Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 23 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ça y’est, c’est prouvé : Macron n’est pas le président des riches... mais celui des nouveaux riches

Les alchimistes cherchaient en vain la pierre philosophale. Le chef de l'Etat l'a trouvée…

Bouge ton cul…

Publié le
Ça y’est, c’est prouvé : Macron n’est pas le président des riches... mais celui des nouveaux riches

 Crédit CHRISTOPHE PETIT TESSON / POOL / AFP

Il est terrible le petit bruit de l'œuf dur cassé sur un comptoir d'étain… Il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l'homme qui a faim. (Jacques Prévert).

Il est terrible le bruit que font les mots de Macron lancés dans les jardins de l'Elysée. Il est terrible ce bruit quand il remue dans la mémoire de l'homme qui n'a plus de travail…
 
Le chômeur en France est un effacé de la terre. Juste une donnée statistique qui ne dit rien sur sa détresse. Trois millions, quatre millions, plus… Ainsi ensevelit-on un être humain sous une avalanche de chiffres sans âme.
Jamais un mot sur sa dignité perdue. Sur l'estime de soi qui a disparue.
 
Mais parfois de ces statistiques étouffantes surgit un chômeur. C'est ce qu'il s'est passé l'autre jour dans les jardins de l'Elysée lors des Journées du patrimoine. Un chômeur s'est planté devant Macron : "Que faites-vous pour nous Monsieur le président?". Tout autre que le chef de l'Etat se serait démonté et aurait bredouillé : "je fais ce que je peux et j'essayerai de faire l'impossible".
 
Pas Macron. Superbe et hautain il lui a dit : "Mais du travail moi je vous en trouve : il suffit de traverser la rue il y a plein de restaurants et de cafés qui cherchent du personnel". Assommé le chômeur a bredouillé un "merci Monsieur le président".
 
Ce chômeur est horticulteur. Il aime les fleurs, les plantes et les pelouses vertes. Pour avoir un travail décent dans la restauration il est nécessaire d'avoir fait une école hôtelière. Sinon, comme dans le cas de cet horticulteur, on est condamné à la plonge.
 
Il est exact qu'en France des centaines de milliers d'emplois ne trouvent pas preneur. Ce qui permet notamment à droite (il faut lire les commentaires des lecteurs du Figaro sur cette affaire) d'insinuer que les chômeurs sont des assistés qui vivent grassement de l'assistanat. Telle est la pensée de Macron. Il l'a dit clairement au chômeur. Et traduit en langage des Tontons Flingueurs ça donne : "bouge toi le cul si tu veux bosser!". Bien sûr que Macron n'est pas responsable du chômage. Et sans doute n'a-t-il pas la baguette magique qui infléchirait sa courbe.
 
Mais s'il avait un peu d'humanité ou, au moins, de savoir vivre, il aurait trouvé des mots de compassion pour le malheureux horticulteur. Mais ça il ne sait pas faire. On accuse souvent Macron d'être le président des riches. C'est une erreur. Macron est le président des nouveaux riches. Les riches sont le plus souvent bien élevés, discrets et courtois. Les nouveaux riches sont puants d'arrogance et se plaisent à être méprisants. Tel est Macron.
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Yves3531 - 17/09/2018 - 12:28 - Signaler un abus @Benoît...

    souvent d'accord avec vous, mais là vous semblez vous égarer dans la mélasse compassionnelle utilisée par faiblesse par la plupart de nos présidents depuis trop longtemps. Qu'est ce que pleurer avec le jeune peut lui apporter ? Le conforter dans la mentalité veau, bien française ...!!! Notre pays crève de démagogie. Ceci dit, je n'ai pas voté pour Macron et ne voterais sans doute jamais pour lui, le fond réel de sa politique économique ne l'éloignant guère de celle pratiquée par la larve qui l'a précédé...

  • Par MIMINE 95 - 17/09/2018 - 12:48 - Signaler un abus LE PSYCHIATRE Adriano Segatori avait raison

    ["Macron est un psychopathe" : l’analyse d’un psychiatre italien] . YOU TUBE .

  • Par Poussard Gérard - 17/09/2018 - 12:50 - Signaler un abus Nouveaux Riches ou arrivistes??

    Le gerontophile est hors sol..et LCI en a rajouté ce matin en envoyant UNE journaliste faire la tournée des restaurants.. Donc le minet arc en ciel veut que l'on cherche un emploi dans un autre secteur..et s'il est vrai que certains qui touchent le Rsa ne sont pas incités à chercher du travail..il ne doit pas généraliser et un président ne doit pas dire cela..

  • Par Nap4 - 17/09/2018 - 13:03 - Signaler un abus Exact

    Mais qui s'est posé la question de savoir quel imbécile de conseiller d'orientation du collège a envoyé ce garçon vers des études d'horticulture dépourvues de débouchés ? Oui, il faut se bouger les fesses pour gagner un emploi. Non, un président n'a pas le droit à l'arrogance. Chercher les causes dans l'assistanat est judicieux, mais il ne faut pas occulter l'effarante calamité de l'orientation scolaire. C'est le monde de l'enseignement qui devrait, enfin, se mettre au travail. Et une mention spéciale pour ce jeune chômeur qui, poliment, a remercié ce Jupiter arrogant. Lui, au moins, il a de l'éducation.

