Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 28 Mai 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Égypte se débarrasse des Frères musulmans : pour les remplacer par qui ?

Suite à la confiscation des avoirs de la confrérie la semaine dernière, ce sont désormais les activités des Frères musulmans qui ont été interdites lundi 23 septembre par la justice égyptienne. Reste à savoir qui les remplacera et pour quel futur.

Répression judiciaire

Publié le
L'Égypte se débarrasse des Frères musulmans : pour les remplacer par qui ?

Un électeur vérifie son nom avant son vote lors de l'élection présidentielle de l'Egypte en 2012. Crédit Reuters

Atlantico : Après que de nombreux membres des Frères musulmans ont été incarcérés, que des chaînes islamiques soient fermées, la récente décision de la justice égyptienne vient renforcer l’idée que l’on assiste à une purge des Frères musulmans en Égypte. Qu’en est-il vraiment et quel est l’objectif d’une telle action ?

Tewfik Aclimandos : D'importants secteurs de l'opinion et de l'appareil d’État sont effectivement en mode "éradicateur" face à la Confrérie. Cela peut se comprendre, vu le comportement criminel de la direction de cette dernière lors de son passage au pouvoir. Mais il ne faut pas se leurrer : la confrérie est très implantée dans le pays et on ne peut l'éradiquer. Nombreux sont ses cadres dirigeants qui ont à répondre de crimes, et aucun État ne peut accepter des formations politiques ayant une branche et des milices armées.

Si les Frères veulent participer au jeu politique, ils doivent se restructurer, ou éventuellement obtenir une victoire, mais elle ne se profile pas à l'horizon. Pour le moment, la confrérie ne veut ni se réformer, ni négocier (sa position consiste à affirmer: « soit vous vous couchez, soit vous nous tuez jusqu'au dernier ») et elle use consciemment de la violence. L'autre camp a donc logiquement durci ses positions. Nous sommes aujourd’hui dans une sorte de guerre psychologique où chacun se dit prêt à aller jusqu'au bout et tente d’imposer ses convictions.

Cette décision peut-elle engendrer une nouvelle vague d’insécurité en Égypte ? N’est-elle pas contreproductive dans le processus de démocratisation voulue par le gouvernement transitoire ?

Non, elle n'est pas contreproductive, puisque les Frères se refusaient absolument à négocier. En soi, la décision n'améliore pas la situation, c'est certain, mais de là à dire qu'elle l'aggrave qualitativement, il y a un fossé. Le principal problème reste que la confrérie est pratiquement décapitée, tous ses chefs et cadres intermédiaires, les présidents de bureaux régionaux également, sont emprisonnés. Cette situation affaiblit la confrérie et sans leaders, et bien que de nombreux militants soient modérés, beaucoup d'autres se radicalisent dangereusement... Un éclatement de la confrérie risque de déboucher sur une multiplication de petits groupes violents. Le pouvoir en est conscient. Mais être conscient est une chose, réussir à éviter le péril en est une autre.

La répression de la confrérie délégitime-t-elle les nouveaux dirigeants égyptiens ? Doit-on craindre une radicalisation anti-islamique de la politique égyptienne alors que la constitution est en cours de révision ?

Pour le moment, non. Au moins deux Égyptiens sur trois sont partisans du nouveau gouvernement. La majorité semble visiblement anti-Frères et beaucoup parmi eux sont en mode « éradicateur », mais l'opinion reste très volatile et tout peut changer.

L’affaiblissement des Frères en Égypte, financé par l’émirat qatari depuis la révolution de 2011, serait-il l’illustration du recul de l’influence de celui-ci au Moyen-Orient ? A qui profite cette situation ?

