Mercredi 23 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ecole maternelle : à quand un numéro vert pour dénoncer les mots déviants ?

La députée socialiste Sandrine Mazetier veut rebaptiser l'école maternelle, expression qu'elle juge sexiste. Elle propose à la place "petite école" ou "première école".

Qui a eu cette idée folle...

Publié le 2 février 2013
 

Après la proposition de débaptiser les écoles maternelles sous le prétexte que le mot maternel est suspect de sexisme l'Académie Française va t-elle enfin prendre parti ? On peut toujours l'espérer, mais comme elle ne l'a pas fait lorsque François Hollande a prétendu extirper le mot race de la Constitution, autant devancer son indignation sans attendre, au nom de ceux pour qui la langue est un outil de travail. Ils méritent le même respect que les ouvriers du textile quand ils s'opposent au démontage de leurs machines, et à la mise à l'encan de leurs procédés de fabrication par des gens qui n'y connaissent rien.

Eh bien, pour un écrivain, ceux qui n'y connaissent rien sont incontestablement les politiques, droite et gauche confondues, à ceci près que les élus de gauche ne se contentent pas d'écrire et de parler un français qui ferait honte à leurs pères, ils prétendent sans cesse en réformer les règles.

Naguère c'était l'orthographe, désormais ils essaient d'y déceler on ne sait quelle philosophie cachée comme le faisaient les agents de la Guépéou face aux auteurs qui manquaient de chaleur à l'égard de Staline. Ils dérivent, insensiblement, dans notre dos, au nom du bien commun, vers la tentation de légiférer sur l'usage des mots, ce qui nous promet un paradis orwellien où les élus, les parents d'élèves et la mercière du coin auront le pouvoir de réclamer l'épuration du langage, la désinfection de l'histoire et la sanction des dérapages, absolument quand ça leur chante. Il suffira d'appeler un numéro vert pour lancer des campagnes de type maoiste contre le vocabulaire à tendance petite-bourgeoise, les adjectifs offensants ou les connotations suspectes, comme ce fut le cas récemment lorsqu'un sénateur a demandé à son voisin en séance c'est qui cette nana ? et que l'intéressée a paru prête à le faire plaquer au sol par la Sécurité.

Qu'on me pardonne l'association d'idées, mais la députée Mazetier, auteur de la mise à l'index du mot maternelle dans Ecole Maternelle ne se doutait sans doute pas qu'on pouvait entrer, en moins de 24 heures, au Panthéon de la sottise législative : eh bien, c'est fait. Elle se doutait encore moins que le moindre étudiant de terminale pouvait convoquer, contre son initiative, la moitié de la littérature française, eh bien, c'est facile à faire. Déjà, quand l'inénarrable François Hollande a examiné à la loupe le texte de la Constitution, un peu comme Louis XVI se penchait sur les horloges de Versailles, il n'imaginait pas qu'un ressort pouvait lui sauter à la figure. Pourtant le mot race figure dans le titre de 4800 ouvrages disponibles à la Bibliothèque Nationale, lesquels en bonne logique devraient passer en lecture restreinte, pour convenir à son sens de l'orthodoxie linguistique et morale. Si l'on traque, à présent, les références au caractère principalement maternel de la première éducation, c'est tout un décor mental qu'il s'agit de remettre en cause, et donc tous les essais, recueils de poèmes, et romans où la distribution des rôles entre hommes et femmes est établie selon des règles à la fois naturelles et immémoriales, comme dans ce passage de Mme Bovary:

A l'encontre des tendances maternelles, il avait en tête un certain idéal viril de l'enfance, d'après lequel il tâchait de former son fils.

Que doit faire un professeur de français devant un passage comme celui-ci ? Caviarder le texte pour obéir aux adeptes américanolâtres de la théorie du genre ? Envoyer au diable les députés qui cherchent la petite bête pour se faire mousser au Parlement ?

Ou  faire plancher ses élèves sur le sujet suivant ?

A l'aide d'exemples précis, vous montrerez que les tentatives pour contrôler l'usage de la langue et réformer l'Histoire au nom des exigences du présent correspondent à un certain type de régime politique, à une certaine vision de la société humaine, et vous direz lesquels.

