Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 13 Novembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et maintenant oserez-vous Monsieur Macron vous attaquer à la ZAD NDDBR (Notre-Dame-de-Benoît-Rayski) ?

Je vous attends de pied ferme. Sûr désormais de ma victoire.

Chiche ?

Publié le
Et maintenant oserez-vous Monsieur Macron vous attaquer à la ZAD NDDBR (Notre-Dame-de-Benoît-Rayski) ?

Il n'y aura donc pas d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Ainsi en avez-vous décidé. Si tant est que le mot décision puisse s'appliquer à une capitulation. Une reddition en rase campagne! La décence aurait voulu que vous reconnaissiez cette défaite du droit et de la légitimité populaire.

Pas du tout. Toute la journée de mardi vous avez demandé à votre pauvre ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, de plastronner. Il était, le malheureux, en service commandé. "L'ordre républicain sera rétabli à Notre-Dame-des-Landes" répétait-il. L'ordre républicain ? Pourquoi pas l'ordre tout court ? Parce que l'ordre c'est fasciste et réactionnaire. Tandis que l'ordre républicain c'est beau, c'est noble et ça plait.

L'ordre, républicain ou pas, se pratique debout. Votre ordre à vous fonctionne couché. Voyez-vous, Monsieur Macron (j'ai bien du mal aujourd'hui à vous appeler Monsieur le Président…) il s'agit dans cette affaire de bien autre chose que d'un aéroport. Ce qui est en cause c'est le respect de la parole donnée. Et c'est le sens du mot Etat.

Pour ménager quelques centaines d'individus très remontés vous avez piétiné le choix des élus de la région. Vous avez bafoué le vote populaire qui, par référendum local, a approuvé la construction de l'aéroport. Où est la République là-dedans ? Où est la démocratie ? Où est la dignité ?

Vous-même Monsieur Macron avait été choisi comme président de la République par une majorité de Français. Je ne me sens plus tenu de respecter ce choix compte tenu du mépris que vous avez manifesté à l'égard d'autres électeurs, ceux de la région Pays de la Loire. Vous avez fait élire à l'Assemblée des centaines de députés qui vous sont dévoués. En quoi mériteraient-ils plus de respect que d'autres élus, ceux de la région de Nantes ?

Venez donc dans ma petite, toute petite ZAD, Monsieur Macron, je vous attends serein, souriant et tranquille. Vous n'êtes qu'un matamore, vous ne faites pas le poids. Je reprends la phrase de Churchill au moment de Munich : "Vous avez voulu la paix dans l'honneur, vous aurez la guerre et le déshonneur". Car au-delà de ma modeste personne il y aura en France de plus en plus de ZAD. Et c'est vous qui l'aurez voulu.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 17/01/2018 - 16:06 - Signaler un abus Pour le Général de Villiers

    "je suis votre chef". Pour les zadistes "je vous ai compris". Il n'est même pas digne d'être le chef d'un groupe...électrogène. A partir d'aujourd'hui, beaucoup de ZAD fleuriront, ne serait-ce que pour la construction d'un aérodrome. Monsieur Rayski, sans vouloir vous offenser, j'espère que vous ne demanderez pas des excuses comme pour Mme Schiappa, si Mr Ferjou vous le demande.

  • Par moneo - 17/01/2018 - 16:32 - Signaler un abus vous plaisantez monsieur Rayski

    et les retraités..hein? les retraités je les attends de pied ferme pour faire respecter la loi républicaine .. nous avions 50 ans de palinodies et au moment ou il fallait enfin sortir de l'ordre ancien vous chargez votre premier ministre (tremblant comme une feuille à l'idée d'un blessé ou d'un mort chez les occupants sans titre) de continuer dans la voie qui a tué la France en 3 dates1968.1985 et désormais 2018 Apres les pantalonnades roumaines de votre prédécesseur, ses refus d 'e nvoyer la force publique à NDDL vous êtes en droite ligne de son oeuvre. 1 nouvel aéroport va égaler 2 agrandissements d'aéroport ( Rennes en plus) une nouvellle centralisation parisienne pour les vols internationaux plus de dépenses sur les TGV. .. Désormais plus aucun projet n'ayant pas été "acheté" aux verts ne se fera . Appréciez bien vos sondages ,quand les effets de votre politique se fera sentir ,vous risquez tout simplement la paralysie de la France par multiples jacqueries corporatistes ayant compris qu entre les discours et les actes vous êtes le champion des discours aujourd'hui la France a perdu

