Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Facebook : réseau social
ou réseau politique ?

Si les marques ont moins d'impact que l'on ne croit, les partis semblent pouvoir mobiliser des électeurs sur ce réseau social via ses utilisateurs les plus actifs.

Votez Facebook !

Publié le - Mis à jour le 13 Février 2012
Facebook : réseau social 
ou réseau politique ?

"Les abonnés de notre échantillon qui sont des utilisateurs intensifs de Facebook signalent plus souvent que les autres qu'ils ont participé à un meeting ou à une manifestation politique." Crédit Reuters

Facebook ce n'est pas seulement un espace où l'on partage du buzz ou des photos avec ses amis c'est aussi un nouvel espace très politique.

Selon une étude Pew, "Pourquoi la majorité des utilisateurs de Facebook reçoivent plus qu'ils ne donnent" les utilisateurs de Facebook qui ont le plus d'amis, qui sont le plus souvent tagués sur des photos, ont plus tendance à participer à des réunions politiques que la moyenne des utilisateurs.

Et ceux qui utilisent les "goupes" Facebook sont ceux qui invitent le plus leurs amis Facebook à voter pour certains candidats souligne The Atlantic.

"Les abonnés de notre échantillon qui sont des utilisateurs intensifs de Facebook signalent plus souvent que les autres qu'ils ont participé à un meeting ou à une manifestation politique. Et parmi les utilisateurs de Facebook groupes, les gens ont plus tendance à essayer de persuader quelqu'un, et à essayer d'influencer son vote en matière de politique.

L'étude PEW s'appuie sur des interviews téléphoniques d'un panel de 2 255 adultes américains âgés de 18 ans et plus, réalisées entre octobre et novembre 2010. Elle a été rendue publique le 3 février.

Pour le magazine américain, il est logique que ceux qui sont le plus actifs, le soient également au delà de Facebook. Contacter des lecteurs pour les inciter à voter pour tel ou tel candidat n'est pas une chose facile. Le résultat est de fait bien meilleur lorsque les électeurs sont directement démarchés par leurs propres amis. Facebook permet de contacter plus de gens, plus d'"amis", sans avoir besoin d'envoyer des militants faire du porte à porte.

Les "Power Users" de Facebook, utilisateurs influents et très actifs représentent 5% des près de 850 millions de personnes que compte la communauté, sont auteurs de la majorité des messages, post, tags que nous recevons

Entre autres données utiles en termes d'influencenote Business Insider, les femmes mettent plus régulièrement à jour leur statut que les hommes. Cliquer sur le bouton Like est l'une des activités les plus populaires sur Facebook alors que le "Poke" est en voie de disparition. L'utilisateurs moyen de Facebook a 7 nouveaux amis par mois. Les gens ne se lassent pas de Facebook même s'ils sont des utilisateurs de longue date.

"Alors que 59% des membres ont au moins un message par mois, 54% n'en envoient jamais à leurs amis. Par comparaison, les "influenceurs" transmettent au moins un message à leurs contacts par semaine." note ZDNet à propos des Power Users. "Un individu compte, en moyenne, 245 amis. En parallèle, plus on a d'amis, plus on est actif." ZDNet remarque aussi que la publication d'un utilisateur parmi les plus actifs peut toucher jusqu'à 150 000 personnes contre 31 000 pour un utilisateur moyen.

Le magazine Forbes note de son côté, en s'appuyant sur une autre étude (celle de l'institut australien Ehrenberg-Bass), que les abonnés à Facebook n'y viennent pas pour croiser le fer avec les marques ou pour les adorer. Celles qui y ont un fort impact sont celles qui proposent des coupons de réductions et autres offres spéciales.

En fait, seulement 1% des fans des grandes marques dialogueraient avec elles. Si l'on met de côté l'action sur le bouton Like qui est minimale vu qu'il suffit d'un clic, on arrive à 0,45% d'interaction. Karen Nelson-Field, senior research associate chez Ehrenberg-Bass estime que ce chiffre n'est pas mauvais : "Il faut que les gens arrivent à comprendre ce qu'ils peuvent faire ou pas pour une marque. Facebook ne diffère pas fondamentalement des mass media classiques. La communication descend vers l'audience, changer la manière dont les gens en un coup de baguette magique, est irréaliste."

