Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Eric Zemmour : “Napoléon sauva la Révolution, lui donna une forme, une organisation, un prestige militaire inouï."

On ne comprend plus Napoléon. On ne peut plus le comprendre. On comprend Bonaparte en revanche. On le comprend de mieux en mieux : l’ambitieux, le self-made man, le parvenu, est devenu notre lot quotidien. On compare à Bonaparte n’importe lequel de nos chefs de l’État, pourvu qu’ils soient volontaires ou impérieux. Les Bonaparte sont légion, dans tous les pays, tous les domaines. Nous sommes tous des Bonaparte au moins dans nos rêves. Extrait de "Destin français" écrit par Eric Zemmour, publié aux éditions Albin Michel. 1/2

Bonnes feuilles

Publié le
Eric Zemmour : “Napoléon sauva la Révolution, lui donna une forme, une organisation, un prestige militaire inouï."

 Crédit JOEL SAGET / AFP

On ne comprend plus Napoléon. On ne peut plus le comprendre. On comprend Bonaparte en revanche. On le comprend de mieux en mieux : l’ambitieux, le self-made man, le parvenu, est devenu notre lot quotidien. On compare à Bonaparte n’importe lequel de nos chefs de l’État, pourvu qu’ils soient volontaires ou impérieux. Les Bonaparte sont légion, dans tous les pays, tous les domaines. Nous sommes tous des Bonaparte au moins dans nos rêves.

Napoléon n’est pas Bonaparte. « Napoléon est une synthèse du surhumain et de l’inhumain », dira Nietzsche. « Il est hors ligne, hors cadre, ni un Français, ni un homme du XVIII siècle», ajoutera Taine. Bonaparte est un homme des Lumières ; Napoléon est la figure romantique par excellence. Bonaparte est un grand lecteur de Rousseau ; Napoléon s’est « dégoûté de Rousseau depuis [qu’il] a vu l’Orient ; l’homme sauvage est un chien ». Bonaparte est un jeune homme plein de passions ; Napoléon est un homme gouverné par sa raison.

Bonaparte est obsédé par son destin, Napoléon par l’Histoire. Bonaparte est le fils de sa mère ; Napoléon est l’héritier de Charlemagne. Bonaparte est corse, Napoléon, romain. Bonaparte a une famille encombrante et arrogante ; Napoléon « n’a point de famille si elle n’est française ». Bonaparte est un condottiere italien du XVe siècle, un contemporain de Dante, de Michel-Ange, de César Borgia. Napoléon est le Dioclétien d’Ajaccio, le Constantin du Concordat, le Justinien du Code civil. « Napoléon appartient à l’humanité antique », dira Nietzsche. Bonaparte a la fureur de l’ambitieux ; Napoléon, les ridicules du parvenu. C’est Bonaparte en lui qui s’exclame : « Quel roman que ma vie ! » ; c’est Napoléon qui ne cessait de regretter : « Ah, si j’étais mon petit-fils ! »

Le sauveur de la Révolution

La gauche ne lui pardonne pas d’avoir liquidé la Révolution. Il l’a pourtant sauvée. Cette gauche devrait relire Ernest Renan : « Si la réaction royaliste l’eût emporté en 1796 et 1797, la Restauration se fût faite alors avec de bien plus franches allures, et la République n’eût été dans l’Histoire de France ce qu’elle est dans l’Histoire d’Angleterre, un incident sans conséquence. Napoléon sauva la Révolution, lui donna une forme, une organisation, un prestige militaire inouï. » La droite ne lui pardonne pas « d’avoir rendu la France plus petite qu’il ne l’avait prise », selon le mot célèbre de Bainville, repris par de Gaulle, en oubliant que c’est lui qui a sauvé le Directoire d’une déconfiture militaire qui aurait entraîné le partage de la France entre les vainqueurs. C’est précisément à la reconnaissance des Français que Napoléon devra sa couronne, comme l’avait analysé Stendhal : « Le général Bonaparte pouvait dire à chaque Français : “Par moi tu es encore français ; par moi, tu n’es pas soumis à un juge prussien, ou à un gouverneur piémontais ; par moi tu n’es pas esclave de quelque maître irrité et qui a peur de se venger. Souffre donc que je sois ton Empereur.” »

