Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'extraordinaire échec du président normal

La question est difficile tellement le choix est grand quand on fait le bilan de l’homme qui ne s’est pas représenté à sa propre succession, de ce président de la Veme République qui finit son mandat en président du conseil de la IVeme République sans majorité parlementaire.

Bilan

Publié le - Mis à jour le 12 Mai 2017
L'extraordinaire échec du président normal

François Hollande semble avoir battu tous les records. Mais de tous ces échecs, le plus tragique est certainement sa politique économique. Non parce que l’économie serait par définition la dimension la plus importante de la « chose publique » mais à cause de la manière dont Hollande l’a abordée et gérée : un concentré de mensonges et autres petits calculs.

Pour se faire élire Hollande surfe sur le rejet de Nicolas Sarkozy et sur un discours très à gauche dont le mot d’ordre est « mon ennemi, c’est la finance ».

En 2011, les circonstances lui étaient alors favorables. Il y eu tout d’abord l’explosion en plein vol de DSK au printemps 2011, évènement inattendu qui lui ouvre la voie de la candidature socialiste. Mais quelques mois plus tard un autre accident lui dégage une autre voie, celle de l’Elysée : la crise de la dette souveraine.

Cette année a pourtant bien commencé pour l’économie française dont les performances laissent espérer la fin de la crise de 2007-2008. Mais l’optimisme du printemps n’a pas survécu à l’été. Ainsi à l’automne 2011, Sarkozy se voit obligé d’annoncer des mauvaises nouvelles et leurs cortèges de mesures dites de rigueur. Jackpot pour Hollande : au lieu de faire face au Président de la reprise économique, il affronte un adversaire en plein trou d’air. Tout ce qu’il lui restait à faire était de prétendre qu’avec lui la rigueur c’est terminé, la politique de l’offre c’est fini, et que Merkel allait voir ce qu’elle allait voir ! Tout ce qui s’est passé après son élection laisse supposer qu’Hollande n’a pas cru un seul mot de son propre discours de candidat. Pire, il semble même que sur le fond il était parfaitement d’accord avec Sarkozy et Fillon sur l’analyse de la crise ainsi que sur la logique sur laquelle il fallait fonder la réponse. Autrement dit, contrairement à son discours de campagne, il était plutôt d’accord avec les mesures annoncées par Fillon en novembre 2011…

C’est ainsi qu’il consacre le début de son quinquennat à une opération inédite d’enfumage. Puisque Sarkozy et Fillon avaient raison mais qu’il fallait prétendre le contraire, Hollande démonte les mesures de son prédécesseur pour les remonter avec un autre nom dans un autre emballage, exactement comme un fabricant de contrefaçons, contournant un brevet. Perte de temps et d’efficacité, perte de crédibilité : voilà le prix de cette stratégie. Cependant, Hollande a probablement pensé que la reprise économique aux Etats-Unis, en Allemagne et ailleurs allait tirer mécaniquement l’économie française de la crise sans qu’il soit obligé d’en payer le prix politique. La crise aurait-il pensé, allait se résorber d’elle-même. Entre temps, la loi Taubira sur le mariage pour tous et l’adoption pour les couples du même sexe permettait de gagner du temps et souder son camp bien que certains commencent déjà à dénoncer la supercherie...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par A M A - 07/05/2017 - 11:22 - Signaler un abus Le malheureux. Inapte au job.

    Le malheureux. Inapte au job. Il n'était pas fait pour ça. Mais le système en a décidé autrement.

  • Par emem - 07/05/2017 - 11:55 - Signaler un abus On ne nouss dit pas tout

    Une question reste en suspend. Qui a ait exploser en plein vol DSK au printemps 2011 ?

  • Par horus35 - 07/05/2017 - 12:07 - Signaler un abus hollande ? Beurk !

    Ce type au charisme d'amibe était fait pour être président comme JMLP était destiné à devenir le recteur de la mosquée de Paris ! Et il a fait plonger la France par son incompétence totale,au fond du trou ! Et ,appréciez le comique de la situation, les pauvres décérébrés d'électeurs vont mettre à sa place le clone parfait de cet ectoplasme ! On ne peut pas dire que ce n'est pas en connaissance de cause n'est ce pas ? Mais maintenant je m'en tamponne complètement le coquillart ,ayant décidé d'aller écouter des airs de fado et de vous laisser vous demerder avec le minet arc en ciel ! Les années qui me restent ne seront pas gâchées par l'énorme bêtise d'une majorité de pseudos français !

  • Par matleg - 07/05/2017 - 12:57 - Signaler un abus Un dégout paroxysmique

    Le problème n'est pas tant Hollande que le système médiatique qui l'a porté. 90% des commentateurs sont des militants politiques déguisés en journalistes ou experts, allant de surcroît quasiment tous dans le même sens (la fameuse pensée unique). Ceux qui dénotent comme Zemmour sont relégués dans des canaux peu accessibles au plus grand nombre (Paris Première). En ayant refusé ou retardé l'analyse objective de l'escroquerie Hollande (comme vous le faites dans l'article) les médias traditionnels ont pris le risque de précipiter leur déchéance. La question est vers qui à l'avenir les gens ordinaires vont-ils se diriger pour s'informer ?