L'influence qatarie a toujours été très surestimée et équivoque. Si les mots ont un sens, il faudrait réellement prouver que les Qataris avaient des capacités de peser sur les décisions des Frères. C’était très certainement le cas, ils possédaient cette influence, mais pas dans tous les domaines. Si le nouveau pouvoir égyptien se stabilise, les perdants seront évidemment la Turquie et le Qatar, peut-être aussi le Soudan, proche des Frères. A contrario, l'Arabie Saoudite, les Émirats, le Koweït et la Jordanie gagneront à entretenir leurs liens avec l’Égypte. Les monarchies du Golfe ont en effet perçu dans un pouvoir Frère, une menace directe contre leur intérêt national et contre leur stabilité interne. Aujourd'hui, ils sont prêts à financer un pouvoir éloigné de la politique des Frères. Quand Morsi a été renversé, ces pays ont d'ailleurs de suite transféré douze milliards de USD à l’Égypte... et ils vont certainement continuer si nécessaire.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gliocyte - 30/09/2013 - 09:26 - Signaler un abus Non de non

    Péril en la demeure! Vous allez voir que FH va proposer l'asile politique à tous les Frères Musulmans. Oh secours! Ce scénario cauchemardesque pourrait bien se réaliser quand on a en mémoire le fait que Valls et le préfet de police de Paris ont autorisé en juin une manifestation des Frères musulmans qui soutenaient Morsi. Alerte rouge. Bip, bip, bip, bip

  • Par yandex - 30/09/2013 - 09:55 - Signaler un abus Choqué

    Bonjour, Je souhaite réagir car cet article me choque. Reprenons les choses dans l'ordre : 1. Morsi est élu par + de 50% des votes à l'élection présidentielle face à un candidat de l'armée 2. Quelques mois plus tard Morsi propose la constitution au vote et une là encore une large majorité de la population l'approuve. En 1 an de Morsi combien de manifestants ont été tués? combien ont été obligés de quitter leur campements? La place tahrir était pleine pendant plusieurs mois (souvent des gens motivés et payés par l'armée). Combien de chaines de télévision ont été fermées? Zéro. 3. L'armée reprend le pouvoir par un coup d'état militaire. Vous direz ce que vous voudrez, mais c'est un coup d'état. D'ailleurs quelqu'un connait-il le nom du nouveau "président" égyptien? 4. En moins d'une semaine plus de 2000 manifestants sont tués! . Quelqu'un se rend-il compte de ce que cela représente? Combien de chaînes de télévision ont été fermées? 25 En conclusion, qu'on aime ou qu'on aime pas les frères musulmans, la vérité est un coup d'état a eu lieu suivi d'un massacre de manifestants pacifiques et maintenant une répression sans limite, des simulacres de procès... Bravo.

  • Par Ravidelacreche - 30/09/2013 - 10:19 - Signaler un abus pour les remplacer par qui ?

    Par des Slaves! Si il slave c'est qu'il se nettoie et si il se nettoie c'est donc ton frère.

  • Par gliocyte - 30/09/2013 - 11:40 - Signaler un abus @yandex

    Dans votre récapitulatif des faits, il y manque un sacré maillon: Qui s'est révolté? Les égyptiens qui sont descendus par millions dans les rues. Que brandissaient-ils? Un carton rouge où il était écrit: "Je suis ici parce-que Morsi, pour qui j'ai voté, m'a trahi et n'a pas tenu ses promesses" Alors bien sur, vous pourrez toujours que ces millions d'égyptiens étaient tous des militaires déguisés......

  • Par yandex - 30/09/2013 - 11:57 - Signaler un abus @gliocyte

    Et quand François Hollande est à 20% d'opinion favorable on demande à l'armée de le destituer? la vérité est que tout ça est une vision méprisante et colonialiste, dont apparemment il est très difficile de sortir pour certains. De plus vous parlez des "millions" descendus dans les rues, et avez-vous comptez les millions descendus défendre la légitimité du pouvoir et de leur président élu ? Bien sur ces gens ne mérite n'y d'être comptés, ni entendus, juste tirés comme des lapins. Je vous suis bien ?

