Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Juillet 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Europe 2050 : suicide démographique et croissance molle

Quel silence assourdissant face au suicide démographique de l’Europe à l’horizon 2050 ! Les projections démographiques des grandes régions du monde d’ici là sont connues et réévaluées tous les deux ans par les Nations Unies et régulièrement par Eurostat pour les seuls pays de l’Union européenne, mais il faut être un spécialiste des bases de données pour s’en servir.

Statistiques

Publié le
Europe 2050 : suicide démographique et croissance molle

De fait, personne n’en parle, surtout à Bruxelles où l’on préfère produire des rapports sur les révolutions technologiques, le développement durable ou la transition énergétique. Nous devons remplir notre fonction d’alerte, même si nous savons que nous ne serons plus là en 2050 pour regretter de ne pas avoir été entendus. Contrairement à l’Amérique du Nord qui verrait sa population augmenter de 75 millions d’habitants (soit deux fois moins que l’Amérique du Sud), l’Europe pourrait stagner autour de 500 millions d’habitants et perdre 49 millions de personnes en âge de travailler dans la tranche des 20-64 ans, dont 11 millions pour l’Allemagne.

L’Espagne et l’Italie devraient aussi perdre de 7 à 8 millions d’actifs potentiels. La France, quant à elle, se réjouit de quasiment rattraper l’Allemagne, ce qu’en réalité le Royaume-Uni devrait réaliser avant elle. Il est illusoire de se réjouir d’une telle perspective car nos voisins sont aussi nos principaux débouchés : 87 % de ce qui est produit en France est consommé en Europe dont 70 % pour la France, et 17 % pour les exportations à destination de l’Europe (56 % des 30 % exportés dans le monde).

La tectonique démographique

Les autres enseignements de la tectonique démographique d’ici à 2050 n’interpellent pas moins : la Chine, le Japon et la Russie perdraient respectivement 38 millions, 20 millions et 15 millions d’habitants alors que l’Inde augmenterait de près de 400 millions d’habitants et dépasserait la Chine d’au moins 300 millions d’habitants. La saignée sera particulièrement forte pour la tranche d’âge des 20-64 ans d’ici à 2050 : -22 millions pour la Russie, -20 millions pour le Japon et -195 millions pour la Chine. Les États-Unis verraient leurs actifs potentiels augmenter de presque 20 millions dans la période

Il faudra des bras et des cerveaux pour compenser ces pertes d’actifs. Chance ? Dans le même temps, la population de l’Afrique devrait augmenter de 1,3 milliard, dont 130 millions rien que pour l’Afrique du Nord. C’est dire que la pression migratoire sur l’Europe va être plus forte que jamais ! Ce choc démographique (implosion interne et explosion externe), l’Europe n’en parle pas et ne s’y prépare pas. Tout se passe comme si le tsunami démographique était moins important que la vague numérique. Pour que cesse l’omerta, nous invitons nos interlocuteurs à imaginer quelques millions de réfugiés climatiques en provenance d’Asie ou encore plus de réfugiés politiques et économiques en provenance d’Afrique et du Moyen-Orient. Relevons que si 1 % du surcroît de la population africaine s’installait en France d’ici à 35 ans (ce qui est aussi proche de nous que 1980), cela ferait quand même 13 millions d’habitants en plus dans l’hexagone d’ici à 2050, soit 20 % de plus ! Quand on songe que l’Union européenne a été fragilisée et ébranlée en 2015 par un million de réfugiés dont les troisquarts politiques, on se rend compte que l’Europe ne devrait pas attendre pour se préparer à de telles perspectives. Elle devrait s’inspirer du Canada qui n’hésite pas à pratiquer une politique de quotas en fonction des besoins du marché du travail. Et aussi encourager la relance de la fécondité dans le vieux continent. Car l’intégration se fait d’abord par le brassage des cultures dans les écoles. Quand il y a trop de sable, le ciment ne prend pas. Pour accueillir le maximum de sable, il faut plus de ciment, c’est-à-dire d’enfants parlant la langue du pays quelle que soit leur couleur. Bref, pour rester ouvert au monde, il faudrait relancer la fécondité en Europe dès maintenant. Mais qui parle de politique familiale dans une Europe qui permet qu’il y ait des hôtels et lieux de vacances réservés aux adultes, interdits aux enfants et tolérant seulement les animaux familiers ! Les médias commencent tout juste à s’alarmer du fait qu’en 2016 pour la première fois, en Europe, le nombre de cercueils a dépassé celui des berceaux. Il est intéressant de relever que c’est le cas en Allemagne depuis 1971, de l’Italie depuis 1991, de l’Espagne depuis 2016, de la Russie depuis 1991, du Japon depuis 2006. Le tour de la Chine viendra en 2028. Le phénomène ne devrait concerner la France, voire les États-Unis, qu’après 2050. On ne fabrique pas de berceaux avec des cercueils. Le suicide démographique de la vieille Europe est annoncé mais il est encore temps : la bonne prévision n’est pas forcément celle qui se réalise mais celle qui conduit à l’action pour l’éviter.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Michèle Plahiers - 24/07/2017 - 11:21 - Signaler un abus Voici l'argument le plus pervers" qui soit

    faites des enfants pour payer les retraites. hier on dénonce la manipulation consistant à faire faire peser une dette des enfants à naître et ici, c'est l'inverse: écoute coco, on t'a mis au monde parce qu'autrement ce sera la cata. Comme si quelqu'un était capable de prédire l'avenir,.. une fonte de glace au pôle nord, un météore, une bombe atomique et oups, terminé,...

