Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron : l'étrange victoire

Les enjeux qui pèsent sur cette élection et désormais sur les épaules du président Emmanuel Macron donnent à sa victoire un goût d'inachevé. Pour lui, les ennuis commencent maintenant.

Lendemain

Publié le
Emmanuel Macron : l'étrange victoire

Avec 65,68% des suffrages exprimés , la victoire d'Emmanuel Macron est "magnifique", selon le terme de François Bayrou. Le plus jeune Président de la République que la France ait se soit jamais donné, réalise un score sans appel, supérieur de quelques points aux prévisions des derniers sondages de la fin de semaine. De quoi offrir un moment de grâce au terme d'une campagne électorale chaotique, ponctuée par un débat d'entre deux tours d'une violence jamais inégalée? Inutile de rêver, c'est impossible, car la proximité des législatives n'autorise aucun répit au combat électoral, les propos des intervenants sur les plateaux de télévision l'ont montré .

Mais surtout ce chiffre mirobolant est celui d'une victoire par défaut ; il résulte du refus d'une majorité de Français de porter la candidate du Front National au pouvoir, bien plus que de leur adhésion au projet du candidat d'En Marche. Ce n'est pas illogique: le nouveau Président n'a lancé son mouvement politique il y a seulement un an et son affichage "ni droite ni gauche" a bousculé les schémas de la vie politique française. Parce qu'il venait ébranler ces schémas, les Républicains ont mis toute leur énergie pour le cataloguer à Gauche et de leur coté, les sympathisant de la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon, de concert avec le Front National, l'ont dépeint avec application ,-parfois jusqu'à la caricature, en ennemi du peuple, candidat de la Finance, donc forcément de Droite. Pour le deuxième tour une partie des électeurs de François Fillon et de Jean-Luc Mélenchon ont d'ailleurs préféré voter pour Marine Le Pen ou s'abstenir ,ou encore voter blanc comme le demandaient Jean-Luc Mélenchon et l'aile dure de LR. Le soutien affiché de François Hollande entre les deux tours, les ralliements de ministres du gouvernement Cazeneuve et de nombreux députés socialistes qui sollicitent le soutien d'En Marche pour leur réélection, font à l'heure à l'heure actuelle pencher la balance vers la gauche ,car aucune personnalité de droite d'envergure ne s'est engagée aux cotés d'Emmanuel Macron. Et François Bayrou se revendique farouchement au centre, lequel est lui-même divisé. Ces classements pourraient bien voler en éclat si Emmanuel Macron parvient à imprimer une dynamique à son élection. Et c'est bien ce que redoutent tous les battus .Dimanche soir, le nouvel élu ne s'était pas encore exprimé que ses adversaires d'hier et de demain lui promettaient des lendemains difficiles ,et prophétisaient leur revanche aux législatives dans six semaines, comme s'ils cherchaient à se rassurer après leur propre échec. Jean-Luc Mélenchon , qui appelle ses électeurs " à ne rien lâcher", se verrait bien incarner l'opposition de gauche (-il est vrai que le PS ne voit même pas crédité de 10%des voix aux législatives) . Valérie Pécresse décrètait qu' "Emmanuel Macron n'a pas l'audace pour changer le pays" et François Baroin pour sa part menaçait d'exclusion tous ceux qui pourraient être tentés par un rapprochement avec le nouveau président. Bruno Le Maire pourrait franchir le pas au nom de " la logique d'intérêt général" qui doit ,selon lui, primer sur "la logique partisane". Il n'est pas le seul .Lorsque Laurent Wauquiez a déclaré " Hormis les professionnels de la soupe, il y aura peu de défections", avait-il à l'esprit que la projection des résultats sur les circonscriptions donnait Marine Le Pen en tête dans 216 et Emmanuel Macron dans 240 circonscriptions sur 577...Le vote ne correspond jamais à ces projections mais elles constituent un indicateur. C'est dire que ça va de nouveau secouer au Bureau Politique du Parti, avant la présentation du "projet", (-qui devrait reprendre les propositions de Nicolas Sarkozy de baisser l'impôt sur le revenu ,alors que les propositions d'Emmanuel Macron pour augmenter le pouvoir d'achat apparaissent beaucoup plus compliquées). Tous ces débats semblent un peu décalés voire prématurés car aujourd'hui on s'interroge avant tout sur le gouvernement qu'entend former Emmanuel Macron. Avec quel premier Ministre ? S'en tiendra-t-il a un gouvernement restreint comme il l'a promis? Et surtout, QUI seront les candidats d'En Marche aux Législatives? des femmes et des hommes nouveaux, issus de la société civile mais sans expérience politique? Ou des députés sortants PS, Centristes voire LR qui ont décidé de travailler avec le nouveau président ? Au final, restera-t-il "un espace politique entre le centrisme de Macron et la France insoumise", comme l'espère l'ancienne ministre Dominique Bertinotti? C'est toute l'inconnue des semaines à venir; c'est , le pari d'Emmanuel Macron, qui veut transformer le pays et redonner "confiance", et à l'inverse celui de ses opposants de l'en priver .

