Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Entre Macron et Mitterrand des points communs : tout deux de droite et la même culture du mépris

Il faut que tout change pour que rien ne change. Et tous les deux ont fait ce qu'il fallait pour ça…

Copie ratée

Publié le
Entre Macron et Mitterrand des points communs : tout deux de droite et la même culture du mépris

 Crédit JEAN-CLAUDE DELMAS / AFP

Il se joue aux Théâtre du Vieux Colombier une pièce, Les Ondes Magnétiques, qui vaut son billet d'entrée. Elle est de David Lescot. Elle raconte la splendeur et la décadence des radios libres. Tendresse et rage. Nous sommes dans les années 80. Et même si telle n'est pas la volonté de l'auteur, difficile de ne pas y voir comme une parabole de la splendeur et de la décadence de la gauche. Les Ondes Magnétiques se finissent d'ailleurs sur une chanson lucide et cruelle de Jacques Higelin.

Il y est question de "ceux qui ont troqué le col-Mao pour le Rotary Club". Elle évoque le personnage maléfique de Lucifer. Tout le monde aura reconnu Mitterrand. Dans ces années-là, il observait, un rien amusé et gentiment méprisant la fête dont il était l'instigateur. Tout se déroulait avec un cocktail obligé : coke, homosexualité célébrée et préférence immigrée caressée. De ces réjouissances délicieusement froufroutantes, l'ordonnateur fut Pierre Berger. Un millionnaire rouge disait-on. Millionnaire rose aurait été plus juste.

Et encore plus juste : millionnaire arc-en-ciel.

Pour Higelin, Mitterrand c'était Lucifer. Mais pour sa cour, il était Dieu. Un Dieu profondément, fondamentalement de droite. Il avait su, redoutable manœuvrier, subjuguer la gauche. Avec maestria, Dieu avait fait main basse sur elle. Et c'est elle, envoûtée, ensorcelée qui l'avait placé à l'Élysée. Dieu devait rigoler dans son coin. Et c'est avec une hautaine condescendance qu'il observait les amusements des jeunes de gauche qui l'idolâtraient.

Ces personnages des eighties compulsives et trépignantes ont fait des petits. Des tout petits : les macroniputiens. Leur Dieu a eux s'appelle Jupiter. Il n'est pas trop mal. Et, comme dirait Trump, sa Junon est bien conservée. Comme Dieu, il est de droite. Et la gauche, un instant bernée, le temps de l'aider à terrasser Marine Le Pen, commence à s'en apercevoir. C'est toujours humiliant d'apprendre qu'on a été fait cocu. 

Il y a une différence de taille et de nature entre Mitterrand et Macron. Dieu lisait Maurras, Morand, Chardonne et Drieu La Rochelle. Et Jupiter, il lit quoi ? Une autre différence, et elle est accablante pour l'actuel locataire de l'Élysée. Dieu méprisait les siens. Jupiter méprise les pauvres. 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tananarive - 15/06/2018 - 09:13 - Signaler un abus De droite non.

    Mais des politicards oui, et de la pire espèce celle qui endort les électeurs par des promesses irréalistes à long terme, genre la retraite à 60 ans.

  • Par Rayski - 15/06/2018 - 10:05 - Signaler un abus @vangog

    Votre commentaire retournera dans les égouts dans les égouts dont il n'aurait jamais du sortir !

  • Par vangog - 15/06/2018 - 10:19 - Signaler un abus @Rayski Votre censure est digne d’un...

    Allez ! Je vous laisse choisir le terme entre tous ces exemples de démocratie populaire (ou populiste...) qui ont jonché le vingtième siècle de cadavres...

  • Par cloette - 15/06/2018 - 10:39 - Signaler un abus des points

    communs et des points de divergence, bien vu . Les points de divergence étant en effet accablants pour Macron .

  • Par assougoudrel - 15/06/2018 - 11:23 - Signaler un abus Les os des tibias de Mitterrand

    ne sont plus bons pour faire des pipeaux, car ils s'effritent, mais on sent encore sa présence néfaste et si le pays est dans un tel état, c'est à cause de lui. 14 ans, c'est presque trois mandat actuel et on a vu, entendu et senti le passage du gros Hollande en 5 ans. Mitterrand doit être à la droite de Belzébuth comme premier conseiller. Macron, un jour, le rejoindra et se battra pour prendre sa place. Il y aura de l'ambiance en enfer et on entendra chanter "allumez le feu". Il trouveront le moyen de désorganiser en un rien de temps ce que Satan aura mis tant de temps à construire.

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 12:03 - Signaler un abus Rayski

    Pourquoi tu censures Vangode? Vangode est con! Parce que , un type pas trop con, à force de se compisser et de se faire chier dessus, y a longtemps qu'il se serait retiré dans ses chiottes, le seul lieu où il peut déclamer sans être contredit! Ou alors Vangode est un agent de Plenel! On imagine Plenel, (avec son côté vicieux à mater Ramadan se faisant tailler une pipe) faisant des copier-coller pour les diffuser ensuite à ses groupies décérébrés avec pour légende: voila le niveau de raisonnement de la fachosphère! Bref, je ne vois que ces deux solutions!!! Peut être une troisième! si tu le censures , il va demander à se produire au Bataclan en solidarité avec Médine! eh censurés de tous les pays unissez vous!

