Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et pendant ce temps-là, la dette de la France atteignait les 2200 milliards d’euros : pourquoi le système ne devrait plus résister longtemps

L’Insee publie le chiffre de la dette de la France en 2015 : 2.200 milliards d’euros soit 33.000 euros par Français.

L'Edito de Jean-Marc Sylvestre

Publié le
Et pendant ce temps-là, la dette de la France atteignait les 2200 milliards d’euros : pourquoi le système ne devrait plus résister longtemps

L'Institut nationale de la statistique dévoile ce mercredi, la situation de l’endettement de la France à la fin du 3e trimestre. Cette dette dépasse déjà largement les 2.000 milliards d’euros. A la fin de l’année on devrait donc toucher les 2.200 milliards d’euros mais ce chiffre risque fort de passer inaperçu.

Objectivement, c’est un très mauvais indicateur. Le chiffre est pharaonique puisqu’il approche le montant du PIB annuel, c’est-à-dire le total de richesses créées par tous les Français. Fin juin, l’endettement officiel représentait déjà 97,6% du PIB. Tout le monde guette le passage à 100%, qui voudrait dire que la dette s’accroit plus vite que la richesse créée.

Les services de Bercy distillent une petite musique qui se veut rassurante en expliquant que la saisonnalité des impôts fait que la France a moins besoin de s’endetter pendant les derniers mois de l’année parce que c’est à cette époque que l’Etat récolte les impôts. C’est vrai , mais…

Mais ce qui est vrai aussi, c’est que le chiffre de la dette n’a jamais inquiété les dirigeants politiques. Du coup l’opinion ne s’en préoccupe pas. Nous sommes traumatisés par un endettement personnel, (à juste titre), mais indiffèrent à l’endettement collectif. Pour trois raisons qui sont complètement erronées.

Une première raison quasi culturelle. Les Français, comme beaucoup d’occidentaux, ont été nourris au Keynésianisme pendant plus de 50 ans. Et le Keynésianisme c’est  quoi ? C’est le financement volontariste par crédit de la machine économique. Keynes était le meilleur propagandiste de cette drogue. Emprunter aujourd’hui pour fabriquer de la croissance et rembourser après, avec les fruits de la croissance.

Très bien, sauf que l’endettement public qui a franchi les limites du surendettement ne relance plus les machines économiques. On a beau s’endetter, encore et toujours, creuser les déficits, relancer la demande, que la croissance ne revient pas. Il y a donc forcément un bug dans ce logiciel Keynésien que beaucoup voudrait réutiliser. Pourtant, tout le monde fait comme si la dette n’était pas si terrible. Après tout, cela marchait bien autrefois ! Aujourd'hui, l’écosystème n’est plus compatible avec les concepts de Keynes. La mondialisation, la concurrence internationale et la révolution technologique ont façonné un tout autre environnement.

Une deuxième raison plus strictement comptable. A partir du moment où la dette globale ne dépasse pas le montant des actifs nets, on peut, ne pas s’inquiéter. Et c’est vrai que le montant de la dette de la France ne dépasse pas la valeur patrimoniale de la France, aux environs de 12.000 milliards si on compte les seuls actifs immobiliers.

Rapportée à la population française, la dette publique représente 33.000 euros par habitant. Mais aucun Français ne pense qu'il aura à rembourser cette somme. C’est vrai. Les banquiers ne viendront pas sonner à la porte des Français surendettés. N’empêche que le poids excessif de cette dette empêche le système économique de fabriquer de la croissance.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jupiteruranus - 23/12/2015 - 08:56 - Signaler un abus Si seulement un seul politique parlait comme cela ...

    Il faudrait qu'un politique ait le courage d'ouvrir les yeux de ses concitoyens et parler vrai, dire toutes les vérités décrites dans cet article. Si un politique annonçait clairement que la dette sera payée avec notre épargne, que nous risquons fort d'être spoliée de notre épargne, alors le niveau de maturité politique des Français pourrait avancer d'un cran. C'est déjà çà Hélas c'est un rêve

  • Par Ganesha - 23/12/2015 - 09:16 - Signaler un abus 350 fois plus que la dette française

    Mr Sylvestre, il me semble bien me souvenir que c'est vous qui avez indiqué dans un article, il y a un ou deux mois, que le montant total des sommes impliquées dans la spéculation boursière mondiale, générée par les programmes ''d'Assouplissement Quantitatifs'' s'élèverait à 700 mille milliards de dollars, soit 350 fois plus que la dette française ? Tout ceci n'est que de l'argent ''virtuel'' ! Vous débranchez les ordinateurs et il n'en reste plus rien ! Rien à voir avec les dix euros du déjeuner que vous devez à votre collègue de travail !

