Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 01 Mai 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Si vous êtes si intelligent, pourquoi n’êtes-vous pas riche ?

Les personnes qui ont un quotient intellectuel très élevé ne sont généralement pas les plus riches. Les capacités nécessaires à la richesse sont relativement extérieurs à l'intelligence classique. La volonté d'action et l'importance des capacités relationnelles sont des aptitudes compliqués pour des cerveaux trop brillants.

Cre$us

Publié le
Si vous êtes si intelligent, pourquoi n’êtes-vous pas riche ?

Atlantico : D’après un article publié dans PNAS, le succès financier est sans rapport avec le quotient intellectuel. Ce dernier influe notre salaire à hauteur de 1 à 2%. Dans quelle mesure, l’intelligence émotionnelle ne serait pas le critère décisif du gain financier ?

Pour le gain financier et des aspirations à devenir riche, plusieurs critères entrent en jeu et l’intellect n’est pas dominant. Effectivement, nos capacités relationnelles vont peser dans la balance, c’est au travers des relations que nous avons l’opportunité de faire des affaires. Cela peut s’appliquer à la négociation d’un salaire, d’une affaire immobilière, capter des opportunités. Plus nous avons la capacité d’aller vers les autres plus nous pouvons gagner de l’argent. Nous ne pouvons pas laisser de côté le fait que l’argent est très lié à la capacité d’agir, cette aptitude de passer à l’action est complètement indépendante de notre quotient intellectuel.

La capacité d’action est proportionnellement inverse à l’intellect. Plus vous avez un cerveau logique et bien fait, plus vous percevez les différents risques d’une situation précise et cette augmentation de la perception des risques fait décroître l’action. Pour agir il faut être un minimum inconscient ou en tous cas dépasser la phase analytique et avec un quotient intellectuel important, notre cerveau reste dans cette phase qu’est l’analyse.

Les personnes ayant un quotient intellectuel élevé ont du mal à gagner de l’argent pour ces deux raisons, elles n’ont pas forcément les capacités relationnelles nécessaires et ont du mal à agir.

Ces capacités sont de l’ordre de l’émotion et pas de la réflexion nous pouvons donc les associer à une forme d’intelligence émotionnelle. Les personnes avec un quotient intellectuel très élevé ont quelque part un handicap sur la route du gain, leur cerveau est trop brillant et s’autosuffit dans l’analyse et s'auto nourrit. Une personne moins brillante est stimulée par les autres.

Le rapport entre l’intelligence et la richesse est-il intéressant s’il concerne seulement le quotient intellectuel ?

Il n’y a pas de rapport entre quotient intellectuel et richesse, ce prisme est donc assez limité. Plus nous sommes brillant plus les solutions que nous souhaitons sont sophistiquées, le fait de suivre un programme peut devenir difficile. Respecter les normes du système et les solutions que l’on nous inculque relève presque de l’impossible. Les personnes très intelligentes veulent souvent créer leur propre système, or pour gagner de l’argent la méthode est simple il suffit d’avoir un système et de l’appliquer. Cela ne nécessite pas vraiment de réflexion.

Bien évidemment, certaines personnes sont amenées à créer le système en question dans ce cas ils peuvent et vont devenir très riche.

Après un certain nombre de personnes parce qu’ils ont un quotient intellectuel élevé vont vouloir battre le système, être plus intelligent que lui. Et au final personne n’est plus intelligent que le système.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Aldel - 10/01/2017 - 09:56 - Signaler un abus C'est pourquoi je ne suis pas "riche".

    Maintenant je comprends pourquoi je ne suis pas "riche". Mais mon intelligence exceptionnelle me fait comprendre que la richesse est relative, et que donc je le suis quand même "riche" !

  • Par emem - 10/01/2017 - 11:42 - Signaler un abus La plus grande richesse du monde, c'est la santé

    Consultante en intelligence financière. Encore une profession que je ne connaissais pas. Il va falloir que je la consulte d'urgence. Quel est le pris de la consultation ?