 
 
  
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Michèle Plahiers - 08/05/2017 - 09:50 - Signaler un abus Janus

    J'avais une version positive: Macron en Frédéric II de Hohenstauffen qui arrive, le pari impossible à priori, de réunir tous les français et un autre inverse. A suivre... Sur le plan astrologique, il correspond bien au plan astral (jupiter, très saturnien et plutonien. pour le pire ou le meilleur). S'il refait du hollandisme, il est foutu.

  • Par Michèle Plahiers - 08/05/2017 - 10:31 - Signaler un abus 66,O6 Christ ou antéchrist

    Janus J'avais une version positive: Macron en Frédéric II de Hohenstauffen qui arrive ( le pari impossible à priori), à réunir tous les français et une autre inverse. A suivre... Sur le plan astrologique, il correspond bien au plan astral (jupiter, très saturnien et plutonien. pour le pire ou le meilleur). S'il refait du hollandisme, il est foutu.

  • Par A M A - 08/05/2017 - 11:07 - Signaler un abus Elu par seulement le tiers du

    Elu par seulement le tiers du corps électoral, après une campagne sans projet, seulement conditionné par l'anathème contre le FN, le voilà au pouvoir, sans aucun obligation de résultat. Bien joué l'artiste....

  • Par clclo - 08/05/2017 - 11:41 - Signaler un abus victoire d'une imposture

    on a fait croire aux naifs que MLP pouvait être éluemmalgré un programme economiique idiot FF s'est piégé tout seul en revelant sa vraie nature Et les français encore plus aveugles qu'on imagine ont foncé comme des abrutis , remettant le pouvoir a un freluquet manoeuvré par toutes les vieilles badernes recyclées remontées des caves

  • Par vangog - 08/05/2017 - 11:50 - Signaler un abus Excepté leur haine de Marine Le Pen...

    les vieux chevaux de retour de la politique francaise n'ont rien réussi à imposer...et ça, c'est l'enseignement le plus positif de cette élection! on va les voir tenter, une dernière fois, de relancer le bal des faux-culs, lors des législatives, puis...bas-les-feux sur cette clique malfaisante! les commentateurs s'égosillant: "Oh, ils n'ont pas d'expérience politique, ceux investis par "en marche arrière vers la 4eme Ripoublique", ou par le Front National! Tant mieux pour la France! Éliminez ceux que vous avez trop vu vous vendre des produits frelatés...

  • Par Michèle Plahiers - 08/05/2017 - 11:57 - Signaler un abus La nuance

    Hier, il ne pleuvait pas, mais li n'y avait pas non plus grand soleil. Cette Présidence sera celle du gris, de la nuance qui n'est pas le compromis vaseux. Dans le fond, cela me convient. Et tant pis pour ceux qui vous la bagarre;

  • Par Frangipanier123Paris - 08/05/2017 - 12:03 - Signaler un abus Aux modérateurs

    Pouvez-vous svp "gentiment éliminer" Michèle Plahiers dont les "contributions" ne sont VRAIMENT PAS à la mesure de votre intelligence ???!!! Un grand merci

  • Par Nap4 - 08/05/2017 - 12:09 - Signaler un abus Bateau ivre

    Et le passager clandestin prit le commandement du navire.

  • Par langue de pivert - 08/05/2017 - 12:11 - Signaler un abus Putain 5 ans ! ☺

    Mme Le Pen est au taquet de ce qu'elle peut espérer en juin ! (sauf vague d'attentats massives) Macron verra refluer des millions de chiens vers leur niche habituelle (rouge et bleu) ! LR et FN - dans leur lutte mortelle - se neutralisent sous l’œil consterné des électeurs de droite. Pendant ce temps la gauche ramasse la mise en riant de bonheur !

