Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les évidentes conséquences psychologiques graves d'une GPA

Enquêter sur la gestation pour autrui, c’est s’interroger non seulement sur un phénomène majeur de notre civilisation mais aussi sur l’avenir de l’humanité tout entière. C'est cette enquête qu'a voulu mener Eliette Abécassis dans son dernier essai, Bébés à vendre, publié chez Robert Laffont.

Bonnes Feuilles

Publié le
Les évidentes conséquences psychologiques graves d'une GPA

 Crédit Reuters

Sur le marché, le corps des femmes devient donc à la fois outil et marchandise. La marchandisation du bébé assimile le bébé à un bien consommable. Or le droit et la morale disent qu’on ne peut pas faire le commerce du corps, ni dans sa totalité (esclaves) ni en partie (organes, cellules). Comment la société par le truchement de la loi peut-elle déclarer et admettre que l’opération est légale ? Comment construire une société sur un tel déni ? Comment une femme enceinte d’un enfant peut-elle dire que cela ne la fait pas souffrir d’avoir le projet de l’abandonner à la naissance ?

Pour qu’une mère accepte d’abandonner son enfant et de le vendre, il faut une préparation morale, psychologique et spirituelle que la novlangue et la construction de la mythologie parentale lui fournissent : croire que son enfant n’est pas son enfant, refouler ses émotions, se persuader que cet abandon est fait pour le bien des autres, le bien de l’humanité. Les bons sentiments permettent peut-être en partie de s’exonérer de cette aberration de la vente et de l’abandon de son enfant. Cette sophistique du bien commun est le fondement même d’un nouveau type de barbarie : une "barbarie à visage humain".

Le moyen de défense utilisé pour y parvenir est la dénégation. En refoulant les émotions liées à l’attachement prénatal que la mère ne peut manquer de ressentir, elle parvient à se persuader que sa grossesse n’est pas importante pour elle. On peut en effet apparenter la démarche à celle du déni de grossesse à l’origine de certains infanticides où le bébé ne parviendra pas à s’inscrire dans le psychisme de la mère. Mais pour ces femmes, le processus est névrotique, alors que pour les "mères porteuses" il est induit et nécessaire. Les agences qui encadrent les mères porteuses prescrivent d’ailleurs des séances avec un psychologue ou un psychiatre pour opérer ce détachement.

Et que dire de l’enfant qui s’aperçoit qu’il a été un bébé conçu pour être abandonné ? Ces enfants des contrats sont à leur façon des enfants virtuels : ils deviennent non plus des sujets mais des objets du droit. Lorsque l’enfant est ainsi objectivé, sa "gestatrice" l’est par ricochet, qui devient un sac, une femme sans qualités et sans affects.

Soutenir qu’un enfant peut sortir du ventre de sa mère et être vendu sans qu’il en subisse les conséquences psychiques est une aberration et un danger pour l’humanité.

Extrait de Bébés à vendre, d'Eliette Abécassis, Robert Laffont, 2018.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 11:37 - Signaler un abus C'est un TRAVAIL !

    Que de conneries dans ce bref extrait ! Tout travail consiste dans l'usage rémunéré d'une partie de son corps ! La mannequin utilise son apparence générale, la dactylo fatigue ses mains, la prostituée loue l'usage de son vagin, la mère porteuse construit un enfant pendant neuf mois avec son utérus... et, autrefois, on extrayait le jus des raisins en pressant les grappes avec les pieds ! Les nombreux intervenants qui utilisent la comparaison stupide avec la vente d'organe, qui est définitive, contrairement à la location, qui est temporaire, ne peuvent être crétins à ce point ! Ils sont tout simplement de mauvaise foi ! Quant aux esclavagistes, ce sont les lobbyistes qui disent accepter la GPA à condition qu'elle soit gratuite !

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 11:58 - Signaler un abus Exception !