  • Par Ganesha - 24/07/2017 - 14:09 - Signaler un abus Mr. Godet

    Comme quoi on peut être un ''grand spécialiste reconnu par tous les médias'', et raconter de ''grosses conneries'' !

  • Par Ganesha - 24/07/2017 - 15:13 - Signaler un abus Genéreuses donations de la part de l'oligarchie règnante !

    Un exemple de la bêtise abyssale et des mensonges outrecuidants de ce célèbre géographe qui se voudrait aussi expert en économie et en politique : il associe les Trente Glorieuses et le Baby Boom ! S'imagine-t-il que nous ignorons les théories, pourtant démontrées par de nombreux exemples historiques, du pasteur Thomas Malthus ? Quant à la menace mortelle de l'immigration, la seule défense réaliste, c'est la Préférence Nationale ! Mais ce n'est évidemment pas pour exprimer ce genre d'idées que ce ''valet du grand capital'' perçoit de genéreuses subventions et donations de la part de l'oligarchie règnante !

  • Par Michèle Plahiers - 24/07/2017 - 15:40 - Signaler un abus corrigé

    Voici l'argument le plus pervers" qui soit: faites des enfants pour payer les retraites. hier on dénonce la manipulation consistant à faire peser une dette sur la tête des enfants à naître et ici, c'est l'inverse: écoute coco, on t'a mis au monde parce qu'autrement ce sera la cata. Comme si quelqu'un était capable de prédire l'avenir,.?. une fonte de glace au pôle nord, un météore, une bombe atomique et oups, terminé,...

  • Par Anouman - 24/07/2017 - 16:13 - Signaler un abus Drôle de drame

    Alfred Sauvy disait aussi que les chiffres sont des innocents qui parlent facilement sous la torture... Considérons la dernière phrase: la France recule par rapport à l'Allemagne et les Pays Bas et est rattrapée par le Royaume uni. Taux de fécondité respectif de ces pays: 1.47, 1.71, 1.81. France: 2.01. Donc peut-être que plus on est de fous et plus on rit mais pour le reste...

  • Par vangog - 24/07/2017 - 21:38 - Signaler un abus Des bras et des cerveaux africains????

    Il faudrait plutôt s'interroger sur les erreurs de l'idéologie européiste, seule au monde aussi destructrice d'identité nationale?... dans un contexte d'invasion et de collaboration avec les envahisseurs, les mères dont peu d'enfants, c'est connu. Par contre, lorsque la guerre et l'invasion se terminent, c'est le feu d'artifice...

  • Par Idea - 25/07/2017 - 12:07 - Signaler un abus Il fallait oser, Godet l'a fait !

    On a connu Michel Godet mieux inspiré. Inciter à la fécondité dans un monde déjà surpeuplé aux ressources limitées et à la pollution galopante, il fallait oser. Godet l'a fait ! De quoi vivront tous ces bras et ces cerveaux alors que le manque d'eau se fait déjà sentir dans un nombre toujours plus grand de régions ?

  • Par kelenborn - 25/07/2017 - 14:52 - Signaler un abus Ah bon

    Mais soyez rassurés!!! En 2050 , Sylvestre nous expliquera que le Royaume Uni regrette le Brexit et qu'il est au bord du gouffre!!!! Eh on n'arrête pas comme ça les rotatives!!! quand ça dégueule, ça dégueule!

  • Par kelenborn - 25/07/2017 - 14:56 - Signaler un abus ah bon encore

    Dommage que l'on n'aie pas sous la main les prévisions qui ont été faites il y a quarante ans!!!De quoi se marrer! Il n'y a que Météo France pour faire pire à trois jours, le GIEC pour être plus mauvais sans attendre ! Mais il reste Jean Marc Sylvestre qui est en route pour chercher au fond du gouffre les rescapés anglais du Brexit

  • Par Le gorille - 26/07/2017 - 03:49 - Signaler un abus Pas d'enfants ? La mort !

    Les enfants, c'est la vie. Ne pas en avoir, c'est la disparition de l'Europe telle que nous la connaissons.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Michel Godet

Michel Godet est économiste, professeur et membre de l'Académie des technologies.

Il est l'auteur de Le Courage du bon sens (Odile Jacob, 2009), Bonnes nouvelles des conspirateurs du futur (Odile Jacob, mars 2011), de La France des bonnes nouvelles (Odile Jacob, septembre 2012) et de Libérez l'emploi pour sauver les retraites (Odile Jacob, janvier 2014) Il anime également le site laprospective.fr.

Voir la bio en entier

Jean-Michel Boussemart

Jean-Michel Boussemart est Délégué Général et économiste chez Coe-rexecode.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€