Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 23 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Fiscalité : les drôles de calculs du Figaro magazine

A un million d’euros par an et des propriétés foncières en veux-tu en voilà, les "Français types" du Figaro magazine n’ont effectivement pas très intérêt à voter Hollande.

Zone franche

Publié le

Libé m’agace souvent, avec ses papiers sociologiques à la gomme, décrivant la France sous Sarko comme une espèce de champ de ruines où des familles misérables se partagent une ultime barquette de frites avant de sombrer totalement. Mais je crois qu’il n’est jamais que le pendant sinistre du Figaro magazine : au moins aussi grotesquement biaisé dans sa représentation du monde.

L'hebdo de Pépé Dassault vient d’ailleurs de se surpasser, avec un article censé alerter les Français sur les risques fiscaux qu’ils prendraient à voter François Hollande. Titré « Impôts : ce que cinq foyers types vont payer », ce petit bijou de pataphysique nous fait effectivement rencontrer cinq familles « bien de chez nous » et partager leur dilemme de deuxième tour (elles sont tellement « typiques », en fait, que j’ai cru reconnaître ma cousine et mon beau-frère dans ces portraits anonymes.

Lisez, ça vous fera certainement le même effet).

Voyons voir : il y a d’abord le couple de retraités (Le Figaro magazine est un canard de séniors, ce n’est pas une insulte de le préciser), vivotant sur une petite pension de 6 000 euros par mois et partageant leurs dernières années entre un modeste appartement parisien (1,5 million d’euros) et une fermette normande (600 000 euros). On imagine que sans les intérêts de vagues placements (750 000 euros en assurance-vie et autres), ils auraient du mal à joindre les deux bouts. Surtout qu’il leur faut encore aider leur fifille à l’occasion, laquelle n’a pas les moyens de s’acheter une auto pour aller au boulot.

Hé bien, à eux, si c’est Hollande qui l’emporte, ça va leur coûter un bras, un bras et demi, je vous le dis ! Ces socialistes, ils ne respectent même pas les vieux...

Vient ensuite cette sympathique famille de « cadres sup’ » lyonnais entre deux âges dont les revenus mensuels tutoient les 12 000 euros, ce qui leur permet tout juste de payer les traites d’un 120 mètres carrés à la Croix-Rousse (1,2 million), de rémunérer une employée de maison à plein temps (15 000 euros par an) et de mettre un peu d’argent de côté pour les études des enfants. Sans le modeste 90 mètres carrés de La Clusaz dont ils ont eu la chance d’hériter (500 000 euros), ils ne partiraient sans doute pas bien souvent en vacances. Et pourtant, cette crapule de Hollande s’apprête à majorer leurs impôts de tous les côtés et, tenez-vous bien, à réduire la déduction de 7 500 euros pour l’emploi de personnel à domicile !

Une petite veuve chichement installée en banlieue : même elle, Hollande veut se la farcir...

Ah, il y aussi ce duo de Parisiens que le rédacteur du Fig’ mag', qui doit être de gauche, comme tous les journalistes de ce pays, qualifie (sarcastiquement ?) de « fortunés ». Bon, à eux deux, ils rapportent tout de même un million tout rond à la maison chaque année ― la « maison » en question étant alternativement une résidence parisienne à 1,8 million ou une bicoque arcachonnaise à 1,3 million ― et tablent encore sur des revenus de placements évalués à 1,5 million (d’ailleurs exonérés d’ISF en tant « qu’outil de travail »)... Mais on les sens fébriles, nerveux, tendus pour l’avenir même s’ils n’ont heureusement plus d’enfants à charge.

Ceux-là, si Hollande passe, il les fiche à la rue c’est sûr ! Le salaud !

J’aime aussi beaucoup cette petite veuve chichement installée à Saint-Cloud ― une banlieusarde, quoi... ― qui se débrouille avec une pension de réversion de 30 000 euros, deux propriétés estimées conjointement à 3 millions d’euros et pour quelque 2 millions d’euros d’actions et obligations. Même cette gentille mamie-là (elle a un petit côté Liliane sur l’illustration), Hollande veut se la farcir, le pervers !