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 12:06 - Signaler un abus Et j'ajouterai mon Benoit

    que je te trouve cruel car si tu censures Vangode, il ne va quand même pas te traiter de gauchiste socialo trotskiste, lui le grouchomarxiste!!!

  • Par Rayski - 15/06/2018 - 12:11 - Signaler un abus @vangog

    Le goulag ! la balle dans la nuque ! Comme vous y allez..D'imaginer votre corps au milieu de tous ces cadavres me fait frémir !

  • Par atlantique07 - 15/06/2018 - 12:16 - Signaler un abus Certains commentaires

    Certains commentaires sont grossiers et vulgaires.Que l'on aime ou pas telle chronique nous avons une langue assez riche pour exprimer notre opinion sans avoir recours a cette outrance qui ne fait que démontre le manque d'arguments....

  • Par atlantique07 - 15/06/2018 - 12:17 - Signaler un abus Pardon

    démontrer

  • Par assougoudrel - 15/06/2018 - 13:26 - Signaler un abus Pardon

    Trois mandats actuels

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 14:19 - Signaler un abus ahhh

    je ne voudrais pas faire de l'humour noir mais Vangode débarquant devant le créateur en compagnie de ces malheureux!!!! Ils font comme dans la chanson de Boris Vian ! ils demandent à descendre chez Satan car la bas sans Vangode c'est épatant !

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 14:28 - Signaler un abus Oh ben Atlantique

    Bougez vous! rejoignez la mer des Sargasmes!!! c'est juste à côté de chez vous! Sinon il y a notre sainte mer l'Eglise! Avant on avait la mer Michel mais Rayski l'a fait fuir! Si vous ne pouvez vous y faire il y a le Pelerin ou le Courrier de la Mayenne! On vous dit ça nous parce qu'avec Benoît, on décode ( comme l'ImMonde - pas la bête , le journal) sur Vangode et on se marre mais alors qu'est ce qu'on rigole! Et faut rigoler pour empêcher le fiel de tomber...bon évidemment en version Maya l'abeille que vous devez préférer c'est pour empêcher le miel de tomber

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 15/06/2018 - 14:39 - Signaler un abus pas d´accord sur le mépris

    pas d´accord sur le mépris des pauvres qui est ĺ'apanage de la gauche(sans dents)......la droite, elle, méprise les fénéants..Quand aux lectures, si Macroléon 1er n'a pas le temps de lire, du fait de ses nombreuses campagnes, Brigitte lui prépare des résumés. Pour finir, le dernier prèsident ayant gouverné à gauche est Giscard, et quand on voit les séquelles : regroupement famillial, chômage économique, taxe professionnelle, cogestion de l'éducation nationale......on ńa pas.vraiment envie que ça recommence.

  • Par assougoudrel - 15/06/2018 - 15:28 - Signaler un abus Giscard

    Pardon de n'avoir pas parlé de celui-là. une place bien au chaud l'attend pour la corvée de charbon, afin alimenter la chaudière; ne pas confondre avec la "chaude d'hier". Je crois que je vais me faire pistonner pour aller au paradis, mais pas où des groupes de 70 vierges attendent les barbus aux yeux qui se touchent.

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 16:17 - Signaler un abus paulquiroule

    "pas d´accord sur le mépris des pauvres qui est ĺ'apanage de la gauche(sans dents)" ! pas d'accord avec toi ! la vraie gauche ( mais elle est morte avec Jaurès et Blum" ) n'aurait pas eu de mépris pour les "sens-dents"! l'affaire des "sans-dents" est un "aveu" de Loufoque 1er qui trahit la véritable nature de la Mitterrandie, de ce qui en vivait et de ce qui lui a succédé

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 16:19 - Signaler un abus Assougoudrel

    Oui, mais ce sera au son de l'accordéon avec Danielle Gilbert qui lui mettra son dentier, en espérant que sa couche culotte trempée n'éteigne pas le feu!

  • Par atlantique07 - 15/06/2018 - 17:11 - Signaler un abus Kelenborn

    Permettez , mon cher , que je ne goûte pas votre humour et je remarque que chaque article de Monsieur Rayski attire des remarques pour le moins ..douteuses... Je pense en connaitre les raisons tout aussi stupides que votre humour de café du commerce...Que vous puissiez ne pas être d'accord avec lui je peux le concevoir mais essayez d'avoir des arguments solides dénués de pensées nauséabondes.

  • Par belette - 15/06/2018 - 18:02 - Signaler un abus Drieu la Rochelle ...

    Il faut lire au moins Gilles... C'est... complexe.

