Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 20 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Des écrivains parlent d'argent" de Fabrice Luchini : Il fait de l'or avec tout ce qu'il touche

Pour son spectacle de rentrée, Fabrice Luchini a choisi un thème particulièrement riche: l'argent, vu par les écrivains. Ses choix, sa manière de les présenter et de dire les textes: tout est un régal.

Atlanti-culture

Publié le
"Des écrivains parlent d'argent" de Fabrice Luchini : Il fait de l'or avec tout ce qu'il touche

ONE MAN SHOW

Fabrice Luchini

Des écrivains parlent d'argent

Mise en scène: Emmanuelle Garassino                                                                                                        

INFORMATIONS

Théâtre des Bouffes Parisiens

Jusqu au  21 décembre

 le Lundi à 20h; mardi et mercredi à 18h30

Et reprise en janvier  au théâtre de la Michodière

Réservation : 01 42 96 92 42

http://www.bouffesparisiens.com

 

RECOMMANDATION

          EN PRIORITE

THEME 

Fabrice Luchini nous parle d’argent en nous faisant lecture de textes brillants, abordant de manière différente mais toujours passionnante ce sujet au combien essentiel et sensible. 

Les mots de Céline, La Fontaine, Zola, Cioran ou même Marx sont un délice à entendre dans sa bouche.

POINTS FORTS

1 Fabrice Luchini lui-même: irrésistiblement drôle ,absolument exquis, passionné, passionnant, avec le panache qu’on lui connaît. Il ne lit pas les textes, il les vit. Il bouillonne, il exulte, il rayonne, il nous entraîne avec lui dans un bain de culture, de finesse et de gaité.

2 Impossible de ne pas boire ses paroles: la salle entière est pendue à ses lèvres.

3 Certainement conscient de la profondeur des textes choisis, Fabrice Luchini ne manque pas de les décortiquer avec son phrasé singulier, et de ponctuer sa prestation d’anecdotes personnelles hilarantes pour tenir son auditoire en haleine.

4 Ce spectacle est un véritable cadeau fait à de très grands auteurs. Il donne envie de lire ou relire Hugo, La Fontaine, Zola et tant d’autres; mais aussi d’en découvrir, comme pour ma part, Charles Péguy.

POINTS FAIBLES

Même avec de la bonne volonté, je n’en ai pas  trouvé..;

EN DEUX MOTS 

Un seul mot suffit: encore!

UN EXTRAIT 

Ou plutôt trois:

-  Fabrice Luchini citant Marx: « Il [l’argent] est la courtisane universelle ».

Après avoir lu Shakespeare: « Il y a quelque chose d’énorme chez Shakespeare, ça ne pourrait pas être écrit par un français »

3-Fabrice Luchini racontant une anecdote personnelle: «  J'avais un million à transférer sur mon compte courant. Il n’y a pas de honte! ».

L’AUTEUR 

Fabrice Luchini est né en 1951 et a grandi dans le quartier de la Goutte d'or, à Paris. 

Peu attiré par l'école, il se passionne néanmoins très tôt pour la littérature, en autodidacte. 

Il a été repéré en discothèque par Philippe Labro, qui lui a confié son premier rôle dans "Tout peut arriver", en 1969.

Mais ce n’est que près de 20 ans plus tard qu’il se fera connaître du grand public avec son rôle dans La Discrète de Christian Vincent;

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Yolène Bahu pour Culture-Tops

Yolène Bahu est chroniqueuse pour Culture-Tops.

Culture-Tops est un site de chroniques couvrant l'ensemble de l'activité culturelle (théâtre, One Man Shows, opéras, ballets, spectacles divers, cinéma, expos, livres, etc.).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€