Bon, mais au Figaro magazine, on lit Libé, et on sait qu’il existe aussi une vraie pauvreté terminale, comme le démontre le portrait du couple de Nantais qui ferme la marche. Deux p’tits salariés lambdas cumulant des revenus aux allures de pourboire (4 350 euros nets, c’est pas plus ou moins le SMIC ça ? Je ne me souviens plus...) et habitant une quasi-caravane à 400 000 euros. Surement que le sosse, il va les laisser en paix, ceux-là ! Il n’aura pas le cœur de prélever quoi que ce soit sur les 30 000 euros de leurs Livrets A !

Loupé : ces petits, ces sans grades, changer de président leur coûtera 500 euros par an (le prix d’une tranche de jambon, ça ?) !

N’empêche, on reste un peu sur sa faim et on aurait aimé que le journal nous renseigne sur la manière dont un intermittent du spectacle septuagénaire et chargé de famille se défend contre les gabelous, lesquels le forcent à se tuer à la tâche juste avant de prendre leur retraite de la fonction publique à 55 ans. Ah ben non, suis-je bête, les intermittents du spectacle qui souffrent sous Sarko, c’est plutôt pour Libé, non ?

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par La Fauge - 26/04/2012 - 07:13 - Signaler un abus Lecteur du Figaro, j'avoue

    Lecteur du Figaro, j'avoue avoir sourit en lisant ce papier quelque peu outrancier. Mais là, vous me faites pleurer de rire ! Merci pour votre chronique qui me fait, comme souvent, bien débuter la journée.

  • Par pifou76 - 26/04/2012 - 07:38 - Signaler un abus Pour une fois on est d'accord

    Je l'ai lu également cet "article" qui effectivement prêterait à sourire. Affligeant !

  • Par Cap2006 - 26/04/2012 - 07:52 - Signaler un abus C'est la "VRAIE" France mon petit monsieur...

    Certains l'auront noté, je passe mon temps à lire les média... Atlantico à Rue89, libé/leMonde au Figaro/JDD , FR3/TF1, en passant par la presse économique et même suisse ou belge (pas que pour les résultats) Et vous aussi Mr Seraf.... d'où ma surprise que vous vous rendiez compte seulement aujourd'hui, que les journalistes écrivent d'abord à des clients pour qu'ils reviennent les lire... pas pour les faire réfléchir ni leur montrer que la "vérité" à plusieurs facettes. Et les journalistes qui ne parlent jamais de leurs niches fiscales honteuses, sont comme tous les français : ils ont une famille à nourrir, un logement à payer, et parfois des fins de mois difficiles...

  • Par Ravidelacreche - 26/04/2012 - 09:31 - Signaler un abus A un million d’euros par an et des propriétés foncières

    les "Français types" n’ont effectivement pas très intérêt à voter Hollande François Hollande non plus !

  • Par Cirimax - 26/04/2012 - 09:36 - Signaler un abus Merci Monsieur Serraf !

    Moi aussi, j'avais été sidéré par le genre de familles sélectionnées....

  • Par bacal - 26/04/2012 - 10:03 - Signaler un abus Envie et jalousie: les deux mamelles de la France

    Dieu que la famille est belle: je sens comme une odeur d'envie et de jalousie à l'égard de la cousine et du beau-frère (qui doit être surnommé "le bof" dans l'intimité). C'est bien avec de tels sentiments que la France régresse. Mieux vaudrait un soupçon de volonté d'imitation. Cela n'excuse pas pour autant le Fig-mag, mais je n'ai rien lu contre les "une" d'hier de L'Huma ni de Libé. Deux poids, deux mesures.

  • Par Juan - 26/04/2012 - 10:05 - Signaler un abus mort de rire...mais inquiet

    Cet article m'a bien fait rire pour son humour au second degré. Par contre j'ai dans ma commune des connaissances qui rentrent tout à fait dans la description du Figaro, et je suis persuadé que s'ils lisent l'article de "Pépé Dassault" ils prendront tout au premier degré. Il a malheureusement trop de personnes qui vivent dans leur bulle et sont incapables de concevoir le monde autrement que dans leur perception figée.