  • Par assougoudrel - 17/01/2018 - 16:36 - Signaler un abus Pardon

    vous ne vous excuserez pas

  • Par cloette - 17/01/2018 - 17:41 - Signaler un abus il a dû réfléchir

    qu'il y avait des voix à gagner, les verts sur tout le territoire , plus nombreux que les Nantais .

  • Par Le gorille - 17/01/2018 - 18:52 - Signaler un abus Référendum local

    Ce référendum local n'avait aucune légitimité. Il n'avait pas à être organisé. Cette affaire relevait de la seule décision politique, pas d'une consultation. Les atermoiements au plus haut niveau de l'État montrent, si cela était nécessaire, que à aucun moment le gouvernement n'a cru au bien fondé de cet aéroport. Peu importe la décision. C'est enfin une décision, qui reflète le sens profond des pensées au plus haut niveau : c'était non ! Et les politiques locaux doivent s'incliner... Ordre... Républicain ou tout simplement ordre, vous avez absolument raison.

  • Par calinou - 17/01/2018 - 19:22 - Signaler un abus Bas les masques

    Cette fois ci ça y est, notre gouvernement a baissé la culotte et Macron en est le responsable. Le droit n'est pas respecté et ils prétendent nous donner des leçons... C'est parfaitement scandaleux !!!

  • Par padam - 17/01/2018 - 19:24 - Signaler un abus @le Gorille

    Si l'on peut qualifier d'acte politique le fait de baisser son froc face à une bande d'énergumènes rouges/verts. Ce qui est sur, c'est que le sommet de l'Etat donne là un bien mauvais signal. Quiconque dorénavant peut se sentir autorisé à penser: Macron, RAB...

  • Par kelenborn - 17/01/2018 - 19:56 - Signaler un abus Oui

    Très bien Raysky et aujourd'hui je ne t'appelle pas Ben parce que tu dis la seule chose qui valait d'être dite . Macroléon est une merde et une fiotte et il fallait le dire. La

  • Par kelenborn - 17/01/2018 - 20:06 - Signaler un abus constitution de 1958 dit dans

    constitution de 1958 dit dans son article 3 que "la souveraineté appartient au peuple qui l'exerce par l'intermédiaire de ses représentants ou par la voie du référendum" La constitution dit aussi que le PR est le garant des institutions. La constitution dit aussi que s'il manque à ses obligations le président peut être jugé pour haute trahison. S'asseoir sur le résultat du référendum c'est déféquer sur la constitution. Ce charlot est donc une merde! Tu ne l'as pas dit mais je le dis pour toi Mais il y a plus: sur les 7 commentaires qui précèdent , pas un ne pose ce problème . On va même au fond des latrines avec le Gorille ( mais on savait que c'était son trône) qui nous dit que cela n'avait pas lieu d'être ; "le peuple n'est pas d'accord, je dissous le peuple " ( Bertold Brecht qui était pourtant un complice d'Ulbricht) Non seulement Macroléon est à chier mais , vous tous , qui dégueulez votre pâtée en commentant BR vous ne valez pas mieux! Oui Delon a raison: c'est à vomir !

  • Par Bobby Watson - 17/01/2018 - 21:01 - Signaler un abus Bravo !

    En termes choisis ces choses là sont dites ! Macron, en se déculottant devant les zadistes, a montré aujourd'hui sa faiblesse, son quinquennat ne se remettra pas de cette reddition en rase campagne. Assougoudrel dit vrai: cette faiblesse de notre matamore national s'est révélé le jour où il a humilié de Villiers . D'ailleurs, ce soir, au JT de TF1, Philippe a été pitoyable en face des questions insistantes du journaliste, qui avait oublié la servilité habituelle de la plupart de ses confrères vis à vis du pouvoir.

