Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 30 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Eva Joly : les casseroles malgaches de "Madame Morale"

Eva Joly, candidate EELV à l'élection présidentielle, a fait de "l'anti-corruption" son cheval de bataille. Mais pourquoi cette ex-consultante justice à Madagascar a-t-elle couvert -au moins tacitement- le régime autoritaire de Ravolamanana ?

Ca c'est pas choly choly

Publié le
Eva Joly : les casseroles malgaches de "Madame Morale"

Eva Joly fait de l'anti-corruption son axe de campagne, mais n'a pourtant pas tout dit sur le gouvernement de Marc Ravolamanana à Madagascar.

Eva Joly a fait de la défense de la morale publique son credo politique ultime et sa marque de fabrique personnelle dans cette campagne présidentielle. Jamais avare d’une critique acerbe sur le système judiciaire français et sur la corruption de nos élites, la candidate écologiste a pourtant officié comme conseillère justice auprès du président malgache Marc Ravalomanana… un autocrate notoire qui avait pour autre spécificité d’être l’homme le plus riche de Madagascar.

Peu de pays au monde peuvent se targuer d’un niveau de corruption comparable à celui de Madagascar (123e pays mondial selon le classement 2010 de Transparency International).

Et le régime de l’ex-chef d’État Marc Ravalomanana (2002-2009) s’est particulièrement distingué en matière de népotisme et de détournements de fonds publics.

Pas de quoi refroidir Eva Joly, qui se réjouissait récemment de la condamnation de Jacques Chirac pour une poignée d’emplois politiques fictifs. Pendant deux ans, l’ancienne juge est intervenue (2004-2006) auprès du régime de Marc Ravalomanana comme consultante justice par le biais de l’Agence norvégienne de développement et de coopération.

Officiellement, le gouvernement malgache avait fait appel à la Saint-Just des prétoires pour l’assister dans ses efforts en faveur de bonne gouvernance et de lutte contre la corruption… Mais, qu'elle en ait eu conscience ou non, dans les faits, la mission d’Eva Joly aura surtout été d’apporter une caution morale occidentale au système de prévarication mis en place par les proches de Marc Ravalomana au détriment de la population locale.

Outre une corruption généralisée, Eva Joly n'a pas réagi à la condamnation à mort d’une dizaine de paysans malgaches, accusés de s’être opposés aux expropriations foncières du régime de Ravolamanana. Des peines heureusement jamais exécutées. Eva Joly n'a plus donné de la voix à Antanarivo lorsque plusieurs personnalités politiques ont été expulsées du pays car jugées hostiles au régime.

Autant d’évènements couverts (au moins tacitement) par une Eva Joly qui ne les a jamais remis en cause publiquement… ce qui n’empêche pas la "Madame Morale" de la vie politique française d’expliquer doctement que la justice malgache est "plus indépendante que la justice française" !

Mais Eva Joly, récemment condamnée pour diffamation par la justice française pour avoir affirmé sans preuve que David Douillet était "l’heureux détenteur de comptes au Liechtenstein", n’en est pas à une contradiction près. C’est manifestement plus facile d’appeler les autres à la morale, la transparence et l’exemplarité que de se l’imposer à soi-même.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par laparisiennedecrete - 14/01/2012 - 12:02 - Signaler un abus ramaroson dit : (24hactu) 14 janvier 2012 à 11:29

    Ce que vous ignorez c’est la rémunération mensuelle d’Eva.
Moi je connais le tarif : j’y étais.
Elle touchait très exactement 122 126.0773 couronnes norvégiennes par mois soit 15875 euros avec logement, nourriture, domestiques, voiture, bureau au palais présidentiel.

  • Par laparisiennedecrete - 14/01/2012 - 12:03 - Signaler un abus ramaroson dit : (24hactu) 14 janvier 2012 à 11:29

    SUITE Pour mémoire la majorité des malgaches vit avec moins d’un euro par jour.
Elle n’a de plus pas payé d’impôts ni en France, ni en Norvège, car il s’agissait d’un contrat de droit norvégien et que sa mission était considérée « humanitaire « .

  • Par le Gône - 14/01/2012 - 12:21 - Signaler un abus ben vous voyez...

    je suis même pas étonné..que ce soit les socialo ou les écolo..même combat s'approprier le fric des autres!!de ceux qui travaillent car eux leur credo (voyez Cohen ben dhit) rien foutre..et bouffer des pâtes aux truffes!!