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 18:24 - Signaler un abus Atlantique

    Il faut que vous ayez les neurones un peu rouillés par une longue immersion dans l'eau salée pour ne pas comprendre que je taquine Rayski et qu'il ne doit pas le prendre trop mal puisqu'à la différence de Vangode, le Troll envoyé par on ne sait qui il ne me censure pas . S'agissant de l'humour, vous devez manifestement l'avoir aussi coincé que votre crinoline ou votre caleçon...je ne sais quel est votre sexe! Donc gardez vos remarques pour ennuyer un peu plus la comtesse de Ségur qui les ajoutera aux mémoires de son âne! Vous n'êtes nullement contraint (e) d'apprécier mon humour , permettez moi de me mettre vos remarques dans un endroit dont votre pudibonderie s'efforce chaque jour d'ignorer l'existence! Quant à l'allusion aux "pensées nauséabondes" si , vous en avez vu c'est qu'il est temps de vous faire décalaminer les neurones!

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 18:26 - Signaler un abus alerte

    Atlantique c'est....Delphine Ernotte!!! les amendes vont tomber!

  • Par atlantique07 - 15/06/2018 - 18:45 - Signaler un abus kelenborn

    Souffrez , mon cher , que vos platitudes montrent vos limites....Seriez vous un peu frustré ? Il semble que oui...Dans ce cas je vous pardonne..

  • Par Anouman - 15/06/2018 - 20:37 - Signaler un abus MacMit

    Pour le mépris je veux bien mais ils partagent ça avec tous les politiciens. Quant à être de droite il vaudrait mieux dire que ce sont des sociaux-démocrates, la pire catégorie avec les centristes et les écolos (mais moins nombreux ceux-là) et nul ne sait s'ils sont de droite ou de gauche car ils bouffent à tous les râteliers. Mais Macron ne va pas se recueillir sur la tombe du vieux gâteux de 1940.

  • Par pitron67 - 15/06/2018 - 21:00 - Signaler un abus kelenborn

    kelenborn arretez d'essayer de nous faire comprendre que vous êtes un gros con ,on l'avait compris depuis longtemps!!!!

  • Par 2bout - 15/06/2018 - 22:30 - Signaler un abus Ce qui est vertigineux, c'est que ...

    l'on a tous en nous quelque chose de son patrimoine génétique.

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 22:35 - Signaler un abus Ah ben voila

    C'est ça les blaireaux! il suffit qu'Atlantique sorte ses fesses de la mer des Sargasses pour que le pîtoyable Pitron (qui a merveilleusement choisi son pseudo) croie bon de sortir de sa niche! Ca pète dans son froc alors ça essaie de chasser en meute! sauf que ça sait tout juste aboyer! Alors Atlantique, je ne serai nullement frustré si vous voulez bien vous recoller à votre rocher telle la bernique dont vous avez le QI, quand à Pitron, on rentre à sa bauge hein!!!! On a encore des cartouches pour les blaireaux, par pour les putois!

  • Par kelenborn - 15/06/2018 - 22:38 - Signaler un abus Ah2boue

    patrimoine génétique!!!..... pas de Vangode quand même!!!! d'ailleurs , il boude .... il a envoyé ses copains pour bêler à sa place!

  • Par POLITQ - 15/06/2018 - 23:36 - Signaler un abus MITTERRAND AGITATEUR......

    Eh bé..... ça énerve un article sur cette pourriture absolue de laMitte.... Vous vous empoignez !!!! Bon, Monsieur Rayski, laMitte de droite.... ça non. Il y a une très grosse partie de la D qui se croit de D.... mais qui ne l'est pas(Juppé, Wauquiez, Copé, Raffarin, etc... Mais la vraie D ne cherche pas elle, à dissoudre la France dans l'Europe et avec des étrangers qui récupèrent la nationalité française grâce aux folies qui ont commencé avec Giscard.

  • Par Danper - 16/06/2018 - 17:36 - Signaler un abus Comparaison inadéquate

    Mitterand est un menteur et un tricheur mais un politicien habile. Macron lui est la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. Jusqu'à présent, n'en déplaise à ses adulateurs officiels (les télés et journaux subventionnés) il n'a collectionné que des échecs internationaux: il s'est fait moucher par Trump, perd son sang froid avec Salvini, est ignoré par Merkel et Poutine, sème la zizanie en Libye. Il a juste l'air d'un petit gamin énervé protégé par sa maman.

  • Par Le gorille - 17/06/2018 - 01:34 - Signaler un abus Comparaison n'est pas raison

    Intellectuellement, j'ai de sérieux doutes : entre Mitterrand et Macron, y a pas photo.Religieusement, non plus. Compréhension internationale, il y a un abysse d'écart. Et puis physiquement... l'un au cinéma crèverait l'écran, l'autre passerait inaperçu... Bref, je ne trouve guère de raison de les comparer... Mais l'article rappelle qui était Mitterrand, et c'est bien utile de rafraîchir la mémoire !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€