Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 22 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Drogue : la faillite de la prohibition ?

Tous les exemples montrent qu'instaurer une prohibition sur un produit ne permet pas d'enrayer la consommation et le trafic du produit en question. Après les Etats-Unis des années 1920, c'est à la France d'être pointée du doigt pour son incapacité à enrayer les trafics malgré une politique très répressive.

Fausse bonne idée ?

Publié le

Une fois de plus, les faits nous montrent que le respect des libertés individuelles constitue une politique peu coûteuse, efficace en termes de santé publique et redoutable dans la lutte contre le crime organisé qui prospère sur la prohibition. Les missions de l’Etat de droit consistent à protéger nos droits, à nous laisser assumer nos choix individuels et à nous informer des risques que nous encourrons dans la mesure du possible.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ganesha - 04/09/2017 - 09:41 - Signaler un abus Yaka-Faukon !

    Voici un article qui ''enfonce une porte ouverte'' ! Mais qui se je justifie sur un site comme Atlantico, dont les abonnés sont, en grande majorité des bourgeois, retraités, cathos et séniles ! J'attends donc les habituels commentaires du style ''yaka-faukon''... Mais, en ces temps où le terrorisme islamique devient un problème de plus en plus brûlant, mr. Macron sera bien obligé de prendre rapidement des mesures imposées par le simple bon sens !

  • Par J'accuse - 04/09/2017 - 10:00 - Signaler un abus Allons jusqu'au bout du raisonnement

    Nos gouvernants échouant sur tout (économie, social, criminalité), il faut tenter l'expérience de supprimer l’État, les services publics et le code pénal. Le code de la route aussi, bien sûr, puisqu'on n'arrive pas à faire baisser le nombre d'accidents avec une politique pourtant très répressive. Nous n'aurons plus d'impôts à payer et ce sera formidable. Et pourquoi aussi se soigner, puisqu'on meurt un jour de toutes façons? L'anarchie et la nature, rien de mieux !

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/09/2017 - 10:23 - Signaler un abus Puisqu'il paraît que ça

    Puisqu'il paraît que ça marche pour les putes .......il suffirait de faire payer très cher le consommateur .....très très cher !!

  • Par Ganesha - 04/09/2017 - 11:15 - Signaler un abus Un peu de sérieux dans vos arguments, c'est possible ?

    Le tabac et l'alcool causent chaque année des dizaines de milliers de morts en France. Toutes les études montrent que, sur le long terme, les campagnes publiques de prévention font baisser progressivement leur consommation. Le cannabis est directement responsable de zéro mort ! Pour l'instant, le paquet de cigarettes à 10 euros ne semble pas très efficace...

  • Par moneo - 04/09/2017 - 11:37 - Signaler un abus QUI MENT?

    https://www.dreuz.info/2017/09/02/les-effets-de-la-legalisation-de-la-marijuana-le-cas-du-colorado/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+drzz%2FPxvu+%28Dreuz%29

  • Par Hieros888 - 04/09/2017 - 11:37 - Signaler un abus Un train de retard...

    Dans la série "la gauche invente des idées et quand elles sont usées, la droite les adopte", bel épisode que le cannabis : le H est aujourd'hui à la drogue moderne ce que la Kronenbourg était au cannabis dans les années 1970. Beaucoup de "jeunes" n'en ont jamais vu et seraient bien incapables de rouler un joint. C'est tellement plus simple de commander légalement sur internet une des quelque 300 nouvelles molécules de synthèse qui apparaissent chaque année. Carte bleue, livraison en 48h, avis de consommateurs : c'est là que ça se passe aujourd'hui. La drogue 2.0 est en marche et le problème de la prohibition des anciennes drogues est déjà dépassé. Nos technocrates raisonnent sur une base obsolète. Les gros cartels sont menacés par les petits labos comme la SNCF par les start-ups. Rien de plus facile que de produire et de commercialiser une drogue innovante, puissante aux effets jamais étudiés. Un interdit ? On change la molécule et c'est reparti pour un tour. La prohibition ? Quelle prohibition ?

  • Par BABOUCHENOIRE - 04/09/2017 - 12:51 - Signaler un abus Ganesha appliquez votre remarque à vous même,

    êtes vous vraiment sérieux quand vous dites que le cannabis est directement responsable de 0 mort??? Le cannabis massacre les cerveaux des enfants c'est une mort très très lente encore plus insidieuse que l'alcool ou le tabac. L'article est complètement tendancieux et dangereux . La France dans les textes est peut être très répressible mais pas dans les faits. Dire que la légalisation des drogues est la solution pour éviter les phénomènes de violence, mauvaise qualité etc. , est une grave erreur, les trafiquants continueront à proposer des produits moins chers , plus fort et plus actifs qui attireront les consommateurs. POURQUOI contrebande / trafic de cigarettes, d'alcool existe encore et toujours alors que la vente est autorisée

  • Par BABOUCHENOIRE - 04/09/2017 - 13:28 - Signaler un abus Mr Ganesha pour comparer alcool et drogues

    dites moi si boire 1 litre de Vodka est plus facile que d'avaler un cachet de crack , devient on plus rapidement abruti par l' alcool ou la drogue?

