Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 25 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Euromillions ou loto : ils ont gagné le gros lot mais ont tout dilapidé... Histoires de ces chanceux devenus "losers"

Gagner au loto fait rêver tout le monde. Mais une fois le gain empoché, la vie peut basculer, et pas toujours comme on l'imaginait.

Jackpot

Publié le
Euromillions ou loto : ils ont gagné le gros lot mais ont tout dilapidé... Histoires de ces chanceux devenus "losers"

Lorsque Denise Rossi a remporté 1,3 million de dollars en Californie, elle a quitté son mari sans un mot. Crédit Reuters

Selon l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes), en France, 600 000 personnes seraient touchées par l'addiction aux jeux d'argent. Quand les "drogués" du loto touchent le gros lot, leur vie bascule. Et pas forcément du bon côté. Voici l'histoire d'"heureux" gagnants du loto, dont la vie s'est transformée en calvaire.

Après avoir gagné 26 millions d'euros, le boucher de Bègles finit en prison

Pascal Brun, le "boucher de Bègles" a gagné 26 millions d'euros en 2004.

Artisan sans histoire, du jour au lendemain, le boucher vend son commerce et change de vie. Il est arrêté plusieurs fois pour conduite en état d'ivresse. Il est une première fois condamné à  210 heures de travaux d'intérêt général (ramassage de poubelles) et sa Ferrari est saisie. En 2009, à nouveau contrôlé positif à l'alcool au volant, il propose 1000 euros aux policiers pour passer l'affaire sous silence. Il est poursuivi pour conduite en état d'ivresse et tentative de corruption de fonctionnaire. Résultat : 6 mois de prison dont 3 fermes, annulation du permis de conduire, saisie de sa deuxième Ferrari et 500 euros d'amende à verser aux policiers pour préjudice moral. L'ancien boucher s'est fait cambrioler. Son neveu l'a été aussi. Un artisan qui faisait des travaux chez lui a volé un chèque et encaissé 20 000 euros. Un de ses frères a acheté un immeuble mais ses locataires ne veulent pas le payer, ils disent qu'il est assez riche comme ça. Son autre frère a dû changer son fils de lycée à deux reprises. Ce dernier a finalement dû poursuivre des études par correspondance. Aujourd'hui, l'ex-boucher vit encore de ses rentes... bien moins importantes qu'il y a presque 10 ans.

Il se fait ruiner par son banquier

En 2001, un quadragénaire du sud de la France remporte la coquette somme de 900 000 euros au Loto. Ne sachant pas comment gérer cet argent, il fait appel à un banquier qui lui fait placer 780 000 euros dans un plan d'épargne et une assurance vie. Quand il se fait licencier un an plus tard (il avait gardé son travail), il se tourne à nouveau vers son conseiller bancaire qui lui propose de tenter sa chance en bourse. Pendant 3 ans, c'est un succès. Emporté par sa fougue, il joue des sommes de plus en plus grosses et est rapidement dépassé par cet univers qu'il ne connaît pas. Le directeur de l'agence bancaire qui le conseillait reprend alors la main sur son compte pour tenter de le renflouer. Il n'a pas l'air plus compétent. Il placera jusqu'à 1 million d'euros par mois pendant des mois au nom de son pauvre client mais sans succès. Quand le directeur de l'agence se fait muter, l'ex-gagnant au loto se retrouve avec une dette de 600 000 euros sur les bras. Face à la pression de la banque, il prend un avocat pour se défendre. La banque l'assigne en justice pour obtenir les 600 000 euros et prend une hypothèque sur la maison de son client. Malgré une ultime contre-attaque, il va devoir rembourser son découvert de 600 000 euros lui qui était presque millionnaire quelques années plus tôt.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Juanito - 26/06/2013 - 06:49 - Signaler un abus Il faut quand même être

    Il faut quand même être sacrément bargeot pour perdre de telles sommes. La gestion saine de l'argent devrait faire partie de l'éducation que chaque parent devrait donner à leurs enfants, ça éviterait ce type d'histoires lamentables...

  • Par Balyre - 26/06/2013 - 07:34 - Signaler un abus L'amende n'est pas versée à une personne privée

    Une amende est une sanction pénale. Ce mot ne convient pas pour qualifier une somme versée à une "victime".