    La GPA est pratiquée depuis des millénaires par le peuple juif : la Bible en cite deux cas. Et ne parlons pas de la PMA de la Ste Vierge ! Cette forme d'entraide entre les femmes est également courante en Afrique noire, et, d'après les description des explorateurs, dans des îles lointaines comme Tahiti ou en Nouvelle-Zélande. En s'informant un peu, je suis convaincu que je découvrirais qu'il s'agit d'une habitude courante en Chine. Bref, la France, Fille Aînée de l’Église, est une fois de plus, une exception parmi le concert des nations !

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 12:32 - Signaler un abus Qu'est-ce que la Psychanalyse ?

    Une autre grossière erreur d'interprétation, que l'on retrouve dans ce texte, et quasiment toujours dans les commentaires des abonnés sur ce sujet, concerne l'apport de Freud pour la compréhension de la psychologie humaine ! En fait, ce génial viennois a brillamment analysé les mécanismes intellectuels de la bourgeoisie dans le pays et à l'époque où il vivait. Mais, les principes de Freud ne sont en aucun cas des lois universelles et permanentes ! Son analyse aurait été complètement différente chez nous à une autre époque, et sur d'autres continents, régis par des coutumes différentes et des religions non-apparentées. Et si Freud revenait aujourd'hui, il constaterait l'extraordinaire bouleversement des mœurs qui s'est produit en 1968 !

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 12:34 - Signaler un abus 1968

    Le problème de beaucoup des papys et mamies Atlantico, c'est qu'ils et elles voudraient que 1968 n'ait jamais existé !

  • Par cloette - 13/10/2018 - 12:48 - Signaler un abus Ganesha je vous signale

    que la ste Vierge s'est occupée de l'enfant ,(avec Joseph), elle ne l'a pas abandonné à une autre mère .Vous dites n'importe quoi

  • Par cloette - 13/10/2018 - 12:52 - Signaler un abus Qu'est ce que 1968,

    vient faire ? De plus ce 1968 n'a pas été la "révolution " que l'on imagine, à part l'avortement légalisé 15 ans plus tard ( qui de toute façon l'aurait été ), il n' a pas révolutionné grand chose, à part le foutoir dans tout ce qui était bonne discipline dans le scolaire, et que les pédagogues essaient de retrouver aujourd'hui .

  • Par cloette - 13/10/2018 - 12:55 - Signaler un abus Freud

    était hors temps et hors lieu au contraire, puisqu'il a surtout mis en évidence ( avec justesse ou pas ) les liens entre mère et fils ou fille et père et fils ou fille liens indépendants des lieux en occident ni de l'époque . ( liens différents en papouasie je veux bien )

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 13:07 - Signaler un abus Cloette

    Relisez-moi ! J'ai écrit que Jésus est le fruit d'une PMA miraculeuse ! Dites-moi plutôt ce que vous pensez de mes autres arguments ! J'en ai marre des éternelles jérémiades sur la ''recherche du Père''. Les tests ADN n'existent que depuis trente ans, et, en fait, s'ils étaient pratiqués dans les familles, ils montreraient souvent que ''ton père n'est pas ton père'' ! ! !

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 13:14 - Signaler un abus Cloette

    Ni vous ni moi ne sommes spécialistes sur ce sujet, mais je doute que Freud et ses théories soient très populaires en Afrique et en Chine !

  • Par ajm - 13/10/2018 - 13:23 - Signaler un abus Ganesha vous n'êtes pas

    Ganesha vous n'êtes pas seulement bête et mal élevé mais aussi moralement passablement pitoyable. On se demande bien d'où vous sortez ! Comparer un travail normal et la mise au monde d'un enfant est pour le moins singulier. En plus, vos leçons de judaïsme à E Abecassis sont déplacées et ridicules avec vos morceaux choisis de la bible. Il est évident que pour un enfant, savoir que sa génitrice l' a conçu pour le vendre sera un traumatisme permanent. Sans compter le contexte de sa famille avec souvent deux pères et pas de mère.