  • Par Babaswami - 07/05/2017 - 13:07 - Signaler un abus Voter avec ses pieds

    Les amateurs de décroissance peuvent être contents: c'est si l'on examine les données économiques sans l'idéologie des économistes auto proclamés, c' est la vraie situation de la France depuis une dizaine d'années. Le bourrage de crâne des medias empêche tout débat Horus a raison: le seul vote qui vaille et qui nous reste est le vote avec les pieds

  • Par vangog - 07/05/2017 - 13:22 - Signaler un abus Dans cette histoire de contrefaçons socialistes...

    je ne sais pas qui est le plus bête?...ceux qui se sont laissés berner par le margoulin ou les copains complices du margoulin?...l'histoire nous le dira, car si les gogos se laissent berner, une seconde fois, par le fils du margoulin, Hollande-junior, alors ils seront assurés de gagner leur brevet de bêtise infinie..."ainsi va la France!" pour paraphraser un journaleux qui, lui aussi, choisit le cheval du margoulin, encore et encore...

  • Par jurgio - 07/05/2017 - 15:07 - Signaler un abus La normalisation de la médiocrité

    et il paraît que ça se reproduit ! On le vérifiera très bientôt...

  • Par langue de pivert - 07/05/2017 - 15:50 - Signaler un abus 18 000 668 connards !

    ☺ Et ils sont en train de recommencer ! Combien en aura le Macron ce soir ? 15 000 000 à mon avis ! Les mêmes ? Je sais pas ! Quelle importance ? Rendez nous nos rois !

  • Par Michèle Plahiers - 07/05/2017 - 16:11 - Signaler un abus Après le normal

    Le conforme.

  • Par vangog - 07/05/2017 - 17:16 - Signaler un abus Vous avez aimé "Hollandouille I", le film?

    Voici venir devant vos yeux ébahis par les medias gauchistes "Hollandouille II" avec des dialogues croustillants "Macron, enlève ton masque de Hollande ou je t'éclate ta cervelle molle!", des décors de 4eme Ripoublique, une musique stupéfiante, reprise en cœur par tous les medias "Macron! Macron! Macron! Marchons! Au pas! Au pas! Au pas de l'oie!..."

  • Par lasenorita - 07/05/2017 - 17:44 - Signaler un abus Hollande a mis la France dans l'abîme.

    Hollande a augmenté les impôts des ''vrais'' Français pour donner les sous des Français qui travaillent à ses ''copains'' fainéants et incompétents, à son coiffeur, à ses maîtresses, aux terroristes islamistes,etc..etc...Dette de la France, en 2011:1717,3 milliards d'euros (le 31.12.2011)..Dette en 2016:2105,4 milliards d'euros (au 30.6.2016)soit +388,i milliards d'euros à mettre au débit de la gestion socialiste..et Macron CONTINUERA à creuser l'abîme voir https://www.youtube.com/watch?v=sHZo84XzAXM&feature=youtube et voir https://www.youtube.com/watch?v=K2HkPpuYyjQ&feature=youtube...Hollande disait qu'il n'aimait pas ''la finance'' mais le ministre de l'économie qu'il a choisi est un ''pur produit'' de ''la finance'' qui l'a ''aidé'' à appauvrir les Français!

  • Par GPM - 07/05/2017 - 19:04 - Signaler un abus Pas fait pour ce job et manipulateur de 1er plan

    Pas surpris par ce roi de la synthèse Solferinienne. Le tandem des ennemis Aubry/Hollande avait déjà flingué le PS. L'attelage Frondeurs/Hollande a réussi de la même façon à détériorer la France. En bonus, une campagne électorale 2017 qu'il a pourri avec constance pour saccager le quinquennat suivant.

  • Par jc0206 - 07/05/2017 - 21:13 - Signaler un abus Quel échec ?

    Il nous a refilé son fils spirituel et les Français sont en train de danser au Louvre. Il a gagné !

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 08/05/2017 - 17:31 - Signaler un abus adepte des emplois hors sol

    Quand admettrons -ils qu'un emploi de hors-sol ( fonctionnaire ,politique,....policier ....... enseignant ..... assisté ....retraité ) n'est possible que s'il y a en amont des emplois créateurs de richesse (chercheur d'or ,agriculteur , ouvrier ,ingénieur ,...) Le problème est que les premiers sont plus "votants" en france que les seconds donc deficits assurés puis faillite :inéluctable !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Gil Mihaely

Gil Mihaely est historien et journaliste. Il est actuellement éditeur et directeur de Causeur.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€