  • Par vauban - 17/01/2018 - 21:32 - Signaler un abus Une bande de branleurs!

    Des matamores des m'a tu vu? Des tarlouzes sans colonne vertébrale des des des des......

  • Par cloette - 17/01/2018 - 21:40 - Signaler un abus Tournant dans le quinquennat ?

    Je le crois car j’ai vu sur les chaînes des journalistes macronistes( pro aéroport) bouche cousue ....

  • Par vangog - 17/01/2018 - 21:46 - Signaler un abus Macron est bien le fils spirituel de Flamby!

    Flamby s’était déculotté devant Léonarda, Macron s’est déculotté devant une poignée de fascistes...on a les déculottées qu’on mérite!

  • Par kelenborn - 17/01/2018 - 22:05 - Signaler un abus Je crois qu'il faut lui faire payer

    La question de NDDL et de son utilité n'est pas en cause ici ! c'est la parole du peuple qui est piétinée par ce guignol immature : je rappelle:... Constitution:Article 68 Le Président de la République n'est responsable des actes accomplis dans l'exercice de ses fonctions qu'en cas de haute trahison. Il ne peut être mis en accusation que par les deux assemblées statuant par un vote identique au scrutin public et à la majorité absolue des membres les composant ; il est jugé par la Haute Cour de justice. La souveraineté appartient au peuple (art3) remettre en cause la souveraineté du peuple qui s'est exprimé par référendum.c'est refaire le coup du 2 décembre 1852 ....!!!! Aux armes citoyens!!!!

  • Par jurgio - 17/01/2018 - 22:23 - Signaler un abus Nous avons encore la triste preuve

    que les décisions gouvernementales ont toujours des motifs de politiques personnelles. La Région voulait un aéroport (peu importe la raison) et Macron n'en a pas voulu (peu importe la raison). Cependant, il confirme ainsi le renforcement d'un jacobinisme d'un autre temps ; d'abord suicidaire pour le pays, mais, de son côté, salutaire pour évacuer aisément les problèmes gênants, et tenir le trône pendant au moins deux mandats.

  • Par KOUTOUBIA56 - 17/01/2018 - 23:26 - Signaler un abus Vous l'avez voulu Macreux et

    Vous l'avez voulu Macreux et bien vous l'avez une fiotte qui baisse son froc devant une centaines de hippies défroqués et violents. Je me sens a partir de ce jour le droit le plus absolu de contester sa légitimité puisqu'il ne respecte pas le droit. je m'assois sur le fait qu'il a été élu (avec un quart de 80% de votants ce qui lui fait un francais sur 5)

  • Par Semper Fi - 18/01/2018 - 00:28 - Signaler un abus @assougoudrel

    "chef de groupe électrogène" ???? A peine le carnet de bord !!!!

  • Par Le gorille - 18/01/2018 - 00:52 - Signaler un abus Les atermoiements

    Oui, Padam, le contexte politique semble vous donner raison. Je ne suis ni pour ni contre : je suis de la plèbe qui n'a aucun élément pour donner un avis. Ce que je regrette, ce sont les atermoiements qui ont précédé : que signifient-ils ? En premier lieu, que le bien fondé n'est pas apparu décisif au niveau central, qui participe au financement, me semble-t-il. En second lieu, faiblesse, je vous l'accorde, au niveau décisionnel : ce non eut dû intervenir depuis belle lurette. Enfin, il y a quelqu'un qui l'a prise, cette décision, et elle a dû être dure, compte-tenu des appréciations peu élogieuses auxquelles le Président devait s'attendre. Les moqueries actuelles ne sont pas constructives : une décision, quelle qu'elle soit, fera toujours jaser. Ne soyons pas "jaseurs", surtout dans ce cas.

  • Par cloette - 18/01/2018 - 07:19 - Signaler un abus Problème pas terminé

    Les existes n'ont aucunement l'intention d'évacuer la Zad !