  • Par Manuman - 26/04/2012 - 10:23 - Signaler un abus Là, Mr Serraf, avouez que vous mentez!!

    Mon imagination n'est pas assez riche pour conceptualiser que des journalistes d'une référence incontournable du paysage puissent publier çà... Vous n'avez sûrement pas bien lu les signatures, je pense qu'ils ont dû inviter des humoristes pour faire rigoler les lecteurs?... Si ce n'était pas le cas, je vous remercie car je m'endormirai en ayant appris quelque chose ce soir.

  • Par le Gône - 26/04/2012 - 10:45 - Signaler un abus bien vu...

    ce "billet" fait par quelqu'un qui sans doute profite de l'abattement de 30% reservé aux "journaleux"(même sans talent? belle corpaoration parmis les autres..)..reservé sans doute aussi a ceux qui ne sont pas imposables (et pas nécessairement miséreux!! mais parfois de gauche et exilé ficale) un peut plus de 35% de la population "imposable"..enfin ce billet erservé sans doute a ceux qui casquent :!! un max..comme moi. qui ne sont ni député ni sénateurs (de gauche aussi.qui ne paient pratiquement plus d'impots ,c'est vrai qu'ils ont des frais de secretares qu'ils ne paient pas comme Royale) ou comme Hollandréous et son ISF, pour un bien jamais "réevalué au coup du marché actuel, mais le gérant " M.Sapin" de la SCI la sapiniere s'occupe de tout)....mon pauvre amis votre vue votre France bobo est tellement partiale qu'elle n'est même pas drôle juste pathétique..

  • Par PhildeFer - 26/04/2012 - 10:56 - Signaler un abus Votre article me fait songer

    Votre article me fait songer à ce mot honteusement attribuée à la reine Marie-Antoinette par les "révisionnistes républicains" de l'Histoire: "Ils n'ont pas de pain, qu'ils mangent de la brioche"....

  • Par elcondor - 26/04/2012 - 11:16 - Signaler un abus Torchon

    J'ai eu exactement la même impression.... mais bon le Figaro a écrit à la fois pour son lectorat principal composés de ces ménages là et de ceux qui estiment que ces ménages sont les perles de la France et leur doivent admiration

  • Par sonyc91 - 26/04/2012 - 11:23 - Signaler un abus Critiquer le Figaro sur

    Critiquer le Figaro sur Atlantico, même en disant que Libé est pire, il ne faut pas trop y penser apparemment...

  • Par Hugues Serraf - 26/04/2012 - 11:24 - Signaler un abus @ le Gône

    Il faut vous mettre à la page : l'abattement de 30% pour les journalistes n'existe plus depuis des années. Il a été remplacé par une déduction forfaitaire de 7 650 euros sur laquelle j'ai déjà dit tout ce que j'avais à dire depuis des presque aussi longtemps : http://www.rue89.com/tribune-vaticinateur/2010/09/30/ces-chiens-de-journalistes-conservent-leur-niche-fiscale-168843

  • Par jean-paul - 26/04/2012 - 11:51 - Signaler un abus aucun journal n'est parfait

    mais le figaro est largement plus objectif que le monde ou libération

  • Par Khemas - 26/04/2012 - 11:54 - Signaler un abus Lecteur occasionnel du

    Lecteur occasionnel du Figaro, j'avais déjà lu cet article qui m'avait bien fait rire, sans le côté sarcastique que vous employez pour en faire la revue :)

  • Par Lrt64 - 26/04/2012 - 12:25 - Signaler un abus Et le but de votre article est quoi exactement ?

