Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 24 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Double choc : la Finlande abandonne son expérience de revenu universel et les Français adoptent un avis positif sur la mondialisation... mais que se passe-t-il ?

La Finlande a décidé d’arrêter le revenu universel, ça ne marche pas. Quant aux Français, ils commencent à comprendre les intérêts de la mondialisation.

Atlantico Business

Publié le
Double choc : la Finlande abandonne son expérience de revenu universel et les Français adoptent un avis positif sur la mondialisation... mais que se passe-t-il ?

 Crédit Aurore BELOT / AFP

Décidément, c’est un peu le monde à l’envers. Il y a des jours comme ça où l’actualité nous apporte quelques informations qui peuvent paraître anodines qui déboulonnent quelques idées reçues, quelques certitudes qui peuvent marquer un vrai changement ... Qui sait ?

La première est tirée de la dernière étude de l’institut ViaVoice pour BFM Business, qui indique a la surprise générale que la majorité des français considère que la mondialisation est désormais une bonne chose pour l’économie en générale et pour leur propre situation.

Alors la majorité est très courte, puisqu’elle porte sur 53%. Mais on partait de tellement loin. En 2013, 83% des français étaient fondamentalement pessimistes sur les effets de la mondialisation. D’ailleurs, ils étaient pessimistes sur tout : leur avenir, leur situation et celle de leurs enfants. Autant dire que les français en pleine dépression ne croyaient plus en rien. Ils étaient frileux, jaloux et envieux. Ils considéraient que c’était mieux « avant » et que surtout, c’était beaucoup mieux pour les allemands, les belges, les hollandais et même les anglais. 

En 5 ans, la majorité des français est revenue dans le camp des optimistes. Plus de 32% estiment même que la France est performante, que la marque française est porteuse de performance. Et que la France a des opportunités désormais plus fortes que l’Allemagne ou les pays de l’Europe du nord.

Avec des entreprises uniques au monde, qui servent de locomotives sur les marchés mondiaux. Les Renault, PSA, Airbus, LVMH, L’Oréal, Dior, Chanel ou Danone.

Alors le sondage ViaVoice ne dit pas pourquoi ça va tellement mieux, mais les analystes politiques et les économistes le savent. La France, comme l’ensemble des pays occidentaux, a bénéficié d’un alignement de planètes hyper favorable à une croissance mondiale supérieure à 3%, des taux d’intérêt très bas, des prix du pétrole très bas et des pays émergents qui accèdent au développement. Parallèlement, la France a commencé, lors du quinquennat précèdent, à prendre des mesures plutôt favorables aux entreprises (le Cice). Et surtout depuis un an avec Emmanuel Macron, le pays a adopté une politique pro-business, avec des premières réformes structurelles qui peuvent modifier notre logiciel, sans parler de l’incarnation de ce pays avec Emmanuel Macron qui impressionne les milieux internationaux et surtout les investisseurs. Personne ne pouvait penser que l’opinion elle-même était en train de se convertir majoritairement à la mondialisation et que les français considéraient qu‘ils pouvaient en profiter.

Cela dit, il reste évidemment en France des facteurs de fragilité extrême. Le pays doit vivre avec une triple fracture, dixit le sondage : géographique, générationnelle et sociale. En bref, la France est coupée en deux. Avec d’un coté, une France qui profite de la modernité et de la mondialisation et de l’autre, qui se retrouve déclassée, économiquement et sociologiquement et surtout qui voit mal comment sortir de ce déclassement.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Deudeuche - 25/04/2018 - 09:06 - Signaler un abus Une minute de silence pour notre camarade de posts

    National Libertaro Trotskyste Narcissique. Le RU rejoint le cimetière des Éléphants....

  • Par cloette - 25/04/2018 - 11:57 - Signaler un abus Alors Ganesha ?

    Donnez nous votre avis !

