Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 19 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et si on obligeait les profs à habiter dans le 93? Une idée géniale de la non moins géniale Aurore Bergé !

Elle fait souffler une brise rafraichissante sur le monde enseignant. Et –c'est sûr- ses trouvailles seront primées au Concours Lépine de l'Education Nationale.

Tout nouveau, tout beau

Publié le
Et si on obligeait les profs à habiter dans le 93?  Une idée géniale de la non moins géniale Aurore Bergé !

A star is born ou plutôt –soyons raisonnables- une humoriste est née ! Elle s'appelle Aurore Bergé, députée LREM de St Quentin en Yvelines.  Et elle a rédigé un rapport parlementaire hilarant sur les maux dont souffrent nos écoles.

Avec Aurore le jour se lève enfin sur nos collèges et lycées qui vont, grâce à elle, passer de l'ombre à la lumière. Son texte est tout entier inspiré par Alphonse Allais auteur de la très célèbre formule : "Il faut construire les villes à la campagne car l'air y est plus pur"!

Et à lire le rapport y'a pas photo : Aurore pulvérise Alphonse.

Nous allons la citer longuement car chacune de ses phrases est une perle contenue dans une huitre de la dimension d'un sous-marin. Elle s'inquiète d'un "écart sociologique croissant" entre les élèves et les enseignants. "Quand ils sont affectés dans des quartiers difficiles les enseignants n'en sont le plus souvent pas originaires, ils n'en connaissent pas les spécificités et vivent de moins en moins là où ils enseignent".

Vous n'êtes pas convaincus qu'Aurore Bergé surclasse, et de loin, Alphonse Allais ? Alors poursuivons. "Il serait certainement utile aux enseignants qui arrivent en poste de connaître la sociologie du quartier dans lequel s'implante l'établissement…" Autre observation de la talentueuse parlementaire : "Les profs usent d'un vocabulaire involontairement opaque mal compris des élèves". Dernière perle, himalayesque celle-là : elle demande aux enseignants d'éviter dans les bulletins les remarques "désobligeantes voir stigmatisantes sur le long terme pour l'élève et son orientation."

Ce rapport a été remis à M. Blanquer ministre de l'Education Nationale. Il va certainement prendre son temps pour l'étudier. Mais il y a urgence car le feu est dans la maison. Nous, nous avons déjà des réponses toutes prêtes. Les voici. Et nous voulons croire que sans elles il n'y a pas de salut pour une population scolaire en détresse.

"Les enseignants ne sont pas originaires des quartiers difficiles"? A question complexe réponse simple : les enseignants du 93 devront être recrutés dans le 93! "Les enseignants n'habitent pas les quartiers où ils exercent" ? Elémentaire ma chère Aurore : ils se verront obligatoirement attribuer des logements HLM dans le 93!

Concernant "l'opacité du langage" il faut pour y mettre fin commencer à former les profs de bonne heure. Ainsi dans les ESPE (Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education) ils auront à suivre des cours de wesh-wesh ou de swahili.

La question des "appréciations stigmatisantes" est plus complexe et mérite de plus amples développements. Il ne faudra plus écrire : "votre enfant a un pois chiche dans la tête : il prétend que la Terre est plate". Mais en lieu et en place : "votre enfant emporté par sa fougue juvénile se dresse contre les théories de Copernic et de Galilée"!

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 02/02/2018 - 11:10 - Signaler un abus ha ha ha excellent !!!

    Notre pauvre orthographe .....

  • Par KOUTOUBIA56 - 02/02/2018 - 11:14 - Signaler un abus Excellent. Rien qu' à voir sa

    Excellent. Rien qu' à voir sa tronche a celle ci on voit que la lumière jaillit !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! bravo les électeurs qui ont voté pour cette illuminée

  • Par assougoudrel - 02/02/2018 - 13:05 - Signaler un abus Il ne faut plus dire

    "bon élément, fait ce qu'il peut, mais peut très peu". Dire que le contribuable paie de tels débiles qui n'ont jamais mis les pieds sur le terrain.

  • Par Jean-Emmanuel GREBET - 02/02/2018 - 14:07 - Signaler un abus À propos de fautes de Français

    On écrit "repaire" de vieux schn... ;-) Le repaire du lion est près du repère sur la carte... Ca s'appelle des homonymes. Je subodore qu'un logiciel de dictée automatique est pour quelque chose dans ce genre de fautes très (trop) fréquent. Mais ça n'empêche pas de se relire!

  • Par Alain Briens - 02/02/2018 - 14:12 - Signaler un abus Il y a pourtant du vrai dans ce que dit Mme Bergé...

    Mais elle ne va pas assez loin. Il faudrait que, par exemple, l’Élysée, Matignon, l'ensemble des ministères et des services de l’État soient transférés à La Courneuve ou à Trappes. Parce que il y a un "écart sociologique croissant" entre la classe politique et les administrés. Naturellement, les ministres et tous les personnels des ministères seraient tenus de vivre sur place, histoire de bien connaitre "la sociologie du quartier où est implanté leur établissement". Quant au langage pour le moins opaque de la classe politique, il s'enrichirait très vite au contact de la foule pleine de verve et de fraîcheur qui peuple ces quartiers. Ah, et puis tant qu'on y est, pourquoi ne pas demander à quelques grandes figures de notre vie intellectuelle de s'y installer aussi pour se rapprocher sociologiquement des gens qu'ils adorent ? Je verrais bien Emmanuelle Béart, Ariane Mnouchkine et Mathieu Kassovitz s'installer à Pantin, Michel Ribes et Olivier Py à Stains, BHL et Alain Minc à Bobigny et, cerise sur le gâteau, Laurent Joffrin et toute l'équipe de Libé à Bondy, la ville du très stigmatisé Medhi Meklat. Et bien sûr, on renverra Jamel Debbouze à Trappes dont il n'aurait pas du partir.