  • Par yavekapa - 30/09/2013 - 12:05 - Signaler un abus Morsi m'a tuer

    Par qui les remplacer ? Comme on reçoit beaucoup d'immigrés, on peut bien leur envoyer quelques socialos, tiens tout notre gouvernement. Ils feront l'apprentissage de l'islam avec leurs potes frères musulmans. Mais attention à la casse; les balles volent bas pour les mécréants là-bas.

  • Par Glop Glop - 30/09/2013 - 12:38 - Signaler un abus A moins de...

    ... s'en débarrasser physiquement, rien ne sera réglé.

  • Par Glop Glop - 30/09/2013 - 12:48 - Signaler un abus @ yandex - 30/09/2013 - 09:55

    Vous avez le droit d'être choqué, mais dans ce cas il faut être choqué intégralement et réfléchir sur les "bienfaits" du fondamentalisme. Les dirigeants occidentaux, étasuniens obamistes et français affairistes en tête, ont le pantalon sur les chevilles car cette merde leur appartient, le top départ ayant été donné par le discours du Caire de 2009 de Barack HUSSEIN Obama. Il se trouve que ces deux mêmes gouvernements se sont retrouvés comme deux ânes face à la Russie (et on ne s'en plaindra pas) pour le dossier Syrien parce que la soumission aux diktats wahhabites, salafistes, et tous les noms que l'on peut donner à ce grand flou de sociétés incompatibles n'a qu'un temps.

  • Par gliocyte - 30/09/2013 - 13:47 - Signaler un abus @yandex

    Bon, j'ai compris, vous êtes membre des Frères Musulmans. Inutile donc d'aller plus loin. Heu....Vivez-vous en France?

  • Par yandex - 30/09/2013 - 14:05 - Signaler un abus @gliocyte

    J'attends votre réponse sur les arguments que j'avance. En quoi le fait que je sois Français, Egyptien, Chrétien, Juif, Arabe, Frère musulman ou adepte des coups d'état militaire change t'il quelque chose? Je vous donne des arguments alors que vous n'avancez rien, si ce n'est "faut les éradiquer tous!!!" ... lamentable.

  • Par yandex - 30/09/2013 - 14:12 - Signaler un abus @Glop Glop

    Vous êtes apparemment très énervé, apparemment un porté sur la chose raciale (pourquoi mettre en majuscule "hussein" pour obama?) Votre message ne mérite même pas qu'on y réponde, d'ailleurs s'il ne fallait donner qu'un exemple de sa stupidité ça serait votre affirmation "soumission aux diktats wahhabites, salafistes" , si vous étiez un minimum informé vous sauriez que les états qui ont soutenu ce coup d'état sont justement les états wahhabites (Arabie Saoudite en tête), et que le parti Salafiste égyptien (Al nour) était aux côtés du Général Al Sisi pour le coup d'état. Mais bon je comprends bien que pour quelqu'un comme vous les mots "salafiste" , "musulman" , "wahhabiste" , "frere musulman" veulent dire la même chose. NB : En france, le racisme et l'islamophobie n'est pas une opinion mais un délit.

  • Par ciceron - 30/09/2013 - 14:18 - Signaler un abus Islamisme vs démocratie

    En 1933, Hitler a bien été élu démocratiquement. Fallait-il le destituer et combattre ses fidèles ? Ben oui.......... Parfois la démocratie n'est pas sans défauts...... Al Sissi est parti en guerre...... il a dû entendre cette phrase : tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens.....

  • Par ISABLEUE - 30/09/2013 - 14:24 - Signaler un abus REMPLACER par d'autres analphabètes,

    genre ceux qui mettent les cigognes en prison, ou accusent les requins d'être du Mossad.. VASTE PROGRAMME comme disait DEGAULLE.....

