Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Donald Trump entre victoires éclatantes et sévères revers politiques

Alors que le cycle électoral est en marche aux Etats-Unis, le président américain a enregistré plusieurs victoires et défaites au cours des derniers jours.

Lessiveuse

Publié le
Donald Trump entre victoires éclatantes et sévères revers politiques

Atlantico : Adoption de sa réforme fiscale dans la nuit du vendredi 30 novembre, validation par la Cour suprême de son décret anti-immigration, mais également inculpation de Michael Flynn qui a choisi de plaider coupable dans le cadre de l'affaire russe : les derniers jours ont été constellés de bonnes et de mauvaises nouvelles pour Donald Trump. Derrière ces nombreuses informations, comment faire la part des choses sur la situation actuelle du président des Etats-Unis ? Entre les bonnes et les mauvaises nouvelles, quelles sont celles qui sont susceptibles de s'imposer au cours des prochaines semaines ? 

Jean-Eric Branaa : Ce n’est ni la première, ni la dernière fois que les nouvelles tombent « par grappe » en provenance des Etats-Unis.

On en a maintenant l’habitude et il n’a échappé à personne que le pays est en suractivité depuis le 20 janvier,même si une critique récurrente était que Donald Trump n’arrive pas à faire passer le moindre texte d’importance au Congrès, en dépit de toute cette activité. Cette critique est donc caduque depuis le weekend dernier avec, effectivement, cette réforme de la fiscalité qui était très attendue.

C’est bien évidemment cette nouvelle qui va s’imposer au cours des prochaines semaines, et bien au-delà d’ailleurs : et Donald Trump a bien des raisons de s’en réjouir :

Sur le plan technique, il a réussi une prouesse en imposant cette réforme qu’il avait été le seul à porter et avec des niveaux de baisse très proches de ceux qu’il a défendu pendant la campagne.

Sur le plan politique, c’est une nouvelle preuve qu’il a dompté le parti de Lincoln, en réussissant ce tour de force de mettre tout le monde d’accord (avec la notable exception d’un membre, Bob Corker), avec une réforme qui aurait dû en rebuter plus d’un.

Sur le plan tactique, il a formidablement bien mené sa barque, faisant accorder à plusieurs membres des aménagements de dernière minute, sans assurance d’ailleurs que lesdits aménagements seront conservés lors de la négociation finale en commission mixte paritaire (dont les travaux commencent aujourd’hui).

Et au niveau du résultat, il peut désormais proclamer qu’il a conduit la plus grande réforme fiscale depuis Ronald Reagan et il ne dit rien de faux en affirmant cela.

Si ces nouvelles sont assombries par l’affaire Flynn, ce n’est pourtant qu’un mauvais moment à passer : la réforme a été votée et Donald Trump savourera sa joie lorsqu’on fêtera sa première année au pouvoir : il faudra alors le créditer de ce résultat, et il le sait bien.

En attendant, il continue aussi à se gargariser avec les très bons résultats obtenus par l’économie américaine et insiste désormais sur ses effets sur le 401-K. Là-encore il aurait tort de s’en priver. Le plan en question est un plan de retraite –le plus populaire dans son pays–queles salariés se constituent avec une cotisation définie, mais qui est indexé sur les marchés boursiers. On comprend vite que les retraités sont actuellement très heureux puisqu’avec les résultats enregistrés à Wall Street, leur pension est en hausse.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par henir33 - 06/12/2017 - 12:00 - Signaler un abus hum

    le dossier de Mueller est vide sauf sur Clinton ... l'histoire Flynn est une péripétie : il a menti mais la vérité cachée (consultation des Russes après l'élection (!!!) de Trump) n'a rien d'illégal. Par contre le parti démocrate est dans une situation pire : manœuvres illégales pour battre Sandeers et financement de la Fondation Clinton par les Russes ...

  • Par Klaus02 - 06/12/2017 - 12:20 - Signaler un abus Très bonne analyse de JE Branaa....

    ....loin du TrumpBashing insupportable de la presse française 2 bémols tout de même : - l'auteur pourrait être plus précis sur les "sévères revers politiques" (cf titre), "les mauvaises nouvelles nombreuses autour de lui". Référence au Russiagate? - une victoire démocrate à la chambre aux Midterms est loin d'être acquise, d'autant qu'avec sa réforme fiscale en poche, Trump va très certainement s'impliquer dans la future campagne électorale et battre l'estrade dans les districts jugés gagnables par les Dems.

  • Par vangog - 06/12/2017 - 13:27 - Signaler un abus Donald gagne sur tous les fronts!

    À peine un an de Présidence, et le Président du peuple (Ooooooh, populiste!) obtient des résultats en pagaille. Rien de comparable avec le gourou de la finance internationale qu’ont élu les médias français, et qui multiplie les déclassements et les échecs de la France, malgré une propagande d’avant-mur...Donald, lui, a un timing parfait pour accomplir ce qu’il a promis, et il finira comme Ronald Reagan: adulé par des médias gauchistes qui avaient méprisé le vote démocratique. Branaa a raison de ne pas insister sur les tentatives d’empeachment de la gauche américaine, qui inondent les médias gauchistes type CNN, mais finiront par un flop retentissant! Pendant que Donald avance à pas de géants, et gagne sur les fronts du chômage, de la bourse, d’un recul de l’administration fédérale, de l’immigration, la gauche se perd dans des combats d'arrière-garde minables et improductifs... »Le chien aboie, mais la caravane Donald passe...et vite! »

  • Par JEBRANAA - 06/12/2017 - 14:53 - Signaler un abus Les titres ne sont pas de moi

    @Klaus02 - merci pour votre commentaire. Juste une précision, puisque je lis souvent des remarques à propos des titres : ils ne sont jamais écrits par les auteurs des articles et reste partie prenante de la ligne éditoriale du journal. Pour mae les découvre en même temps que vous.

  • Par Liberte5 - 06/12/2017 - 14:59 - Signaler un abus D. Trump le seul Président ayant une carrure pour mener une

    grande et ambitieuse politique. Malgré tous les détracteurs, tous les obstacles que ses adversaires dressent sur son chemin, il avance. La révolution D. Trump est en marche. Sur les questions internationales il bouscule aussi. Obama va enfin passer pour un médiocre, un nuisible.!

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 19:48 - Signaler un abus oui

    ils ne sont jamais écrits par les auteurs des articles et reste partie prenante de la ligne éditoriale du journal oui, c'est bien ce que l'on avait remarqué et signalé mais...en pure perte!

  • Par jurgio - 07/12/2017 - 14:22 - Signaler un abus La Gauche est amnésique par nature

    et ne retiendra que les revers.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Jean-Eric Branaa

Jean-Eric Branaa est spécialiste des Etats-Unis et maître de conférences à l’université Assas-Paris II. Il est notamment l'auteur de Hillary, une présidente des Etats-Unis (Eyrolles, 2015), Qui veut la peau du Parti républicain ? L’incroyable Donald Trump (Passy, 2016), et d'American Touch (Parlez-moi de vous), aux éditions de Passy (2016). Il vient de sortir "Trumpland, portrait d'une Amérique divisée" aux éditions Privat (2017).

Voir la bio en entier

Je m'abonne
à partir de 4,90€