  • Par cloette - 13/10/2018 - 13:43 - Signaler un abus Ganesha

    remarques en vrac : Dans le pacifique sud, les enfants sont faits par leur mère, simplement ils sont élevés un peu par tout le monde dans la tribu, cela n'a rien à voir avec le fait de payer une femme pour faire un enfant qu'on s'appropriera après l'avoir rémunérée . Je suis contre ça pour différentes raisons : marchandisation du corps humain ( mais ça existe direz vous, en effet l'esclavage c'était cela aussi, mais il a été aboli ) . Contre aussi car la mère non porteuse peut être une vieille femme, et ce n'est pas bon pour l'enfant , troisième argument et le père ? l'éliminer est une grave erreur , quelle angoisse pour l'enfant d'être coupé d'une partie de sa filiation ! Ensuite, pour la Chine ( j'ai fait ,non par profession, mais par curiosité quelque étude de la philosophie chinoise, c'est en Chine que le schéma papa maman est le plus fort, la famille y est totalement sacrée

  • Par cloette - 13/10/2018 - 14:10 - Signaler un abus ne pas confondre non plus

    Chine et Tibet où la femme est polyandre et où les schémas sont complètement différents .

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 14:38 - Signaler un abus Cloette, Malinowski et Lévi-Strauss

    Dès les années 1930, les plus célèbres anthropologues contestèrent l'universalité de l'Oedipe. Lu dans le Magazine Littéraire : ''Aller vers ces sociétés du lointain à rationalité traditionnelle, fit que des anthropologues dont Malinowski rencontrèrent des sociétés dont les mœurs éducatives se répartissaient sur d’autres constellations familiales que celles de la famille nucléaire occidentale ou conjugale De plus, dans ces sociétés les hommes et les femmes se repèrent par rapport à d’autres mythes que le mythe œdipien, qui lui n’est pas universel, et d’autres codes, comme le souligna à plus d’une reprise Claude Lévi-Strauss''. Cloette, Oedipe est un mythe grec, et vous reconnaissez vous même , dans une autre discussion, que Socrate et Confucius sont très différents ! Les chinois pratiquent le culte des ancêtres, mais ils ne souffrent pas du complexe d'Oedipe !

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 14:40 - Signaler un abus Cloette, une info catholique

    Une info trouvée sur un site catholique ! https://www.infocatho.fr/chine-marche-noir-de-gpa-pleine-expansion/

  • Par MIMINE 95 - 13/10/2018 - 14:42 - Signaler un abus DANS CETTE ESPACE DE DISCUSSION 2 VISIONS S'AFFRONTENT

    celle sui consiste à penser que l'homme est un objet matière, soumis, malléable et marchandisable, une définition parfaite de l'esclave en sorte et de l'autre, la vision d'un être pensant, porté par son histoire, ses racines et un devenir qui ancré dans cet ensemble fera de lui un être, à la fois unique mais qui s'affirme dans la continuité d'une histoire millénaire. Inutile de dire que je préfère la deuxième vision .

  • Par MIMINE 95 - 13/10/2018 - 14:56 - Signaler un abus A GANESHA

    La source de l'article cité est :Chine : Le marché noir de la GPA en pleine expansion -genethique.org/fr. extrait / "Les gestatrices sont choisies dans les villages pauvres où « l’argent est bien accueilli ». Comme témoigne une femme de village « d’âge moyen » : « Ma petite-fille l’a fait plusieurs fois, ma fille aînée vient de livrer des jumeaux. Ma belle-fille est enceinte maintenant. […] Si vous pouvez ramener à la maison des centaines de milliers de yuans, quelle belle-mère irait se quereller avec sa belle-fille ? »...../. Un vrai rêve d'humanité selon Ganesha.

  • Par lal - 13/10/2018 - 15:02 - Signaler un abus Le pire

    La GPA est Une mise en esclavage d’autrui,un viol procréatif,une insémination subie par des femmes dans la misère,pour satisfaire des gens qui ont les moyens financiers de se l’offrir.Quelles que soit les raisons de ceux qui y ont recours,c’est un procédé ignoble,hélas de plus en plus fréquent avec la complicité de l’etat.

  • Par cloette - 13/10/2018 - 15:19 - Signaler un abus marché noir de la GPA en pleine expansion ?