  • Par yandex - 30/09/2013 - 14:49 - Signaler un abus @ciceron

    Bravo vous avez atteint le point Godwin « plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s'approche de 1 ». En gros, au bout d'un moment quand on a plus d'arguments on parle d'Hitler. Même si je n'ai pas envie de répondre à vos âneries je préciserai juste que le seul à avoir abattu des manifestants (et pas qu'un peu , 2000 !!) c'est votre cher Al Sisi. http://fr.wiktionary.org/wiki/point_Godwin

  • Par ciceron - 30/09/2013 - 16:32 - Signaler un abus Al Sissi vs islamo

    Al Sissi est un très bon musulman qui combat les islamistes Bien évidemment, il est islamophobe......... Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens !

  • Par aghiol - 30/09/2013 - 16:45 - Signaler un abus Les pays musulmans combattent

    les Islamistes et l'Europe les reçoit à bras ouvert au nom de l'humanitarisme débile ! Pourquoi donc les salafistes sont ils combattus partout dans la monde arabe sans que l'on ne trouve quoi que ce soit alors qu'en Europe une simple expression ou opinion contraire à ce mouvement est assimilée à de l' ISLAMOPHOBIE ? Pourquoi les Musulmans "modérés" vivant en Europe ne condamnent jamais les actes de violence de ces extrémistes ? Autant de questions sans réponse ....

  • Par yandex - 30/09/2013 - 16:47 - Signaler un abus @ciceron

    Un musulman qui massacre des musulmans est un bon musulman pour vous, ça ne m'etonne pas, d'où votre admiration pour Alsisi et Bachar El Assad .. Pour votre info la femme de Al Sisi porte le nikab et ce joyeux couple applique un Islam salafiste. Mais bon tout ça est trop compliqué pour vous .... allez afficher un nouveau poster de Jean Marie et sa fille et ne parler pas de ce qui vous dépasse.

  • Par walküre - 30/09/2013 - 17:55 - Signaler un abus Qu'ils se démerdent

    Ils sont majeurs et indépendants. Qu'ils ne nous demandent rien, surtout. Chacun chez soi.

  • Par gliocyte - 30/09/2013 - 17:56 - Signaler un abus @yandex

    Désolé mais je ne vois aucune question dans vos propos, donc me demander de vous répondre sur vos affirmations me paraît pour le moins biscornu.

  • Par Exaspéré - 30/09/2013 - 18:47 - Signaler un abus France, terre d'accueil...

    L'Egypte veut se débarrasser de ses frères musulmans et autres barbus "progressistes" ? Mais venez donc en France ! Vous y aurez le gîte et le couvert et vous pourrez propager la bonne parole ,celle qui parle de paix, d'amour et de charité et qui défend l'égalité des femmes.On vous fournira des lieux de culte où vous pourrez apporter la lumière à tous ces mécréants. Vous pourrez vous y reproduire à loisir grâce aux allocs et promouvoir la mode de la robe de chambre et des mules sur la voie publique. Quant à vos dames,elles pourront courir les magasins revêtues de la si seyante tenue cache-poussière de vos stylistes inspirés.

  • Par prochain - 30/09/2013 - 18:51 - Signaler un abus Le frères de la religion de paix se vengent sur les chrétiens

    "Islam est un phénomène sociopolitique" Dalil Boubakeur

  • Par ciceron - 30/09/2013 - 20:32 - Signaler un abus NB la bêtise n'est pas un délit....

    Les demeurés de l'asile PS-ychiatrique et islamiste ont bien de la chance....

  • Par Redomier - 01/10/2013 - 07:51 - Signaler un abus Pas de tourisme, peu de recettes

    Sissi n'est pas seul . sa faction se rend compte que les recettes de l'Egypte se sont effondrées avec la désertification du tourisme . Car les Frères musulman , à juste titre , font fuir les touristes, les lieux de villégiature ne manquant pas . Donc il les met à l'ombre , leur permettant d'approfondir leur méditation

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Tewfik Aclimandos

Tewfik Aclimandos est chercheur associé à la chaire d'histoire contemporaine au Collège de France. Politologue égyptien, il  est spécialiste de la politique égyptienne et a publié de nombreux articles à propos de l'Armée, les Frères Musulmans et la politique étrangère d'Hosni Moubarak.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€