  • Par Gégé Foufou - 26/06/2013 - 08:02 - Signaler un abus Ce syndrome de l'argent qui rend fou

    n'a pas atteint notre président par hasard ? Sauf que le fric ce n'est pas le sien, mais LE NOTRE

  • Par Curmudgeon - 26/06/2013 - 08:52 - Signaler un abus Losers

    "Losers", pas "loosers". Tiens, pendant qu'on y est, en bonus pour l'oral : low cost, pas lô côste, Rio de Janeiro, pas Rio de Djjaneiro. Et "Le chekh Tartempion", pas "cheikh Tartempion". Et "définitivement" n'a pas le sens de l'anglais "definitely".

  • Par Peter6809 - 26/06/2013 - 10:34 - Signaler un abus Ce sont des cas

    Ces cas sont probablement des exceptions. Il y a beaucoup de gens qui gagnent de fortes sommes, et qui ne deviennent pas pour autant alcooliques, drogués, et ruinés, heureusement. Mais il est certains que chez des gens qui n'ont pas l'habitude de gérer de l'argent, ça peut être déstabilisant. Si le prochain gagnant a peur des ennuis, qu'il me contacte. Je saurai quoi en faire!

  • Par Sophile - 26/06/2013 - 10:49 - Signaler un abus Je connais Pascal Brun

    C'est un garçon très sympa qui ne méritait pas tous ces ennuis, car il a fait confiance et a été mal conseillé, surtout on en a beaucoup profité. Je lui ai demandé s'il était plus heureux il ne m'a pas répondu. En tout cas, je ne le crois pas.

  • Par Sophile - 26/06/2013 - 10:55 - Signaler un abus J'ajouterai que

    Ces lots sont beaucoup trop important. La loterie devrait être mieux répartie, comme une mutuelle par exemple, car seules les banques en profitent. Un de mes frères a gagné 3millions d'euros , notre mère lui a demandé s'il en donnerait à ses frères, il a répondu : "Plutôt crever". Voyez le personnage !!!

  • Par crit'air - 26/06/2013 - 12:28 - Signaler un abus bizarre !!

    Cet article est bien à l'image de notre époque, enfin celle surtout des médias ! tout un papier sur ces pauvres gens qui n'ont pas pu être aidés dans leur chance, mais quand un article sur ceux qui ont créés de l'emploi avec leurs gains !! j'attends ! pourquoi ce gout actuel de plus en plus flagrant sur ce gout des médias à ne parler que de choses négatives !!

  • Par Jean-Pierre - 27/06/2013 - 00:47 - Signaler un abus Je conseille à tous ces cons de gagnants...

    . De me confier leur argent s'ils ne veut pas qu'on le leur vole... . Je saurai le faire fructifier jusqu'à mon dernier souffle ! .

  • Par victor07 - 27/06/2013 - 09:38 - Signaler un abus Comme disait Coluche

    L'argent ne fait pas le bonheur des pauvres.

  • Par plume1520 - 27/06/2013 - 09:56 - Signaler un abus bizarre

    ces sans cervelle qui claquent dans des c.... comme voitures de luxe, prostituees , et drogues comme si c'etait des choses importantes! l'anglais qui depense presqu'un million en videos qu'il n'aura jamais le temps de visionner en une vie ! ils ont vraiment de petits ideaux , des envies nulles. heureusement ca reste des exceptions

  • Par mich2pains - 27/06/2013 - 10:09 - Signaler un abus CE N ' EST PAS TOUT A FAIT EXACT !

    De dire que les gagnants dilapident tous leurs gains . Tenez , par exemple : Moi , ce mardi , je fus l'heureux gagnant de l' Euro-Million " ! 185 millions d'euros , chouette , me disais-je , ça va m'aider à mettre du beurre dans mes épinards et , même , de mettre des épinards dans mon beurre ! Malheureusement , j'oubliais que nous sommes dans un gouvernement Socialo-Coco qui adore prélever pour ..." Redistribuer " où bon lui semble ! Toujours est-il qu'après " PRELEVEMENTS OBLIGATOIRES " sur mes 185 millions d'euros bruts , le buraliste m'a reversé mes ....7,90 euros nets , que je me suis empréssé de ....DILAPIDER aussitôt !

