Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 23 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Envie d’améliorer votre mémoire ? Voilà une méthode sans effort et garantie par la science pour le faire

"Tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre" disait Pascal. Car parfois, ne rien faire est utile. C'est le cas de la mémorisation, où l'inactivité apparente permet au cerveau de consolider nos souvenirs.

"Tout le malheur des hommes..."

Publié le
Envie d’améliorer votre mémoire ? Voilà une méthode sans effort et garantie par la science pour le faire

Atlantico : Pourquoi est-ce qu'il est bénéfique pour mémoriser quelque chose de prendre une dizaine de minutes après avoir tenté de le mémoriser et de reste inactif ? Comment fonctionne cette méthode somme toute très simple ?

Xavier Millet : La mémoire dépend de la capacité qu'a une information à s'accrocher, à s'associer à un réseau et donc d'être densément pensée, d'être « riche ».

Si nous prenons l'exemple d'une leçon que vous tenter d'apprendre, cela se fait par la répétition. Plus vous la répétez, plus elle va s'enregistrer de façon élaborée. C'est comme cela que tout le monde apprend ses leçons. 

Cependant, il y a aussi un bénéfice à rester inactif, comme pour le faire mijoter, juste après avoir tenté de mémoriser un fait. C'est un phénomène appelée « stockage » ou « consolidation ». Lorsque vous tenter d'apprendre dans un processus de répétition, vous arrivez très rapidement à un effet de plancher pour vos performances de mémorisation. La consolidation se fait plus difficilement. 

Prenons un exemple concret : si je vous demande de mémoriser 16 mots et que je vous demande de me les répéter juste après, vous aller au premier essai me donner une dizaine de mots. Au second onze ou douze. Au troisième douze ou treize. C'est une forme de consolidation classique par répétition, amélioration des performances logiques. Si en revanche je vous fais attendre 20 minutes, il y a une grande chance que vous vous rappeliez de quatorze, quinze, voire les seize mots de la liste. Sans rester dans une répétition à outrance, votre cerveau a en fait continué à travailler, à consolider les associations... Le cerveau continue à travailler seul à notre insu, de façon indirecte.

Dans le phénomène de « pleine conscience », beaucoup d'études en imagerie fonctionnelles qui se faisaient dans les années 80 comparaient des sujets en train de faire une activité demandant de la concentration et des sujets ne faisant rien. Les chercheurs se sont longtemps trompés à l'époque parce qu'ils considéraient que si l'individu ne faisait rien, le cerveau lui aussi ne faisait rien. Mais le cerveau du travail, consomme du glucose en permanence. Quand vous faites votre vaisselle, vous réfléchissez à votre liste de course sans vous en rendre compte. 

C'est pour cela qu'on conseille pour apprendre de réviser juste avant de dormir ?

Oui, et cela se fait totalement à votre insu, car pendant votre sommeil, il y a des phases de sommeil paradoxal (pendant lequel vous rêvez) lors duquel il y a une activité cérébrale extrêmement riche. Et lors duquel vous recomposez et restructurez toutes les informations que vous avez emmagasiné pendant la journée. Le cerveau fonctionne en permanence, même quand vous croyez le « débrancher ». Et c'est donc pas nécessairement quand vous le mobilisez qu'il est le plus performant, au contraire, c'est parfois pendant ces phases de repos que la mayonnaise prend particulièrement bien et que les élaborations se font. La répétition à outrance peut au contraire devenir contre-productive. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par mirozel - 15/02/2018 - 14:57 - Signaler un abus Orthographe!

    Article intéressant mais "vous tenter"...Relisez-vous je vous en supplie!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Xavier Millet

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€