  • Par Michèle Plahiers - 08/05/2017 - 12:27 - Signaler un abus Frangipanier123Paris

    un peu de cohérence. Vous demandez aux modérateurs d'éliminer le seul commentaire modéré. De tout façon, ce n'est pas vous qui décidez. Si les psychopathes veulent prendre le pouvoir, c'est certain, le bateau coulera.

  • Par cloette - 08/05/2017 - 12:38 - Signaler un abus ce qu'on ressent

    c'est que l'élection de Macron n'est qu'un soubresaut de la continuation d'un système qui va vers l'effondrement , la décomposition, et la reconstruction par d'autres que lui .

  • Par jc0206 - 08/05/2017 - 13:35 - Signaler un abus Rien ne change ....

    On avait un gros con à l'Elysée, les Français ont élu son fils, un p'tit con. Même politique, même parti, mêmes amis .... cinq ans de plus.

  • Par jurgio - 08/05/2017 - 14:50 - Signaler un abus Encore le train de la démocratie de raté

    Il ne repassera que dans 5 ans. Peut-être.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 08/05/2017 - 15:15 - Signaler un abus @jurgio

    Il va falloir m'expliquer ce qui pouvait y avoir de démocratique dans le programme trostkiste de MLP....

  • Par cloette - 08/05/2017 - 15:40 - Signaler un abus Paulquiroulenamassepasmousse

    Vous trouvez vraiment quelle Démocratie sort grandie de cette élection ? Vous allez comprendre avec la suite que ce président n'a pas été "élu" car la démocratie justement n'a pas été au rendez vous .

  • Par jmf46 - 08/05/2017 - 16:06 - Signaler un abus contrairement aux apparences

    ce second tour était en fait un référendum: "voulez vous continuer dans la direction que nous prenons depuis une trentaine d'années, et même en accélérant, ou bien voulez vous changer radicalement de cap?" les Français ont répondu clairement en propulsant l'amiral macron à la barre du navire France. Cela me désole et m'inquiète mais c'est ainsi, le Peuple Souverain a parlé tout démocrate a le devoir de s'incliner. Désormais, le Peuple Français se subdivise en deux catégories de citoyens: ceux qui ont dit NON au macronisme en utilisant la seule arme dont ils disposaient (le bulletin de vote) et ceux qui ont dit OUI ou ont laissé faire en s'abstenant ou en votant blanc (qui ne dit mot consent). Les premiers vont devoir subir le macronisme, et les seconds devront non seulement le subir, mais aussi l'assumer, ils l'ont voulu ils l'auront dans...et qu'ils ne viennent pas par la suite pleurnicher "ouin bouhouhou sniff si j'avais su (tais toi, tu savais, il avait clairement annoncé la couleur) ou j'ai pas voulu çà (idem)" il aurait fallu y penser avant...

  • Par Lazydoc - 08/05/2017 - 16:47 - Signaler un abus Parler de Politiques d'envergure

    Et mettre Bayrou dans la phrase suivante, est incompréhensible. Donner une importance aux déclarations de Pécresse, Baroin,… qui ont appelé à voter Macron, est incroyable. Aucun leadership dans cette droite de pleutres. Aucun leader qui donne envie. Déception totale!

  • Par Tatras69 - 08/05/2017 - 18:22 - Signaler un abus Role de medias

    Les medias ont chosit le présidant - produit marketing. Le manque de pluralisme et d'objectivité dans les articles était effarant. Il y a des questions à se poser sur la démocratie française. Les voix des quelques journalistes objectifs à peine audibles. Vous n'avez pas fait votre boulot chers journalistes et c'est la France qui va payer. Bienvenue a Macronland

  • Par ELIED - 08/05/2017 - 18:34 - Signaler un abus Quelle haine

    et quel mépris pour les électeurs qui ont voté selon leur conscience:pour MLP par conviction(il y en a beaucoup) ou par dégoût de la précédente politique ou pour Macron, par conviction(il y en a et plus qu'on ne le croit sans doute)ou par refus de l'aventure FN.Quelle qu'est été leur raison, c'est un choix qui appartient à chaque Français et c'est cela la base de la démocratie.On peut bien taper sans arrêt sur les qualités et les défauts du candidat élu, cela ne changera rien à ses décisions personnelles dont la plupart des intervenants de ce débat n'ont pas la moindre idée.Et si pour une fois on tombait sur un homme sincère et capable de changer le cours des choses?Si on avait élu un homme capable de faire table rase avant de gouverner?Pourquoi dès à présent se mettre en ligne de bataille pour le faire échouer coûte que coûte?Il va demander des efforts, certes, mais les Français sont-ils ignares au point de ne pas savoir faire le calcul entre les avantages et inconvénients de ce qu'on leur demandera?Et si pour une fois les syndicats ne mettaient pas toujours les pieds au mur?Et si on acceptait enfin de revoir cet invraisemblable état des retraites divisé en 37 morceaux inégaux?

