Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 19 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et voilà comment on m'a empêché de devenir président du PS !

Je suis dans le même cas que Delphine Batho. Et je me plais bien en sa compagnie.

C'est pas juste…

Publié le
Et voilà comment on m'a empêché de devenir président du PS !

"Le Parti socialiste est une petite mafia avec ses parrains ses lieutenants, ses exécutants". Ah non ce n'est pas moi qui écrirais une chose pareille ! Je ne veux pas être condamné pour diffamation. La phrase est de Delphine Batho. Et je me contente de la recopier avec une certaine appréhension quand même.

Delphine Batho proteste car le PS a modifié, dit-elle, ses statuts pour empêcher qu'elle en devienne la patronne. Cette fille courageuse dénonce "un coup d'Etat". En effet son parti a changé les règles de l'élection en faisant obligation aux candidats de "recueillir les parrainages de 5% des membres du Conseil national du Parti".

Une tâche impossible pour elle. Et également pour moi. Je proteste donc aussi. Ne s'avouant pas battue Delphine Batho a déposé plainte contre son propre parti. Et là il me faut me séparer d'elle. Car quand on veut prendre la tête d'une mafia ce n'est pas à la justice qu'il faut s'en remettre. Non il faut y aller en homme. Dégainer. Tirer dans le tas. Faire saigner. Jusqu'à ce que morts s'en suivent.

De toute façon a-t-on jamais vu une femme devenir capo mafioso ? Jamais ! Cette place enviable revient d'après tous les codes de l'honorable société à un mâle. A moi donc. Delphine Batho ayant été écarté qui ai-je en face de moi ?

Emmanuel Maurel ! Mais c'est qui celui-là ? Luc Carvounas ! Un tout, tout petit mec d'Alfortville. Olivier Faure ? Je n'en ai jamais entendu parler ! Stéphane Le Foll ! Mais qu'est-ce qui lui a pris de vouloir quitter la Bretagne qui est tout juste à sa taille ?

Moi contrairement à Delphine Batho je veux y aller franco. A la loyale. A la sulfateuse. Au bazooka. A la tronçonneuse. Oui ça va saigner dur je vais les éparpiller. Les faire exploser. En tout petits bouts. Et je demanderai à François Hollande de ramasser les morceaux. Et de les enfouir dans une décharge près de Tulle.

L'ambition que j'ai de devenir président du PS peut paraître surprenante à certains. C'est qu'ils ignorent le bonheur qu'il y a à avoir un beau bureau rue de Solferino. Avec une vue imprenable sur le musée d'Orsay où il y a de merveilleuses expositions. Mais j'avais oublié un détail important. Le siège du PS, rue de Solferino, est à vendre. Et peut-être même qu'il est déjà vendu ! Si c'est pour avoir quelques mètres carrés dans une chambre de bonne et m'occuper d'un parti dont les adhérents tiennent dans une cabine téléphonique…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gilbert perrin - 21/01/2018 - 10:49 - Signaler un abus l'histoire INTERNE, d'un PARTI du SYSTEME : tous sont ainsi

    et.... le Systeme est ainsi : affaire de copains .... Par ailleurs, je pose la question de NETTOYAGE des REPUBLICAINS ... ou les PECRESSE, JUPPE, BAROIN, LARCHER, BERTRAND ... veulent lyncher le président nouvellement élus .... ORGANISONS la BASE, les départements ....

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2018 - 14:51 - Signaler un abus Désolé, mais la dėscence

    Désolé, mais la dėscence voudrait que l'on ne tire pas sur une ambulance, voire sur un corbillard .......alors laissons le PS mourir ! De sa belle mort.......Et tant-pis pour Mme Batho qui a cru pouvoir prendre la tête de la maffia, elle ne devait pas avoir le gène du tueur !

  • Par Alain Briens - 21/01/2018 - 16:46 - Signaler un abus Trop facile...

    ...de faire de l'ironie avec Delphine Batho. A Delphine Batho, on ne pardonne pas (en vrac), d'être une femme, d'être progressiste, d'être la disciple la plus douée de Ségolène Royale, d'être farouchement antiraciste, de détester Trump, et surtout, surtout, de vouloir (modestement) éradiquer les énergies fossiles de la planète. Oui, la haine commença quand Delphine, fraichement nommée ministre de l'écologie et du développement durable (et pas seulement de lapin aurait dit Desproges), voulut terrasser le lobby de l'énergie carbonée avec ses petits bras. Devant elle, se dressa l'implacable mafia du Corps des Mines, une coterie de mâles blancs de + de 50 ans qui osèrent mettre en doute la compétence de notre nouvelle Jeanne D'Arc à mener la transition énergétique de la France alors même que Gaïa lui avait parlé sous un arbre. On attend la réaction de Julien Dray, qui partage avec Delphine la courageuse attitude de n'avoir jamais cédé aux sirènes du capitalisme : comme Julien, elle n'a jamais, ni de près, ni de loin, ni même en rêve, exercé un vrai métier mais s'est toujours gobergée du pognon du contribuable.

  • Par Alain Briens - 21/01/2018 - 16:58 - Signaler un abus Petite précision

    En lisant une biographie de Delphine, j'ai appris que son livre "Insoumise" s'était vendu à...715 exemplaires. Comme tous ceux qui ne l'ont pas acheté, je me sens un peu coupable. Par mon indifférence, j'ai contribué au succès du complot que les majors pétroliers avaient tissé à l'époque contre cet ouvrage fondamental.