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gladio - 09/02/2013 - 01:15 - Signaler un abus Vous allez voir qu'on ne pourra plus dire Mon Dieu

    à la télé, parce que ça chagrine les athées.
    Balayons tous ces imbéciles, recommençons à fumer dans les cafés quand le patron et les clients sont d'accord (fréquent) et finissons-en avec les gens qui veulent nous imposer la vertu. Les mots nous appartiennent après tout. En plus la folle mazetier n'a certainement pas chiffré son projet, s'il faut changer tous les imprimés et tous les frontons d'école, c'est cinq cents millions au bas mot. On les retient sur son salaire, à cette idiote ?

  • Par anubis - 06/02/2013 - 14:33 - Signaler un abus Il faut dire

    École Parent1 ou Parent2 ?

  • Par playlist - 04/02/2013 - 21:36 - Signaler un abus top délire

    Ouais allez poussons la connerie...à la place de maternelle je propose école paternelle en raison de l'égalité des sexes...! Non aujourd'hui pour être branché c'est la négation des différences sexuelles qui est tendance, au nom bien-sûr du respect de la différence: alors je propose l'école neutroternelle !
    C'est sûr, c'est plus confortable de plancher sur ce genre d'ineptie que sur un plan de redressement de l'économie, de refonte du système fiscal, social et régime des retraites...

  • Par DA - 04/02/2013 - 05:35 - Signaler un abus Grand chantier

    Je propose que le Ministre de l'Education lance un vaste chantier national pour la refonte de la grammaire française afin de supprimer le feminin et le masculin. Nous instaurerons le genre neutre à usage unique. Cela sera également une grande source d'activité pour tous les jeunes diplomés bac+10 des facs de lettres qui ne trouvent pas de boulot et qui auront pour tâche subventionnée par l'Etat de re-écrire toute la littérature française en genre neutre sur les 20 prochaines années. Le progrès est en marche et cela se voit!

  • Par jerem - 03/02/2013 - 22:57 - Signaler un abus allez oust! des quotas et des age des départs en retraite

    Avec des actions aussi puissante sur le vocabulaire inapproprié certaines elues feraient bien gaffes de ne pas se retrouver devant dautres revendications :
    quotas pour le personnel de l'education nationale,
    quotas pour le personnel medical et soignant
    Ca va en faire des remise en plat sur la parité ....
    Mais le must ce sera le moment venu sur la pénibilité ét l'esperance de vie , le recul de l'age del a retraite pour cause de meilleure santé .....
    un petite recul a la hauteur des ecarts hommes femmes (8 nas c'est cela ) cela devrait donner un sujet a cette députée qui manifestement a besoin de briller en cocktail ....
    combien cela fait 62+8 ? .

  • Par spacelex - 03/02/2013 - 22:50 - Signaler un abus Son cerveau gauche ignore ce que fait son cerveau ... gauche !

    "Née à Rodez, en Aveyron, je suis arrivée dans le 12ème, en maternelle, à l’école du 253 bis avenue Daumesnil. "
    Cette phrase est la première de SA bio sur SON blog et elle vend son enracinement politique par son passage dans l'école MATERNELLE de son enfance.
    Comme pour tous les gauches, la cohérence est un concept.

  • Par Moggio - 03/02/2013 - 21:21 - Signaler un abus Au fait...

    Il va falloir aussi supprimer l'expression "langue maternelle" alors...

  • Par Ancêtre - 03/02/2013 - 20:46 - Signaler un abus ET AUSSI

    La bêtise humaine étant sans limite, supprimons vite le mot "crèche" qui, désignant une garderie de petits enfants, renvoie au christianisme.

  • Par Fort_Niagara - 03/02/2013 - 19:58 - Signaler un abus Extrémisme

    C'est aux principes poussés à l'extrême que l'on voit les extrémistes.

  • Par Lennart - 03/02/2013 - 18:09 - Signaler un abus Il y a comme "tromperie"

    ses électeurs attendaient surement un peu mieux de leur député. La politique semble être une des rares profession ou l'employeur (les électeurs) n'exigent pas d'obligation de résultats, pourtant ces politiques sont si prompt a donner des leçons a tout le monde.

