Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 26 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et 12 pays de l’UE sont désormais au plein emploi... mais pas la France et de loin

Les derniers chiffres d'Eurostat montrent que l'Europe est désormais au plein-emploi... sauf en France et au sud. Ces statistiques en disent long sur la préférence française en matière de chômage.

Mauvais élève

Publié le

Les chiffres d'Eurostat en disent long sur le décrochage que les pays latins subissent en Europe aujourd'hui. Les six pays dont le taux de chômage est supérieur à la moyenne de la zone euro sont tous regroupés sur le bassin méditerranéen: Espagne, France, Italie, Croatie, Grèce, Chypre.

 
Même le Portugal, longtemps mauvais élève, connaît aujourd'hui un boom économique avec un chômage inférieur à la moyenne de la zone euro. 
 

Plein-emploi pour 12 pays de l'Union

 
Pour le reste, si l'on admet l'hypothèse que le plein-emploi est atteint dès que la barre des 6% de chômage est franchie à la baisse, on compte désormais 12 pays européens dans cette situation.
Certains atteignent des taux d'emploi record, comme la République Tchèque, avec 2,5% de chômage! Les anciens pays communistes sont à des niveaux d'emplois impressionnants, comme la Hongrie, la Pologne ou la Roumanie. 
 
Au passage, le Royaume-Uni, promis à la destruction par l'élite française après le Brexit, est à 4,2% de chômage...
 
Des chiffres que les donneurs de leçons français feraient bien de méditer...
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 11/01/2018 - 11:07 - Signaler un abus USA plein-emploi, GB plein-emploi, nordistes plein-emploi...

    les journaleux français avaient pourtant promis que ces pays subiraient les conséquences funestes de leur isolement international...belle plantade des journaleux, sondagiers et autres contempteurs du protectionnisme intelligent! A l'inverse, les sudistes qui sont, pour la majorité, des pays issus du gauchisme le plus rétrograde, se vautrent dans le sous-emploi et la désindustrialisation sévère. La France macroniste (nouveau nom du socialisme qui avait déjà échoué-mais il faut bien que les navets ré-essaient encore et encore...) en fait partie, et se fait de plus en plus éjecter du concert international...vous espériez quoi, en élisant un socialaud masqué? le paradis du gauchisme?...

  • Par zelectron - 11/01/2018 - 19:59 - Signaler un abus le plein emploi . . . de ponxionnaires !

    Serait-ce que la France préfère embaucher les "ayant-droits*" des fonctionnaires plutôt que de financer l'industrie et l'artisanat ? *socialistes, fils, fille, cousin, cousine, amis de, sans oublier l'achat des votes . . .

  • Par kelenborn - 11/01/2018 - 20:25 - Signaler un abus Ben oui Verhaeghe

    Mais ce que tu racontes tiens de plus en plus du radotage Qui est en plein emploi? 1 L'allemagne et ses satellite qui lui fournissent à bas prix de quoi nourrir 250 MM d'excédent soit 3 Millions d'emplois en...Allemagne ! Combien l'Allemagne aurait elle de chômeurs sans son industrie et son Lebensraum ! Et ceci, désolé n'est en rien du aux réformes Harz ou aux politiques macroéconomiques! 2 Il faudrait aussi tenir compte de la démographie: il continue d'arriver sur le marché de l'emploi plus de gens qu'il n'en sort en France! 3Les PIGS, comme ont dit, ils ont été ruinés par l'UE et l' !!!! ALors tu veux démontrer quoi ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Verhaeghe

Éric Verhaeghe est le fondateur du cabinet Parménide et président de Triapalio. Il est l'auteur de Faut-il quitter la France ? (Jacob-Duvernet, avril 2012). Son site : www.eric-verhaeghe.fr
 

Diplômé de l'Ena (promotion Copernic) et titulaire d'une maîtrise de philosophie et d'un Dea d'histoire à l'université Paris-I, il est né à Liège en 1968.

 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€