Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron fonctionne comme le PDG de l’entreprise France, gare à ne pas asphyxier les contre-pouvoirs

Emmanuel Macron se comporte exactement comme le PDG d’une grande entreprise. Efficacité d’abord... sauf que la vraie vie d’une entreprise est faite de compromis.

Atlantico Business

Publié le
Emmanuel  Macron fonctionne comme le PDG de l’entreprise France, gare à ne pas asphyxier les contre-pouvoirs

Le changement le plus spectaculaire et le plus important, c’est que le nouveau président se comporte exactement comme le PDG  d’une grande entreprise.

Il se fixe des objectifs, il choisit ses hommes, des experts, impose des procédures, commande des feed-back, fait du marketing et de la relation client. Les réunions de travail qu’il a eues pendant la campagne avec ses équipes et celles qu’il continue d’avoir à l'Elysée ressemblent à des Comex ou même à des réunions Produits à la direction marketing d’une multinationale de grande consommation. Ce fonctionnement a balayé, semble-t-il, les vieilles méthodes politiques fondées sur les réseaux, les connivences, les convictions idéologiques, les partis, les courants.

Tout cela est jeune, moderne, vivant, avec en prime l'intelligence d’avoir renforcé la forme et l’image du monarque républicain. Notoriété digitale d’un côté, crédibilité de la tradition de l’autre

Cette gouvernance-là a créé un électrochoc dans la société française et peut lui être très salutaire dans la mesure où ce qu‘il manquait au pays, c’était de la confiance, de l’optimisme et une volonté d’atteindre des objectifs. Il manquait même les objectifs.

Comme le PDG d’une grande entreprise, il a donc fixé des objectifs stratégiques à moyen terme : restaurer la puissance et l’influence de la France. Ça passe par trois axes.

Un: assumer pleinement la mondialisation pour en saisir les opportunités, jouer sans réserve le jeu de la concurrence de marché

Deux: s’enraciner dans l'Union européenne et renforcer cette union avec nos partenaires.

Trois: participer pleinement à la révolution digitale.

Pour Emmanuel Macron, ce projet stratégique n’est effectivement ni de droite, ni de gauche. C’est le seul qui permet de créer de la richesse au profit de tout le monde. Le seul qui permet d’éradiquer le chômage et la misère qui gangrènent l’organisme.

Alors comme un chef d’entreprise, il s’entoure d’experts en phase avec les objectifs, il annonce un plan de réformes pour redresser les finances (c’est le nerf de la guerre). Il a pris un directeur général, puis a choisi les membres de son Comex.

Comme un PDG, il va demander des business plans, les plans de financement, des audits, des études consommateurs, parce que comme pour un chef d’entreprise, ses clients sont importants, mais ce qui l’intéresse autant sinon plus, ce sont les clients qui n’ont pas adhéré  à l’enseigne « Macron ».

Il se donne les moyens d’avoir une large majorité d’actionnaires sans beaucoup d’intermédiaires. Son projet de majorité présidentielle qui supprime ou court-circuite des partis traditionnels revient à ubériser la société politique.

A priori, l’accouchement n’a pas été sans douleur, les dinosaures de la politique n’abandonnent pas leurs pouvoirs et les signes extérieurs de ce pouvoir très facilement, mais au final, le PDG de la maison France arrive à son objectif, de constituer une gouvernance assez flexible, diversifiée, sans doute loyale, avec des méthodes de travail qui devraient lui permettre d’accélérer le travail d’adaptation. Sans beaucoup de concurrence.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 17/05/2017 - 08:06 - Signaler un abus Très inquiétant

    c'est un tacticien politicard, mais le pays a besoin d'un économiste (ce n'en n'est pas un ) , quant aux médias en pâmoison alors que la population ne l'est pas ( les scores le prouvent) l'effet est bizarre . Tout cela est très inquiétant .

  • Par ikaris - 17/05/2017 - 10:42 - Signaler un abus Papy sylvestre est gaga de Micron

    Mais enfin papy, il n'a encore RIEN fait ton super-PDG ! Faut arrêter de louer son efficacité et sa clairvoyance pour l'instant il a juste réussi à se faire élire en bénéficiant d'énormes soutiens médiatiques et en faisant cocus 98% des naïfs qui se sont investi dans son mouvement. Et puis la France ce n'est pas que de l'économie, faut bien te mettre ça dans ta vieille tête.

  • Par Eric ADAM CVD - 17/05/2017 - 13:00 - Signaler un abus Bientôt la délocalisation du Pouvoir dans une LOGE de l'UE!

    Bientôt la délocalisation du Pouvoir dans une LOGE de l'UE! En se comportant comme un PG-G d'une Entreprise "FRANCE SA", mais, bien sur cotée au CACA40, pas une PME, MACRON va brader nos ateliers en vendant tout en pièces détachées... Il justifiera alors qu'une cession de cette Entreprise à des FONDS ÉTRANGERS, de préférence Américano-Financiers planqués aux BAHAMAS, comme la Grèce qui fut obligée de brader ses Entreprises et Infrastructures PUBLIQUES pour rembourser ses dettes... issues des mêmes pratiques des FONDS Spéculateurs Bancaires! Alors, viendra le temps où, réfugié à LUXEMBOURG ou à MONACO, le MACRON aux ordre de ses LOGES viendra "gérer" la Société en Nom Collectif "FRANCE and Co LTD" avec ses "potes" sous statut de "travailleurs détachés" des Banques Mondiales Mondialistes! "IL" vous l'a expliqué, en mars et avril 2017. Mais vous ne suivez JAMAIS les cours d'économie ni de Géo-PoliTRICHE internationaliste! ne venez donc pas vous plaindre! Eric Adam, CRD-CVD, Citoyen POPULISTE, Démocrate Intégriste Radicalisé, SEULEMENT Démocrate, TOTALEMENT Démocrate! encore "un peu LIBRE", mais plus pour longtemps! https://www.facebook.com/OfficielCVD/?ref=br_rs