Extrait de "Destin français" écrit par Eric Zemmour, publié aux éditions Albin Michel.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 08/09/2018 - 18:02 - Signaler un abus Éric Zemmour

    Sur Atlantico! Génial j'attends avec impatience la sortie du livre le 12 et aussi Z&N sur Paris Première

  • Par purchase@rczbikeshop.com - 08/09/2018 - 19:46 - Signaler un abus Bravo ! je partage l'opinion

    Bravo ! je partage l'opinion d'Isableue ! Quelle bonne idée d'avoir fait venir Eric Z sur atlantico !

  • Par Liberte5 - 08/09/2018 - 22:39 - Signaler un abus Merci à Atlantico de nous offrir E. Zemmour

    Grande culture et une écriture de grande qualité.

  • Par zen-gzr-28 - 09/09/2018 - 08:04 - Signaler un abus Au plaisir de retrouver Zemmour

    régulièrement sur Atlantico.

  • Par venise - 09/09/2018 - 11:04 - Signaler un abus merci!

    qu'il est bon de pouvoir encore être ou ne pas être d'accord avec Zemmour, de le sortir de cette médiocratie, du politiquement correct et de le révéler dans sa passion pour notre Histoire de dire qu'il compte dans le débat sous tous ses segments

  • Par Gré - 09/09/2018 - 15:37 - Signaler un abus Napoléon sauva la Révolution ...

    ... et mit l'Europe à feu et à sang !

  • Par Akilès - 09/09/2018 - 16:02 - Signaler un abus Une Uchronie intéressante …

    serait de savoir ce qui se serait passé si Bonaparte s' était limité à rester Consul à vie ( un peu à la manière d'un Cromwell, 150 ans avant …). Donc sans s' emberlificoter à défendre les acquis de la Révolution, depuis un Empire (difficile à accepter pour les autres, de toutes façons).

  • Par maikerusan - 09/09/2018 - 19:15 - Signaler un abus triste bilan

    l'europe à feu et à sang ,les français detestés, la langue française perdait sa suprematie l'angleterre est sortie renforcee ;la france ruinee ,l'organisation jacobine du territoire français et a perdu des territoires et de son influence Que reste il ,:le code napoleon

  • Par essentimo - 10/09/2018 - 07:11 - Signaler un abus Merci

    M. Zemmour de nous rappeler l'Histoire de la France. Gré et Maikerusan pourraient nous dire qui trouve grâce à leurs yeux ?

  • Par A M A - 10/09/2018 - 15:53 - Signaler un abus Que Bonaparte ait rétabli l

    Que Bonaparte ait rétabli l'ordre et que Napoléon ait ramasser la couronne dans le ruisseau ne veut pas dire que l'Empereur ait voulu sauver la Révolution. Les faits étaient là, irréversibles. Face à l'Europe coalisée contre elle par des Révolutionnaires inconséquents, il fallait s'unir, se discipliner et sauver la France.

  • Par Louna - 10/09/2018 - 16:13 - Signaler un abus D'accord avec ISABLEUE et les autres

    Monsieur Zemmour, vos chroniques sur RTL me manquent. Quel plaisir de vous retrouver sur Atlantico !!!

  • Par Borgowrio - 10/09/2018 - 17:01 - Signaler un abus A lire sans modération

    Paradoxe que ce juif d'origine algérienne me réconforte d'être français . Nous ne remercierons jamais assez Monsieur Zemmour

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Éric Zemmour

Chroniqueur au Figaro Magazine, le journaliste et polémiste Éric Zemmour se pose en pourfendeur du "politiquement correct".

Il est l’auteur de plusieurs romans et de nombreux essais polémiques (Prix du livre incorrect 2010).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€