  • Par cloette - 23/12/2015 - 09:36 - Signaler un abus Oui

    ce qui est dit dans l'article n'est pas faux , mais que faire ?

  • Par Borgowrio - 23/12/2015 - 09:53 - Signaler un abus Comme toutes les bulles ...

    Ne pas attendre l'explosion de la bulle pour agir , tout le monde semble d'accord ( à part quelques illuminés) Malheureusement , je n'y croit plus . Quand l'Allemagne ne sera plus notre garant et que l'état sera en cessation de paiement , ce sera trop tard ... Comme en 2008 , on accusera la finance ... Le fait de vivre à crédit 2 mois sur 12 , non , non, rien à voir

  • Par cloette - 23/12/2015 - 10:03 - Signaler un abus Observons la Grece

    Elle a évité le Grexit , mais est sous la coupe de l'Allemagne , elle survit toujours et recule pour mieux sauter quand tout éclatera en Europe , ce n'est pas parce qu'on n'en parle plus dans les médias que tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes , les médias faux miroir qui donne de faux reflets . En Espagne par exemple , c'était tout bon, et soudain les urnes parlent ..,.

  • Par john mac lane - 23/12/2015 - 10:07 - Signaler un abus La dette ca doit pas être grave

    Il n'existe pas une semaine sans nouvelle dépense d'état. Il n'existe pas une semaine sans clientélisation ou mise en dépendance par l'argent de l'état. Cette semaine c'est 8€ de l'heure pour les parents d'élèves. Les décideurs d'aujourd'hui pourront se présenter demain, mêmes battus. Regardez Huppé, Bayrou, Hollande et consors. L'usage intempestif et irréfléchis (sauf pour eux mêmes) de dépense publique ne les a jamais empêché de revenir à la gamelle même battus. 35 à 40 ans que ces épouvantails phagocytent la vie politique.

  • Par ocean5 - 23/12/2015 - 10:27 - Signaler un abus Ce qui va se passer ?

    Salaires des fonctionnaires, Allocations et retraites ne seront plus payées, émeutes, pillages, police incapable de maintenir l'ordre, guerre civile pour les besoins essentiels de survie (chauffage et nourriture), retour plusieurs siècles en arrière, seuls survivront les plus forts et les mieux armés

  • Par Ganesha - 23/12/2015 - 10:43 - Signaler un abus Océan5

    A mon avis, ce sera encore bien pire : comme dans Jurassic Parc, les Tyrannosaures Rex vont de nouveau régner sur notre planète !

  • Par vangog - 23/12/2015 - 10:53 - Signaler un abus Sans compter la dette hors bilan...1700 milliards d'euros?

    Collectivités, hôpitaux, agences, tous s'endettent a qui mieux mieux pour financer les cadeaux des 35 heures, des allocations et des primes accordées aux privilégiés d'un système social à l'agonie. Comment savoir, puisque ces incapables qui vivent au crédit des générations futures s'emploient à cacher soigneusement les effets négatifs de leurs politiques alternatives? Ce qu'on voit et ce qu'on ne voit pas...Le pire n'est pas le montant croissant de cette dette, le pire est le montant décroissant des investissements productifs qui y est corrélé. Pour ces collectivités et états impécunieux, Bâle 3 ou 4 -on ne sait plus?- n'a pas fixé de ratios d'endettement à ne pas dépasser, ni de fonds propres à garantir...à l'inverse des investisseurs privés, sur qui pèsent toutes les contraintes que l'administration a décidées pour eux, sans se les appliquer...un miracle socialiste d'injustice et de prévarication...Lénine aurait adoré le bon tour joué au secteur privé!

  • Par MONEO98 - 23/12/2015 - 11:35 - Signaler un abus BOF

    mr Sylvestre vous ne prendrez pas vos vacances avec mr Goezmann.. ça fait 40 ans que de bouquins sont publiés sur le sujet et la dette monte monte.... et le gouvernements passent mais dépensent dépensent;les miracle existent il suffit de créer de la monnaie US ou européenne ou chinoise..jusqu' à quand?