  • Par edac44 - 10/01/2017 - 11:58 - Signaler un abus Deux intellectuels assis vont moins loin qu'un con qui marche

    Deux intellectuels assis iront toujours moins loin qu'un con qui marche !...(Michel Audiard dans "un taxi pour Tobrouk"). A part quelques intellectuels reconnus qui se sont vus gratifier du Nobel, rares sont les grands esprits qui sont devenus riches sans l'avoir été auparavant !... Est-ce qu'un Bill Gates (Microsoft), un Steve Jobs (Apple), un Larry Page ou un Sergaï Brin (Google) auraient pu rivaliser en terme d'intelligence avec un Albert Einstein ou un Grigori Perelman ??? Probablement pas mais ils étaient des visionnaires géniaux, chacun dans leur domaine. Est-ce cela qu'on appelle aujourd'hui "intelligence émotionnelle ??? Mais, à part les gagnants du "Loto", on a rarement vu des abrutis faire fortune !...

  • Par Anouman - 10/01/2017 - 12:41 - Signaler un abus Richesse

    Il est probable que le plus important pour devenir riche est d'avoir envie de le devenir ou d'aimer le pouvoir ce qui est souvent lié. Et ce n'est pas parce que vous avez un gros QI que ce sera votre principale préoccupation. Il faut sans doute, non pas aller vers les autres mais les utiliser ce qui peut être assez différent. Dès lors le QI n'est pas primordial, même si l'idiot du village ne devient pas souvent riche. Et d'ailleurs qu'est-ce que l'intelligence?

  • Par Alain Proviste - 10/01/2017 - 16:46 - Signaler un abus Un QI élevé doit aider mais...

    Effectivement un crétin va rarement avoir d'idée géniale pour faire fortune. Par contre un QI élevé sera peut-être plus enclin à "gamberger" comme on dit. Il faut dire que dans toute activité il y a des tâches répétitives, éventuellement ennuyeuses et/ou difficiles, et surtout où le succès dépend de qualités relationnelles distinctes de l'intelligence. Article à mon avis à relativiser : il serait instructif de connaître les QI par CSP.

  • Par Paul Emiste - 10/01/2017 - 18:09 - Signaler un abus pourquoi n’êtes-vous pas riche ?

    Question de priorité; suis je heureux? Oui!

  • Par D'AMATO - 10/01/2017 - 19:00 - Signaler un abus Comme ci-dessus, parce-que je ne suis pas prêt à....

    ...faire n'importe quoi pour du fric....et c'est pour cette même raison que je ne fais pas de pplitique.

  • Par Anguerrand - 11/01/2017 - 08:18 - Signaler un abus Par trouille de faire mieux que son train train habituel

    La trouille de créer son entreprise par exemple en mettant en jeu sont capital perso, de ne pas pouvoir rembourser ses prêts sur l'outil de travail, peur de ne pas à être capable, peut que la CGT vous casse votre investissement, en un mot peur de ne pas pouvoir payer ses collaborateurs, de tout perdre et de se retrouver sous les ponts sans chômage.

  • Par Philippe1024 - 11/01/2017 - 12:57 - Signaler un abus Futilité de la richesse

    Les gens intelligents, voyant la futilité d'être riche, ne souhaitent tout simplement pas le devenir.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Nathalie Cariou

Nathalie Cariou est consultante en intelligence financière. Elle accompagne les particuliers et les professionnels dans leur relation à l’argent et sur le chemin de leur indépendance, financière ou professionnelle. Elle est l’auteur de deux livres : Prenez la responsabilité de vos finances et Oser devenir riche, aux Editions Jouvence, et depuis 2009, elle dirige la société qu’elle a créée : les Clefs de la Réussite.
Conceptrice d’un programme en ligne pour apprendre la liberté financière
et organisatrice des Rendez-vous de l’indépendance financière , elle intervient régulièrement en conférences et dans les média en tant que coach financier. Vous pouvez retrouver ses tribunes sur l’argent et la liberté financière sur son site : www.clefsdelareussite.fr

 

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€