  • Par J'accuse - 17/09/2018 - 14:16 - Signaler un abus Entre les deux

    Il y a une marge entre la nécessité pour un chômeur dans un créneau peu porteur, de chercher en dehors de ses aspirations premières et de sa formation initiale, et lui balancer:" allez n'importe où faire n'importe quoi pour n'importe quel salaire". Plutôt que donner un faux conseil hautain à la volée, il ferait mieux de s'engager sur une politique d'encouragement à la mobilité géographique et professionnelle des chômeurs (pas avec des formations bidon !).

  • Par vangog - 17/09/2018 - 15:18 - Signaler un abus Avec Macrouille, c’est la France qui (fait la) plonge!

    Moi, je lui aurais répondu « chiche! » et je lui aurais mis le museau dans son caca, à Macrouille! Dommage qu’il soit tombé sur un chômeur sans réflexes...

  • Par cloette - 17/09/2018 - 15:56 - Signaler un abus On ne l'aurait pas pris pour la plonge

    Ce sont les clandestins qui y sont embauchés ( sans le social qui va avec je suppose puisque sans papier) .

  • Par cloette - 17/09/2018 - 15:58 - Signaler un abus L'arrogance de M

    C'est aujourd'hui plus qu'hier et bien moins que demain... No limit .

  • Par assougoudrel - 17/09/2018 - 18:40 - Signaler un abus Macron, aurait-il répondu de la

    sorte à Mohamed? Jamais! On n'a pas vu des jeunes comme celui-ci à l'Elysée à la fête de la musique. Macron n'a pas parlé uniquement pour ce jeune homme, mais pour tous les jeunes français qui sont dans son cas et ils sont nombreux. Quand Benalla est venu lui demander un job, il ne l'a pas envoyé en chercher au restaurant d'en face. Il lui a offert "la lune".

  • Par Atlante13 - 17/09/2018 - 18:56 - Signaler un abus Faut essayer de le comprendre,

    a 15 ans, l'âge des boums et autres rêv'parties, notre Jupiter épousait la mère de sa petite copine. Depuis, il a été pris en charge financièrement (son épouse était fonctionnaire à l'EN) et sentimentalement, et n'a eu aucun mal à suivre de brillantes études, les p'tits boulots et les oeufs durs/café c'était pas pour lui. Et puis sa compagne a sûrement fait ce qu'il fallait pour qu'il y arrive. Mais bon, il pourrait tout de même s'inquiéter de ceux qui n'ont pas rencontré leur bonne fée, au lieu de les mépriser.

  • Par Ulysse85 - 17/09/2018 - 19:35 - Signaler un abus Il a osé conseiller "Pôle Emploi" pour trouver un emploi???

    On nous dit que M Macron, grand "Mamamouchi" à la tête de la cohorte des technocrates, a conseillé à un chômeur de s'adresser à "Pôle Emploi"? Comme cela a été fort bien dit ce ne sont pas les chômeurs qui s'engraissent dans notre système (notre "modèle social" pour certains!) mais par contre ce sont sans aucun doute les coreligionnaires de M Macron a la tête de technocraties inefficaces qui vivent des prélèvements obligatoires. Pour preuve, exemple (dans la vrai vie) d'un chômeur au profil similaire à l'interlocuteur de M Macron: Il a renoncé à utiliser les services de Pôle Emploi (suivant ses commentaires "démoralisant"!), mais a fini par trouver un emploi grâce au site "LeBonCoin". A quoi cela sert-il que mon employeur prélève sur mon salaire des charges alimentant des bureaucraties (et en France la liste est longue) généralement inefficaces et toujours hors de tout contrôle démocratique? Ces charges jamais remises en cause (même en cas de critique de la Cour des Comptes) obèrent l'économie et donc l'emploi marchand pour un résultat plus que douteux. Il est grand temps que les salariés et entrepreneurs de ce pays demandent des comptes !

  • Par Bobby Watson - 17/09/2018 - 19:40 - Signaler un abus Bien vu M Rayski !

    Contrairement à ce qu'affirmait le Figaro ce matin, cette phrase n'est pas une erreur. C'est au contraire un coup de com pour récupérer quelques électeurs de droite écoeurés par Macron et ses sbires, mais prompts à traiter les chômeurs de fainéants.

  • Par Le gorille - 18/09/2018 - 10:01 - Signaler un abus Bravo M Rayski

    Seule votre analyse est la bonne. Mais il faut savoir lire. Et je le reconnais : c'est très difficile...

  • Par venise - 18/09/2018 - 14:55 - Signaler un abus l'info en continu ne lâche pas

    et ce jeune homme a la parole ce jour, le parcours plonge et petits boulots il a déjà donné...."j'aurais dû lui dire: chiche on y va ensemble...'toujours trés correct alors que la machine à claques pour ce Mister Président commence à manquer, on continue, on a que lui, cette France je la vois mal "révolution"? titre de son livre? et bien au sens propre c'est juste un tour complet pour retomber au même endroit

  • Par Anguerrand - 18/09/2018 - 18:49 - Signaler un abus Macron pire que Hollande ?

    Ce n’est pas peu dire, il fait pire, il augmente, comme Hollande, les impôts a un niveau jamais connu, continue à augmenter les dépenses de l’etat sans réduire le déficit, continue à faire des promesses pour 2020/ 2022 voire 2030. Il a réussi à faire pire que les états pauvres de l’UE. Sa majesté Macron et mémé Brigitte ont raté leur coup de bluff et emmènent les français dans SA catatastrophe.

  • Par gerint - 18/09/2018 - 23:32 - Signaler un abus C’est Macron qui ne mérite que le mépris

    Et de se faire virer

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€