Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"LE FILM DE LA SEMAINE" - "Tout l'argent du monde" : talent, sang-froid, maîtrise

Non seulement le dernier film de Ridley Scott mérite l'attention par sa grande qualité, mais à cela s'ajoute les conditions exceptionnelles de sa finalisation, qui laissent pantois. Un sacré Monsieur, Ridley Scott !

Atlanti-culture

Publié le
"LE FILM DE LA SEMAINE" - "Tout l'argent du monde" : talent, sang-froid, maîtrise

CINEMA

 

« TOUT L’ARGENT DU MONDE » 

DE RIDLEY SCOTT 

 AVEC CHRISTOPHER PLUMMER, MICHELLE WILLIAMS, MARK WAHLBERG, ROMAIN DURIS, CHARLIE PLUMMER

 

RECOMMANDATION : EXCELLENT

 

 

           

THEME

 

C’est l’histoire vraie, d’un incroyable enlèvement…

En 1973, à Rome, la mafia calabraise kidnappe un jeune homme (Charlie Plummer).

Il n’est pas n’importe qui. C’est Paul Getty, le petit fils de Jean-Paul Getty, l’industriel le plus riche du monde. Pour sa libération, les ravisseurs demandent une rançon de 17 millions de dollars. Un problème va surgir : le grand-père (Christopher Plummer) est aussi vertigineusement radin et sec de cœur qu’il est multimilliardaire. Il refuse donc de céder.

Un bras de fer s’engage alors entre Gail, la mère, fauchée, du jeune homme (Michelle Williams) et le magnat du pétrole, qui campe sur ses positions. Les tractations s’éternisant malgré l’entrée en scène du chef de la sécurité du vieux Getty (Mark Wahlberg), les kidnappeurs, aussi déterminés que brutaux, entament un chantage. Pour le jeune Paul Getty, il se solde par l’ablation d’une oreille. Cette mutilation fait la Une des journaux. Face au tollé international que déclenche cet acte odieux, le grand-père  va finir par céder…

 

POINTS FORTS

 

- Avant  même sa sortie, Tout l’argent du monde avait fait couler, à lui seul, beaucoup plus d’encre que tous les blockbusters de l’année. Pour un événement encore inédit dans le cinéma et n’ayant rien à voir avec la qualité du film : la substitution d’un acteur. La version première avait été tournée avec Kevin Spacey dans le rôle de Jean-Paul Getty. Six semaines  avant sa diffusion mondiale, Ridley Scott annonçait qu’il allait remplacer cet acteur visé par des accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles, par Christopher Plummer… Cela semblait matériellement impossible… Dix jours de tournage et deux semaines de montage et d’effets spéciaux  plus tard, moyennant 10 millions de dollars ajoutés aux quarante millions déjà dépensés, le nouveau film de Ridley Scott sortait, sans que quiconque puisse se douter de la substitution.  L’exploit technique laisse pantois…

- Remplacer un comédien au pied levé est toujours un défi pour un interprète, surtout si ce comédien (en l’occurrence, donc, Kevin Spacey),  est détenteur de deux Oscars et a été reconnu compter parmi les meilleurs du monde. A 88 ans, Christopher Plummer a relevé le gant. Incarnant avec une  impassibilité de marbre ce monstre d’avarice, d’égoïsme, et de misanthropie qu’avait dû être J. Paul Getty, l’acteur canadien est tout simplement renversant. Pas un seul instant on se demande comment avait pu être celui qu’il remplace. Il marque le film. Il sera inoubliable.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par VV1792 - 28/12/2017 - 20:53 - Signaler un abus Il y a eu bcp moins cher mais

    Il y a eu bcp moins cher mais bcp plus efficace quand il a fallu effacer des films officiels, photos, livres les personnages du jour au lendemain envoyes au peloton par Staline.. Zinoviev? Trotski?? jamais existes.. Et a l' époque, question effets speciaux, c'etait la prehistoire.. Donc remplacer un Spacey en cours d' annihilation par l' inquisition, par un Plummer, ce n'est que billevesee..

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Dominique Poncet pour Culture-Tops

Dominique Poncet est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€