Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 20 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une école maternelle incendiée dans les Yvelines ! Pourquoi ne rappelle-t-on pas aux incendiaires qu'il en coûte 10 ans de réclusion ?

Une école maternelle de Chanteloup-les-Vignes a brulé. On a fracturé sa porte. Puis on a mis le feu à l'établissement. L'école est pour longtemps hors service. La maire de la ville est en colère.

Pas de feu sans fumée…

Publié le
Une école maternelle incendiée dans les Yvelines ! Pourquoi ne rappelle-t-on pas aux incendiaires qu'il en coûte 10 ans de réclusion ?

L'information est dans le Figaro. Avec plus d'une centaine de commentaires. Tous, tous sans exception rendent le même son de cloche. Écœurement et indignation. Les incendiaires sont désignés. Des "voyous des quartiers sensibles", des "jeunes issus de la diversité". Il doit se passer certaines choses en France pour dégager une telle unanimité. La chronique des faits divers, habituels et coutumiers, permet ce genre d'accusations. Il ne viendrait en effet à l'esprit de personne de penser que ce sont des enfants de la maternelle, mécontents de leur maitresse, qui ont mis le feu…

Des riverains excédés par les cris des enfants peut-être ?
Une maitresse mécontente de la faiblesse de ses émoluments ? Non : la cause est entendue. Il y a en effet à Chanteloup-les-Vignes, un "quartier sensible", "La Noé". Il a été rénové, reconstruit. Mais il reste un "quartier sensible".
 
Une des commentateurs du Figaro rappelle à bon escient que l'incendie volontaire est en France punie de 10 ans de réclusion. Le double s'il est commise en bande organisée. Chaque année, à la Saint Sylvestre, plus de 1000 voitures sont brûlées dans notre pays. Un rite initiatique parfaitement localisé.
 
Les auteurs sont connus. Ou en tout cas peuvent l'être. Les caméras de vidéosurveillance filment et enregistrent tout. Mais les autorités compétentes ne font rien. On les comprend : elles ne veulent pas mettre le feu à nos banlieues ! Pourquoi ne voient-elles pas que le feu y est déjà ?
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 03/04/2018 - 09:35 - Signaler un abus Ce n'est pas la première fois,

    C'est très fréquent .

  • Par vangog - 03/04/2018 - 10:13 - Signaler un abus Lorsque le Front National aura rendu son pouvoir au peuple

    de France, la justice s’exercera pleinement, sans idéologie ni sélectivité...pas avant!

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 10:36 - Signaler un abus Abolition de l'Esclavage

    L'explication est simple : les classes moyennes blanches sont étreintes par une peur panique ! En 1860, dans le sud des États-Unis, les propriétaires des plantations de coton, qui possédaient de nombreux esclaves noirs, se rendaient bien compte que la guerre de Sécession allait éclater ! Les abonnés du Figaro et d'Atlantico réalisent, eux aussi, dans leur for intérieur, que l'Esclavage Libéral, avec ses neuf millions de pauvres et ses six millions de pauvres, va bientôt être aboli. Pourtant, seuls ceux qui sont outrageusement riches devraient ressentir des craintes : la société qui va lui succéder sera infiniment plus apaisée !

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 10:40 - Signaler un abus six millions de chômeurs

    Correction : six millions de chômeurs

  • Par cloette - 03/04/2018 - 11:11 - Signaler un abus Ganesha

    Vous dites n’importe quoi , quel rapport avec le sujet ? L’ecole est gratuite pour tous, l.acces au savoir aussi. Le problème est autre . Le pauvre offre à son enfant un iPhone plutôt que des livres ; ça sert à rien un livre ´, il ne faut pas s’etonner qu’on les brûle ( brûler un collège c’est brûler le savoir ) Votre misérabilisme date un peu !

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 12:23 - Signaler un abus Cloette

    Vos robes à crinoline sont très élégantes ! Mais, en tant que ''bonne chrétienne'', vous devriez manifester moins de haine et de mépris envers vos frères et sœurs humains. (moins riches ou moins diplômés que vous, arabes, pédés, lesbiennes...)

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 12:32 - Signaler un abus Votre misérabilisme date un peu ?

    Mes chiffres sur le nombre de pauvres et de chômeurs ne ''datent'' pas : ils sont simplement en augmentation permanente ! Mais l'explosion est proche !