  • Par Allegro - 25/04/2018 - 12:46 - Signaler un abus les chiffres, hein...

    on leur fait dire ce que l'on veut. C'est bien connu. Alors les chiffres de Via Voice (dont l'objet social est de changer le monde, car eux, ils savent... allez voir leur site) Ce que ne dit pas JMacronS : l'amour de la mondialisation est l'apanage des étudiants (18-24) et fond intégralement en 20 ans (de +47 à -2). Les ruraux ne sont pas plus pessimistes que les 35-64 ans... et l'optimisme est porté par les fonctionnaires (+19) contre -9 pour les libéraux qui sentent passer le Macron. Accessoirement, la France ne votait pas Macron : 63% pensent qu'il faut baisser la pression fiscale et 56% réduire la réglementation. Le taux de personnes qui se pensent heureuses baisse (-2 points), le pire, ce sont les 34-49 (40%, 59% de pas heureux) http://www.institut-viavoice.com/wp-content/uploads/2018/04/Observatoire-WCie-et-Viavoice.-Marque-France-et-%C3%A9tat-desprit-collectif.pdf

  • Par Fredja - 25/04/2018 - 14:19 - Signaler un abus Ganesha ! Ganesha !

    Celui-là il est pour vous mon bon Ganesha !!! Toujours à cracher à la tronche de ceux qui critiquent le Revenu Universel, usine à fainéants... On fait moins le malin ?

  • Par cloette - 25/04/2018 - 16:14 - Signaler un abus @Allegro

    Il manque quelques pourcentages sur les "retraités gâtés" , c'est parce qu'ils ne comptent pas ou "n'en ont plus pour longtemps" ?

  • Par Allegro - 25/04/2018 - 16:35 - Signaler un abus @cloette

    Dans l'étude, vous avez la catégorie 65+. Elle n'est jamais "extreme", d'où le fait que je ne m'y réfère pas. Il est intéressant que la base des optimistes sont les jeunes (18-24), dont le nombre de répondants peut être très faible et que les plus pessimistes soient la population active (34-64), ce que ne reflète pas l'article qui semble opposer jeunes et vieux (40 ans!!!). Le sondage montre plutôt que les cadres, les fonctionnaires, ou les jeunes sont sur un petit nuage et gobe toute la doxa des médias traditionnels.

  • Par cloette - 25/04/2018 - 18:38 - Signaler un abus @allegro

    Il est normal que les 18_24 ans soient optimistes, si on ne l'est pas à cet âge là, c'est qu'on est SDF . L'intérêt c'est le pessimisme des 34_64, preuve d'une grande lucidité sur un avenir sombre pour tous .

  • Par Ganesha - 25/04/2018 - 18:39 - Signaler un abus Et vous, quelles sont vos propositions ?

    Cet article de Mr. Sylvestre est, au moins autant que d'habitude, un tissu d'âneries et de contre-vérités ! J'attendrai donc d'obtenir plus d'informations sur ce qui s'est réellement passé en Finlande. Un reportage d'Arte, il y a quelques mois, nous montrait des bénéficiaires finlandais qui se lançaient dans la création de ''start-ups'' : on sait bien que la majorité de ces tentatives échouent... J'attends avec impatience que les ''experts-amateurs'' d'Atlantico nous présentent leur propre plan pour atteindre le ''plein emploi'' ! Une bonne petite cure d'Austérité merkelienne ? Une troisième guerre mondiale, qui serait suivie, à son tour, par un merveilleux épisode de ''Trente Glorieuses'' ?

  • Par cloette - 25/04/2018 - 19:06 - Signaler un abus @Ganesha

    Etre payé sans rien faire ne sera légitime que lorsqu'il n'y aura plus du tout d'emploi sur la place, ( et même dans un tel cas, on peut en trouver, par exemple compter les brins d'herbe d'une pelouse, ou chasser des papillons ) . Mais vos remarques sont interessantes , les start-ups mirages, la cure d'austérité finalement ne serait pas une si mauvaise idée dans une population tellement gâtée qu'elle ne sait plus que pianoter sur son smartphone, l'esprit vide, Quant à la troisième guerre mondiale, c'est en effet très connu, les guerres relancent l'économie et l'emploi . Mais on compte sur vous pour trouver des idées pour le bonheur des peuples ( le revenu u. n'en est pas une, l'oisiveté est mère de tous les vices, et c'est le travail qui fait le bonheur ( hum , Hitler n'a-il pas dit quelque chose comme cela ) , donc méfiance aussi, on n'est pas sorti de l'auberge ....

