Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron concocte son mix : Fillon-soft et Hollande-plus

Emmanuel Macron a envoyé, le jour de Noël, son programme économique et social aux adhérents de "En Marche !". Peut mieux faire !

Atlantico Business

Publié le
Emmanuel Macron concocte son mix : Fillon-soft et Hollande-plus

Si on résume les propositions d’Emmanuel Macron dans le domaine économique, on s’aperçoit que c’est un mélange de François Fillon qui serait moins brutal et de François Hollande qui aurait été lui, un peu plus audacieux. Crédit PHILIPPE LOPEZ / AFP

Il faut lire le programme des réformes prévues par Emmanuel Macron quand il arrivera à l'Elysée : c'est un chef d’œuvre d’habileté à défaut d’être original.

Peut mieux faire ! Si on résume les propositions d’Emmanuel Macron dans le domaine économique, on s’aperçoit que c’est un mélange de François Fillon qui serait moins brutal et de François Hollande qui aurait été lui, un peu plus audacieux.

Alors ça se veut très habile à l’approche de la primaire de gauche, mais ça manque de précisions et d’originalité.

Emmanuel Macron a beau être très jeune, il pense avoir tout compris de la politique. L'ensemble est en effet cohérent et correspond à ses engagements. Ça n’est ni partisan, ni dogmatique. Ni de droite, ni de gauche. Comme promis dans les bandes-annonces.

Les propositions ne sont donc pas clivantes. Les vrais amis de François Fillon peuvent s'y retrouver, tout comme ceux de François Hollande qui ont regretté son manque de courage. 

Les seuls qui ne peuvent pas comprendre Emmanuel Macron sont ceux qui se retrouvent aux extrêmes de l’échiquier politique. A l’extrême droite comme à l’extrême gauche. Qui partagent le goût du protectionnisme et de l’étatisme, du souverainisme à outrance. Bref du brut de brut.

Le diagnostic sur lequel il a bâti son programme est simple. La France est asphyxiée par les pesanteurs administratives et syndicales, les tracasseries fiscales et réglementaires. La France a manqué son rendez-vous avec la mondialisation, la concurrence internationale et la révolution technologique. Pire, elle a transformé ce qui aurait dû être des opportunités de progrès en facteurs anxiogènes et paralysants.

A lire également sur notre site : Propositions économiques et sociales de Macron : la révolution… vraiment ?

Pour Macron il faut donc rattraper ce retard et remettre la machine économique en route. Deux choses. Il faut libérer la France (c’est le côté Fillon) et il faut protéger les Français (c’était l'obsession de Hollande et un peu celle de Juppé).

D’où son slogan : "Libérer la France et protéger les Français". La musique est bonne, mais les paroles sont quand même très inspirées. Ça ressemble à du Fillon sans l’énergie qui dérange, et à du Hollande un peu dopé. 

Les réformes qui s'inscrivent dans cette ambition se regroupent en quatre grands chapitres.

Le premier porte sur les réformes de compétitivité. Pour Macron, qui partage là le diagnostic de la majorité des experts (en dehors de ceux qui travaillent pour l’extrême gauche, la gauche de la gauche et la droite souverainiste et l’extrême droite) le problème français est son manque de compétitivité. La France est sortie de la compétition internationale parce qu'elle n'a pas su affronter cette concurrence. Il lui faut donc d’un côté améliorer ses conditions de coûts (baisse des charges) et de l’autre élever en gamme son offre de produits et de services. Tout est dit. Tous les candidats qui aspirent à gouverner seront d’accord.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 28/12/2016 - 08:39 - Signaler un abus A rejeter

    Europe fédérale ( page 3 ) , ben voyons , et toujours plus de mondialisation , Le tout enrobé de bons sentiments et de roucoulements . Et quid de la politique étrangère ? Mise sous le boisseau ? Quid de l'immigration incontrôlée ? On constate que la CSG est augmentée encore et encore, ainsi que les impôts , il y a beaucoup plus de Hollande que de Fillon dans ce programme, ce qui n'est pas étonnant puisque c'est lui qui aonné ses conseils éclairés à Hollande pendant quatre ans,, il remplace l'assistance par la solidarité : cela veut dire faire comme en Grèce Qui n'a toujours pas de croissance et vend ses biens ( tiens On n'en parle plus ) Ni Hollande ni Macron, c'est pareil !

  • Par Arthur75015 - 28/12/2016 - 09:35 - Signaler un abus Macron la doublure de Hollande

    Ne vous laissez pas enfumer par l'emballage. Rien à attendre de bon de celui qui a travaillé 4 ans auprès de Hollande. Et qui ne dit mot sur l'essentiel : l'identité, la souveraineté et l'immigration musulmane extra-européenne folle qui ruine et défigure la France.

  • Par cloette - 28/12/2016 - 09:49 - Signaler un abus La CSG

    C'est un impôt , mais on paie un impôt sur cet impôt ! ( on déclare en effet le revenu brut ) Quelle arnaque !!