Si les Power Users sont influents, les marques semblent avoir encore des progrès à faire en matière communication via Facebook et les partis politiques sous-exploitent sans doute encore ses possibilités.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Nanard10 - 12/02/2012 - 10:52 - Signaler un abus les deux mon capitaine

    http://ecofrance.free.fr/SIVECA/

  • Par yt75 - 12/02/2012 - 12:55 - Signaler un abus Facebook très bien (1/2)

    Pour ceux que ça amuse (oublier tous les forums et blogs est aussi un peu facile, et il faut aussi des totems pour les journalistes) Mais ne pas oublier que derrière tout cela il y a aussi la bataille rangée actuelle autour de la problématique "identité sur le net"(utilisation compte fb, twitter, g+, etc pour se loguer sur quasi tous les sites/services), bataille rangée laissée à deux ou trois "monstres" prônant en plus souvent ouvertement la fin de l'anonymat, utilisation de pseudos, privacy sur le net (déclarations claires à ce sujet de E Schmidt ou M Zuckerberg, du genre « la vie privée c’est fini, il faudra juste vous y faire"), ou par exemple : http://www.slate.fr/story/48099/facebook-tu-me-fais-peur ou : http://www.glazman.org/weblog/dotclear/index.php?post/2011/11/14/Facebook-Morons

  • Par yt75 - 12/02/2012 - 12:57 - Signaler un abus Facebook très bien (2/2)

    Ainsi que l'utilisation/vente des données personnelles, par ailleurs valeur majeure de l'affaire. Et il est assez évident qu'aucune loi uniquement "défensive" ou "contraignante" sur l'existant ne "fonctionnera", et il est essentiel de définir un nouveau rôle et organisations associées, à ce sujet : http://iiscn.wordpress.com/2011/06/29/idenum-une-mauvaise-idee/ Ou rappelons le, pour que les choses "fonctionnent sans friction"(ne pas voir 36000 login/passwrds à se rappeler), il n'est nécessaire en aucune manière qu'un identifiant unique par personne ne soit partagé entre les acteurs (pas plus que votre numéro de profil facebook ou google est transmis à qui que ce soit, même si bien évidemment il y en a un), et que cette direction devrait de fait être évitée à tout prix.

  • Par Rosine - 12/02/2012 - 14:13 - Signaler un abus facebook lapalisse

    Principe de fècebouque: va savoir qui je suis!

  • Par claudewolteche - 12/02/2012 - 19:37 - Signaler un abus social ou politique???

    Politique si on est juste abonné à la page de son parti; social en ce qui me concerne, je suis abonnée à un éventail de partis, allant de droite à gauche, d'un extrême à l'autre. L’intérêt étant d'éviter l’interprétation journalistique partisane flagrante!

  • Par Florian àVoter - 13/02/2012 - 09:18 - Signaler un abus àVoter, nouvel esoace politique dans Facebook

    L'application àVoter www.facebook.com/àVoter concoure à insérer la politique dans Facebook lors des prochaines présidentielles en y diffusant les véritables propositions des candidats. L'application permet de connaître dans un espace unique les programmes mais favorise aussi la mobilisation avec la possibilité de voter pour cjaque proposition et de partager son avis sur son profil ou dialoguer dans Facebook avec les équipes du candidats!

  • Par jmfortin - 13/02/2012 - 12:24 - Signaler un abus Support de promotion culturelle et informative

    face est un formidable outil de communication à portée de tous, ce qui est nouveau pour les gens. Malgré certains "travers" il faut reconnaître qu'il offre la possibilité de sortir du "marché" traditionnel pour faire connaître un produit que nous nous sommes l'auteur. Si vous allez sur mon blog par exemple http://fonctionnairemalgremoi.over-blog.com/ vous y verrez (également sur face) la promo de mon livre. Et mon identité sur le net ne me pose pas de problème pour autant. Il ne faut pas avoir peur des autres en permanence, c'est comme si vous aviez peur de vos voisins! sauf que là vous en avez plus et même des "amis" :)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gilles Klein

Gilles Klein, amateur de phares et d'opéras, journaliste sur papier depuis 1977 et en ligne depuis 1995.

Débuts à Libération une demi-douzaine d’années, puis balade sur le globe, photojournaliste pour l’agence Sipa Press. Ensuite, responsable de la rubrique Multimedia de ELLE, avant d’écrire sur les médias à Arrêt sur Images et de collaborer avec Atlantico. Par ailleurs blogueur, Le Phare depuis 2005, et utilisateur quotidien de Twitter depuis 2007.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€