    Monsieur Serraf j'avoue ne pas comprendre le but de votre article. J'avais lu l'article du Figaro il y a quelques temps et la seule remarque que je m'étais faite était qu'il manquait probablement 3 ou 4 familles types pour qu'il soit complet mais c'est tout. Les détails de la vie des gens que vous moquez sont utilises dans le but d'illustrer des chiffres dans lesquels les français qui lisent l'article peuvent se retrouver (x de salaire et y de patrimoine) c'est tout. De ce point de vue il n'en demeure pas moins que l'article était intéressant car il donnait un comparatif d'imposition entre les deux candidats.

  • Par Hugues Serraf - 26/04/2012 - 12:31 - Signaler un abus @Lrt64

    Bon, je vous explique, puisque vous avouez ne pas comprendre : mon but est de me moquer.

  • Par guigou - 26/04/2012 - 12:32 - Signaler un abus le journal prêt à penser

    La pravda du peuple bêlant.

  • Par phiphi - 26/04/2012 - 12:52 - Signaler un abus C'est pas de leur faute

    On ne peut pas en vouloir au Figaro. Ils ont juste sélectionné des foyers qui payent effectivement des impôts (évidement je blague, je ne me retrouve pas dans ces 5 foyers type, alors que je paye effectivement des impôts). Néanmoins, il est clair que, étant égoïste comme une majorité des français, je préfère une augmentation de TVA (Sarko) payée par tout le monde, qu'une augmentation d'impôts sur le revenu (Hollande) qui ne touchera que moi et mes semblables salariés.

  • Par Lrt64 - 26/04/2012 - 12:54 - Signaler un abus @Hugues Serraf

    Oui que VOTRE but était de vous moquer j'avais bien compris mais je parlais du but pour vos lecteurs a vous lire et pas du votre a écrire. Si votre article avait révélé des erreurs dans le calcul de l'impôt de l'article du Figaro alors la ca aurait été intéressant mais sauf erreur de ma part ce n'est pas le cas

  • Par flo_paris - 26/04/2012 - 13:07 - Signaler un abus Merci !

    Merci Hugues Serraf, j'avais oscillé entre rire et consternation à la lecture de cet article chez un commerçant, vous avez parfaitement retranscrit, avec humour, ce que j'avais ressenti !

  • Par vangog - 26/04/2012 - 14:27 - Signaler un abus Rire des ménages riches permettra sans doute de les surtaxer

    sans trop de scrupules pour la "Gauche-robin des bois", mais ce n'est pas le problème que pointe le Figaro. Il se pose la question de savoir si, après avoir soulagé la jalousie chronique anti-riches de certains français, cela permettra de résoudre les problèmes de la société et de l'économie française? A cette question, la réponse n'est pas du tout assurée, mais si l'important est de raboter les revenus des riches, alors, oui, on peut faire confiance à Flamby pour raboter pendant quelques années. Et ensuite, sur qui se soulagera-t'il? Sur les classes moyennes que le bon Hugues Serraf croit voir épargnées... provisoirement!

  • Par laurentso - 26/04/2012 - 14:58 - Signaler un abus Pas mal vu, l'article ! :)

    Plus sérieusement, on raconte n'importe quoi en matière de fiscalité, dans cette campagne. La proposition de Hollande du taux marginal de 75% relève de l'effet d'annonces ; l'impétrant reconnait que la mesure ne rapporterait rien ou presque à l'Etat. Et n'aurait pas vraiment un effet de justice sociale ou un effet redistributif. Pas plus que la proposition précipitée de Sarkozy de taxer les évadés fiscaux. Pourtant, sa proposition mérite davantage d'être creusée. Il est évident que la France doit revoir l'intégralité de sa fiscalité (un certain Nicolas Sarkozy l'avait promis en 2010, mais passons...) afin de taxer moins le travail, davantage les revenus du capital, supprimer les niches fiscales inutiles, se rapprocher des modèles allemands ou britannique. Le tout en dépoussiérant la manière coûteuse de récolter l'impôt. Ce qui suppose un certain courage politique, parce que les inspecteurs de Bercy sont armés... Hollande aura-t-il ce courage ? Peut-être, après tout.