  • Par jppapy - 03/02/2013 - 18:01 - Signaler un abus Molière

    Nous voici revenus aux précieuses ridicules, nonobstant le fait de changer les intitulés ne change rien à la réalité des choses, (combien d'enseignants"paternels" dans ce qui s'appelait autrefois le jardin d 'enfants) la démarche est complètement ridicule. Il est vrai que par ces temps de mariage homosexuel toute référence au père ou à la mère est à prescrire.

  • Par mbo22 - 03/02/2013 - 13:01 - Signaler un abus @ DEL

    Il est vrai que vous êtes tellement supérieur à nous tous que vous pouvez faire des jugements de valeur sur les propos écrits ici dans le forum d'Atlantico. Vous faites certainement partie des ces bobos socialos sectaires tellement sûrs de leurs idées que le simple fait que d'autres "personnes" puissent oser critiquer les conneries débitées par vos héros vous sont totalement insupportables. Encore une preuve, s'il en fallait, de votre intolérance. Vous êtes tellement imbus de votre personne et tellement aveuglé par votre dogmatisme que toute discussion n'est pas envisageable. A quand le goulag pour ceux qui ne pensent pas comme vous?

  • Par bp50lecture - 03/02/2013 - 12:58 - Signaler un abus Numero vert pour la dénonciation...à la Kommandantur?

    Cela sent de plus en plus Vichy cette dérive des socialos ( même pas dignes d'être appelés nationaux) qui veulent réformer le sens des mots. Ils veulent épurer? Après l'épuration il y a la fusillade! Ou le coup de bêche dans la nuque comme chez Pol Pot que les intellos de gauche ont tant glorifié, ou le goulag pour ceux qui ne pensaient pas que le bilan des bolcheviques n'était pas "globalement positif" Ach, je suis trop nourri des mots du passé moi aussi. Comment oser imaginer la folle descente de la France en si peu de semaines de gouvernement socialiste: Peillon qui veut légaliser la schnouff à l'école, Taubira destructrice acharnée de la famille traditionnelle, Montebourg l'insulteur des entrepreneurs, exil de nos élites à capitaux sous les quolibets de Nul 2; chaque jours une nouvelle triste pour les Français "patriotes" avant la nouvelle de la mauvaise note économique que les agences de notation vont annoncer. Une seule joie passagère, l'efficacité momentanée de notre armée au Mali...dont Nul 1 se glorifie.

  • Par vigilant72 - 03/02/2013 - 12:43 - Signaler un abus la sottise semble la chose du monde lamieux partagée.....

    @ Atlante13 - 03/02/2013 - 10:12
    vous n'avez sans doute pas connu le bolchevisme......

  • Par evy - 03/02/2013 - 12:00 - Signaler un abus la connerie

    et cette conne est en plus payée en plus avec nos impôts. La moitié des députés a le même niveau.

  • Par novice90 - 03/02/2013 - 11:39 - Signaler un abus @carredas

    Et si, il me semble aujourd'hui que certaines traces de l'histoire doivent être considérées comme des erreurs (ou bêtises), sans pour autant incriminer les acteurs de ces périodes passées.

  • Par Satan - 03/02/2013 - 11:37 - Signaler un abus Complot soviétique de la pire espèce!

    Qu'on emprisonne les communistes responsable de ce désastre!

  • Par novice90 - 03/02/2013 - 11:37 - Signaler un abus @carredas

    D'après vous il n'est peut-être plus souhaitable que l'État prenne donc position sur des sujets symboliques ?
    Pour moi ce changement de nom revient peu ou prou à la même chose que changer le nom des ministères, le nom des instances au sein des entreprises ou des administrations... C'est une incitation morale en quelque sorte (bon d'accord, là le terme est un peu fort).
    En revanche j'apprécie toujours autant ces délicats butors incapables de discerner une proposition de changement de nom d'un ostracisme lexical, mais c'est vrai que c'est tellement plus simple de caricaturer pour critiquer...

