Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron et son gouvernement suivent nos préconisations, celles des entrepreneurs. Enfin une nouvelle donne ?

Depuis le mouvement des Pigeons, nous avons fait chacun dans notre coin ou en petits groupes, pétris de cette habitude bien française de ne pas faire ensemble, bien des propositions.

Les entrepreneurs parlent aux Français

Publié le

La responsabilité sociale des plateformes. L’observatoire de l’Ubérisation a été le premier à vouloir régler avec les acteurs plutôt que de régler à leur place. De mettre en place la notion de responsabilité sociétale et sociale vis à vis des activités les plus précarisée, par la signature d’un accord entre les parties plutôt que de passer par la case législative et ajouter à un droit déjà complexe et asphyxiant. Nous avons démarré les conversations avec le précédent gouvernement et les continuons avec le nouveau. Avec une écoute digne de sa Ministre, Muriel Pénicaud.

La Commande publique. Nous avions démarré avec Fleur Pellerin. Il reste tant à faire, malgré l’excellent travail que nous avons produit avec l’UGAP. 4 ans déjà. http://www.strategies.fr/actualites/marques/1053899W/denis-jacquet-observatoire-de-l-uberisation-orienter-la-commande-publique-vers-les-pme-.html. Passons de 2% à 20% pour nos PME innovantes françaises !

Permis à Point PME.  C’était ma proposition en …2013, dans les mêmes tribunes. http://www.atlantico.fr/decryptage/permis-points-pour-pme-face-reglementations-plethoriques-reconnaitre-droit-erreur-entrepreneurs-denis-jacquet-838684.html. Le droit à l’erreur, l’amélioration de la relation entre le public et le privé. Nous avions déjà tout écrit et décrit. Il aura fallu 4 ans et un nouveau président pour voir nos propositions adoptées

Afrique. Dans notre livre sur l’Ubérisation, comme dans nos conférences récentes, nous proposions de réunir d’urgence l’Afrique et l’Europe. Pour enchanter cette dernière et développer la première, enfin. D’égal à égal. Développer un investissement, privé, qui permette non seulement de créer une richesse commune, un modèle économique alternatif basé sur le digital, et offrant à nos entreprises une rentabilité que seule la masse peut assurer.

Nous devons à nos concitoyens une Europe riche d’un avenir redessiné, d’une perspective capable de donner une alternative au modèle américain ou chinois dominant. Voir Emmanuel Macron suivre ces conseils, annoncer un modèle d’investissement privé et emmener « nos » entreprises (Qwant, BeBound..) dans ses valises, est une véritable satisfaction.

Préférence PME, droit du travail. Nous voulions un droit du travail différent pour les PME. Soumettre 99% de nos entreprises, dotées de moins de 250 salariés, et plus précisément composées, en majorité, de PME de moins de 10 personnes, aux mêmes règles que les groupes du CAC40, est une hérésie qui doit prendre fin. Muriel Pénicaud l’a bien compris, et a introduit dans sa loi, nombre de mesures qui épargnent aux petits, le calvaire que constitue une législation que seuls les grands peuvent « éponger ». C’est un début !

Il en reste tellement à faire. Mais on commence enfin à y penser. Alors puisez, écoutez nous, nous sommes en Marche depuis bien longtemps. Plutôt au pas de course d’ailleurs ! En effet, dans l’entreprise, seuls les athlètes dotés de l’endurance du coureur de fonds et de la pointe de vitesse du sprinter, vivent assez longtemps pour en parler !

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 04/12/2017 - 19:50 - Signaler un abus Misère

    mais pourquoi Jacquet n'utilise-t-il pas son talent pour écrire le bulletin municipal de Rennes en Grenouilles en Mayenne ? Il y raconterait qu'il a inauguré le nouveau terrain de pétanque sur les rives de la Mayenne avec Kevin Lagrue qui est pompier à Lassay les châteaux, Judichaël Grumeau,le fils du maire et Bernard Lecoin agriculteur à la retraite , que les pompiers vont passer pour le calendrier et qu'il y aura un vide-grenier au profit du football club de Rennes-Sainte Marie Thubeuf? !!!! Je veux même bien le prendre en gare de Laval !La famille Bellier a été tourné la bas! Comme ils sont muets, il pourra causer sans être contredit !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Denis Jacquet

Denis Jacquet est entrepreneur (Edufactory), investisseur (Entreprise et conquête) et président de Parrainer la croissance, une association d'aide aux PME pour rechercher la croissance, et cofondateur de l'observatoire de l'Uberisation. 

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€