Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 22 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et le top 3 des patrons qui ont le plus marqué 2017 est... (mais sauront-ils transformer l’essai en 2018 ?)

Les milieux d’affaires adorent les compétitions, un peu comme les hommes politiques. Les classements sont nombreux et vont du plus riche au plus influent. Le tiercé gagnant est dans l’ordre : Jeff Bezos, Carlos Ghosn, Xavier Niel.

Atlantico Business

Publié le
Et le top 3 des patrons qui ont le plus marqué 2017 est... (mais sauront-ils transformer l’essai en 2018 ?)

Dans cette année de forte croissance partout dans le monde, les locomotives du redressement sont industrielles et financières. Les chefs d’entreprise se classent comme les élèves de grandes écoles. Il y a le classement des plus riches, le classement des plus fortes capitalisations, des plus innovants, des plus « social », des plus influents dans le monde .

Quand on reprend tous ces classements, celui de The Economist qui classe des dirigeants de multinationales, celui de Bloomberg qui s’intéressent aux financiers, celui du Financial Time et de Forbes, celui en France de Challenges ou de Capital, on tombe sur un tiercé gagnant qui laisse place à quelques surprises et notamment la première place.

Médaille d’or : Jeff Bezos, la barre des 100 milliards franchie

Deux satisfactions pour l’homme à la tête d’Amazon, et pas des moindres. Celle d’être monté de quatrième fortune mondiale à la première en ravissant le podium d’homme le plus riche du monde ; à Bill Gates.

Mais aussi celle d’avoir décuplé la puissance de sa société, dont certains analystes n’hésitent pas à dire qu’elle peut être plus puissante que Google et Facebook réunies. Amazon ne se restreint plus au monde du e-commerce. Ca, c’était avant.

Ses succès de l’année ? Il y en a eu en fait plus d’un. Du rachat de la chaine de magasins bio Whole Foods – largement plébiscitée par les marchés – et qui donne une dimension différente à Amazon, celle de posséder des magasins physiques, ou le lancement des propres marques dans les rayons d’Amazon pour le secteur de la grande consommation.

Le gros pari qu’il s’était fait, c’était d’inventer le Black Friday et d’en faire un événement mondial du e-commerce. Chose faite cette année, vous n’aviez surement jamais autant entendu parler de cette période de soldes qui arrive après le weekend de Thanksgiving ! Le cours de bourse s’est envolé, de même que la richesse de Jeff Bezos qui a pris en trois jours dans l’affaire plus de deux milliards de dollars, faisant monter sa fortune personnelle à plus de 100 milliards de dollars.

Il faut dire que sa fortune est composée en majorité d’actions Amazon et est donc tributaire du cours de bourse, qui a lui, grimpé en flèche tout au long de 2017 (+57% depuis le 1er janvier). Jeff Bezos possède 17% du capital d’Amazon, soit l’équivalent aujourd’hui de plus de 90 milliards de dollars. A cela, il faut rajouter ses investissements dans les startups comme Airbnb, Uber ou Twitter, à leur tout début. De quoi lui donner l’envie et la possibilité d’un coup d’éclat avec la prise de l’un des trois dans l’escarcelle d’Amazon ?

Médaille d’argent : Carlos Ghosn en patron accompli se prépare à tirer sa révérence.

Il se prépare des choses intéressantes du côté de l’automobile et cette année, Carlos Ghosn, le PDG de l’Alliance Renault-Nissan nous l’a bien prouvé.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aude Kersulec

Diplômée de l'Essec, Aude Kersulec est specialiste de la banque et des questions monétaires. Elle est chroniqueuse économique et blogueuse. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€