  • Par gvans - 03/02/2013 - 11:28 - Signaler un abus Noel Mamere

    Pourrait s'appeler desormais
    "fetedelhiver mon parentdeux"
    Ce serait laic et politiquement correct

  • Par Atlante13 - 03/02/2013 - 11:12 - Signaler un abus Merci la gauche

    Nous voici revenu aux plus belles heures du bolchévisme.
    Retour vers le passé grâce à vous, merci le changement.

  • Par Maison Blanche - 03/02/2013 - 10:07 - Signaler un abus Au boulot

    Y a encore beaucoup de boulot pour la "mère" (pardon) Mazetier. S'est-elle aperçue que les organes sexuels masculins étaient du genre féminin et qu'à l'inverse les organes sexuels féminins étaient du genre masculin. J'espère qu'elle va vite nous déposer une proposition de loi pour remédier à cette intolérable incongruité.

  • Par Philarrete - 03/02/2013 - 09:26 - Signaler un abus Et la patrie ?

    Et le pot ''patrie'', combien de temps pour en dénoncer le caractère discriminant ? Oseront-ils écrire ''à bas la patrie'' ? Ils osent tout.

  • Par Le gorille - 03/02/2013 - 04:55 - Signaler un abus Merci

    Merci pour cet article.
    Mais il faut pleurer : l'URSS est bien proche selon vous... Elle n'en aura pas le temps. Une autre cata se profile..

  • Par Grwfsywash - 03/02/2013 - 04:05 - Signaler un abus Pendant que la gauche elucubre...

    ... le reste du monde travaille, produit, vend, crée de la richesse, fait de temps en temps la fête, se reproduit, bref mène la vraie vie sans se soucier autrement du village gaulois qui invente des mots.

  • Par Bétharram - 03/02/2013 - 01:31 - Signaler un abus Mazetier Sandrine: chef d'escadrille

    Si tous les (sorry: toutes les ) çon... volaient, elle serait chef d'escadrille.....
    Pour ce niveau d'école les allemands disent "Kindergarten" soit "jardin d'enfants", à l'heure de l'européanisation, on pourrait être tenté d'adopter cette dénomination, mais en français, "jardin d'enfants" s'emploie déjà pour quelque chose de plus précoce, faudrait-il alors assimiler les maîtres de nos chères têtes blondes aux nounous de leurs années pré-scolaires? en quoi "petite" école serait-ce plus adapté? en référence à une grande école? donc petits maîtres et grands maîtres? ou école de petite taille et école de grande taille? pourquoi école maternelle, passé depuis des générations dans le langage courant ne serait pas explicite à souhait? si Mazetier devait s'interroger sur quelque chose, pourquoi ne serait-ce pas sur le métier de "sage-femme" ....
    Voilà un bel os à ronger.... décidemment la çonnerie est insondable tant elle peut être profonde.....

  • Par OlivR - 03/02/2013 - 01:24 - Signaler un abus pourquoi ne pas dénoncer directement les personnes

    qui s'entêtent à utiliser des mots qui ne sont pas entérinés dans le petit livre rose, on pourrait un jour les déporter pour les redresser.

  • Par mosu - 03/02/2013 - 00:56 - Signaler un abus Ecole maternelle

    "petite école"! non mais vous n'y pensez pas ! Ce terme est méprisant, comme le furent en leur temps les "basses" alpes ou le "bas"rhin. A vouloir tout égaliser, on devient le pays le plus ridicule de la planète !!

  • Par Ailleurs - 03/02/2013 - 00:06 - Signaler un abus à Equilibre:

    oui. Il faut relire ou lire 1984...et Le meilleur des mondes, aussi...si vraiment c'est nécessaire pour se rendre compte que nous vivons, avec Normal 1er, une dictature, une vraie, sournoise et bien méchante. On n'a pas le droit d'avoir une opinion différente de celle de Normal, et Normal impose ses idées à tous les français, même s'ils sont contre; rien à fiche, de l'opinion des français, on marche dessus. Utiliser certains mots sera bientôt un crime; nous allons bientôt être (encore plus) surveillés sur internet, et gare à celui qui sera qualifié de raciste, ou d'homophobe. Par contre, catophobe et hétérophobe, c'est OK. Oui, oui..