  • Par el zorro - 27/06/2013 - 11:05 - Signaler un abus Précautions

    1°) ne jamais dire que vous êtes gagnant, dites simplement que vous avez fait un petit héritage qui vous permet de vivre un peu mieux. 2°) se méfier comme de la peste des requins et des parasites de toutes sortes qui vont affluer et vous proposer des affaires aux rendements mirobolants. 3°)faire des placements de père de famille puisque vous êtes riche vous n'avez pas besoin de faire fortune soyons logiques 4°) diversifier ses placements dans des affaires sures 5°)Ne pas se montrer trop généreux avec son entourage cela fait aussi partie d'une bonne éducation : les aider avec mesure et dans la mesure ou il le méritent par leurs efforts 6°)Ne pas chercher à vivre avec des fantaisies stupides . Il est absurde d'acheter une Ferrari quand on ne peut rouler à plus de 130 Km/h. 7°) n'augmenter son train de vie que progressivement et en apprenant à dépenser a bon escient la richesse s'apprend comme la lecture ou l'écriture Je pense que cela doit suffire à vous éviter des ereures funestes

  • Par texarkana - 27/06/2013 - 13:22 - Signaler un abus si au moins ils avaient donné leur fortune

    à des oeuvres ou des causes qui leur tiennent à coeur, mais non ces abrutis se sont eux mêmes tirés une balle dans le pied . Bien fait, celà s'appelle l'"effet Darwin". Et çà servira de leçon il faut l'espérer à d'autres tocards qui croient que jouer au monopoly remplace l'effort, le travail, la créativité. Du reste le succés du Loto et autres jeux de hasard débiles est un symptôme évident de la décadence maladive de cette société.

  • Par sam75 - 27/06/2013 - 13:46 - Signaler un abus Certains ne meritent pas leur chance

    Comme quoi certains gros nuls ne méritent pas leur chance, c'est comme ceux qui sont élus président de la république sur un coup de chance c'est pareil on voit le résultat ils dilapident tout

  • Par Enoch - 27/06/2013 - 14:07 - Signaler un abus Je tente de rater ma vie pour 2 euros!

    C'est marrant les contre-exemples c'est un article pour les chomeurs! regader les pauvres, y a des gens riches qui sont malheureux! Ah bas ca va mieux ma bonne dame, moi qui me plaignait d'avoir les bourses vides! Je me sens rejouis du malheur des autres! Pour quelques exemples de pauvre type qui ont tout craque, il semble que l'immense majorite ne se plaigne pas trop de leur nouveau statut de millionnaire. Comme quoi ca a l'air d'etre pas si mal! Moi, je suis pret a prendre le risque! Chiche

  • Par Le Pere Pleks - 27/06/2013 - 14:49 - Signaler un abus Etre riche cela s'apprend

    souvent dès le plus jeune age grâce à ses parents qui sont déjà riches. Ensuite il ne faut fréquenter dans sa vie que des gens qui également sont riches, ainsi vous savez ce qu'il faut faire lorsqu'on dispose de beaucoup d'agent et vous risquez moins de dilapider votre fortune. En conséquence, je propose de ne donner les gros lots des lotos et autre euromillions uniquement à ceux qui disposent déjà d'un certain niveau de fortune pour éviter les problèmes rapportés par cet article. Le seul souci est de savoir comment néanmoins continuer à faire jouer les pauvres...

  • Par texarkana - 27/06/2013 - 15:30 - Signaler un abus Le Loto est une aliénation

    ...mais certains préférent se voiler la face en ironisant sur les familles bourgeoises . Ces derniéres ne sont certes pas parfaites, mais elles essaient en général de transmettre à leur progéniture des valeurs qui les conduiront adulte à avoir moins de comportements aberrants que les Kévin & co....(population cible de la française de l'arnaque)

  • Par vangog - 29/06/2013 - 13:33 - Signaler un abus Excellent cette Willie hurt qui divorce après avoir gagné!

    Mais avant de gagner un gros lot, que faisait-elle? Elle jouait, pour oublier qu'elle était mariée à un gros con! Et maintenant? Elle boit, pour ne pas se souvenir de toute cette merde...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Atlantico.fr

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€