  • Par cloette - 25/04/2018 - 19:16 - Signaler un abus concernant l'article

    ( que j'ai la mauvaise habitude de lire trop vite en diagonale), je ne suis pas sûre du sondage de bonheur des Français devant la mondialisation, (Français qui la plupart du temps n'ont jamais franchi la frontière de l'hexagone), je ne suis pas sûre non plus qu'ils soient joyeux, je les trouve au contraire de plus en plus dépressifs, dans les grands magasins, il ne sont pas là à profiter de l'attirante marchandise, il n'y a que des étrangers ( asiatiques ou "émirate") qui achètent, la sinistrose qui hier avait éclose ( sous Hollande ) persiste, Macron aimé ? je n'y crois pas une seule seconde .

  • Par Anouman - 25/04/2018 - 20:17 - Signaler un abus Sondage

    Les Français semblent dire n’importe quoi, à la façon de Sylvestre. La France n’a pas évolué depuis un an et ce ne sera pas le cas tant que Macron sera au pouvoir. Il ne fait rien d’autre qu’augmenter un peu plus l’etatisme Et la diminution des libertés. Hollande v.2.0...avec un gros zest de Sarko.

  • Par vangog - 25/04/2018 - 23:23 - Signaler un abus « Trop drôle! « comme disent les djeuns....

    cette histoire de revenu universel est une vaste fumisterie pour gogos, comme seuls peuvent l’inventer des gauchistes très très attardés...croire que le revenu universel aurait pu résoudre le problème du chômage, sans générer d'impôts supplémentaires, ne peut être gobé que par une ménagère de cinquante ans qui a trop abusé de la drogue Drucker...il n’y a aucun problème d’emploi posé par la mécanisation, car les emplois vont se diversifier et se re-déployer vers le digital, vers la fabrication de robots, vers les emplois de services intelligents, pour ceux qui ne sont pas lobotomisé par le socialisme..et, avec Macrouille-le gourou enfumeur, la France gauchiste est très très loin de ces enjeux mondiaux! Choisissez mieux, la prochaine fois...

  • Par Ganesha - 25/04/2018 - 23:31 - Signaler un abus Cloette

    Dans l'échelle de vos peurs, de vos angoisses, de vos haines et autres formes de détestations, les neuf millions de ''français pauvres'' arrivent juste après les immigrés et les français musulmans ! Et leur caractéristique principale : ce sont des paresseux ! Nous en avons déjà souvent discuté, mais l'argument apparaît aussitôt que nous abordons le sujet. En fait, en France, le Revenu Universel ne sera surtout qu'une simplification, et dans certains cas, une légère augmentation, des aides existantes. Vous me paraissez malheureusement bien aigrie et pessimiste : lorsque l'ensemble des citoyens sera libérée de la crainte de manquer de l'essentiel, on pourra enfin juger de la créativité des êtres humains ! Le plus important sera d'interdire le travail non rémunéré, et même d'imposer un salaire minimum : des expériences en Angleterre au 19ème siècle, ont montré qu'il y avait parmi les employeurs, des exploiteurs sans scrupules !

  • Par cloette - 26/04/2018 - 08:39 - Signaler un abus ganesha

    Vous voyez bien que cela a foiré en Finlande ! Ce revenu universel n'a pas lieu d'être, en revanche un revenu rémunéré contre un travail serait souhaitable pour tous . Les impôts sont payés par la classe moyenne, et il n'y a aucune raison que celle ci soit matraquée sans justification . Il est scandaleux en revanche de voir des pauvres hères crever de froid sur le trottoir dans ce pays et sans aide, car ce sont des cas d'inaptitude et de handicap . D'autre part évitez les clichés sur moi, vous vous fourvoyez complètement !!!