  • Par Lazydoc - 17/05/2017 - 13:35 - Signaler un abus Il faut dire que comme son mentor,

    Il a fait Sciences Po et l'ENA. Il n'a pas fait HEC mais a travaillé dans une banque d'affaires. Donc comme son mentor, les journaleux nous le vendent, expert, compétent, élite. Comme son prédécesseur, on jugera sur pièce (pour le mentor, on n'a pas été déçu).

  • Par Deneziere - 17/05/2017 - 13:36 - Signaler un abus Allons au bout du paradigme "entreprise"

    1/ Le style managériale ne fonctionne pas avec le régalien. et 2/ Les profils à la Macron existent dans les entreprises (que du vent, des petits airs supérieurs, des magouilles de couloir, morgue, autoritarisme, pas de vraie compétence opérationnelle). Ils y sont une nuisance. Et tout retombe sur ceux qui doivent lutter avec la réalité : concurrence, clients mécontents, retards, coûts, moyens comptés, stress. Cette France là va continuer de morfler. LR : voilà vos vrais électeurs.

  • Par kuruzawa - 17/05/2017 - 14:29 - Signaler un abus on les a "dégagé" pour que ça change,

    pas pour remettre le couvert!Combien d'analyses,de sondages,qui exprimaient clairement que les français souhaitaient massivement un retour à plus d'autorité:on y est.Macron a bien analysé la situation (c'est la raison de son succès).regretter les sempiternelles politicailleries?ah non!Gouvernement resséré,nouvelles tetes,objectifs clairs et réalistes.Je préfère l'analyse clinique aux promesses sans lendemain.Et s'il est nécessaire de passer outre les "contre pouvoirs" qui se livrent à l'obstruction systématique pour préserver leurs intérets propres,pourquoi pas.

  • Par lasenorita - 17/05/2017 - 14:41 - Signaler un abus Les ''casseroles'' de Macron.

    Nos merdias, qui ont fait tellement de bruit pour les ''casseroles'' de Fillon,se taisent pour celles de Macron qui sont bien plus importantes voir https://www.youtube.com/watch?v=pJfGOVcoVQs...1)la déclaration de son patrimoine est fausse,2)le financement de sa campagne et de possibles conflits d'intérêts: est illégal..3)A Las Végas, il a dépensé 381.000€(les sous des contribuables) pour ''faire campagne''4)il a encore dépensé 120.000€ en 8 mois quant il était ministre: il y a eu ''mélange des genres'' pour organiser son mouvement.. Fillon en a moins fait que lui..

  • Par lasenorita - 17/05/2017 - 17:21 - Signaler un abus Macron et les médias.

    Macron nous a été ''imposé'' voir https://www.youtube.com/watch?v=7VFaJcFXW9M...les élections présidentielles de 2017 ont été truquées!

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 17/05/2017 - 20:25 - Signaler un abus @ikaris

    Mais si, mais si....du fait de la mondialisation, l'économique est le préalable à toute action.......C'est ce qui permet la redistribution, c'est ce qui donne une crédibilité diplomatique et une influence stratégique . C'est ce qu'ont compris les anciens pays communistes comme la Russie, ou les pays toujours communistes comme la Chine....Et si le petit Macron sort la France du marasme, tout le reste suivra, alors évidemment ça ne plaira pas aux bons à riens qui ont dirigés le Pays depuis 1974, sans aucun effet, sauf sur la dette publique. Alors soyons optimistes en se disant que de toute façon ça ne pourra être pire que ce que promettaient la Marine et Mélanchouille. Et pui cerise sur le gâteau, ça nous débarrasse du PS et du PR......le pied !

  • Par cloette - 17/05/2017 - 21:31 - Signaler un abus optimiste

    Pauquiroulenamassepasmousse l'est, moi je suis le contraire, pessimiste sur l'Etat de la France dans cinq ans .

  • Par ikaris - 17/05/2017 - 23:02 - Signaler un abus @Paulquiroule

    C'est peut être important mais sa façon de faire de l'économie ne m'a pas convaincu jusqu'ici : c'est pas un bradant Alstom à GE qu'on va récupérer de la souveraineté si vous voulez ce que je veux dire. LA montée au capital temporaire ça a été une victoire à la Pyrrhus. Et puis nous dire que les migrants sont un bon investissement pour la France, même si c'était vrai ce n'est pas ma conception de l'identité. Si on m'explique que pour que la France aille mieux économiquement il faut ouvrir les frontières à toute l'Afrique, ils peuvent se la garder leur prospérité économique.

  • Par ikaris - 17/05/2017 - 23:03 - Signaler un abus @Paulquiroule

    grosse faute de frappes et lacunes : je parlais de la montée au capital de Renault

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 18/05/2017 - 07:43 - Signaler un abus @Ikaris

    Les entreprises non rentables doivent disparaître ! Nou n'avons plus les moyens de supporter tous ces secteurs déficitaires. Quand à l'immigration, a part Marine le Pen tout le monde comprends que l'on a besoin d'une immigration CHOISIE, comme au Canada ou et non SUBIE comme aujourd'hui en France.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€