  • Par l'enclume - 21/01/2018 - 18:05 - Signaler un abus Pourquoi tant de haine à l'encontre de Wauquiez ?

    Gilbert Perrin - Ne vous inquiétez pas le nettoyage aura lieu, car LR a trouvé un vrai leader qui fait ses preuves dans la région Auvergne - Rhone Alpes en la personne de Laurent Wauquiez. Contrairement aux "idiot inutiles" qui ensencent Macron, Lui il fait ce qu'il a promis lors de la campagne des régionales, c'est-à-dire : Région Auvergne-Rhone-Alpes, classée Région la mieux gérée de France" - Diminution de la dépense publique sans aucune augmentation de la fiscalité. Baisse de 6% par an des dépenses de fonctionnement soit en 3 ans 590 millions d'euros d'économie, soit 170 euros par ménage. La région Auvergne-Rhone-Alpes est N° 1 POUR LA RELANCE DE L'INVESTISSEMENT (+ 20% par an) selon la Cour des comptes. Auvergne-Rhone-Alpes a des "RESULTATS BUDGETAIRES EXCEPTIONNELS" selon Standard&Poor's. Pendant ce temps le mec qui a dit sans rougir "Je fais ce que j'ai dit" a augmenté la dépense publique de 7 milliards € et les impôts de 4,5 milliards €

  • Par kelenborn - 21/01/2018 - 18:25 - Signaler un abus Hihihihi

    Delphine Batho est ...(bon je ne dirai pas même si Ferjou n'a aucun moyen de me faire manger mon slip) une créature de Royal, qui a l'instar des créatures fabriquées par des monstres dans certains trucs d'horreur échappent à leur créateur . Avec Royal, on était déjà au fond de ...la cabane au fond du jardin, avec Batho....on entre dans des "terrae incongnitae" en matière d'imbécillité!!!!Il est vrai que ce n'était pas le tour de France: Entre Le Foll et Carvounas , l'enjeu c'était la victoire à la course cycliste de la fête communale de Loué ! Et puis , faute de Solférino , la mairie de Rennes en Grenouillles en Mayenne est prête à lui offrir un bureau!!! C'est par la que l'on a tourné la "Famille Bellier" ( vous savez les sourds-muets) ! y aura bien un rôle pour une chévre autiste!

  • Par kelenborn - 21/01/2018 - 18:33 - Signaler un abus tiens Ben

    la cérémonie funèbre a même déjà été prévue....https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-parti-socialiste-est-decede-d-200807#forum5109852

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 21/01/2018 - 19:12 - Signaler un abus Merde alors, une disciple de

    Merde alors, une disciple de la Ségo ...... Elle va finir ambassadrice des popauls à disserter sur la bravitude des phoques !!

  • Par kelenborn - 21/01/2018 - 20:10 - Signaler un abus Briens

    ...la disciple la plus douée de Royal!!!! Quelle génitude ! et que devaient être les autres ?

  • Par kelenborn - 21/01/2018 - 20:12 - Signaler un abus Wauquiez

    on voudrait lyncher le président des républicains!!! mais non! c'est un sosie de Donal Duck: on lui coupe le cou! Et puis Portelli disait de lui qu'il n'a aucune conviction et rien d'humain: un Chirac bis, alors pour le Muppet show on a déja donné

  • Par BABOUCHENOIRE - 21/01/2018 - 20:47 - Signaler un abus Désolé Bruno mais la mafia a une règle , si le boss est en

    prison la mama peut prendre sa succession en attendant des jours meilleurs, c'est le pari que fait Delphine.

  • Par vangog - 22/01/2018 - 01:18 - Signaler un abus Parraine de la mafia socialiste, Delphine????

    Allons! Allons!...la mama, elle fait la pasta!

  • Par Le gorille - 23/01/2018 - 00:15 - Signaler un abus On l'a échappé belle !

    BR patron du PS ! C'est qu'il a ses chances ! Pire ! Il a un boulevard. Bon, l'étape suivante... il a gagné ! Alors là, j'vous dis pas ! C'est le délire, les adhérents reviennent en masse : enfin quelqu'un qui n'a pas la langue de bois ! On vient au messes PS rien que pour l'écouter... Quel orateur ! Chacun en prend pour son grade ! Un délice, chacun peut en emporter un bout pour le dupliquer chez lui, au café du coin et faire rigoler les copains ! Un raz de marée, vous dis-je ! LREM est placardisé, LR vidé de sa substance, FN avalé, gobé, phagocyté ! Bref, je suis subjugué, euh non ! noyé par la déferlante ! Et Atlantico ne sait plus à quel saint se vouer...

  • Par gilbert perrin - 23/01/2018 - 10:10 - Signaler un abus LR / LES MILITANTS s'ORGANISENT CONTRE wauquiez ,,,,

    les vieilles habitudes demeurent... les chapelles s'organisent en réunions secrètes, partisanes... contre le président élu... Laurent WAUQUIEZ si tu ne réagis pas, tu es FOUTU... il y a tri et, réunions préférentiels et tout le monde n'y est pas convié ? Pourquoi ? ou est la démocratie tant plaidée par les républicains ....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€