  • Par Indigène Indigné - 14/01/2012 - 13:51 - Signaler un abus Décryptage

    "Quel avenir pour une femme à kaboul ?" Qu'on l'y envoie et sur qu'elle pourra bien s'en sortir. Qu'on en envoie 200 et elles finiront comme toutes les autres, voilées de la tête aux pieds. Elle ne se rend pas compte du caractère exceptionnel de sa situation ou quoi ?

  • Par Butchi 05 - 14/01/2012 - 14:38 - Signaler un abus Pas étonnant.

    Elle parle trop fort...pour être innocente. Elle n'est pas comme les autres. Elle est pire !.. étant donné le théatre de ses ''exploits'' (rémunérés) de juriste, un pays donc hyper-corrompu, d'une monstrueuse pauvreté, et dirigé par une oligarchie népotique et despotique ! J'espère qu'elle va se prendre une belle gamelle et que son passé malgache va être largement mis sur la place publique.

  • Par Obsédé Textuel - 14/01/2012 - 15:02 - Signaler un abus Certaines femmes se donnent à Dieu.....

    ....Lorsque le Diable n'en veut plus. Chaque village connait des ex vieilles putes ou bien d'anciennes cuisses légères de leur jeune temps, et qui l'âge venu assiègent ostensiblement la sacristie ou le presbytère, servent toutes les messes, et se répandent en imprécations de morale rigoureuse... Air connu !

  • Par Equilibre - 14/01/2012 - 17:26 - Signaler un abus Non, vous ne comprenez rien à l'écologie. Elle, elle est le bien

    Les autres sont le mal. Elle, elle peut faire n'importe quoi, elle est le bien. Elle est irréprochable quoiqu'elle fasse puisqu'elle est la morale. Allez, pour le fun http://www.lexpress.fr/actualite/politique/eva-joly-pas-si-reine-en-norvege_941790.html Et elle donne des leçons. J'ai bien aimé le coup des 245 euros. Généreuse avec l'argent des autres. Le sien, non faut pas déconner non plus.

  • Par flogo - 14/01/2012 - 19:30 - Signaler un abus Pourquoi

    perdre votre temps à mettre ici un article concernant cette femme ? Elle ne représente qu'elle ...! Elle est sans aucun intérêt pour les écologistes, au contraire une posture négative qui ne peut que nuire à la cause écologiste qui n'est ni de droite ni de gauche. La terre appartient aux humains, un point c'est tout.

  • Par Eric-06 - 14/01/2012 - 22:26 - Signaler un abus La chute....

    Au début on la croyait incorruptible et inflexible, peut être un peu originale mais globalement respectée de tous. Et maintenant après toutes ses déclarations à l'emporte pièce et ses dérapages francophobes on commence à compatir au sort de Loik Lefloch Prigent pdg d'Elf. Elle aura tout gagné : son discrédit et la sympathie pour ceux qu'elle accusait.

  • Par ulysse - 15/01/2012 - 01:09 - Signaler un abus Pour Crédit Jean-Paul Pelissier / Reuters

    Merci d'avoir parlé d'Eva Joly et de Ravalomanana et ses pratiques mais n'oublions pas non plus qu'entre Sarkozy et Rajoelina, il y a un complot qu'aucun journaliste ni rédacteur n'a évoqué dans aucun article ni presse...Peut être que Ravalomanana n'était pas parfait mais la situation actuelle cautionnée par Sarkozy est pire encore...Merci

  • Par vangog - 15/01/2012 - 16:31 - Signaler un abus SVP, ne tirons pas sur une ambulance!

    On savait déjà que, pour une juge Gauchiste, il y a deux poids-deux mesures selon sa position sur l'échiquier politique. Cet article ne fait que confirmer la réalité et la Gauche a déjà commencé à enlever les boules Quies qu'elle a dans les oreilles depuis trente ans! Espérons que cette prise de conscience ne vienne pas trop tard!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

24 heures actu

"24heuresactu.com est un média impertinent de droite, radical (sans être extrême), et dans une France bâillonnée par le discours convenu de certaines élites, ça fait du bien !"

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€