  • Par CN13 - 02/02/2013 - 23:30 - Signaler un abus Voilà donc à quoi s'occupent les socialos au pouvoir

    à changer le vocabulaire de l'école maternelle en "petite école", etc. Comme disait si bien et si drôle le commentaire de Moune, le député Noël MAMERE devra changer de nom (LOL).
    Il faut la ressortir celle-là, très très souvent, ne serait-ce que pour fermer la gueule de ces socialos prétentieux.
    Hollande et Ayrault avaient dit que l'année 2013 sera l'année de l'EMPLOI. Que nenni !
    Que voit-on ? des manifs des syndicats, des entreprises qui ferment, des salarié(e)s en colère contre Hollande et ses promesses à la con pour se faire élire "moi président je...", des lois pour "mariage homo", des lois pour "vote des étrangers", des changements de jours d'école, de la guerre au Mali.
    Hollande triomphant, alors que les "terroristes" ont seulement été délogés ailleurs mais pas tués ni détruits ni pulvérisés.
    La terreur est toujours là, c'est juste une question de géographie et de patience.
    Ah ! comme diversion, Hollande est fort.
    Quand à parader parmi les manifestants, là, meuuuuusieur se planque.

  • Par 20dicte - 02/02/2013 - 22:24 - Signaler un abus attention quand en activité

    attention quand en activité de pré alphabetisation la maitresse repetera l 'alphabet : ABC!.......DSK puis au DODO (si cheveux sur langue) lassss au mur . En cabane la maitresse.

  • Par antiflambyste18 - 02/02/2013 - 22:23 - Signaler un abus Le socialisme français a un problème avec la vérité...

    Donc sa priorité est le marige homo, ou les mots qu'il ne faut plus dire...et non le chômage.
    Banalitas a été élu sur les bases des imposteurs de la misère.
    Les socialistes devraient relire Nietzsche. Je suis sur qu'ils l'ont déjà fait, ils sont tellement tout mieux ques les autres, et tellement plus humains qu'eux mêmes.
    What else?

  • Par henir33 - 02/02/2013 - 21:28 - Signaler un abus le mur du c.. est dépassé

    en paraphrasant Einstein il n'y a qu'une chose qui donne une idée de l'infini c'est la bêtise humaine

  • Par Guff - 02/02/2013 - 21:03 - Signaler un abus Un jardin d'Eden (pléonasme), la langue française.

    L'école maternelle peut concerner les Papas! Un Papa peut être très maternel! On dit qu'il est "gâteau", càd gâteux. Maternelle en l'occurrence s'accorde avec "école" qui est UN nom féminin. En revanche "armée" est féminin mais on doute qu'elle puisse être maternelle. Imagine-t-on un 'pitaine' hurler "bande de salopardes"... Tiens "salopard" n'a pas de féminin! Sexiste, la langue de Rabelais! C'est donc une "école maternelle" et une "armée DE salopards". En Allemagne, nos grands modèles depuis 1940, on dit "Jardin d'enfants"? Perspicaces, ils ont remarqué la petite taille des enfants qui peuvent donc se mêler aux nains de jardin dont ils sont très férus.

  • Par carredas - 02/02/2013 - 19:55 - Signaler un abus @novice90

    Vous écrivez :
    " il s'agit de tenter de rectifier les bêtises qui sont présentes dans la société et de dire : "non, l'éducation des jeunes enfants n'est pas réservée ou principalement du ressort des mères, les pères ont leur rôle à jouer"
    Il n'y a pas de "bêtises" dans la société mais des traces du passé qui ont une histoire.
    Les classes maternelles ont pris ce nom au 19e siècle pour les différencier des classes d'apprentissage ou d'instruction, le but étant de laisser les enfants se développer naturellement, comme ils le feraient auprès de leur mère, car au19e siècle l'éducation des jeunes enfants revenaient aux mères.
    Aujourd'hui, bien que non obligatoire, la grande section de classe maternelle est quasiment une classe d'apprentissage.
    Il y a donc longtemps que l'appellation ne correspond plus vraiment à l'usage, mais vous remarquerez que cela ne traumatisait personne, même pas les hommes qui enseignent aussi dans les maternelles...!
    Les pères n'ont pas attendu l'arrivée de Me Mazetier pour prendre une place dans l'éducation de leurs enfants, ils n'ont pas à subir des injonctions de la part de politiques sur la place qui leur revient dans l'éducation de leurs enfants.