  • Par ELIED - 08/05/2017 - 18:51 - Signaler un abus Suite>

    C'est quand même un énorme sujet de division et d'injustice au sein de la population tous travailleurs confondus, mais où paradoxalement chacun veut garder ses avantages, mais là l'égalité on s'assoie dessus.Et si on lui laissait le temps nécessaire pour faire évoluer l'UE, comme il le promet.Après tout c'est une construction mal partie,mais réformable dans bien des domaines susceptibles d'amener des résultats tangibles pour aussi bien la France que les autres membres, le tout pour former,ne nous y trompons pas, un sérieux contrepoids aux autres blocs économiques prêts à nous laminer.Et si on lui permettait de réformer l'école que NV Belkacem s'est appliquée à démembrer avec minutie jusqu'à la rendre inefficace.Il y a bien heureusement un solide corps d'enseignants encore en poste pour redresser la barre, même si cela demande un certain temps vu l'état actuel.S'il pouvait briser le tabou des laisser pour compte dans l'éducation, car c'est un vrai problème.Et si on lui donnait le pouvoir de revoir la politique de sécurité pour essayer au moins d'arrêter les violences journalières dans les cités devenues des lieux interdits.Je ne suis pas Macron par choix, mais conscient des efforts.

  • Par Bardinet - 08/05/2017 - 19:40 - Signaler un abus Onfray, pertinent

    A écouter jusqu'au bout. http://www.lepoint.fr/chroniques/onfray-les-loups-sont-entres-dans-paris-08-05-2017-2125654_2.php Il n'y aura de démocratie qu'avec une presse libre , plurielle, et indépendante, financée exclusivement par ses abonnés.

  • Par tananarive - 08/05/2017 - 20:10 - Signaler un abus Les médias à la botte.

    Ils masquent le taux d'abstention, blanc ou nul car leur poulain n'est pas si bien élu que ça.

  • Par Geolion - 08/05/2017 - 20:29 - Signaler un abus Tentative de récupération de Hollande !

    Aujourd'hui 8 mai, Hollande n'a cessé de rappeler que c'est lui qui a formé Macron, jusqu'à rappeler qu'il lui a appris aujourd'hui encore comment il fallait faire pour les cérémonies de l'Arc de Triomphe ! Une façon, pour Hollande, de s'attribuer une part du succès électoral de Macron ! Ça fait un peu pitié !!

  • Par Stéphane Gayet - 08/05/2017 - 20:52 - Signaler un abus Emmanuel Macron, le fils spirituel de François Hollande

    http://www.jovanovic.com/DATA/dieu-macron2017.jpg

  • Par cloette - 08/05/2017 - 22:39 - Signaler un abus @Elied

    Votre plaidoyer est recevable et optimiste , mais voilà la morosité régne même chez ses partisans qui affichent des mines graves ( sinistres parfois ) , aucune liesse , l'article de Virginie Martin Le fait bien remarquer . Des émeutes ont éclaté dans l'Est et le Nord de Paris . Il prévoit qu'avec ses réformes le chômavge descendra à 7% tres vite , je n'y crois pas une seule seconde . Nous allons avoir un sinistre chaos . il n'est là que pour accomplir le projet bruxelliois qui n'est profitable qu'à l'Allemagne mais pas à nous pour diverses raisons .

  • Par gerint - 08/05/2017 - 22:40 - Signaler un abus @ELIED

    Vous pourriez raison et ce serait excellent. Mais malheureusement on a trop de raisons de penser que Macron a été promu là où il est par une opération concoctée sous Hollande par les financiers européistes et même mondialistes qui ont déjà le pouvoir économique et veulent le pouvoir politique en projetant un Macron formaté pour leur donner satisfaction et éteindre toutes les vélléités du peuple Français qui les dérangent et freinent l'application des directives bruxelloises que leur lobbying intense a promulguées pour toute l'UE. Macron est à mes yeux illégitime car on a éliminé son adversaire sérieux en instrumentant la justice et Les médias. En ce sens je dénie le caractère démocratique de son élection et le grand nombre de votes blancs et d'abstentions en témoignent. Lui-même me paraît flou et cynique.