  • Par Anouman - 04/09/2017 - 14:07 - Signaler un abus Prohibition

    L'état arrivant à générer du trafic sur des produits légaux comme le tabac et l'alcool grâce à de très belles taxes (encore plus belles avec le paquet à dix euros quant à l'alcool ça finira bien par augmenter encore) il n'est pas certain qu'il ne ferait pas de même avec le cannabis ou la cocaïne. Mais on est quand même champions de l'hypocrisie puisqu'on crée des lieux pour consommer des produits interdits.

  • Par JeanBart - 04/09/2017 - 14:53 - Signaler un abus Au dela de la santé publique

    Ce thème est toujours abordé par le prisme de la santé publique, et éventuellement par celui de la lutte contre les réseaux. Cette approche doit être revue sous l'angle de la sécurité intérieure et extérieure. Alors que les attentats de Catalogne démontrent la porosité entre réseaux de trafics et réseaux islamistes, tout coup porté à ces organisations est bon à prendre. Il serait temps de retirer les oeillères idéologiques et entrer en guerre.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/09/2017 - 15:02 - Signaler un abus Cerveau atteint......

    Il est prouvé que le cannabis laisse des traces irréversibles sur les neurones... La preuve : ganeshânebâté qui a trop fumé !

  • Par moneo - 04/09/2017 - 15:18 - Signaler un abus oui ou non

    les stars du colorado sont inexactes ?

  • Par Ganesha - 04/09/2017 - 16:47 - Signaler un abus Dreuz

    Dreuz est un site spécialisé dans la désinformation (fake news). Au lieu de vous exciter sur une petite statistique manipulée, intéressez-vous plutôt aux Pays-Bas, qui tolèrent la marijuana depuis 40 ans, et qui n'ont aucunement l'intention de revenir en arrière ! Leur exemple est progressivement suivi par l'ensemble du monde civilisé. Mais la France et surtout les lecteurs d'Atlantico seront les ultimes résistants !

  • Par moneo - 04/09/2017 - 17:04 - Signaler un abus Ganesha

    c'est vrai que FN et Trotsko se ressemblent .Ne jamais répondre à l'adversaire , toujours attaquer l'homme.. vous ne risquez pas de changer d'opinion ;y a que la votre qui est bonne.. des stats publiées vraies? fausses? mauvaise question qui publie ? pitoyable et vous vous voulez que l'on vote pour votre madone cornaquée par la tribu arc en ciel?

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 04/09/2017 - 18:17 - Signaler un abus Une ganeshânerie de plus.....

    Ganeshânebâté va essayer de nous faire croire que la maladie mentale dont il souffre et qui surtout l'empêche de travailler n'a rien à voir avec la fumette dont il a abusé très jeune....... Il pense nous faire avaler que c'est uniquement à cause de la branlette et des ampoules aux mains......

  • Par Ganesha - 05/09/2017 - 08:54 - Signaler un abus Folklorique !

    Je vous avais annoncé une discussion folklorique : il faut reconnaître que les abonnés d'Atlantico ont fait un bel effort ! Les commentaires ''à côté de la plaque'' ne méritent qu'un haussement d'épaule. Il m'arrive de me lancer dans des discussions médicales, mais avec des gens qui ont un minimum de connaissances et de bonne foi.

  • Par moneo - 05/09/2017 - 10:44 - Signaler un abus @ganesha

    bravo ,t'as bien choisi ton avatar GANESHA l'éléphant ..forcément ça trompe HENAURMEMENT

  • Par Ganesha - 05/09/2017 - 10:59 - Signaler un abus Misère

    Attaque personnelle = absence d'argument, misère intellectuelle !

  • Par moneo - 05/09/2017 - 16:45 - Signaler un abus Ganesha

    De votre part ce commentaire est génial

  • Par Ganesha - 05/09/2017 - 23:10 - Signaler un abus Réponse

    Avez-vous lu calmement et entièrement mon commentaire de 16h47 ? Il y a des arguments et aucune attaque personnelle ! Si vous êtes de bonne foi, parlons entre gens civilisés. Dans le cas contraire, je renonce définitivement à tout échange. J'ai appris à fuir comme la peste les nombreux pervers narcissiques qui traînent sur internet !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Aurélien Véron

Aurélien Véron est président du Parti Libéral Démocrate et auteur du livre Le grand contournement. Il plaide pour passer de l'Etat providence, qu'il juge ruineux et infantilisant, à une société de confiance bâtie sur l'autonomie des citoyens et la liberté. Un projet qui pourrait se concrétiser par un Etat moins dispendieux et recentré sur ses missions régaliennes ; une "flat tax", et l'ouverture des assurances sociales à la concurrence ; le recours systématique aux référendums ; une autonomie totale des écoles ; l'instauration d'un marché encadré du cannabis.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€