  • Par chatchat - 02/02/2013 - 19:19 - Signaler un abus L'An 1 après FH (et fâche)

    Il va falloir aussi réviser le calendrier, rebaptiser (oups!) renommer nos villages, fromages qui sont une insulte à la laïcité.

  • Par Satan - 02/02/2013 - 19:11 - Signaler un abus Ce qui n'est pas normal dans les écoles maternelles

    c'est la bouffe dégueulasse qui est donnée aux gosses. Mais bon ce n'est pas comme si on n'était le pays de la gastronomie. Après faut pas se plaindre de les retrouver dans les fast-foods.

  • Par Moune - 02/02/2013 - 18:38 - Signaler un abus Pas mal ::))

    Pas mal ::))

  • Par lorrain - 02/02/2013 - 18:35 - Signaler un abus j' ai trouvé

    Fetnat Parent 1

  • Par Moune - 02/02/2013 - 18:31 - Signaler un abus Imaginez l'horreur !!!

    NOEL MAMERE !!! Dieu ! (pour l'embêter)...qu'il doit vivre des moments difficiles cet homme...
    Déjà Noël, c'était difficile, mais "mamère"... ouille !
    On pourrait pas aussi le débaptiser celui-là !!! le concours est ouvert ! qui lui trouvera un nom digne du "bien-pensant" qu'il croit être...

  • Par lorrain - 02/02/2013 - 18:21 - Signaler un abus système éducatif à venir

    je propose un système éducatif à venir qui fera plaisir aux ébouriffants socialos qui nous gouvernent.
    à la naissance, le bébé se verra retiré à ses parents pour être élevé dans la bienveillante institution éducative gérée par le parti, les parents pouvant avoir des idées non dans la ligne politique (voir simplement des idées) risqueraient de faire des enfants avec une morale non orthodoxe, pardon en accord avec la bien-pensance
    à l' issue de son éducation de base, il sera confié à des familles ayant fait preuve d' une fidélité sans faille à l' idéologie infaillible de notre leader bien aimé.
    je rappelle pour mémoire qu' un tel système a été brièvement mis en place par la chine de mao.
    ça donne vraiment envie, les paradis socialistes.
    au fait, pourquoi plus de gens passaient à l' ouest qu'à l' est ?
    pourquoi les allemand de l' est sont allés vers la RFA en 89 et aucun allemand de l' ouest n' a rejoint la RDA ?
    quand prendra-t-on conscience que l' idéologie socialiste est obsolète, et que l' histoire du 20° siècle l' a prouvé?

  • Par Thierry.64 - 02/02/2013 - 17:43 - Signaler un abus Une chose est sûre

    Novice90 porte bien son nom.

  • Par Thierry.64 - 02/02/2013 - 17:41 - Signaler un abus On ne dit plus...

    On ne dit plus un stylo noir mais un crayon de couleur...

  • Par moa - 02/02/2013 - 17:39 - Signaler un abus Déstabilisation

    Ils n'ont de cesse de tenter de nous déstabiliser jusqu'au vertige, pour nous faire avaler par force leurs décrets et lois. Exaspérons nous! Rebellons nous! Restons lucides face à leur irresponsabilité!

  • Par Benvoyons - 02/02/2013 - 17:31 - Signaler un abus novice90 - 02/02/2013 - 14:58 Le Ps a ouvert un Noviciat ? et à

    Belfort? le formatage va bon train. Vous préconisez la situation des enfants dans l'URSS en Chine, au Cambodge, mais bon tout le monde à le droit de dire se qu'il veut, encore, pendant quelques mois en France.

  • Par DEL - 02/02/2013 - 17:25 - Signaler un abus Ah,Les cons...