  • Par cloette - 18/01/2018 - 07:19 - Signaler un abus rectifie

    les Zadistes

  • Par Deudeuche - 18/01/2018 - 08:48 - Signaler un abus Macron va simuler l’ernergique sur 2 à 3 pelés

    De connivence qui feront semblant d’evacuer NDDL sous la pression de l’Etat. Un peu comme un petit garçon dit au molosse de se coucher quand celui ci s’est déjà allongé.

  • Par Alain Briens - 18/01/2018 - 10:36 - Signaler un abus Une petite précision...

    Pour les ignares d'ici ou d'ailleurs : il ne s'est pas tenu de "référendum" mais une consultation populaire locale. A l'époque du penser simple, je comprends que les esprits un peu épais aient du mal à comprendre la différence, je les renvoie à n'importe quel manuel de droit constitutionnel. Disons que la tenue d'un référendum n'aurait pas laissé d"autre choix au gouvernement que d'en respecter le résultat alors que le résultat de la consultation n'était en rien contraignant juridiquement.

  • Par Ganesha - 18/01/2018 - 10:42 - Signaler un abus Le Gorille

    Le Gorille, vous et moi, nous sommes un peu isolés, au milieu de vieillards surexcités, peut-être ivres morts, qui viennent ici raconter toutes les conneries qui leur passent par la tête !

  • Par Alain Briens - 18/01/2018 - 10:49 - Signaler un abus Une certaine indécence...

    En arrivant à l'Elysée, Macron, pour qui je n'ai pas voté au premier tour, a récolté un dossier que 50 ans d'incurie, de démission et de lâcheté de droite comme de gauche avait complètement pourri. N'ayant plus aucune bonne solution devant lui (damn if you do, damn if you don't disent les anglais) il a pris ce qu'il estimait être la moins mauvaise décision possible. Il est piquant de voir des représentants des partis au pouvoir lors des précédents quinquennats oser le critiquer, eux qui participèrent à un pouvoir qui n'eu de cesse de se défausser de toute décision sur le pouvoir suivant. Le grand vainqueur étant bien sûr l'ineffable Ayrault. Il ne manque plus que Hollande prenne position pour que l'indécence soit à son comble !

  • Par moneo - 18/01/2018 - 10:54 - Signaler un abus @Alain Briens

    Et l'exécution des 179 décisions judiciaires toutes favorables au projet?qui détient la force publique pour les faire appliquer? la consultation c'était déjà une connerie du past President pour ne pas envoyer les CRS;Quand on avait peur de leonarda... faut pas s'étonner .. Une question saugrenue plus sotte que grenue d'ailleurs m'est venue à l'esprit .est ce que les troupes de l'ordre n'auraient pas pu faire savoir à leurs hiérarchies que monter à l'assaut des forcenés verts sans avoir des armes ( type grenade offensives) était hors de question? impossible?

  • Par Alain Briens - 18/01/2018 - 11:28 - Signaler un abus Encore une confusion !

    Les "179 décisions juridiques favorables au projet" ne constituent nullement une injonction à agir faite à l'Etat par la Justice. Ces décisions disent simplement que le projet est légal, que toutes les conditions de droit ont été respectées, les recours épuisés, et que l'Etat est légitime à lancer le projet. Elles sont un blanc-seing, non une sommation, et l'Etat a parfaitement le droit de renoncer à s'en prévaloir.

  • Par Alain Briens - 18/01/2018 - 11:36 - Signaler un abus Et le fond ?

    Le fond c'est tout de même l'intérêt ou non de construire cet aéroport, non ? Cela semble plus crucial que de savoir si les zadistes peuvent ou non se prévaloir d'une victoire...et sur le fond, il faut lire l'excellent article de Eric Verhaeghe qui dit tout sur l'aberration de ce projet. J'apporterais une petite précision, moi qui vis près de Genève : les aéroports de Nantes et de Genève ont à peu près la même emprise, une seule piste chacun, celui de Genève est encore plus coincé que celui de Nantes avec la ville, le lac, la chaine du Salève et le Jura. Or, Nantes, c'est 3,5 millions de voyageurs et Genève 13 millions...il faudrait peut-être que nos élus mégalo-bâtisseurs avec l'argent du contribuable cessent de nous raconter des salades !