  • Par cloette - 03/04/2018 - 14:09 - Signaler un abus Haro sur le héros

    L'hommage à Arnaud Beltrame boycotté dans les établissements scolaires ; Les enseignants ont eu peur de le faire , on en est là ! Le pays est bien plus malade que ne le croient les naïfs .(Il y a longtemps, ce fut le même problème pour les tours de Manhattan.)

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 14:35 - Signaler un abus Erreur d'appréciation et victime collatérale

    Bien que ce soit un peu ''hors-sujet'', je préciserai mon opinion sur Arnaud Beltrame. De deux choses l'une : soit il était suicidaire, soit, il a commis une erreur d'appréciation. Espérait-il maîtriser ou raisonner le terroriste ? Il a échoué ! Pour moi, qui regarde beaucoup de séries policières à la télé, je constate que ce n'est pas du tout une ''procédure habituelle'' pour les forces de l'ordre. On nous en montre quelquefois des exemples, mais toujours couronnées de succès. Ce gendarme n'est pas un ''héro'', je dirais plutôt une ''victime collatérale''.

  • Par cloette - 03/04/2018 - 14:47 - Signaler un abus j'explique

    Arnaud Beltrame s'est proposé en échange à la place d'une femme . Vous êtes un grand malade Ganesha .

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 15:11 - Signaler un abus Cloette

    Vous êtes tellement émotive, que vous n'arrivez même pas à lire entièrement mes commentaires. Reprenez votre calme et trouvez des arguments. Arnaud Beltrame s'est lancé dans une procédure ''acrobatique'', qui n'est certainement pas celle qui est recommandée dans les manuels de la gendarmerie. Ce terroriste aurait du être abattu, d'une balle dans la tête, tirée à distance, avec un fusil à lunette. Évidemment, cela aurait été un peu plus risqué pour la caissière, mais ''on ne fait d'omelette sans casser des œufs'' ! Il semble que la dame qu'il a sauvée aurait approuvé cette option !

  • Par lili57 - 03/04/2018 - 16:47 - Signaler un abus ganescha.

    vos commentaires m'excécrent

  • Par atlantique07 - 03/04/2018 - 17:25 - Signaler un abus Ah les cités sensibles !

    Peut être la couleur de l'immeuble ne convenait pas et donc ils se sont vengés et quand on se venge dans les cités sensibles et bien on brûle ..Quant à l'opinion de Ganesha sur l'action du Colonel Beltrame je lui suggère de continuer à regarder ses séries télévisées ...... Cela nous éviterait de lire ses immondes commentaires

  • Par moneo - 03/04/2018 - 17:29 - Signaler un abus Ganesha est revenu ouf

    ça change tout.. Pourquoi pas 10ans d prison?mais parce qu'ils sont la plupart du temps mineurs.. et choisis justement pour cela... mr Rayski comment voulez vous qu'il s'en sorte Macron..? il ne peut faire comme Jésus et multiplier les CRS et la Police il a la grève des protégés de la Republique;il a les lieux confessionnels à protéger ,il a les politiques à protéger , il va avoir expulser ND des landes bientôt ,même s'il recule la date; il a les manifestations sportives et culturelles et en plus il faut surveiller quelles dizaines de milliers de cinglés qui veulent nous faire la peau au nom d'une religion qui n'aime que ses adhérents... En éparpillant ses réformes il a voulu faire du sarkozy et il s'apperçoit qu'il n'a pas les moyens de sa politique ... De toutes façons ce pays est irréformable sauf à utiliser l'article 16 sans frémir... on en est loin

  • Par winnie - 03/04/2018 - 18:04 - Signaler un abus La reponse a la question du titre:

    Parce que de toute facon les incendiaires n'auront qu une peine symbolique et un rappel a la loi !!!

  • Par Borgowrio - 03/04/2018 - 19:44 - Signaler un abus Notre faiblesse nous rend méprisables

    Et si c'était orchestré , tous ces incendies pour prouver que nous ne savons pas nous faire respecter . Je suis persuadé que les "chibanis " connaissent très bien les "jeunes" qui font ça , ils pourraient l'empêcher , mais ça rentre dans une stratégie qui leurs permettra d'avoir le pouvoir et là , vous verrez , plus aucunes écoles ou voiture brulée , plus de pompiers caillassés . La soumission camarades , vous ne méritez rien d'autre

  • Par Ganesha - 03/04/2018 - 22:41 - Signaler un abus J'insiste : vous, quelles sont vos solutions ?