  • Par J'accuse - 28/12/2016 - 10:15 - Signaler un abus Pour ceux qui croit au Père Noël-Macron

    Certains croient avoir trouvé le non-politicien qui va tout faire mieux que les autres. Macron est en réalité l'archi-politicien voulant se faire une place dans un Centre déjà trop encombré, et présentant une politique molle de droite avec une étiquette falsifiée de gauche. Envoyer son programme un 24 décembre à ceux qui croient en lui, c'est tout dire!

  • Par Benvoyons - 28/12/2016 - 10:16 - Signaler un abus Macron a un programme Socialiste car la France

    d'aujourd'hui est Socialiste dans son organisation sociale, syndicales, Fonctionnaires et ses résultats 57.8% du PIB et 46.1% de prélèvement 2016 aux quels il faut ajouter l'augmentation de la dette année après année . Encore+82 milliards pour 2016. Macron ne modifie veut absolument une modification de la structure qui fait que les transformations sont impossible en France. Il ne fait que saupoudrer autrement la gabegie Socialiste et donc cette gabegie continuera à augmenter.=====================Si vous prenez le programme éminemment Socialiste mais aussi Nationaliste du FN et bien pour le moment aucune transformation n'est proposé pour réduire la machine à perdre mais que des solutions à la Cons pour l’amplifier. =========================================== Les Français seraient -ils accro aux Socialismes?????========== Quand une croyance Socialiste, t’obsède à ce point, le choix pour tout ,est que l'Universelle Mort de ta Liberté et de ta Fraternité, qui en découle, sont les sommets, du charnier de l’Égalité. Donc sans aucune réforme de la structure de l’État & Syndicale la France continuera plaisamment sa descente abyssale vers sa fin avec la FAIM

  • Par J'accuse - 28/12/2016 - 10:17 - Signaler un abus Pour ceux qui CROIENT...

    (mille pardons)

  • Par vangog - 28/12/2016 - 10:41 - Signaler un abus Macron-Rothschild veut l'UE pour les banquiers

    L'UE ne fonctionne pas, à cause des lobbys et des banquiers, alors Macron-Rothschild en veut encore plus... La SS ne fonctionne pas, à cause des allocations aux étrangers, à cause du choix gauchiste de la prolongation de la mort plutôt que la prolongation de la vie, alors Macron-Rothschild transfére le pouvoir des syndicats aux technocrates...les impôts français sont trop élevés et payés par trop peu de Français, alors Macron-Rothschild les augmente, afin de payer la dette sociale...Macron-Rothschild, c'est aucune vision, aucune originalité, mais la prolongation de la politique des vases communicants du socialisme pour camoufler la fusion-acquisition de la France par l'UE...

  • Par Benvoyons - 28/12/2016 - 11:01 - Signaler un abus Macron a un programme Socialiste car la France

    d'aujourd'hui est Socialiste dans son organisation sociale, syndicales, Fonctionnaires et ses résultats 57.8% du PIB et 46.1% de prélèvement 2016 aux quels il faut ajouter l'augmentation de la dette année après année. encore +82 milliards pour 2016. Macron ne veut absolument pas d’une modification de la structure qui fait que les transformations sont et continueront à être impossible en France. Il ne fait que saupoudrer autrement la gabegie Socialiste et donc cette gabegie continuera à augmenter.=====================Si vous prenez le programme éminemment Socialiste mais aussi Nationaliste du FN de MLP & Philipot ENA et bien pour le moment nous pouvons voir qu’aucun des Socialistes ne propose des transformations, pour réduire la machine à perdre mais que des solutions à la Cons pour l’amplifier. = Les Français seraient -ils accro aux Socialismes?==Quand une croyance Socialiste, t’obsède à ce point, le choix pour tout ,est que l'Universelle Mort de ta Liberté et de ta Fraternité, qui en découle, sont les sommets, du charnier de l’Égalité. Donc sans aucune réforme de la structure de l’État & Syndicale la France continuera plaisamment sa descente abyssale vers sa Fin avec la Faim en +

  • Par zouk - 28/12/2016 - 11:05 - Signaler un abus Mac

    Le volet "protection des français est inquiétant". C'est cette obsession qui nous a installés dans tous les renoncements depuis 40 ans: SMIC toujours croissant càd le signe le plus clair de tout renoncement à un quelconque effort de redressement économique ainsi que de tous les reculs devant les réformes indispensables, mises en œuvre par nos voisins yc Espagne et Italie pour ne pas citer Irlande, Royaume Uni ou Allemagne, pour faire bonne mesure j'ajoute Pologne.

  • Par Rosiale - 28/12/2016 - 12:25 - Signaler un abus Copie conforme

    Tout cela manque d'originalité! Si c'est pour faire du Fillon autant prendre l'original et si c'est pour faire du Hollande...... n'en parlons pas!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€