  • Par Cap2006 - 26/04/2012 - 16:11 - Signaler un abus @ Jean Paul

    Vous écrivez "... le figaro est largement plus objectif que le monde ou libération..." Je crois que vous pouvez postuler... ;-)) J'aime beaucoup en tout cas les lectures croisées.... après l'objectivité reste une notion relative.... dont même visiblement les journalistes pourtant habitués du Figaro se plaignent.... c'est pour dire....

  • Par De France et de plus loin - 26/04/2012 - 17:28 - Signaler un abus Faire peur aux vieux, ça paye

    Faire peur aux vieux, ça paye grave, et vu que la moyenne d âge des militants UMP est de 67 ans...

  • Par NYOR - 26/04/2012 - 19:53 - Signaler un abus Vangog

    Il y a riches et riches. Autant je trouve contre productif de taxer les gens qui développent leur fortune car nous manquons d'entrepreneurs en france (et je ne me choque donc pas de la rétribution de Levy qui s'est fait payer au résultat). Autant taxer les rentiers pour forcer le renouvellement de nos élites ne me parait pas inintéressant. Or nous sommes dans un pays où les rentiers sont légions. Et si Bettencourt est représentative de la façon dont l'argent est utilisé... Ben ça fait pas beaucoup progresser le pays tout ça.

  • Par vangog - 26/04/2012 - 21:28 - Signaler un abus @NYOR Vous voulez aussi réglementer la façon dont les riches

    dépensent leur argent? Décidemment, vous êtes le roi des "donneurs de leçons sur Atlantico! Un riche qui dépenserait "mal" son argent mériterait selon vous qu'on le lui prenne. "On", c'est à dire l'état qui est connu, lui, pour bien le dépenser l'argent! Votre raisonnement n'a ni queue ni tête, et n'est inspiré que par une vieille jalousie anti-riches qui ne se pratique qu'en France, un des pays qui possède le record de taxation des riches (56% du PIB) deux fois plus qu'aux USA, et qui est un des plus mauvais dans les domaines de la compétitivité, du chômage, de la dette etc... Flamby sera élu car les français sont aveuglés par cette jalousie inculquée depuis tout petit dans les "écoles de la république" et soigneusement entretenue par les médias aux ordres. Puis Flamby sombrera dans trois ou quatre ans comme l'a fait Tapazéro, car il aura mis toute son énergie à préserver le dogmatisme de la "croissance Socialiste par l'impôt" contre les évidences économiques Européennes qui le rattraperont tôt ou tard...

  • Par vangog - 26/04/2012 - 21:39 - Signaler un abus @NYOR De plus, votre raisonnement pue le manichéisme

    politique: Bettencourt, qui gagne son fric avec des crèmes à bronzer, qui donne son argent à Sarko(donc, à droite!)et s'achète une île privée; PAS BIEN! Par contre, Levy, qui a eu l'intelligence d'indexer son salaire sur les résultats d'une entreprise publicitaire, qui ne font que progresser depuis trente ans (quelle prise de risque!): BIEN Toute cette polémique est complètement inepte et montre bien le marasme dans lequel se trouve la pensée politique française qui est, comme l'économie, plombée par les socialisme depuis trente ans...

  • Par vangog - 26/04/2012 - 21:42 - Signaler un abus @NYOR De plus, votre raisonnement pue le manichéisme

    politique: Bettencourt, qui gagne son fric avec des crèmes à bronzer, qui donne son argent à Sarko(donc, à droite!)et s'achète une île privée; PAS BIEN! Par contre, Levy, qui a eu l'intelligence d'indexer son salaire sur les résultats d'une entreprise publicitaire, qui ne font que progresser depuis trente ans (quelle prise de risque!), et qui s'affiche "à gauche" (vous me direz: normal quand on gère une entreprise destinée à jeter de la poudre aux yeux de la ménagère de quarante ans...): BIEN Toute cette polémique est complètement inepte et montre bien le marasme dans lequel se trouve la pensée politique française qui est, comme l'économie, plombée par le socialisme depuis trente ans...