  • Par vangog - 02/02/2018 - 15:58 - Signaler un abus En même temps...

    c’est le même problème pour la Police, très éloignée sociologiquement des quartiers où elle s’exerce...pardon! Elle exerce...D’où la Police de proximité de Colombo, qui va bientôt voir le jour, quand il y aura le budget...ca va y aller, dans les ghettos d'étrangers! Les keufs et les djeuns s’interpelleront à coup de « ziva, on va les enculer ces céfrans! » et ils s’échangeront des barrettes de shit, histoire de rétablir la sociologie...le progressisme socialiste, quoi!

  • Par 2bout - 02/02/2018 - 17:06 - Signaler un abus @ Jean-Emmanuel

    L'Aurore est humaine !

  • Par moneo - 02/02/2018 - 17:07 - Signaler un abus Merci

    Votre commentaire est rafraichissant mais le pire c'est qu'elle ne se rend pas compte de ce qu'elle est écrit.Par contre que les énarques soient logés en HLM de NOGOZONES pendant la durée de leur premier année devrait être envisagés( on peut rêver)

  • Par Rayski - 02/02/2018 - 17:10 - Signaler un abus Alain Briens

    Remarquable ! Je suis flatté d'avoir des lecteurs comme vous...

  • Par Rayski - 02/02/2018 - 17:10 - Signaler un abus Alain Briens

    Remarquable ! Je suis flatté d'avoir des lecteurs comme vous...

  • Par Borgowrio - 02/02/2018 - 18:12 - Signaler un abus Nouvelles idées , vielles recettes

    Cette jeune femme , mise en avant par les médias semblait promise à un bel avenir . Pleine de confiance , elle y est allée de son conte de fée , niveau intellectuel qu'elle n'a pas encore dépassé .

  • Par Outre-Vosges - 02/02/2018 - 18:54 - Signaler un abus Tout le monde aux abris !

    Voyez-vous, cher Monsieur Rayski, dans ma lointaine Alsace je ne peux pas être au courant de tout ce qui se fait à Paris et je m’étais dit après vous avoir parcouru : « Impayable, ce cher Benoit, cette Aurore Bergé qu’il invente est une des choses les plus cocasses que j’aie lues… » et puis, j’ai fouillé sur Google et j’ai découvert que cette dame existe vraiment, que je puis la rencontrer au coin d’une rue. Elle n’a pas l’air méchante, je le concède, mais tout de même… Je suis trop vieux et je ne voyage plus mais même si j’en avais la possibilité d’y faire un voyage je préfèrerais mettre la plus grande distance entre elle et moi. On commence à tenir des propos délirants puis on se fait exploser en public avec un grand cri : « Allah akbar ! »

  • Par jurgio - 02/02/2018 - 19:42 - Signaler un abus On a le panorama complet de ce pays tant aimé

    L'Instruction publique est aujourd'hui contrainte d'envoyer ses « hussards » pour étudier sur le terrain comment fonctionnent les cancres.

  • Par Anguerrand - 02/02/2018 - 21:10 - Signaler un abus Je serais d’avis d’obliger nos «  élites « 

    de plateaux de TV d’habiter un mois avant leur élection dans le 93, le 19/20éme arrondissement, Argenteuil, etc, avant de nous parler d’intégration possible des musulmans en France. Même le délinquant Djamel a quitté ces territoirs pour l’ile de la Cité où il ne rencontre pas beaucoup de compatriotes. Bìzard non ˋ?

  • Par Geolion - 02/02/2018 - 23:53 - Signaler un abus A Marseille....

    A marseille on dirait : "Qu'est-ce q'il y a comme "couillons" chez les LREM" !!

  • Par Le gorille - 03/02/2018 - 04:05 - Signaler un abus Triste !

    Le seul mot qui qualifie cette information. Et c'est hélas aussi le qualificatif qui s'applique aujourd'hui à l'état moral de notre douce France.... France pour combien de temps encore ?

  • Par Louna - 03/02/2018 - 11:46 - Signaler un abus Excellent !!

    Excellent Monsieur Rayski et, comme vous l'avez écrit, article superbement complété par le commentaire d'Alain Briens.Cette dame est trop jeune pour avoir été bercée par "L'île aux enfants " de Dorothée pourtant elle se croit dans un conte de fées. Le monde a changé Madame et cette immersion que vous demandez ne fera pas du 93 le pays rêvé des bisounours.

  • Par OLYTTEUS - 04/02/2018 - 11:03 - Signaler un abus Excellent! les gauchos sont

    Excellent! les gauchos sont décidément impayables sous vos plumes...(M.Rayski et M.Briens)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€