaction d'Atlantico. Les auteurs et les lecteurs ont besoin d'échanger des références relatives aux articles publiés. Pouvoir insérer des liens web dans ces billets et dans les commentaires serait un plus. Merci d'avance pour cette fonctionnalité bien pratique.

  • Par tubixray - 09/11/2015 - 17:34 - Signaler un abus Conclusion implacable

    "La question est de savoir si l'on veut avoir ces délinquants comme voisins ou neutralisés dans une prison?" ... non alors il faut construire des prison, beaucoup et vite. Il "suffira" que le gouvernement de 2017 relance les projets de constructions de maisons d'arrêt bloqué par Mme Taubira, de préférence avec des partenariats public / privé pour gagner du temps. Pour mémoire 100 000 peines de prison ferme ne sont pas appliqués et voilà le résultat. Ce gouvernement devra répondre de la mise en danger de l'ensemble des citoyens car nous sommes tous devenus des victimes potentielles.

  • Par Pessimiste actif - 09/11/2015 - 18:10 - Signaler un abus Un pays sans frontières est un pays où tout est permis...

    Sans rétablissement des frontières avec expulsion des clandestins et autres sans-papiers, la France va continuer à devenir une terre de conquête et de pillage. Transgresser une frontière, c'est en effet depuis toujours s'exposer à se faire tirer dessus. On appelle ça la "violence légitime" de l'état, et c'est la condition première de la sécurité de ses citoyens (nous allons y revenir, mais il va falloir payer le prix du sang...)

  • Par vangog - 09/11/2015 - 20:03 - Signaler un abus Les gauchistes doivent s'attendre à être jugés pour

    "sabotage de la République", et ils vont connaitre le goût de cellule de 8 m² à cinq...faute d'avoir construit des places de prison pour les délinquants!

  • Par Texas - 09/11/2015 - 20:55 - Signaler un abus Quand à Mr Cazevide

    ..il prend un énorme risque en " dispatchant " les illégaux de Calais vers des villages isolés . C' est le cas de Saumejan , non loin de Casteljaloux , ou une quarantaine d' illégaux masculins sont attendus dans un village de ....80 habitants . Je vous laisse imaginer la suite s' ils se comportent comme à Calais .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Raufer

Xavier Raufer est un criminologue français, directeur des études au Département de Recherches sur les Menaces Criminelles Contemporaines à l'Université Paris II, et auteur de nombreux ouvrages sur le sujet.

Voir la bio en entier

Patrice Ribeiro

Patrice Ribeiro est secrétaire général de Synergie-Officiers

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€