    Les cons sont comme les hélicoptères, ils volent en escadrille, et il y en a partout, dans tous les camps, toutes les couches de la société. On en lit la prose ici, comme ailleurs, et le sujet proposé en est une belle illustration.

  • Par mbo22 - 02/02/2013 - 17:07 - Signaler un abus Les socialos veulent réécrire la langue française.

    Puisque les termes sexués semblent déranger nos très "chers" (en euros) députés socialistes, je propose qu'ils modifient totalement la langue française en supprimant le genre. Ainsi tous les noms communs seront neutres et il faudra trouver des mots pour remplacer "le ou la" voire "un ou une" puisque ces mots sont désormais connotés sexuellement. Je ne doute pas qu'avec leur imagination débordante dans la connerie, ils ne vont pas nous inventer quelques choses...

  • Par novice90 - 02/02/2013 - 15:58 - Signaler un abus @carredas

    "Si tant est qu'on lui en reconnaisse le droit et la compétence, comment l'Etat pourrait-il se préoccuper de se qui se passe dans les foyers ?"
    À mon sens l'État a ce droit, mais cela dépend de la conception de l'État qu'on se fait, nous sommes d'accord.
    Pour la compétence, ici avec l'exemple du nom de l'école maternelle (et cela me paraît un épiphénomène), il s'agit de tenter de rectifier les bêtises qui sont présentes dans la société et de dire : "non, l'éducation des jeunes enfants n'est pas réservée ou principalement du ressort des mères, les pères ont leur rôle à jouer" (et on touche bien sûr là à la question du mariage homosexuel).
    Ce qui me frappe c'est que pour moi c'est quelque chose de symbolique (le changement de nom) et que cela ne me paraît pas nécessiter de s'écharper sur le sujet, c'est juste un signal...
    Quant aux "jeunes esprits", la langue a prise sur eux, si on ne rectifie qu'un peu l'usage de cette dernière sur ce qu'elle a de machiste cela ne me paraît pas être condamnable.

  • Par jesuismoi - 02/02/2013 - 15:47 - Signaler un abus Bravo, Kettle.. il faut effectivement

    rappeler ce que disait le grand Jules Ferry, exemple et icône pour tant d'intellectuels bien-pensants de ce pays qui se Khmerise à grands pas.
    Je trouve (même si c'est effrayant) que le terme de " Khmers roses " est parfaitement adapté à nos manipulateurs d'esprits de masse qui nous gouvernent désormais.
    Ce terme est à répéter à qui mieux mieux, j'espère qu'il va devenir célèbre et que nos médias en feront une formule aussi célèbre que "le pain au chocolat" ou "passer au Karcher" ou bien encore "Les amis du Fouquet's"..... voyez ce que je veux dire.
    Même un nouveau marin héros solitaire se sent obligé de citer ségolène comme égérie et donner son avis sur un sujet politique comme le mariage gay...., montrer sa bien-pensance encore et toujours, afficher ses appartenances pour mieux capter. C'est ainsi..., c'est comme çà en fait depuis cinq ans. Cinq ans de luttes et de pratiques médiatiques pour y arriver.
    Attention aux Khmers roses ! ne les laissons pas faire....

  • Par kettle - 02/02/2013 - 15:35 - Signaler un abus L'ecole de Jules Ferry

    @Vertigo "Vous préféreriez qu'on apprenne à l'école l'inégalité des races"
    ----
    Jules Ferry disait:
    "Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures."

  • Par kettle - 02/02/2013 - 15:30 - Signaler un abus Les socialistes vont aussi

    Les socialistes vont aussi mettre en place des ateliers lesbien transgenre gay dans les maternelles.

Christian Combaz

Christian Combaz est écrivain et polémiste.

Il est notamment l'auteur de Gens de campagnol (Flammarion, 2012)

La France mérite mieux que ça (Editions du Rocher, 2005) et Enfants sans foi ni loi (Editions du Rocher, 2002)

Retrouvez les écrits de Christian Combaz sur son blog : http://christiancombaz.fr/

Voir la bio en entier

Fermer