  • Par Mike Desmots - 23/12/2015 - 15:00 - Signaler un abus les socialistes prendront encore l'argent des autres ....!

    en leurs expliquant dans leurs novlangue surréaliste ....que c'est dans l'intérêt de tous ..et ce n'est que justice .....que la dette soit remboursée...!

  • Par morsang - 23/12/2015 - 15:33 - Signaler un abus dettes :on se calme (et on bois frais à saint tropez)

    Ca fait des decennies qu'on nous alerte que ça peut plus durer va dans le mur que tout est à bout de souffle .Depuis le temps ondevrait être rentré dans le fameux mur,ne plus respirer et avec la descente aux enfers qu'on nous promet avoit trouvé du gaz de schiste.Tant que l'Etat pourra emprunter à des taux quasiment nuls rien ne bougera sauf la dette

  • Par l'enclume - 23/12/2015 - 15:37 - Signaler un abus Il a dit la vérité, il doit être exécuté

    jupiteruranus - 23/12/2015 - 08:56 - Fillon lorsqu'il était premier ministre, avait dit en Corse, qu'il était à la tête d'un Etat en faillite. Cela lui avait valu les sarcasmes du microcosme.

  • Par langue de pivert - 23/12/2015 - 17:04 - Signaler un abus Un crédit vous engage et doit être remboursé...☺

    Pour un particulier, un foyer, une entreprise, un état : payer à crédit est une folie, une aberration, une altération de la raison. Seule exception pour un investissement rémunérateur à terme (ex : pour un particulier achat immobilier, véhicule envisageable en tant que source de revenu comme les taxis, pour une entreprise investissement productif et créateur de richesse, pour un état infrastructure génératrice de richesse et d'emplois PRODUCTIFS) Que les taux d'emprunt augmentent de 3 % et le gouvernement saute dans les 2 mois ! L'obligation d'un budget en équilibre doit être inscrit dans la constitution (proposition de M. Bayrou à laquelle je souscris, comme quoi il y a du bon même chez lui :-) Je suis prêt à payer MA part moyenne de l'endettement du pays demain...mais pas sans garantie ! Fin de l'arrosage national 1) aux syndicats (qui doivent vivre des cotisations de leurs seuls adhérents ou crever) 2) aux associations subversives de gauche, 3) aux envahisseurs (mahométans, "voyageurs de l'Est" et autres parasites) 4) A la culture (l'art, le vrai ne peut être subventionné ou alors c'est "autre chose") 5) La presse écrite : plus un centime ! 6) les parasites sociaux idem !

  • Par cloette - 23/12/2015 - 17:29 - Signaler un abus Ce qu'il faut réaliser

    C'est que l'Etat emprunte pour payer les fonctionnaires et assurer son fonctionnement , c'est comme si dans un foyer on empruntait non pas pour faire un achat ( voiture ou ménager ) mais pour bouffer . Il faut savoir que l'argent qui est emprunté est de la monnaie de singe qui n'aura valeur de monnaie réelle que lorsque les intérêts seront remboursés par ceux qui ont mis leur épargne en placement à la banque

  • Par cloette - 23/12/2015 - 17:39 - Signaler un abus Donc

    Si on bat sa propre monnaie on n'emprunte plus pour payer les fonctionnaires et les assoces, on ajuste les salaires de façon à équilibrer le nombre de billets en circulation pour qu'il n'y ait pas d'inflation, l'Angleterre l'a bien compris tout de suite qui n'a pas voulu de L'Euro . La facilité est de se reposer sur l'Euro , mais à long terme est ce viable ?

  • Par MONEO98 - 23/12/2015 - 18:39 - Signaler un abus @ cloette

    et comme le neo franc est quand même côté internationalement ( faut bien changer notre monnaie contre du doilar ou autre chose pour payer nos fournisseurs étrangers) et que la garantie n'est plus apportée que par les français ( leur comptes en banque désormais) le néo franc s'écroule et tout ce que nous importons coûte beaucoup plus cher. bref le pouvoir d'achat que l'on veut sauver disparaît à vitesse grand V. Brièvement nos quelques entreprises exportatrices en profitent mais comme les reformes structurelles n' ont pas été faites rapidement on repart pour un tour salauds d'étrangers...