  • Par cloette - 18/01/2018 - 11:41 - Signaler un abus J'aimerais bien savoir

    qui est l'initiateur de cette idée d'aéroport ? A Strasbourg il n'y en a qu'un je crois, à Marseille Marignane et un tout petit les Milles ... De toute façon, Nantes est elle une ville aussi importante que ces deux citées ?

  • Par Ganesha - 18/01/2018 - 12:21 - Signaler un abus Cloette

    Cloette, comme l'indique mr. Verhaeghe dans un autre article, l’État a dépensé 3 milliards pour relier la Bretagne à Paris, et également aussi un gros investissement pour la liaison avec l'Alsace. Dans ces deux régions, l'homme d'affaires qui veut se rendre au salon de l'électronique à Las Vegas, ou le retraité qui veut s'offrir du tourisme sexuel à Punta Cana, iront en moins de deux heures de tgv prendre leur avion à Paris ! Marseille est à un peu plus de 3 heures...

  • Par moneo - 18/01/2018 - 12:41 - Signaler un abus @Alain Briens

    on se demande alors pourquoi l Etat avait déclaré l'opération d'interêt public?pour occuper le personnel judiciaire qui est pléthorique comme chacun le sait. vous êtes écolo ok; mais vous êtes une minorité agissante ; le droit de propriété vous ne connaissez pas ..la force oui; Orwell est votre sain patron Hollande avait inventé une pseudo consultation pour transférer le dossier au successeur ,donner du temps au temps en élève de Mitterand. Macron a capitulé en rase campagne mais il fait dire que c'est une décision courageuse et le tam tam résonne de partout.. La France définitivement est livrée aux bandes armées.... et vous êtes content :Bon, vous habitez la Suisse ,vous n'en subirez pas les conséquences la dictature verte est en marche.la revanche contre le capitalisme a sonné . Orwell cet anarchiste qui a subi les méfaits des Republicains staliniens est de nouveau d 'actualité... Ce qu'il a écrit à la fin de la guerre est en action .Entre le grand remplacement, les décisions vertes anti capitalistes, la dénonciation de la compétitivité et des français abrutis ou complètement conditionnés comme dirait l'autre on EST FOUTU mais bon vu de Suisse ...

  • Par kelenborn - 18/01/2018 - 17:50 - Signaler un abus ah bon

    Par Ganesha - 18/01/2018 - 10:42 - Signaler un abus Le Gorille "Le Gorille, vous et moi, nous sommes un peu isolés, au milieu de vieillards surexcités, peut-être ivres morts, qui viennent ici raconter toutes les conneries qui leur passent par la tête !" Et bien les vieillards surexcités voila ce qu'ils te disent Ganesha: Utilise donc pour une fois ta vaillance comme il le faut, : taille une pipe au Gorille et ensuite il t'e'xplosera les hémorroIdes et je suis même certain que Ah2boue peut vous aider pour une bonne double pénétration anale sous le contrôle du docteur Adroite ma biroute!!!! ! Je prie la censure de ne pas vous priver de cette exhortation qui devrait enfin de délurer sans vaseline! Même le bon docteur Gayet approuverait! et....avec le film X qui sera tourné, Jacquet pourra enfin monter sa starteupe !!! mais soyez "up" hein !!! on supporte pas les mous!!!! Désolé pour Cloette mais elle aura appris des choses!

  • Par assougoudrel - 18/01/2018 - 19:06 - Signaler un abus @ cloette

    Depuis plus de 20 ans, beaucoup de vols vers les Antilles partent de Nantes (tout comme Orly-Ouest).

  • Par Liberte5 - 18/01/2018 - 19:42 - Signaler un abus Nous sommes habitués aux zones de non droit.