    Le problème sur Atlantico, c'est que vous vous conduisez comme des nénettes hystériques et des gamins capricieux ! Vous écrivez : je hais et je méprise la totalité des français musulmans et je souhaite qu'ils disparaissent de mon pays. Mais vous n'apportez pas le minuscule début de l'ébauche d'une solution ! Pauvres débiles, vous ne vous rendez pas compte que l'ampleur de la population concernée, rend impossible l'enfermement ou la répression. Nous allons probablement encore avoir des dizaines de commentaires disant : il faut mettre tous ces millions de français musulmans dans des bateaux et les envoyer au Maghreb ou en Guyane ? Désolé les gars et les filles, à ce niveau, cela devient une ''question sociale'', et la seule solution, c'est l'intégration ! A chaque fois que j'écris cela, vous entrez en convulsions... mais j'insiste : vous, quelles sont vos solutions ?

  • Par Eolian - 04/04/2018 - 11:17 - Signaler un abus Fermez votre gueule.....

    @genesha. Pouvez-vous la fermer? Vos commentaires sont absolument immondes . L'intégration? mais les "chances pour la France", jeunes et moins jeunes, n'en ont AUCUNE envie, au contraire.

  • Par cloette - 04/04/2018 - 13:23 - Signaler un abus Ganesha

    Mais ils sont intégrés, je vous l'ai expliqué dans un autre fil, ils sont français, et se sentent français, seul problème c'est qu'ils veulent changer nos moeurs, et modeler le pays à leur image .Vous retardez, l'intégration c'était il y a 40 ans .

  • Par Ganesha - 04/04/2018 - 14:04 - Signaler un abus Cloette

    Comme d'habitude, c'est vous qui retardez ! Vous vous êtes endormie dans les années 1960, époque où, effectivement, le plein emploi régnait... et où les musulmans se sentaient ''intégrés'' et leur religion ne posait aucun problème ! Mais vous feignez d'ignorer qu'en 1980 est apparue une infecte saloperie nommée Libéralisme, et de sa ''concurrence libre et non faussée''. Je vous rappelle régulièrement les chiffres du chômage et de la pauvreté, mais il n'y a pas de pire sourde que celle qui ne veut rien entendre !

  • Par Le gorille - 04/04/2018 - 16:11 - Signaler un abus Au fait

    L'enquête a-t-elle progressé ? Connaît-on les acteurs et motifs ? Officiellement j'entends !

  • Par cloette - 04/04/2018 - 16:25 - Signaler un abus Ganesha se trompe

    l'immigration a eu lieu au début des années 70 avec Giscard qui a prôné le regroupement familial .Il n'y avait à cette époque pas de maghrébins dans les écoles collèges ou lycée dans une ville comme Marseille pourtant .Les Maghrébins à Marseille vendaient des tapis ,ils étaient là en immigrés seuls En revanche au début des années 80 en région parisienne il y avait des élèves scolarisés,

  • Par Ganesha - 04/04/2018 - 19:29 - Signaler un abus Vous êtes une brave

    Vous êtes une brave bourgeoise complètement ignorante ! Depuis 1950, il y avait de nombreux maghrébins en France, ils travaillaient dur, ne se plaignaient pas et vivaient dans des bidonvilles comme celui de Nanterre ! Il y avait 700 mille algériens en France en 1975. Effectivement, surtout des hommes seuls. Ils ont reconstruit notre pays, après les destructions de la deuxième guerre mondiale ! Mais, bien entendu, vous n'alliez jamais vous promener dans ce genre de quartiers ! === http://base.d-p-h.info/fr/fiches/dph/fiche-dph-6564.html

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Benoît Rayski

Benoît Rayski est historien, écrivain et journaliste. Il vient de publier Le gauchisme, maladie sénile du communisme avec Atlantico Editions et Eyrolles E-books.

Il est également l'auteur de Là où vont les cigognes (Ramsay), L'affiche rouge (Denoël), ou encore de L'homme que vous aimez haïr (Grasset) qui dénonce l' "anti-sarkozysme primaire" ambiant.

Il a travaillé comme journaliste pour France Soir, L'Événement du jeudi, Le Matin de Paris ou Globe.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€