    Sauf qu'en Chine les familles ne peuvent avoir plus d'un enfant sous peine de forte amende et même de prison ! Donc ce marché a peu d'avenir !

  • Par cloette - 13/10/2018 - 15:54 - Signaler un abus Ganesha

    Vous avez bien vu lors de la disparition de l'avion MH 370, les Chinois hurler leur souffrance, c'est bien qu'ils sont attachés viscéralement à leur famille ...

  • Par cloette - 13/10/2018 - 16:04 - Signaler un abus mais

    Il est certain que ces Chinois ne s'embarrassent pas de problème de conscience concernant les manipulations (PMA GPA manipulations génétiques ) , c'est juste que la Chine est surpeuplée, et qu'il ne peuvent pas se permettre des familles nombreuses

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 17:57 - Signaler un abus Sarah et Rachel

    S'inspirant des exemples bibliques, la GPA est légale en Israël. Elle est réservée aux citoyens israéliens, payante, et disponible seulement aux couples hétérosexuels. === http://www.slate.fr/story/93287/gpa-israel

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 18:02 - Signaler un abus MIMINE 95

    J'ai travaillé quelques années en Thaïlande, où la communauté chinoise dispose, entre autres, du monopole du commerce. Un des traits les plus caractéristiques dans cette population, c'est l'appât du gain : l'argent efface immédiatement toute considération morale !

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 18:05 - Signaler un abus Cloette, deux enfants !

    La politique chinoise de l'enfant unique avait des exceptions, notamment dans les campagnes. En 2015, le gouvernement l'a fixée à deux enfants pour tous. De toutes façons, la GPA s'y pratique illégalement. === https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Politique_de_l%27enfant_unique

  • Par Ganesha - 13/10/2018 - 18:19 - Signaler un abus Périodes de rémission

    Et si vous voulez encore un ultime argument, que la plupart des hommes ignorent, et les femmes un peu moins : il est bien connu en médecine que beaucoup de femmes souffrant de troubles psychiatriques, connaissent des ''périodes de rémission'' pendant leurs grossesses. Elles souhaitent donc être enceintes à répétition, sans avoir le courage, l'envie et les moyens matériels d'élever ensuite tous les enfants dont elles ont accouché !

  • Par Aspirant - 14/10/2018 - 07:19 - Signaler un abus GANESHA

    Vous évoquez une série d'exemples qui n'ont rien à voir avec les problèmes réels qui sont posés dans cet article : voulons-nous ou pas faire évoluer la société occidentale vers la marchandisation de la gestation ? L'enfant est-il seulement un droit ou un être humain auquel le devoir de notre société est d'assurer le meilleur possible ? Enfin voulons-nous d'une société occidentale qui abandonne toute réflexion morale pour le profit ?

  • Par Aspirant - 14/10/2018 - 07:19 - Signaler un abus GANESHA

    Vous évoquez une série d'exemples qui n'ont rien à voir avec les problèmes réels qui sont posés dans cet article : voulons-nous ou pas faire évoluer la société occidentale vers la marchandisation de la gestation ? L'enfant est-il seulement un droit ou un être humain auquel le devoir de notre société est d'assurer le meilleur possible ? Enfin voulons-nous d'une société occidentale qui abandonne toute réflexion morale pour le profit ?

  • Par AZKA - 14/10/2018 - 17:11 - Signaler un abus Espérons que la vague populiste

    Règle définitivement ce délire libéral mondialiste de quelques homos très friqués.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Eliette Abécassis

Romancière et essayiste, Eliette Abécassis alterne textes intimistes (La répudiée, Mon père, Un heureux événement), épopées (Qumran, Le Trésor du Temple, Sépharade) et essais (Petite métaphysique du meurtre, Le Livre des Passeurs, Le Corset invisible). Elle collabore par ailleurs régulièrement à des journaux (Le Monde des Religions, Le Figaro littéraire, Elle) et travaille pour le cinéma (Kadosh, Un heureux événement).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€