    Une de plus une de moins , ne change rien à l'affaire. L’État est largement déconsidéré depuis longtemps pour faire respecter l'ordre sur tout le territoire. D'autres ZAD existent, des dizaines de quartiers entiers sont déjà sortis de la république. Et ce n'est pas demain que cela va changer.

  • Par Le gorille - 18/01/2018 - 23:52 - Signaler un abus @Cloette

    Entre Marseille et Nice, tous deux gros aéroports internationaux, il y a Toulon-Hyères, mais aussi deux petits aérodromes pour affaires et sport, plus celui de Cuers (entretien des avions militaires, ancien centre de dirigeables), et un poil au-dessus de Marseille il y a Salon... Ceci ne vous dit pas quelle densité de plateformes aéroportuaires est supportable dans une région donnée... Et la carte des aéroports est bien plus complexe que vous ne le pensez... Le principe de changer de place l'aéroport de Nantes me fait penser à Orly, au sud de Paris... On en a construit un plus gros au Nord de Paris ! Ca paraissait fou à l'époque ! Nous n'avons pas les éléments pour avoir un avis sur la question !

  • Par Le gorille - 18/01/2018 - 23:58 - Signaler un abus @Cloette

    Précision : Toulon Hyères est ouvert à la circulation aérienne publique et assure de nombreuses liaisons quotidiennes sur Paris-Orly, bientôt aussi sur Roissy, et en saison sur d'autres villes de province.,

  • Par Le gorille - 19/01/2018 - 00:01 - Signaler un abus @Ganesha

    Merci pour votre soutien. Silence, sinon, sur la ligne .

  • Par kelenborn - 19/01/2018 - 11:35 - Signaler un abus De toute manière

    Le débat est derrière et il y avait sans doute des arguments valables de chaque côté mais....on a organisé un référendum ( il est vraisemblable que si les départements voisins (85.49.53.35) avaient été consultés le Oui aurait été écrasant! Macroléon c'est Ulbricht qui en 1953 dissout le peuple selon les termes de Brecht après l'écrasement de la révolte de Berlin! Nous sommes au Frenchbaboué et ...on comprend dès lors que les babouins croient bon de l'ouvrir ( pas besoin de faire un dessin )

  • Par Totor Furibard - 19/01/2018 - 17:26 - Signaler un abus Article idéologique plein de la haine du reactionnaire de base

    Mr Rayski: Avez vous lu le rapport d'expertise ? Lisez le ! Vous dites: "vous avez piétiné le choix des élus de la région", mais qui a truqué les chiffres sur les coûts ? le trafic prévu ? qui n'a étudié sérieusement aucune alternative ? qui n'a tenu aucun compte des réserves dans la déclaration d’intérêt publique ? Ce sont justement des élus véreux de la région, du département et de la ville, à commencer par Ayrault qui a en plus profiter honteusement de sa position de 1ere ministre pour forcer le projet. Alors qui piétine qui ? Le gouvernement a très bien fait et il a aussi raison d'essayer de faire évacuer en douceur. Mais vous Mr Raysk nous vous connaissons: une petite bombe au Napalm sur les zadistes, et on en parles plus !

  • Par Le gorille - 19/01/2018 - 19:55 - Signaler un abus Prendre de la hauteur

    Cet événement est intéressant : le Président a, pour moi, pris de la hauteur. Il ne s'est pas laissé enfermer dans l''étau de deux mâchoires redoutables. Les légalistes et les écologistes ont tous deux perdu de vue le fond de l'affaire, pour une vision à courte vue. Les premiers ont oublié l'adéquation des investissements forts lourds à leur utilité (la consultation a mis en lumière plutôt, selon moi, un scintillement de confort sans en connaître le vrai prix et les votants n'avaient pas les éléments pour bien jauger), les seconds ont oublié que l'écologie ne doit pas interdire à l'homme de vivre, de construire et de progresser, leur écologie n'est qu'un le prétexte fourre-tout sans âme pour dire non à tout sans aucune raison. L'évacuation des "Zadistes" sera un test pour évaluer si l'autorité de l'État est bien revenue.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€