  • Par NYOR - 27/04/2012 - 01:13 - Signaler un abus Vangog

    D'abord, je ne suis pas jaloux vu ce que je gagne... La différence n'est pas sur la façon dont ils l'utilisent mais sur la prédominance des rentiers en France vs un renouvellement des élites. Cette captation de richesse, cette stagnation nous rend peu compétitif et nuit à la culture entrepreneuriale. Et soit dit en passant, le gouvernement, par ses lois, incite à dépenser son argent d'une façon ou d'une autre. Je n'ai pas de respect particulier, ni de haine pour quelqu'un qui a hérité de son argent. On mérite au moins de respecter celui qui s'est battu pour permettre à sa famille d'en profiter (ce que je fais moi même toute proportion gardée). Mais je considère ce qui dilapide l'argent durement gagné par leur ancêtres comme des parasites autant que ceux qui sont assistés en permanence. Et le souci, c'est qu'il n'y a même pas de mesure. Regardez ce que fait Bettencourt de son immense fortune. La refiler à un gigolo. Il y a quelque chose d'indécent là dedans à l'époque où nous vivons. Elle n'a rien fait pour mériter cette fortune et l'utilisation qu'elle en fait ne suscite aucun respect non plus.

  • Par NYOR - 27/04/2012 - 01:15 - Signaler un abus Concernant Levi

    Effectivement, dans la situation actuelle de bourse qui grimpe à n'en plus finir, c'était joué d'avance.... Non seulement, il a participé plus de 20 ans au développement de la boite (et non en tant qu'actionnaire rentier qui ne fait rien) mais en plus, il a eu le courage d'adosser sa rémunération à ses résultats. Ce qui devrait être la base même d'un capitalisme que je respecte. Rien à redire non. Comme, d'ailleurs, je l'ai déjà dit, être millionnaire et de gauche n'est pas plus antinomique que pauvre et de droite.

  • Par desperate daddy - 27/04/2012 - 07:49 - Signaler un abus Réconfortant, votre article !

    J'avais été atterré en lisant cet article, ne me reconnaissant plus du tout dans ce journal, au point d'envisager de me désabonner. A force de ne voir la réalité du monde qu'au travers d'un parisianisme doré, ce journal néglige une partie de son lectorat. Son audience risque d'en prendre un vieux coup. Lorsqu'il ne restera que quelques riches parigots qui le liront.

  • Par Mimi Defrance - 27/04/2012 - 10:30 - Signaler un abus Un vieux torchon pour Papy

    Libé, Marianne, Le Monde, l'Huma etc... sont forcément de bonnes lectures puisque dans les outrances de gauche. Je lis le Figaro Magazine et je n'en ai pas honte. Débarassée de N.Demorand sur France Inter, je ne risque pas d'acheter Libé, non pas un journal intéressant et informant mais un papier à charge contre Nicolas Sarkozy et de propagande pour Hollande. Le Figaro, au moins prouve qu'il y a des gens qui pensent autrement, puisqu'il se vend bien.Affligeant cet article lorsqu'on lit les titres de cette presse endoctrinante de gauche. Faut-il enterrer tous ceux qui n'ont pas la pensée conforme, unique et n'encensent pas le candidat Hollande....relent de communisme insupportable. Les titres des journaux de gauche sont révoltants, tellement de parti pris, nous allons être endormis pendant 5 ans ...bientôt la PRAVDA mais normal puisque les gens de gauche déterrent les vieux démons, lorsqu'on les entend se pâmer de voir leur idole se glisser dans la peau d'un Mittérand à l'image surannée et vieillotte...Bravo pour le modernisme de la gauche, un personnage qui n'a pas suffisamment de personnalité pour l'affirmer sans imiter quelqu'un, ça fait réfléchir..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Hugues Serraf

Hugues Serraf est journaliste et écrivain. Ses derniers romans : Les heures les plus sombres de notre histoire (L'Aube, 2016) et Comment j'ai perdu ma femme à cause du tai chi (L'Aube, 2015).

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€