  • Par cloette - 23/12/2015 - 19:44 - Signaler un abus @moneo098

    Je suis-je accord mais me demande comment cela se passait "avant" , nous n'étions pas des morts vivants, nous exportions importions consommions , ét nous somme à présent pieds et poings liés , du moins jusqu'à ce que une crise financière terrible et imprévue surgisse ou que de nombreux pays finissent par déclarer forfait et partent les uns après les autres. Mais l'Europe se construira d'une autre manière , les liens existent tout de même depuis longtemps .

  • Par MONEO98 - 24/12/2015 - 08:53 - Signaler un abus Avant?

    un monde différent ...pas de mondialisation ,plus de protectionnisme ,moins d'impôts, moins de charges, un niveau de vie bien moindre et une vie à travailler plus , à mourir plus tôt avec moins d'assistanat et un pays plus cohérent côté population c'était vraiment colombey les 2 églises mais aussi plus divisé politiquement un PC entre 20 et 30% , des agriculteurs subventionnés à mort pour pouvoir nourrir l'Urss ; une TV unique( aujourd'hui il y en a plusieurs mais elles disent la même chose).la crainte des divisions rouges bref un monde disparu..et avec le montant de nos dettes d'aujourd'hui corrélé à l'impossibilité de prendre plus aux contribuables pour cause d'effet "laffer "( vérifié ces années ) impossibilité de donner un pouvoir d'achat réel car celui existant est déjà factice distribué à crédit..selon mr Goezmann et autres keynésien on doit accélérer l'hélicoptère distributeur ...... dans un monde qui a fonctionné sur ce modèle depuis 30 ans ,je suis curieux de savoir d'ou viendra la brèche qui emportera tout

  • Par Benino - 24/12/2015 - 09:01 - Signaler un abus 4600 milliards et pas 2200...

    Calculs faux. Dans la dette il faut compter aussi les 2400 milliards du financement des retraites pour les 6 millions de fonctionnaires qui ne cotisent pas... Vous avez dit "égalité" ?

  • Par cloette - 24/12/2015 - 11:32 - Signaler un abus moneo

    certes c'est ce système depuis trente ans mais l'euro c'est depuis 2001, et l'Europe d'aujourd'hui je ne sais pas , celle actuelle à 28 , celle qui ne va pas avec les colonnes de migrants la dette en augmentation exponentielle qui atteint des niveaux faramineux que personne ne remboursera jamais . Se pourrait il que quelque chose fonctionne trente ans et que ça finisse par ne plus fonctionner ?

  • Par de20 - 24/12/2015 - 11:38 - Signaler un abus L equation ne tient plus en

    L equation ne tient plus en revanche il y a toujours équilibre ...

  • Par MONEO98 - 24/12/2015 - 19:54 - Signaler un abus qu'est ce qui a fonctionné depuis 30ans ?

    Tout a été fait à crédit par une fuite en avant continue ...aujourd'hui ça va accélérer nous faisons de plus en plus la guerre sans en avoir les moyens et nous allons avoir encore plus de migrants sans qu aucune solution réelle ne soit envisagée au niveau européen pour stopper l'invasion, ce qui pose déjà un problème majeur avec l'Allemagne ;A ce rythme là l'Europe va exploser sans les affaires du moyen orient c'était déjà depuis 1974 la colonisation inversée là c'est l'effondrement de l'empire Romain... combien de temps ?? c'est juste la bonne question

  • Par Mike Desmots - 25/12/2015 - 11:36 - Signaler un abus Au final après avoir pendant 30 ans effacé la dette de l'Afrique

    Nous recevons maintenant leurs migrants ...donc , nous payons 2 fois....! Voilà... ce qui arrive quand l'on décolonise des pays trop tôt et trop vite....

  • Par vangog - 09/09/2016 - 18:16 - Signaler un abus Dette France: 2200 Milliards soit 33000 Euros par foyer!!!!!!

    n'importe quel foyer profiterait d'avoir un surplus de recette (qui est, en réalité, un déficit moins fort que prévu) pour rembourser sa dette, mais non! Ce ministre aux yeux en trou de pine fait de l'électoralisme pour hypothéquer un peu plus l'avenir des Français...minable!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€