  • Par Bobby Watson - 08/05/2017 - 22:43 - Signaler un abus @bardinet

    Onfray brillant: net, précis et sans bavure. Déprimant.

  • Par gerint - 08/05/2017 - 22:48 - Signaler un abus @ELIED

    En conséquence nous sommes fondés á le contrer aux Législatives mais il a des moyens financiers tels qu'on peut imaginer qu'il puisse se payer une majorité sans compter un réflexe moutonnier possible d'électeurs opposés à lui au fond mais plus ou moins apeurés. Dans ces conditions il pourrait y avoir un troisième tour social dur qui effraierait sans doute Les patrons de Macron dans un pays comme la France

  • Par vangog - 09/05/2017 - 01:02 - Signaler un abus &ELIED bravo pour votre plaidoirie!

    le rassemblement de tous les français pour faire gagner la France toute entière est une belle idée. J'aimerais faire confiance à Macron et attendre les premiers résultats, et, pourquoi pas, inciter les prochains députés FN à voter les lois qu'ils croient bonnes, d'où qu'elles viennent, mais il faut bien reconnaître que Macron a été bien mal élu, et grâce à un enfumage médiatique et judiciaire préoccupants (le retour des heures sombres?...). Je lui souhaite de réussir vite à inverser la décomposition gauchiste (sens large) de la France, car la colère sera terrible contre un enfumeur en échec: Hollandouille y a échappé, Macron n'y échappera pas!...les fascistes sont déjà dans la rue, en train de manifester avec leurs drapeaux rouge sang...cela ne présage rien de bon!

  • Par NOSTRADAMUSRIVABELLA - 09/05/2017 - 01:35 - Signaler un abus Résultats des votes du 7 mai 2017

    Un score qui ne doit pas masquer deux phénomènes marquants de cette élection. L'abstention, qui frôle les records, à 25,8% . Et le vote blanc et nul, qui atteint aussi un niveau inédit, représentant près de 9% des bulletins . Deux phénomènes qui montrent d'une part que le front républicain n'a pas fonctionné à plein, et d'autre part que l'affiche du second tour, Emmanuel Macron contre Marine Le Pen, n'a pas convaincu les électeurs qui n'avaient pas voté pour eux lors du premier tour. L’express Quand l’express donne des nouvelles fausses En effet les votes blancs c’est 8,49% et Les votes nuls c’est 3% c’est-à-dire 11,49% des votants c’est-à-dire 4 millions (en effet le nombre de votants=47 millionsX74,62% de votants=35,07 millions de votants et donc 4 millions de blancs et nuls =35,07millionsx 11,49%) Par rapport aux 47 millions d’inscrits Macron=49,29% des inscrits………c’est-à-dire 66,06% des votants=20,47 millions Le Pen=25,32% des inscrits ..………c’est à dire 33,94% des votants=10,52 millions Abstention=25,38% des inscrits et 11,92 millions

  • Par NOSTRADAMUSRIVABELLA - 09/05/2017 - 01:41 - Signaler un abus médiatique et judiciaire ont pris le pouvoir au peuple de FRANCE

    Oui..un enfumage médiatique mondial et judiciaire français préoccupants…des lendemains difficiles pour Macron

  • Par NOSTRADAMUSRIVABELLA - 09/05/2017 - 01:47 - Signaler un abus donner au peuple UN POUVOIR MéDIATIQUE

    En 1 la priorité est de donner au peuple UN POUVOIR MéDIATIQUE en lui donnant le droit et le pouvoir de convoquer l'Assemblée Nationale sur un seul sujet précis avec un nombre de signatures de 1/100 ème des électeurs en âge de voter - 470 000 + epsilon à ce jour(inscription obligatoire sur les listes )

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Anita Hausser

Anita Hausser, journaliste, est éditorialiste à Atlantico, et offre à ses lecteurs un décryptage des coulisses de la politique française et internationale. Elle a notamment publié Sarkozy, itinéraire d'une ambition (Editions l'Archipel, 2003). Elle a également réalisé les documentaires Femme députée, un homme comme les autres ? (2014) et Bruno Le Maire, l'Affranchi (2015). 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€