  • Par cloette - 26/04/2018 - 08:42 - Signaler un abus Vangog

    Vous avez raison, mais ces emplois nouveau nécessitent une certaine compétence et un minimum d'instruction, notre classement à ce sujet dans "PISA " est très angoissant ,il ne cesse de baisser, ( et tout le monde pourtant a aujourd'hui le "bac " , il y a de quoi se poser des questions !

  • Par gerint - 26/04/2018 - 10:59 - Signaler un abus Le Revenu Universel

    Ce ne sera pas pour redonner un emploi mais pour empêcher les gens de crever de faim si l'IA entre autres et toutes les évolutions parallèles suppriment tant d'emplois qu'un grande partie de la population n'aura aucune possibilité de travailler en échange d'une rémunération. Maintenant je ne suis pas devin et on trouvera peut-être d'autres solutions mais je suis inquiet

  • Par Ganesha - 26/04/2018 - 11:14 - Signaler un abus Cloette, Versailles

    Parmi les quelques petits luxes que je peux encore me permettre, je suis abonné à Canal +. Lorsque je vous lis décrivant nos 25% de jeunes condamnés au chômage (40% dans certains quartiers) comme étant ''une population tellement gâtée qu'elle ne sait plus que pianoter sur son smartphone, l'esprit vide'', vous me faites penser à la vision du monde extérieur qu'avaient les charmantes marquises, qui, à l'époque de Louis XIV, étaient, elles, enfermées dans le château de Versailles. Mais, heureusement, vous semblez tout de même avoir aperçu quelques SDF lors de vos déplacements en carrosse...

  • Par Deudeuche - 26/04/2018 - 11:35 - Signaler un abus @Ganesha

    Même Ganesha a vu dans sa télé des gens travailler et payer des impôts. Incroyable! Un truc de fou digne du ...20 eme siècle!

  • Par cloette - 26/04/2018 - 12:57 - Signaler un abus Ganesha

    S

  • Par kidu - 26/04/2018 - 18:42 - Signaler un abus Tiens...

    C'est la petite chose de Hamon qui doit être content ! Le sans-idée qui avait pensé décrocher le graal en piquant une expérience dont il n'en n'était même pas convaincu.......

  • Par kelenborn - 26/04/2018 - 19:52 - Signaler un abus Oh c'est trop drôle continuez

    Voila: on se faisait chier : avec Jacquet, valait mieux assister à un enterrement, avec Sylvestre, on sentait bien que l'on nous resservait au réveillon la buche de Noel sur laquelle le chat avait chié mais, là: bagarre entre Ganesha et ses ennemis qui chassent en meute, disons le clairement. Je tiens Hamon pour un con abyssal: il percerait le fond des chiottes ! Je suis très rarement d'accord avec Ganesha mais j'aime bien défendre les faibles et c'est son cas aujourd'hui! Au lieu de brailler comme des ânes, lisez Sylvestre, qui n'a pas trop bu ( il a pas une tête à ça, au contraire): il se demande ce qui va se passer si les gains de productivité à venir et le niveau des technologies éjectent de l'employabilité ceux que Belcassine a

  • Par kelenborn - 26/04/2018 - 19:56 - Signaler un abus C'est fou ce truc

    (faut être maso pour continuer à être abonné vu les bugs) je continue........a contribué à "gogoliser" ! Vous allez les renvoyer de l'autre côté der la méditerranée, les Picards qui vendent sur le Bon Coin un chiotte transformé en barbecue! Fillon vous a grillé les neurones ou quoi ? En tout cas lui c'est langouste et caviar !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Marc Sylvestre

Jean-Marc Sylvestre a été en charge de l'information économique sur TF1 et LCI jusqu'en 2010 puis sur i>TÉLÉ.

Aujourd'hui éditorialiste sur Atlantico.fr, il présente également une émission sur la chaîne BFM Business.

Il est aussi l'auteur du blog http://www.jeanmarc-sylvestre.com/.

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€